Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 20:37
Je viens aujourd'hui vous faire part du dilemme , digne d'une pièce de Shakespeare, dans lequel je me trouve depuis hier au soir. Bon il va falloir que je raconte tout depuis le début, donc voilà, comme je l'ai déjà dit sur ce blog, je suis titulaire d'un DUT Information-Communication, option Métiers du Livre depuis 2003. Depuis, j'ai un peu vadrouillé. Je suis partie en Angleterre pendant 8 mois, ensuite pendant un an et demi, j'ai travaillé  à la BU de l'IUFM de Rouen. Puis comme mon contrat n'a pas été renouvellé (vive les emplois jeunes), j'ai atteri en usine, huit mois à faire les quart et à travailler comme une malade 8 heures par jour. Et finalement, depuis février, je travaille en CDD dans l'entreprise M (qui assure!) où j'occupe un poste d'agent administratif. D'abord, un contrat de 3 mois, puis un de six mois, qui doit se terminer au 31 décembre. A la base, l'entreprise M voulait me proposer un CDI, mais j'ai refusé, car moi, je ne voulais pas d'un CDI. Ce que je veux, moi, c'est être libraire. Le problème c'est que dans mon coin personne ne veut de moi, et quand j'étais en usine, je n'avais pas le courage de faire des lettres quand je rentrais à la maison, et depuis que je suis dans l'entreprise M, je traîne, je traîne, on s'installe vite dans la routine, et arrive la fin du contrat, et mince je n'ai pas fait de recherches actives. Je sais c'est de ma faute, je l'assume, je suis entièrement responsable. Pour en revenir, à ce CDI dans l'entreprise M. En février, lors de mon entretien, j'ai été honnête avec le monsieur, je lui ai dit qu'un CDI ne m'intéressait pas car j'avais d'autres objectifs dans la vie et que je trouverais ça malhonnête de ma part d'accepter un CDI, si c'est pour démissionner au bout de six mois. Je dois préciser ici que j'avais déjà travaillé dans l'entreprise M en tant que stagiaire d'été, car Maman travaille là-bas, donc ils me connaissaient déjà, et savaient comment je travaillais. A la fin de mon contrat, on m'a proposé un remplacement de 6 mois, dans un autre service. Le poste est plus intéressant, il y a plus de choses différentes à faire, mais je n'irais pas jusqu'à dire que j'aime mon travail. Dernièrement, ma chef, appelons la Mme V W X Y ou Z a voulu discuter avec moi de mes attentes, de mes souhaits. Je lui ai donc expliqué de nouveau que je ne voulais pas d'un CDI, mais que j'accepterais volontiers un CDD si je n'avais pas de piste d'ici la fin de mon contrat. Ce qu'elle avait l'air d'avoir bien compris. Mais comme Mme V W X Y ou Z a la tête dure, et qu'elle n'en fait qu'à sa tête, elle a parlé de moi avec Mr A B C D ou E pour me proposer un poste dans un autre service totalement différent qui se libère... en CDI, mais ça ne correspond pas à mes attentes, car moi, je veux toujours être libraire.
Aujourd'hui, j'ai donc eu un entretien avec Mr A B C D ou E pour en discuter, et il me laisse une semaine pour lui donner ma réponse.
Mais, voilà moi maintenant je suis partagée entre le coeur et la raison. Et tout le monde me met la pression et veut décider de ma vie à ma place, à commencer par Mme V W X Y ou Z.
Elle m'a dit que ce serait du gâchis de me laisser partir vu comment je bosse bien. Mais moi je ne sais pas quoi faire. Vous voyez, je pourrais écouter la voix de la raison, qui parle à travers presque toutes les bouches autour de moi. Il ne faut pas laisser passer cette opportunité, tu peux accepter et ça ne t'empêche pas de continuer tes recherches... Et aujourd'hui Mr A B C D ou E m'a dit que même si j'acceptais, ce n'étais pas pour autant que je me retrouvais mariée à l'entreprise M sans aucune possibilité de divorce. Mais pour moi, envisager un CDI, c'est sur du long terme, pas sur du court terme. Et moi je n'en ai pas envie. Je sais qu'un CDI c'est la sécurité de l'emploi, et la sécurité d'un salaire à la fin du mois, tous les mois. Et je dois avouer que le salaire n'est pas mauvais, mais est-ce que je suis prête pour autant à laisser tomber mes rêves pour cette sécurité? Non. J'ai 25 ans, ça ne fait pas longtemps que je suis sur le marché du travail, je veux rêver encore, je ne suis pas prête à baisser les bras et renoncer à mes rêves, à mes idéaux. Je veux au contraire tout faire pour essayer de les concrétiser. Mais voilà qu'en me disant qu'on ne veut pas me mettre la pression, ils essaient de détruire ces rêves en me disant que c'est un domaine où il n'y a pas de débouchés, où il est dur de trouver une place et d'y rester.
Et moi ce que je ressens, finalement personne n'en tient compte, même pas mes parents. Ils me conseillent d'accepter. Mais moi, ce que je vois, c'est que toute la journée, j'ai essayé d'écouter la voix de la raison, et j'ai même réussi à me convaincre, qu'elle avait raison, mais ça m'a rendue malheureuse, j'avais envie de pleurer à cette idée. Et ce soir, en sortant de chez le coiffeur, avec moins de cheveux pour aérer un peu mon esprit, j'y voyais plus clair, j'ai écouté mon coeur qui me dit de refuser, et là je me sentais tout de suite plus légère, plus sereine. Mais voilà qu'à la maison, j'annonce que la décision n'est pas encore arrêtée, mais que la balance commence à pencher de ce côté-là, et on me fait une crise, en me disant que c'est con, que je passe à côté de quelque chose. Mais moi je ne conçois pas de passer plus de la moitié de mon temps éveillé à faire quelque chose qui ne me plaît pas. On peut penser que je suis une idéaliste, et je le clame haut et fort. Mais laissez-moi rêver encore, et essayer.
Bon je sais que je pourrais accepter et continuer mes recherches et dès que je trouve une place qui m'intéresse, je démissionne, mais ce qui me fait peur c'est :

1. M'enfermer dedans et me laisser emporter par la routine et la sécurité
2. Cumuler des expériences dans d'autres domaines que le mien, ce qui rendra ma recherche beaucoup plus difficile
3. On ne quitte pas un CDI comme on quitte un CDD, il y a un préavis, et si admettons que je trouve quelque chose, mais que l'employeur ne veuille pas attendre la durée de mon préavis, je fais quoi? Je continue à m'enfoncer dans ce boulot, jusqu'à la prochaine fois?

Après il y a d'autres petites choses qui me dérangent également, mais qui restent secondaires dans ma décisions, même si ça me fait un peu beaucoup c... D'abord, si j'accepte, j'enchaîne directement après mon CDD, ce qui signifie :
1. Adieu mon projet de nouvel an à Strasbourg avec ma meilleure amie que je ne vois que très rarement, parce que je finis le 31 pour reprendre le 02, et pas de congé avant...
2. Je perds ma prime de précarité, et je dois avouer qu'après 6 mois, la somme n'est pas négligeable non plus, donc ça, ça fait surtout mal au coeur, quoi.

En somme, pour répondre à certaines questions :

Est-ce que je me plais dans l'entreprise M? Non
Est-ce que je veux passer les quarantes prochaines années dans l'entreprise M? Non
Est-ce que je veux faire ma vie sur Rouen? Non, j'ai envie de bouger, de voir du pays, j'en ai marre de ma vie ici

Je sais que certains d'entre vous vont me dire que je me prends trop la tête, mais ne vous est-il jamais arrivé d'avoir une décision à prendre, et malgré que le choix soit logique, et vous saviez qu'en choisissant l'autre voie qu'il allait en découler quelque chose de bien meilleur, malgré le fait que tout le monde vous contredise???
C'est ce que je ressens en ce moment, d'où mon dilemme...

Voilà, si vous avez un avis à donner, ou un conseil, pour m'aider à y voir plus clair, et prendre la meilleure décisions, je vous écoute.

PS : Ca me fait penser à ce que je disais hier, sur le coup de vieux que j'ai pris, j'en ai encore pris un aujourd'hui, ça y est je suis une adulte, j'ai du mal à réaliser...

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Bavardages
commenter cet article

commentaires

Loba 02/12/2007 09:56

Salut Virginie, Alors perso, je vais te dire comme les copines, C'est TA vie, c'est à TOI de choisir!!! Perso, je vis un peu la même expérience. Je suis titulaire de 2 licences et d'une maîtrise en histoire ancienne, la vie a fait que je n'ai pas trouvé de postes dans ma branche (on m'avait proposé de continuer mes études mais en Chypre pour étudier les Croisades, ce que j'ai refusé)J'ai galéré pendant 3 ans à passer des concours. Ma famille me poussait à passer des concours de la fonction publique (mais être gendarme ou douanier, non merci)Dans mon malheur, j'ai eu la chance de rencontrer une personne qui m'a aiguillé vers la logistique. Résultat : je suis maintenant logisticienne aéronautique chez Airbus. Cela me plait beaucoup, je suis bien dans mes baskets.Si j'avais écouté ma famille, je serais peut être agent des impôts en région parisienne...C'est soi qu'il faut écouter, pas les autres!!Na baisse surtout pas les bras :)

Celine 01/12/2007 15:00

Je savais déjà qu'à la maison, on ne serait pas d'accord avec toi ... tu sais comment je suis et comment j'ai tout envoyé valsé en 3 mois ! J'avais un cdi que j'aimais pas, je me sentais mal dans mes baskets ... Je l'ai accepté ce cdi à contre coeur juste parce qu'il était bien payé ! La suite de l'histoire tu la connais, j'ai démissionné au bout de trois mois et j'ai tout quitté ! J'ai pris mon sac à dos et j'ai atteri à Sélestat chez une copine dans l'objectif de trouver un boulot et un appart' en un mois ! Miracle, ça c'est fait !!! Alors que les gens m'avaient dit que je n'y arriverais pas, que personne croyait en quoi moi je croyais : la liberté !Le fait d'y croire fait que je suis mariée aujourd'hui !Je peux écrire librement...Je ne veux pas t'influencer mais il faut savoir qu'il y aura toujours des gens qui seront là pour mettre des barrières, pour t'empêcher de vivre les rêves auxquels eux, ils ont renoncé !Vivre sa liberté, c'est pas simple ! ça fait même souffrir des fois mais y'a pas de regrets...Je t'aime fort ma vinie et tu me manques fort...Quelque soit ton choix, je te soutiendrais...

virginie 01/12/2007 19:15

Merci pour ton soutien, je t'aime fort aussi

valeriane 30/11/2007 19:11

Mon rêve est aussi d'ouvrir une librairie...je suis attachée en commu depuis près de 5 ans.Pour avoir sa librairie, il faut.... des sous!Depuis cette année, j'ai enfin entrepris les cours du soir pour devenir libraire! c'est déjà un pas!en attendant, je ne lâche pas non plus mon boulot.. faut manger aussi!mais depuis septembre, j'ai fait un bond vers mon objectif!une proposition....s'ils insistent tant que ça pour te mettre en CDI plutôt qu'en CDD...c'est leur problème!toi tu as été claire, tu as expliqué tes projets etc...alors tu n'as rien à te reprocher si tu les laisse après quelues mois.Vu leur insistance... j'en profiterai pour leur faire passer l'idée qu'une petite augmentation pour t'inciter à accepter leur proposition!

Tiphanya 29/11/2007 23:31

Bon courage dans ta décision.Je connais la peur de l'enfermement dans la routine. Autour de moi on ne comprend pas pourquoi je ne cherche pas un CDI...Je ne peux pas t'aider à choisir. Disons qu'il faut trancher entre raison et passion ! Courage courage !