Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 20:50
Genre : Jeunes Adultes - Fantastique/ Drame

Titre original : Just In Case

Editeur anglais : Penguin Books : 9,77€

Editeur français : Hachette Jeunesse, collection Black Moon : 16€

Synopsis : David Case a 15 ans, et le jour où il empêche son petit frère de 18 mois de se jeter par la fenêtre, tout prend une dimension différente. David se rend compte de toutes les possibilités qu'il a de mourir : attentat, maladie, chute... Il est persuadé que le Destin est après lui, et décide de lui échapper. Pour cela, il commence par changer de nom, il s'appelera désormais Justin Case (jeu de mot avec le titre Just In Case), il se met au sport, il rentre dans l'équipe de cross de son collège, et prend un chien imaginaire, Boy. Puis, pour ressembler à Justin, il va s'acheter de nouveaux vêtements, c'est là qu'il rencontre Agnès, un peu plus âgée que lui, et il tombe amoureux. Il pense que Agnès peut l'aider, le sauver. Mais plus Justin va avancer, plus il perd la tête, il s'enferme dans sa peur du Destin. Ce destin qui a fait s'écraser un avion pile poil à l'endroit où il se tenait une seconde avant. Ce destin qui va le contaminer de la méningite foudroyante et le plonger dans un coma, dont lui seul peut décider de se réveiller ou non...La question n'est pas : Peut-on échapper au Destin? Mais plutôt : Qu'est-ce que le Destin?

Un passage :
" Ne sois pas méprisant avec moi. Je ne retire aucun plaisir particulier des tragédies.
Certains jours rien d'autre que de bonnes choses feront ne feront l'affaire.
Qui penses-tu rassemble les amoureux, réunit les frères et soeurs séparés depuis longtemps, trouve des cures miraculeuses?
Qui fait danser les infirmes, penser les idiots?
Qui fait survivre les survivants."

J'ai beaucoup aimé ce roman. Le style d'une part est très simple, et donc nous entraîne dans un certain rythme. De plus, j'ai trouvé intéressant cette alternance de point de vue entre Justin et le Destin. Savoir ce que le Destin pense du cas de Justin. Parce qu'au début on peut se dire qu'il divague, qu'il traverse une simple crise de l'adolescence, mais une fois que le Destin prend la parole, on sait que Justin est dans le vrai, et à partir de là il nous emporte avec lui dans sa fuite. Justin traverse réellement une crise, et on a tous connu ce genre de crise : "La vie s'acharne contre moi, il n'y a jamais rien de bien qui m'arrive,etc..."
Le problème de Justin, c'est qu'il pense au Destin, un peu comme La Mort comme dans Rencontre avec Joe Black. D'ailleurs, dans le même ordre d'esprit, ça m'a fait penser à Destination Finale, le côté 'je te poursuis, tu ne m'échapperas pas'. En fait, il ne voit que les mauvaises choses qui lui arrive, la plupart d'entre nous a d'ailleurs le même problème. Mais finalement il faut regarder l'ensemble du tableau et non pas seulement les quelques centimètres carrés qui se trouvent sous notre nez. Justin devra traverser de nombreuses épreuves avant de comprendre que notre destin c'est les autres, ceux que nous connaissons, que nous aimons, nos parents, nos amis. Et en contre-partie nous sommes leur destin. Finalement il n'y a pas que de mauvaises choses;o)

En somme, une grande réflexion sur le sens de la vie...

Retrouvez l'avis enthousiaste de Mélanie, et celui de Clarabel qui a moins aimé.

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article

commentaires