Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 21:31
Retrouvez la bio- et la bibliographie de Katarina Mazetti ici
undefined**
Genre : Littérature Scandinave; Tout public

Titre original : Det är slut mellan Gud och mig

Editeur  français : Gaïa : 13€ (deux autres livres mettant en sscène Linneo sont à prévoir)

Quatrième de couverture :
" Linnea a seize ans, plein de complexes, et pas mal de questions qui lui trottent dans la tête. La seule qui la comprenait, c'était Pia. Sa meilleure amie, son amie pour la vie. Enfin, pour cent vingt jours, "sans compter les week-ends", Linnea a fait le calcul une fois. Maintenant que Pia est morte.
Avec Pia, elle pouvait parler de tout : de l'amour, de la mode, de Markus, le beau gosse dont toutes les filles rêvent, de son père qu'elle voit deux fois par an, de sa mère qui a une liaison tumultueuse. Et de Dieu. Qu'est-ce que ça signifie "croire en Dieu"? Car ce n'est pas exactement la même chose que le Père Noël. Une chose est sûre, ce n'est pas la peine de compter sur Dieu pour résoudre les équations du second degré.
Seulement voilà, Pia s'est jetée sous un train. Alors Linnea se souvient, puisque comme dit son excentrique grand-mère, "pour pouvoir oublier quelque chose, il faut d'abord bien s'en souvenir".

Un passage :
"La porte d'entrée de la maison de ma grand-mère n'était pas fermée à clé, comme toujours. c'est pourquoi nous sommes entrées sans sonner. Elle ferme seulement la porte quand elle part pour plusieurs semaines. "Imaginez-vous la déception des gens qui, en passant devant chez moi, ont tout d'un coup envie d'une tasse de café et ne peuvent pas entrer, parce qu'il n'y a personne à la maison!" dit-elle. En laissant la porte ouverte, ils peuvent quand même venir et boire une tasse. La plupart de ses amis savent où les choses sont rangées. "Mais qu'est-ce que tu fais, si tu apprends qu'on a cambriolé une maison dans ton voisinage? ai-je demandé une fois.
- Acheter une porte blindée à sept verrous. Les gens n'auront qu'à faire leur café chez eux!" a-t-elle conclu sans sourciller."

" On a le temps de réfléchir sur la manière de vieillir une fois qu'on est vieux! a dit ma grand-mère. La façon de vieillir dépend de la façon dont on a vécu. Il faut vivre tant qu'on en a encore le temps. Pour que, une fois vieux, on n'ait pas de regrets et qu'on ne pense pas : "Pourquoi ne suis-je jamais allée à Madagascar? Pourquoi n'ai-je jamais dit à Kjell-Evert que moi aussi je l'aimais? Pourquoi n'ai-je jamais passé le permis moto?"


Les petits passages que je vous ai mis sont tous deux les dires de la grand-mère de Linnea, mon personnage préféré du livre. J'ai été un peu déçue par ma lecture, je m'attendais à autre chose, je ne pourrais pas dire vraiment à quoi, mais quelque chose de différent. Cependant, je n'ai rien contre le livre. Il ne correspondait tout simplement pas à mes attentes. Mais on trouve ici une bonne représentation de l'adolescence avec ses questions sur la vie, la mort, l'amour et Dieu. Linnea me soulait un peu par moment, peut-être parce qu'elle me fait penser un peu à moi au même âge. En revanche, Pia, je l'adore, elle prend la vie à bras-le-corps, elle est pleine d'entrain. Mais elle se suicide. Linnea nous parle donc de ces cent-vingt jours qu'elle a passé avec sa meilleure amie. Leurs discussions, leurs problèmes. On sent que Pia est un peu désabusée par la vie, elle a le discours de quelqu'un qui a trop vécu. Ou peut-être que je dis ça parce que je savais déjà ce qui allait lui arriver. En tous cas, Linnea nous parle tout cela, même si elle a déjà tout raconté au mur dans le dressing de sa grand-mère. On retrouve les souffrances de quelqu'un qui a perdu un proche, mais surtout cette colère liée à la culpabilité, car sa meilleure amie s'est suicidée. La colère parce qu'elle se sent abandonnée, parce qu'elle ne comprend pas. Et la culpabilité parce qu'elle n'a rien vu venir, elle n'a pas pu aider sa meilleur amie.

Retrouvez l'avis de Lilly, de Clarabel, Gachucha.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilly 10/02/2008 19:51

Dommage... Elle a sorti un livre qui ressemble au Mec de la tombe d'à côté, peut-être qu'il te plaira plus. Moi, j'ai hâte de lire le tome 2 des aventures de Linnea !!

virginie 10/02/2008 20:02

je le lirai aussi, en espérant qu'il me plaise plus, et pour Les larmes de Tarzan, je n'ai pas du tout envie de le lire parce que justement il me fait l'impression d'être du remâché, et c'est le genre de choses qui m'énervent;o)

Carine 07/02/2008 03:36

Il est dans ma LAL. Si un jour je finis par le lire, je te dirais ce que j'en ai pensé...

virginie 07/02/2008 06:34

Pas de problème j'attendrai;o)

Karine 06/02/2008 22:28

Je suis tout de même tentée... en fait j,aurais le goût de lire à peu près n'importe quoi de cette auteure, que je souhaite ardemment découvrir!

virginie 07/02/2008 06:35

Moi je te conseillerai Le Mec de la Tombe d'à-côté, mais celui-ci est bien aussi, il ne correspondait tout simplement pas à mes attentes