Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 19:30

Retrouvez la biographie de Koushun Takami ici

battleroyale.jpg

****

Genre : Littérature japonaise

Editeur US : Viz Media : 11,04€ (petit bémol concernant cette édition, il y a énormément de coquilles)

Editeur français : Hachette Littérature : 18€

Synopsis : Dans la Republic of Greater East Asia, un programme est lancé chaque année pour soi-disant préparer le peuple au pire, en cas d'attaque. Cette année, la classe de 3èmeB du collège Shiroiwa, dans la préfecture de Kagawan est sélectionnée pour participer au programme. Les 42 élèves de cette classe sont en route dans un bus pour un voyage scolaire, mais ils se réveillent tous dans une salle de classe. On leur annonce qu'ils ont été sélectionnés pour le programme. Ils sont sur une île, dont les habitants ont été délogés pour l'occasion. Ils sortiront un à un de l'école, à 2 minutes d'intervalles, munis d'un sac à dos. Ce sac contient un minimum alimentaire pour la survie, une carte de l'île et une arme. Une fois le premier élève sorti, le jeu commence, ils devront s'entre-tuer, il ne doit en rester qu'un, un seul.

Un passage :

"Ils se sont serrés dans cette position et échangèrent des baisers. Etait-ce quelques secondes seulement? Etait-ce une minute? Ou était-ce une éternité?

En tous cas, le baiser prit fin? Ils entendirent un bruissement. Ils sentirent quelqu'un dans les buissons derrière eux. C'était leur signal : tous à bord. Le train va partir, donc vous feriez mieux de monter.

Ils n'avaient plus rien à dire. Ils auraient pu se battre contre l'intrus. Il aurait pu prendre son pistolet et viser la personne derrière eux. Mais elle n'aurait pas voulu ça. Ce qu'elle voulait, c'était quitter ce monde tranquillement avant qu'ils ne soient aspirés dans ce massacre horrible. Rien n'était plus important pour lui qu'elle. Il n'y avait pas de place pour les compromis. Si c'était ce que son âme tremblante voulait, alors il allait la suivre. S'il avait été plus éloquent il aurait pu décrire ses sentiments avec quelque chose du genre : 'je vais mourrir pour son honneur'.

Leurs deux corps dansèrent dans l'air au-delà de la falaise, la mer noire en arrière plan, ils se tenaient encore la main."


Ce livre est une merveille, un gros coup de coeur pour moi. Je ne mentirais pas, il est très dur et très violent. On en prend plein la tête. Dès les premières pages, on est mis tout de suite dans l'ambiance, je comprends qu'il puisse choquer certaines personnes, moi-même je fais partie de  ces personnes. Je ne suis pas facilement impressionnable, vraiment, mais là, je n'ai pas compté le nombre de fois où je me suis sentie mal, à la lecture de certains passages, non pas tant par la violence des scènes finalement, mais plus par la situation dans laquelle tout cela se déroule. Bon j'avoue que quand on commence, on a forcément envie de savoir qui va tuer qui, et comment. Même si on voudrait qu'ils s'en sortent tous, on sait qu'ils ne survivront pas. Donc la curiosité l'emporte. Ce que j'ai vraiment beaucoup aimé en revanche, c'est toute l'ampleur psychologique du roman, tout ce qu'il y a derrière les personnages, leurs réactions et leurs actions. Et ça fait peur, oui ça fait vraiment très peur. Comment réagiriez-vous si on vous mettez avec vos collègues sur une île déserte avec chacun une arme entre les mains, et qu'on vous disez qu'un seul doit survivre. Et bien moi ça me fait froid dans le dos, parce que je sais qu'il y en a plus d'un qui serait réellement prêt à jouer le jeu jusqu'au bout. Et je peux même pas dire comment moi je réagirai, parce que finalement je n'en ai aucune idée, je ne serais pas dans l'état d'esprit de rentrer dans le jeu, je pourrais très bien finir par tuer quelqu'un pour me défendre, ou bien à une réaction de peur et de psychose 'Ne faites confiance à personne'. Et je pense qu'on serait tous plus ou moins dans le même état d'esprit. Et c'est ça qui fait peur. L'instinct de survie est là, il reste caché pour le moment, parce qu'on en a pas spécialement besoin, mais il remonte toujours à la surface dans des situations extrêmes.

 

Je vais vous avouer que j'ai pleuré plus d'une fois pendant ma lecture. La première fois, quand Nobu, un des élèves est tué par l'instigateur du jeu, avant le début même du jeu. Parce que je ne m'y attendais pas, tout simplement, la violence du coup, on se prend une claque dans la figure. Ensuite, il y a eu le passage que j'ai cité plus haut, une magnifique scène, d'après la plus belle du roman. Un couple d'amoureux, par peur d'être séparé par la mort, de devoir s'entretuer, décident de se suicider. Magnifique. Et finalement, à la fin du roman, mais je ne vais pas rentrer dans les détails.

En je pense que j'ai pleuré parce que ça m'a touchée. Et ça m'a touchée parce que tout au long de ce roman, on découvre la vie de ces ados, leurs espoirs quant à l'avenir, leurs amours (et Dieu sait qu'il y a d'amoureux secrets dans cette classe), leur caractère, leur vie familiale, ce qui s'est passé dans leur vie avant le jeu. C'est pour ça que ça fait pleurer, ce sont seulement des gamins, qui n'ont même pas encore commencé à vivre, c'est un putain de jeu...

Derrière cette histoire, l'histoire de ses ados, il y a l'histoire d'un pays. Un Japon dictatorial. Et j'aime beaucoup ce côté-là. Le dirigeant se fait appelé 'Le Dictateur de la République de Greater East Asia'. J'aime beaucoup cette dénonciation de la société. Mais bon comme vous avez peut-être pu le remarquer, j'aime bien ce thème, entre 1984, Animal Farm, V pour Vendetta. Mais en fait ça me fait peur, il est si facile finalement d'abolir les libertés humaines. Il y a à notre époque tellement de peuples asservis. C'est terrible, ça me fait froid dans le dos. Comme je le dis souvent l'Homme n'est pas humain.

Bon tout ça pour vous dire que je vous conseille vivement Battle Royale, un livre qui tue, dans le sens littéral du terme, un livre qui donne des émotions fortes, un livre qui ne peut pas laisser indifférent. A lire absolument, mais seulement si vous avez le coeur bien accroché...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liyah 15/03/2010 10:56


Tu avais raison c'est vraiment un livre a lire !
Je viens de poster mon billet si tu veux le lire c'est ici :
http://lecturesdeliyah.over-blog.com/article-battle-royale-46724991.html

En tout cas c'est un coup de coeur pour moi aussi !


virginie 15/03/2010 18:17


je vais aller lire ça tout de suite;o)


SBM 13/05/2008 16:42

Eh bien : avec une critique comme ça, je suis sûre que tu as dû en convaincre plus d'un(e) ! Moi aussi j'ai aimé ce livre sur lequel pourtant les avis sont très partagés

virginie 13/05/2008 19:04


oui, mais je pense qu'on est forcément touché d'une manière ou d'une autre autant par le côté trash que par le côté émotion


Cline 25/03/2008 11:41

Malgré tes avertissements de vilence, j'ai vraiment envie de lire ce livre. Je suis allée sur le site de la fnac pour voir les références afin de le commander, c'est un livre pour les adolescents à partir de 12 ans ! Est-ce à mettre entre toutes les mains, là est la question ! Mais ceci est un autre débat. Je suis grande, j'ai le droit de le lire !Merci pour tes conseils lecture. Je suis en retard dans mes lectures mais je vais faire un effort...

Emeraude 23/03/2008 20:05

j'avais vu le film, sans savoir du tout que c'était adapté d'un roman et en faisant confiance à mon meilleur ami (grave erreur ;-)). Et je dois le dire, j'ai trouvé ce film atroce, et franchement mauvais.Ceci dit, je comprends qu'en roman, ça doit être légèrement différent. Mais je n'irai jamais le lire!!

virginie 23/03/2008 23:19


j'ai vu le film aussi et pour moi c'est une grosse déception, je vais faire une chroniques bientôt dessus
mais vraiment essaie le livre, tu ne peux pas garder le souvenir du film seulement, c'est une grande oeuvre, vraiment


Celsmoon 22/03/2008 10:12

Je connais ma sensibilité et je crains que cela soit trop pour moi mais comme tu en parles ça donne envie ...

virginie 22/03/2008 11:14


Oui je pense aussi que ce serait trop pour toi, ca l'était déjà trop pour moi...