Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 20:25
Genre : Jeunesse

Titre original : Castle in the air

Editeur anglais : Harper Trophy : 4,71€

Editeur français : Pré aux Clercs : 15,20€

Synopsis : Loin au nord du pays d'Ingary, dans le sultanat de Rashpuht, dans la cité de Zanzib, vit Abdullah, un jeune marchand de tapis pas très prospère. Abdullah est un grand rêveur, et est heureux de la vie qu'il mène, bien qu'il ne soit pas apprécié par la famille de la seconde femme de son père. Jusqu'au jour où un étranger lui vend un tapis magique, qui l'emmène pendant son sommeil dans un jardin de minuit où il rencontre Fleur-dans-la-nuit, dont il tombe fou amoureux. Mais alors qu'il venait la chercher pour aller se marier, Fleur-dans-la-nuit est enlevée par un djinn malintentionné. Abdullah, muni de son tapis part à la recherche de Fleur-dans-la-nuit. Sa chevauchée sera semée d'embûches et de rencontres, plus ou moins hasardeuse ( un génie dans une bouteille, une chatte qui se transforme en tigre, un ancien soldat...) jusqu'à son arrivée dans le pays d'Ingary où le méchant djinn se cache, avec toutes les princesses qu'il a enlévées...

Un passage :
" C'est ça! cria-t-il, enfonçant son poing dans sa paume. Il faut dire un code pour le faire bouger, que pour des raisons propre à lui l'homme m'a caché. Le bandit! Et j'ai dû prononcer ce mot dans mon sommeil."
Il se courut jusqu'au fond de son magasin et sortit le dictionnaire usé qu'il avait utilisé une fois à l'école. Puis se tenant debout sur le tapis, il cria : "Aardvark! Vole s'il te plaît!"
Rien ne se passa, ni là, ni pour aucun autre mot commençant par un A. Avec ténacité, Abdullah continua avec le B, et quand cela ne changea rien, il continua encore, jusqu'à la fin du dictionnaire. Avec les constantes interruptions des vendeurs de portraits, cela lui prit un peu de temps. Néanmoins, il parvint à zymurgy en début de soirée sans que le tapis ait même bougé."


On retrouve dans cette suite de Le château de Hurle, tout l'humour dont peut faire preuve Diana Wynne Jones. Abdullah est un personnage très drôle. C'est un rêveur, qui de par son inattention se retrouve dans des situations peu commodes. C'est un malchanceux, mais en même temps il a suffisament d'esprit, malgré ce que l'on peut penser au premier abord, pour se sortir de ces situations et retomber sur ses pieds. Cependant, j'ai tout de même était déçue par ce roman, où je pensais retrouver Hurle et Sophie bien plus tôt. Il y a même un moment où j'ai vraiment désespéré de les revoir. Rassurez-vous, ils sont bien là, et d'ailleurs ils sont là depuis le début, mais je n'en dit pas plus. Ce volume fait parfois preuve de quelques longueurs, mais je pense que c'était dû sûrement à ma déception de ne pas retrouver Hurle et Sophie dès le début.
Comme je le disais, Abdullah est un personnage très drôle, mais qui peut parfois taper un peu sur les nerfs, notamment à cause de sa naïveté, mais on finit quand même par s'attacher à lui.
Mais bon, je reste dans l'ensemble déçue par ce livre de DWJ, et je ne lui donne que 3 étoiles, parce que voilà, moi je ne le trouve pas à la hauteur de Howl's moving castle.

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Eirilys 11/11/2012 11:28


Je suis comme toi, je ne l'ai pas trouvé à la hauteur de Howl's moving castle même si j'ai beaucoup aimé. Par contre, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Abdullah et l'ambiance m'a un peu
déboussolée au début tant c'est différent du premier tome.

virginie 18/01/2013 22:23



désolée pour cette réponse tardive :-)


je pense que personne ne peut effacer Howl :-)



Tiphanya 25/05/2009 21:01

Finalement à la lecture de ton avis, je ne sais pas si je vais lire la suite. Autant rester sur la bonne impression que ma fait le Château de Hurle.

virginie 25/05/2009 22:03


Oui, il est largement en-dessous. Par contre j'ai un troisième volume qu'il faut que je lise je ne sais pas trop ce que ça vaut encore;o) Je te dirais si c'est intéressant de le lire ou pas