Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 20:21
Retrouvez la bio- et la bibliographie de Rachel Caine ici
****
Genre : Vampires

Série : The Morganville Vampires : quatrième volume

Editeur américain : Nal Jam Books : 3,94€

Editeur français : Pas encore de traduction disponible

Synopsis : Les parents de Claire viennent de débarquer à Morganville et annonce à Claire qu'ils emménagent dans une nouvelle maison là-bas. Ils arrivent accompagner de Bishop, le père d'Amélie, qui demande à voir sa fille. Bishop n'est pas venu pour une simple visite de courtoisie, il est venu pour mettre fin au règne d'Amélie et commencer le sien, accompagné de ses deux soufifres, François et Ysandre, Ysandre ayant jeté son dévolu sur Shane. Une grande soirée sera organisée en l'honneur de Bishop pour lui souhaiter la bienvenue. Tous les vampires de Morganville seront présents, pour jurer fidélité à Bishop, chacun accompagné d'un humain en guise de cadeau de bienvenue. Bien sûr, Shane est invité par Ysandre, et n'a d'autre choix que d'y aller, Michael en tant que vampire se doit également d'y aller, mais invite Monica à la place d'Eve, et Eve s'arrange avec Oliver. Claire se retrouve seule et décide de rendre visite à Myrnin. Celui-ci est en pleine forme, le nouveau traitement fait effet plus longtemps. Il se libère de sa cellule et emmène Claire à la Fête. Mais lorsque son tour arrive de jurer fidélité à Bishop, il refuse et coupe Bishop avec un couteau, prend la fuite en abandonnant Claire à son propre sort. Amélie est bien sûr derrière tout cela, le sang de Bishop est le remède.

Un passage :
"La chanson à la radio du magasin changea pour une chanson des 70s, ennuyante et qui donne la chair de poule des années 1970, quelque chose sur les saisons au soleil, et elle se disait combien c'était ironique quand elle tourna au bout de l'allée et trouva Shane dos contre les étagères, avec une femme pressait tout contre lui."

On pourrait croire qu'au bout de quatre volume l'histoire s'essouflerait un peu, mais pas du tout bien au contraire, on s'approche du but petit à petit et on devient de plus en plus impatient par rapport à toutes ces questions qu'on se pose, notamment quant au devenir des vampires et de la maladie qui les place comme une espèce en voie d'extinction. Claire est toujours aussi inconsciente et continue d'aller au-devant du danger sans réfléchir avant. J'ai encore plus apprécié ici le personnage de Myrnin, le vieux jeune vampire malade qui perd la boule et qui essaie de trouver une cure à cette fameuse maladie. Son personnage se développe dans son volume, et on découvre un autre aspect du personnage.
Les parents de Claire viennent également d'emménager à Morganville, et découvre donc le grand secret de cette ville, et voit désormais leur fille sous un autre angle.
Le seul hic, c'est que encore une fois on reste sur notre fin, j'attends avec impatience de savoir ce qu'il va advenir de Bishop qui vient de déclarer la guerre à Amélie et ceux qui la soutiennent. La ville est en flamme...
J'ai choisi ce passage parce que j'ai une petite anecdote à vous raconter. Question musique, je passe par des phases, tout comme la lecture. Il y a une chanson que j'aime beaucoup, c'est Le Moribond de Jacques Brel, qui a été reprise de nombreuses fois, notamment en version anglaise qui s'appelle Seasons in the sun. Et au moment où j'ai commencé ma lecture de Feast of Fools, j'écoutais en boucle une version rap US de la dite chanson. Quand je suis tombée sur ce passage, j'ai donc tout de suite pensé à ça, mais il n'y avait pas d'autres indications pour savoir si c'était la bonne chanson. En rentrant le soir, j'ai donc envoyé un e-mail à Rachel Caine, qui a été très gentille et m'a répondu très rapidement, en me disant que c'était effectivement cette chanson qui lui restait dans la tête quand elle écrivait cette scène, et qu'elle l'avait toujours trouvée "a little creepy". Moi bien au contraire j'adore cette chanson, et je la trouve vraiment très belle, absolument pas creepy. Je trouve qu'elle fait passer un beau message, même s'il est vrai qu'elle est très triste...Bon il est vrai que la version anglaise est totalement différente de la version originale de Brel. En bonus je vous les mets...
Partager cet article
Repost0

commentaires