Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:24
Je vous écris ce soir, non pas pour vous raconter le dernier livre que j'ai lu ou le dernier film que j'ai vu... mais pour vous raconter le dernier rêve que j'ai fait, alors que, comme à mon habitude, je m'étais assoupie devant la TV dans le canapé avec un chat endormi sur les jambes. J'ai envie de vous le raconter, parce qu'il m'a rendu triste, et ça m'a travaillé toute la journée. Ce n'était pas comme les rêves que je fais habituellement, avec des choses un peu surréalistes à la Dali ou avec des gens sans visages mais qu'on reconnaît quand même. Non là tout paraissait réel, comme si c'était un film. Mais j'étais à l'intérieur du film et je voyais tout.

J'ai vu trois jeunes gens se promener au bord de l'eau, genre sur les quais de la Seine à Rouen. Il y avait deux garçons et une fille. Un couple, 18 ans à tout casser, et le troisième un peu plus âgé mais pas beaucoup, mais plus méchant. Les deux amoureux étaient tout mignons. Les trois étaient un peu kepon (punk!) sur les bords, mais des gentils ponk. Sauf qu'ils étaient recherchés par la police. Lors de leur promenade, ils ont vu un policier en civile, avec une vieille veste marron en tissu épais. Il les cherchaient. Alors ils ont voulu s'enfuir, mais le seul moyen était par l'eau. Il y avait une sorte de jetée qui plongeait dans l'eau, mais la fille ne voulait pas y aller parce qu'elle avait peur de l'eau. Les deux garçons y allèrent. La fille quant à elle, monta, mais ne pouvant redescendre par les marches pour quelque obscure raison, elle redescendit par une sorte de tobogan en pierre. Il y avait un couple âgé devant elle, mais elle s'impatienter, parce que le policier était en bas, et elle voulait l'éviter. Elle réussit à descendre, le policier la réceptionna en bas, mais il ne la reconnut pas. Alors elle commença à s'éloigner. Mais elle vit qu'à un porte-manteau était accroché la veste de son ami et son pochon blanc. Elle se dirigea vers le porte-manteau et emporta uniquement le pochon qui pesait lourd. Mais là, le policier la reconnut et la rattrapa. Elle le supplia de les laisser partir, et il l'emmena voir ses amis qui étaient repêchés par ses collègues. Son petit ami, remontait la jetée, les mains dans le dos, une femme policier derrière lui. Elle ouvrit le pochon, et prit l'arme qu'il y avait dedans, un petit revolver, avec une crosse en bois. Le policier la laissa faire, car il avait compris à son regard ce qu'elle voulait. Elle rejoignit son petit ami en pleurant. Le serra dans ses bras, l'arme dans une main, mais lui ne vit pas l'arme. En revanche, la femme derrière lui la vit, et regarda le policier en civil d'un air interrogateur. Celui-ci lui fit signe de ne rien faire. La jeune fille arma le chien, et dit à son petit ami qu'elle allait faire ça pour lui. Elle mit l'arme dans sa bouche et appuya sur la gâchette. Je me suis réveillée en sursaut alors que le jeune homme regardait sa copine avec une imcompréhension totale et de l'horreur. Mais j'ai compris qu'il avait l'intention de la rejoindre.

C'est tout bizarre, parce que j'étais là en spectatrice, mais en même temps, j'ai tout ressenti comme la jeune fille : la panique, la détermination, l'amour. Et à la fin, j'avais l'impression que c'était moi que le garçon regardait avec ce regard. Quand je dis qu'ici les personnages avaient des vrais visages, c'est vrai, je pourrais les reconnaître si je les croisais dans la rue, y compris le policier. Et je ne sais pas pourquoi mais depuis je me sens toute retournée, donc j'avais besoin de le partager. Je sais que je n'ai pas de grands talents de conteuse, veuillez m'en excuser. Mais c'était si intense.
Peut-être que comme ma TV marchait, j'ai fait un amalgame avec ce que j'entendais, mais je ne sais pas ce qui passait à ce moment là, donc je ne peux pas vérifier, mais voilà...

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Bavardages
commenter cet article

commentaires

Celine 17/04/2009 13:27

Beaucoup de sens caché, beaucoup de sens tout court... tu pourrais le travailler en écriture pour l'exorciser au maximum ...

virginie 17/04/2009 17:12


J'y ai pensé, je vais voir ça...


Cline 15/04/2009 09:23

Dis-moi, ton subconscient est un peu sombre en ce moment. J'imagine que tu es retournée avec un tel rêve. Je te souhaite de beaux rêves dans les prochaines nuits pour te remettre de tes émotions.

virginie 15/04/2009 18:49


Merci, en tous cas c'était pas pour la nuit dernière avec l'orage qu'il y a eu;o)


Kesalul 15/04/2009 07:54

Je ne suis pas d'accord... tu as des talents de conteuse! Car je me suis laissée prendre par ton récit.En tout cas, voilà un rêve effectivement intense j'imagine...Bonne journée

virginie 15/04/2009 18:48


Oui tout à fait intense, et j'y pense encore, c'est pour dire;o)