Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 19:23

L'Attrape-coeurs de Jerome David Salinger

Biographie : Jerome David Salinger est un écrivain américain, né à New York en 1919. Il est souvent décrit comme un auteur secret. En effet, depuis la punlication de son dernier ouvrage en 1963, il vit en reclus à Cornish dans le New Hampshire. Il refuse tout contact avec son public et les journalistes. L'Attrape-coeurs est son unique roman, mais il avait publié de nombreuses nouvelles auparavant dans des journaux, dont The New-Yorker, dont certaines définissent déjà le thème de son roman. L'Attrape-coeurs est une partie de la double saga de la famille Caulfield (dont Holden est le héros de L'Attrape-coeurs) et de la famille Glass (avec notamment la nouvelle Un jour parfait pour le poisson-banane publiée dans son recueil Nouvelles). L'Attrape-coeurs est souvent au programme dans les écoles américaines car c'est une bonne représentation de la colère adolescente.

Bibliographie : L'Attrape-coeurs / The Catcher in the Rye (1951); Nouvelles / Nine Stories (1953); Franny et Zooey / Franny and Zooey (1961); Dressez haut la poutre maîtresse, charpentiers-Seymour, une introduction / Raise high the roof beam, carpenters-Seymour, an introduction (1963)

 

 

 

 

****

Genre : Littérature américaine

Titre original : The Catcher in the Rye

Editeur Anglais : Penguin

Editeur français : Pocket : 5€

Synopsis : Ce roman est raconté à la première personne. Le narrateur en est Holden Caulfield, un adolescent âgé de 17 ans, qui relate l'année tourmentée de ses 16 ans. L'histoire se déroule dans le New-York des années 50. Renvoyé de son collège, Pencey, Holden ne doit pas y revenir après les vacances de Noël. Après une dispute avec son camarade de chambre, Stradlater, il décide de partir en pleine nuit, trois jours avant les vacances. Il passe ces trois jours à errer dans New-York, car il ne veut pas rentrer chez lui. En effet, ses parents ne sont pas encore au courant de son renvoi. C'est la troisième fois qu'il est renvoyé d'un collège à cause de son manque de travail et d'assiduité. Il nous raconte les grands événements qui ont marqué sa vie : la mort de son petit frère, Allie, qu'il vénère; sa vie amoureusse; ses problèmes existentiels; son envie de refaire le monde; et surtout sa quête pour se trouver lui-même. Un de ses anciens professeurs l'héberge une nuit et essaie de le remettre dans le droit chemin en lui écrivant sur un morceau de papier cette maxime : "L'homme qui manque de maturité veut mourir noblement pour une cause. L'homme qui a atteint la maturité veut vivre humblement pour une cause." Cette citation fait beaucoup réfléchir Holden, mais en pleine nuit, il s'en va précipitamment croyant que son professeur lui fait des avances. Holden aspire à une vie paisible d'ermite dans une cabane à la lisière d'un bois (à mettre en rapport avec la vie de Salinger qui vit lui-même en ermite). Sa petite soeur, Phoebe, en apprenant qu'il veut partir, décide de le suivre et en la voyant avec ses valises à la main, Holden Caulfield prend la sage décision de rentrer à la maison.

Le Titre : Le titre original, The Catcher in the Rye, renvoie à un poème de Robert Burns, poète américain, qui est justement cité dans le roman. Pour bien comprendre le titre en français, il faut faire une comparaison entre l'oeuvre originale et sa traduction. Dans la version originale, Holden Caulfield, cite un  passage du poème de Robert Burns : " If a body catch a body coming through the rye" ( si un corps attrape un corps venant à travers les seigles) et sa petite soeur le corrige : " If a body meet a body coming through the rye" (si un corps rencontre un corps venant à travers les seigles). Dans la traduction française, l'erreur n'est pas rendue de la même manière. Holden cite : " Si un coeur attrape un coeur qui vient à travers les seigles", et Phoebe de le corriger : "Si un corps rencontre un corps qui vient à travers les seigles". Ainsi, si on suit l'oeuvre originale, le titre de la traduction aurait dû être "L'Attrape-corps". Le titre vient d'un passage où Holden se représente une scène où des enfants joueraient dans un grand champs de seigle au bord d'une falaise sans adultes pour les surveiller. Et lui, serait au bord de la falaise pour les attraper au cas où ils s'approcheraient trop près du précipice. Pour remettre ce passage dans son contexte, il faut préciser que lors d'une visite nocturne à sa soeur, Holden se voit demandé ce qu'il aimerait faire dans la vie, et ceci est la seule chose à laquelle il pense à ce moment précis. Il veut être l'attrapeur dans les seigles.

Un avis personnel sur l'oeuvre : Tout d'abord, j'ai découvert Jerome David Salinger par le biais du groupe Indochine, qui dans leur chanson Des fleurs pour Salinger, rendent hommage à cet auteur. J'ai eu la curiosité de me renseigner et j'ai lu L'Attrape-coeurs. Un passage du roman est repris dans la chanson "[...] tout le monde penserait que je suis un pauvre couillon de sourd-muet[...]. Je me construirais quelque part une petite cabane près des bois mais pas dans les bois parce que je veux qu'elle soit toujours en plein soleil[...]Je rencontrerais cette fille merveilleuse qui serait aussi sourde-muette et je l'épouserais[...]" (P.237)

Le passage de la chanson est le suivant : "Je ferais semblant d'être sourd-muet / J'épouserais cette fille sourde et muette / on vivra près d'un ruisseau, près des bois / mais pas dans les bois"

Le reste de la chanson parle de l'auteur lui-même et fait référence à sa vie d'ermite ("locataire d'un monastère")

J'attache beaucoup d'importance à L'Attrape-coeurs, car j'y ai retrouvé un peu de moi-même. Et je pense que tout adolescent peut s'y retrouver d'une façon ou d'une autre, ainsi que les adultes, puisqu'ils pourront se souvenir de leur propre adolescence avec ses maux et ses joies. L'Attrape-coeurs est souvent décrit comme une parodie de la jeunesse américaine des années 50, mais il peut s'appliquer à tous les adolescent en crise qui veulent changer le monde et trouver leur voie, et qui vivent leurs premiers émois amoureux.

Note : Je voudrais préciser que The Catcher in the Rye a été classé 15ème lors du Big Read par les lecteurs anglais en 2003. Je ferai un petit article à ce sujet très bientôt.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Ce bouquin est une vraie trouvaille. L'écriture et l'univers y sont si spécifiques, si typiquement décrits qu'on sait dès les premières pages que les sentiments et les faits et gestes retranscrits dans ce livre le sont forcément par un adolescent, car seul un adolescent pense ainsi... Mais on a aussi l'impression d'être vraiment dans sa tête, il est presque impossible que des choses puissent être écrits avec autant de justesse. Ce n'est pas un roman qu'il est réellement plaisant de lire, mais un roman intéressant et, comme tu l'as écrit, on s'y retrouve, on en ressort pensif. Il incite à la réflexion.
Répondre
V

Moi je l'ai trouvé plaisant, j'adore le langage de Holden, ça m'éclate;o)


A
Je trouve cet article, comme ce blog très bien fait... alors bravo pour ça.

Mais j'ai vu une petite erreur dans l'article Robert Burns était écossais, pas américain :X

Encore bravo
Répondre
V
Oups;o) J'avoue que je ne suis pas calée en poésie, et comme c'était de la littérature américaine, j'ai juste supposé qu'il était également américain. J'aurais dû vérifier.Merci pour l'info
F
Je viens de le lire et j'en ai profité pour mettre ton article, très complet, en lien et j'ai été très surprise en faisant sa biographie de savoir qu'il s'est complètement isolé du monde jusqu'à arrêter d'écrire !!!Je te le conseille Lily c'est un livre à lire sans hésiter. ;-)
Répondre
V
oui c'est vraiment un homme à part, j'ai d'ailleurs dans ma bibliothèque depuis très longtemps (trop longtemps?) le livre qu'a écrit sa fille, Margaret, L'attrape-rêves, où elle raconte sa vie avec son père, qui apparement n'était vraiment pas un homme facile à vivre. Tiens, ça va faire partie de mes résolutions culturelles de la nouvelle année, je vais enfin le lire, c'est décidé;o) Moi qui adore cet auteur...
L
Il faut que je lise ce livre, il faut que je lise ce livre. Il faut que je le note pour le chercher. C'est un monument, et je ne l'ai jamais lu...
Répondre
V
alors lance toi!