Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 11:55

Marguerite Duras de son vrai nom Marguerite Germaine Marie Donnadieu, est née en 1914 à Gia Dinh, près de Saigon en Indochine.

Son père était directeur de l'école française de Gia Dinh et sa mère institutrice. Elle a deux frères, Pierre et Paul. Son père décède en 1918 en France des suites d'une grave maladie. La famille retourne vivre pendant 2 ans en France, près de Duras dans le Lot et Garonne. En 1924, ils repartent en Indochine, à Phnom-Penh, Cambodge, puis à Vinh Long, Sadec et Saïgon. Elle achète une maison, mais ruinée à cause de cela, elle reprend l'enseignement. En 1930, Marguerite est mise en pension à Saïgon, pour suivre des études secondaires. Elle obtient son Bac Philosophie et quitte l'Indochine en 1932 pour poursuivre ses études en France.

Sa vie en Indochine a fortement marqué Marguerite, et elle en parlera dans beaucoup de ses romans : L'amant, L'amant de la Chine du Nord, Un barrage contre le Pacifique.

Après avoir obtenu son diplôme en Sciences Politiques, elle sera secrétaire au ministère des Colonies en 1938. Elle rencontre Robert Antelme à l'université, et ils se marient en 1939, après que Robert soit mobilisé dans l'armée.

En 1940, elle écrit un livre avec Philippe Roque, pour une commande de propagande. Elle écrit : " On ne peut pas mêler cette race jaune à notre race blanche" et " il est du devoir des races supérieures de civiliser les races inférieures". Elle démissionne du ministère en novembre 1940.

Elle tombe enceinte, et accouche d'un garçon mort-né, elle ne s'en remettra jamais. En 1942, elle rencontre Dionys Mascolo qui deviendra son amant. Son frère Paul est mort en Indochine la même année.
En 1943, elle organise des rencontres d'intellectuels. Elle commence à écrire et publie son premier roman, Les impudents. De là est né son pseudo, Duras.

Elle rejoint ensuite la résistance avec son époux et son amant, dans le réseau dirigé par Mittérand. En 1944, leur groupe est pigé et Robert est arrêté par la Gestapo. Son histoire avec la collaboration est ambigüe, elle aura différentes liaisons avec des pro-Hitlériens, dont l'homme qui arrêtera son mari.  A la Libération, alors qu'elle a rejoint la résistance, elle fera torturer celui qui a emmené son mari.

En 1945, son mari, Robert revient des camps de concentration en mauvais état. Elle le soignera. Ils divorcent en 1947, Marguerite s'installe avec Dyonis. Ils ont un fils, Jean. En 1950, commence la guerre d'Indochine, et sa mère revient en France. La même année, Marguerite est exclue du Parti Communiste Français. Et elle sera révélée cette même année avec Un barrage contre le Pacifique, roman autobiographique. Elle se retrouve en lisse pour le Prix Goncourt, mais le rate de peu. A partir de là, la plupart de ses romans parleront de sa vie en Indochine, avec des personnages récurrents : Le vice-Consul, L'amant chinois...

En 1956, elle quitte Dyonis et rencontre Gérard Jarlot, journaliste en 1957. Sa mère meurt cette année-là. Elle travaille sur des adaptations au cinéma et au théâtre. Un barrage contre le Pacifique est la première adaptation, réalisée par René Clément. Elle se lance également dans l'écriture de scénario, notamment Hiroshima mon amour, réalisé par Alain Resnais.
En 1960, elle milite contre la Guerre d'Algérie.

Elle trouve succès dans 3 domaines : littérature, cinéma, et théâtre.

Duras est une militante née, elle signe le manifeste réclamant l'abolition de la loi contre l'avortement, aux côtés de Simone de Beauvoir et Jeanne Moreau.

Après s'être lancée dans le cinéma, elle s'installe dans sa maison de Neauphle-le-château. Depuis 1975, elle est tombée dans l'alcool, elle fera cure sur cure mais sans succès. En même temps, elle cumulera les projets cinématographique et les romans. L'amant, publié en 1984, fait d'elle l'un des écrivains vivants les plus lus. Elle décède en 1996, à l'âge de 82 ans. Elle est enterrée au cimetierre de Montparnasse.

Bibliographie

* Les impudents (1943)

* Un barrage contre le Pacifique (1950)

* Le marin de Gibraltar (1952)

* Les petits chevaux de Tarquinia (1953)

* Le square (1955)

* Moderato cantabile (1958)

* L’aprés-midi de monsieur Andesmas (1962)

* Le ravissement de Lol V. Stein (1964)

* Le Vice-Consul (1965)

* L’amante anglaise (1967)

* Détruire, dit-elle (1969)

* Abahn Sabana David (1970)

* L’amour (1971)

* La femme du Gange (1973) Film

* Les parleuses (1974)

* India song (1975) Film

* Baxter, Vera Baxter (1976) Film

* Des Journées entières dans les arbres (1976) Film

* Le camion (1977) Film

* Le camion 1977)

* Les lieux de Marguerite Duras (1977)

* Eden-cinema (1977) Théâtre

* Césarée (1979) Film

* Les mains négatives (1979) Film

* Aurelia Steiner, dit Aurelia Vancouver (1979) Film

* Vera Baxter ou les plages de L’Atlantique (1980)

* L’homme assis dans le couloir (1980)

* L’été 80 (1980)

* Les Yeux Verts (1980)

* Agatha (1981)

* Agatha ou les lectures illimitées (1981) Film

* Outside (1981)

* La jeune fille et l’enfant (1981)

* Dialogue de Rome (1982)

* L’homme Atlantique (1982)

* Savannah Bay (1983)

* La Maladie de la mort (1982)

* L’Amant (1984)

* La Douleur (1985)

* La Musica Deuxième (1985)

* Les Yeux Bleus Cheveux Noirs (1986)

* La Pute De La Côte Normande (1986)

* La Vie Matérielle (1987)

* Emily L. (1987)

* La Pluie D’été (1990)

* L’Amant de La Chine Du Nord (1991)

* Yann Andrea Steiner (1992)

* Ecrire (1993)

* C’est Tout (1995)

 

Scénarii

 

* Hiroshima mon amour (1960)

* Une aussi longue absence (1961)

* La musica (1965)

* Nathalie Granger (1973)

* Indian Song (1973)

* Le camion (1977)

* Le Navire Night (1979)

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article

commentaires