Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





1 novembre 2006 3 01 /11 /novembre /2006 19:28

Jostein Gaarder

Biographie : Jostein Gaarder est un écrivain et philosophe norvégien, né en 1952 à Oslo. Avant de se lancer dans une carrière d'écrivain, il a enseigné la philosophie et l'histoire des idées. Son roman, Le monde de Sophie, écrit en 1991, a connu un vif succès avec 25 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, et traduit dans 53 langues. Jostein Gaarder est également le créateur de la Fondation Sophie qui décerne le prix Sophie pour des actions en faveur de l'environnement et du développement durable.

Note : Jostein Gaarder a été accusé d'antisémitisme à la suite d'un article qu'il a publié dans le quotidien norvégien Aftenposten d'août 2006. Je vous donne un lien où l'on peut lire l'article en question ainsi que la réponse du directeur des relations internationales en Israel http://www.francoisxavier.net/article.php3?id_article=690 C'est un article très intéressant, mais je ne vois pas en quoi il est antisémite, même s'il s'attaque à l'état d'Israel.

Bibliographie non exhaustive : * Le mystère de la patience / Kabalmysteriet (1990) * Le monde de Sophie / Sofies verden (1991) * Le petit frère tombé du ciel / Julemysteriet (1992) * Dans un miroir obscur : I et spiel. i en gate (1996) * Vita Brevis (1996) * Maya (1999) * La fille du directeur de cirque / Sirkusdirektorens datter (2001)

Le monde de Sophie

****

Genre : roman philosophique

Titre original : Sofies verden

Date de parution en France : 1995

Editeur norvégien : Aschehoug

Editeur français : Points : 10€

Synopsis : Sophie, une adolescente norvégienne, commence à recevoir des courriers quelque peu inhabituels un mois avant son anniversaire. Elle recevra des cours de philosophie par un inconnu qui cherche à l'éclairer sur l'existence du monde. Elle recevra également régulièrement des cartes postales adréssées à une certaine Hilde par son père, qu'elle ne connaît absolument pas, mais l'adresse indiquée sur la carte est bien celle de Sophie. Commence alors pour Sophie une quête de la vérité.

Je tiens à préciser qu'il est extrêmement difficile de résumer Le monde de Sophie.

Mon avis : J'ai découvert ce livre lorsque j'étais en Angleterre, il y a 3 / 4 ans. Bien sûr j'en avais entendu parler, mais la philo et moi. Je n'ai pas pu le lâcher avant d'avoir atteint la dernière page. Ce livre rend la philosophie très attractive. On y apprend beaucoup de choses, tous les courants philosophiques, les grands philosophes. Et on retient beaucoup mieux que dans un cours de philo du lycée. Ce bouquin devrait être au programme de terminale, vraiment... En plus de tout ce côté philo pure (si je puis m'exprimer ainsi), il y a une intrigue, celle qui concerne la mystérieuse Hilde... La fin est terrible, quand j'ai fermé ce livre, j'ai vraiment remis l'ordre du monde en question. Et si j'étais....Non je ne peux pas le dire, je gâcherai votre plaisir!!! En tous cas, ça fait réfléchir à notre condition et notre rôle!!!!

Le seul point qui m'a choquée en fait (choquée mais pas dans le sens outrée,je précise) est que je me suis rendue compte que tous les philosophes et courants philosophiques présentés se basent sur l'existence d'une ou plusieurs instances supérieures (Dieu(x)) pour expliquer la création du monde. C'est leur point de départ. Et ça me choque de la part de philosophe, car si je me souviens d'une chose que j'ai apprise au lycée, c'est que le propre de la philosophie et de l'homme et de tout remettre en question!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

T

Ok, oui pendant l'antiquité les philosophes ont dû être fortement influencé par leurs époque qui est celle des apôtres et d'un homme nommé Jésus... Forcément si ont sais que
L'apôtre Paul à rencontrer Socrates plus d'une fois sur l'acropôle, les discussions ont dû être capitales et longue ! je pense que les commandements les ont aidés (les philosophes) à
devellopper leurs cités, leurs lois et la "morale" que l'on doit à la religion en fait !. Aussi durant toute la durée de "la royauté de droit divin" de Clovis à Louis XIV, remettre Dieu en cause
revenez à signer son arrêt de mort alors il valait mieux être prêt à mourrir pour ses conviction (exemple Galilé). Aussi le Vatican ne manquant pas de faire valoir la volonté divine afin
d'étandre la foie et pretextant des "lieux saints" afin de partir en croisades.. à la renaissance, Louis XIV devena cette homme-Dieu incontéstable qui feras
souffrire son royaume durant plus de 50ans... après cette gouvernance diabolique, Dieu seras remis en question, mais pour autant là aussi et malgré l'écart entre les
époques, nombre de philosophes conçoient Dieu comme une évidence aujourd'hui encore. Ps: je ne suis pas un homme de foi, mais la religion depuis très longtemps guide les
hommes. Après tout le philosophe s'atèle à trouver la vérité et ce même si il est quasi-impossible de prouver qu'un être nous étant supérieur existe, il nous domine et a lui la
possibilité par contre de démontrer son existence... Bon Dimanche et vive l'absolutisme ! heu non ! c'est pas ça, la liberté d'éxpression ! ;-).
Répondre
V


;-) 



T

Bonjour, je recherchais des informations sur l'auteur car je ne me souvenais plus de son nom et je suis tomber sur vôtre site. Jolie commentaire au sujet du livre, je l'ai lu il y'a bien
9-10ans. Donc mes souvenirs ne sont plus très frais !. Mais ce livre m'a marqué par ça simplicité, a relier l'histoire de la philosophie à l'histoire de cette "être" sophie ,
qui comme nous ne cesse d'égayer une curiosité au fil des pages (à ne plus lacher le bouquin). Je pense par contre que vous faite erreur dans ce que vous dites au sujet
de Dieu et la philosophie. Je n'ai pas appris la philo à l'école mais, comme vous le dites oui certains philosophes considèrent que Dieu est l'origine, donc la raison de nôtre existence.
Pour autant, tous les philosophes ne pensaient pas ainsi (aujourd'hui cela reste bien divisé également non ?), si je parle d'Epicure et son fameux Carpe Diem, je ne pense pas
me tromper en affirmant que Dieu n'étais pas conçevable pour Epicure !. Nietzsche lui à dit que Dieu est mort. mais non pas parce qu'il le pensais, mais parce que le Nihilisme revenait au même.
Pour beaucoups de philosophes la morale de l'Homme est foncièrement lié avec "Dieu". Donc la philosophie est une perpetuelle remise en question oui, mais dire cela c'est déjà affirmé
que nul études sur l'Homme ne peut être affirmés Hors ont connais "la raison"... Je ne suis pas philosophe donc si je me trompe totalement, comme ont dit chez moi autant pour moi. Mais le
fait qu'il n'y aient que des philosophes "croyant" dans le livre est dû à une volonté de l'auteur peut-être ?. l'histoire serait alors plus (trop) vaste ?.
Répondre
V


Oui bien sûr mais j'aurais du préciser mon commentaire, sur le fait que la plupart des philosophes antiques se basaient sur l'existence d'un ou plusieurs Dieux. La remise en question de Dieu est
une idée plus moderne, le Darwinisme date du 19e siècle.


mais comme je ne suis pas non plus experte en philo, je ne peut pas dire que je suis certaine de ce que j'avance, mais c'est une chose qui m'a taraudée pendant ma lecture :-)



L


J'ai vraiment été étonnée par ce livre, je ne pensais pas accrocher aussi facilement : dès que j'ai compris ce dont il s'agissait, je pensais que j'allais être perdue par les différentes notions,
mais en fait pas du tout !
J'ai redécouvert ce que j'avais appris l'année en terminale (j'étais en S), très peu de nouveauté, mais ça à bien rafraichi mes acquis ! Je regrette de ne pas l'avoir lu l'année dernière, toutes
ces notions de cours vu par un oeil différent m'aurait bien servi... (d'un autre côté, vu la note que j'ai eu, je n'ai pas à me plaindre !)

Si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur ce livre sur mon blog...
Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Répondre
V


C'est un de mes livres préférés, la fin m'a laissée sur les fesses avec beaucoup d'interrogations sur le sens de la vie;o)



M
Un très bon livre de philo pour se remettre en tête des notions oubliées ou simplement pour une première initiation! Clair, bien structuré et illustré par des exemples très simples!
Répondre
V

Oui moi il m'a surtout laissée sur le c... Ca m'a même un peu déprimée, le fait de me dire, que finalement je ne suis peut-être pas réelle, et ma vie est un livre. Brrrr angoissant!