Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Rachel Ward ici

 

intuitions.jpg

**

Genre : Jeunesse, Fantastique


Titre original : Numbers 1 : Time to run


Editeur français : Michel Lafon : 15,95€


Editeur anglais : Chicken House : 9,02€


Quatrième de couverture

 

Depuis son plus jeune âge, Jem voit des nombres flotter au-dessus des personnes qu'elle croise. C'est le jour où sa mère décède qu'elle en comprend la signification : il s'agit de la date de leur mort. Ce don maudit la pousse à se couper du monde. Jusqu'au jour où elle rencontre Spider...

 

Alors qu'ils partent ensemble à la grande roue de Londres, un phénomène étrange se produit : pourquoi tous les passants ont-ils le même nombre au-dessus de la tête? Pris de panique, Jem et son ami prennent la fuite. Ils seront seuls survivants de l'attentat qui va suivre, mais aussi les seuls suspects traqués par la police une fois leur identité révélée par les caméras de surveillance.

Mais comment Jem peut-elle expliquer au commun des mortels les raisons de sa fugue, et surtout, comment ignorer la terrible vérité qu'elle peut lire en Spider?

 

 


Tout d'abord je remercie Silvana et les éditions Michel Lafon pour cette découverte, bien que celle-ci ne soit pas à la hauteur de mes espérances.

Je dirais que ça se laisse lire, mais il n'y a rien qui vaille non plus le détour.


J'ai eu beaucoup de mal avec la traduction, qui m'a semblé utilisé un vocabulaire dépassé. Ok, je l'admets je ne suis plus une djeune, mais une expression comme "elle est complètement chtarbée", ça fait bien longtemps que je l'ai entendue. C'était justement plutôt ma génération qui utilisait ce genre de vocabulaire, plutôt que la nouvelle. Du coup, ça m'a gênée. J'ai trouvé que ça sonnait faux.

 

Concernant l'intrigue, je m'attendais vraiment à autre chose. J'ai accepté ce partenariat parce que la quatrième de couv était vraiment alléchante. Une fille qui voit la date de la mort des gens, sympa, ça change des vampires et des loups-garous. Mais finalement, cette intrigue se retrouve secondaire, et n'est pas vraiment traitée avec le pourquoi du comment, le mystère reste entier. Le roman tourne plus autour de la fugue de Jem et Spider et leur amour naissant. Le passé quelque peu tourmenté de Jem.

 

Et je l'avoue aussi, Jem et Spider m'ont tous les deux énervée pour des raisons différentes. Le seul personnage que j'ai bien aimé, c'est Val, la grand-mère blanche de Spider qui est black. Elle fume du matin au soir perchée sur son tabouret, tout en buvant du thé. Et elle a un don, elle voit les auras.

 

La fin est totalement prévisible, et franchement pas terrible, trop facile. Un second tome est sorti en Angleterre. Ce sera sans moi. Pour une fois, je ne suis même pas un tout petit peu curieuse.

 

Encore une déception donc, mais je pense être mauvais juge en ce moment en ce qui concerne ce genre de littérature jeunesse. Je me lasse, le genre a besoin de se renouveler, et malheureusement ça n'a pas l'air d'être partie pour.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Ankya 30/08/2010 20:30



Il est dans ma PAL celui-là, acheté sur un coup de tête. Il attendra encore un petit peu !



virginie 30/08/2010 20:36



Moi je dis qu'il peut attendre effectivement, mais ce n'est qu'un avis perso;o)



DeL 14/08/2010 19:20



Il est vrai qu'en lisant le résumé je m'attendais à tout autre chose, mais je fais partie de ceux qui ont beaucoup aimé ce roman.



virginie 14/08/2010 19:39



Eh eh, il en faut des gens qui aiment



lael 14/08/2010 13:49



j'ai moyennement aimé, mais je ne lirais pas la suite! par contre je tiens à dire qu'heureusement la litté jeunesse ce n'est pas que ce genre, c'est aussi des titres actuels comme Le pacte de
Minuit, des romans de l'Ecole des Loisirs, Le ciel est partout et la rentrée en jeunesse nous réserve de belles pépites! ne désespère pas



virginie 14/08/2010 14:24



Je sais bien qu'il n'y a pas que ce genre, heureusement, mais moi je suis plus une lectrice fantastique. Mais ce n'est pas grave, je suis repartie dans la littérature adulte du coup, et ce n'est
pas un mal;o)



Emodoe 14/08/2010 11:38



Au fait, si tu veux de la littérature jeunesse qui sorte vraiment du lot, ben t'as qu'à lire Animorphs (et voilà, Death Note et Animorphs sur le même article !). Mais je suis sérieuse, ça n'a
rien à voir avec ce qu'on trouve en ce moment en littérature jeunesse.



virginie 14/08/2010 11:57



Oui mais j'attends de pouvoir acheter les 3 suivants, parce que tu m'as dit de lire au moins les 5 premiers pour me faire vraiment une idée. Donc quand je les aurais acheté je les lirai. Ne
t'inquiètes pas, j'ai tout en tête;o)



Lothfleur 13/08/2010 21:01



Hum quelle serait donc l'étymologie de ce mot ?

Mais qu'est-ce que tu voudrais de nouveau dans la littérature jeunesse ?



virginie 14/08/2010 10:53



Très bonne question;o)


Je ne sais pas ce que je voudrais de nouveau, mais je te le dirais quand je l'aurai trouvé;o)