Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 10:00
Genre : Littérature américaine

Titre original : The rules of survival

Editeur français : Nil : 20€

Editeur anglais : Puffin Books : 5,68€

Quatrième de couverture :

"Les événements que nous avons vécus m'ont appris à ne jamais faire confance à quiconque. A redouter le danger à chaque coin de rue. A comprendre que, sur terre, certaines personnes te veulent du mal...Même si ces gens te disent qu'ils t'aiment."

Pour le jeune Matthew Walsh et ses deux soeurs, la vie dans la banlieue de Boston est une lutte quotidienne. Nikki, leur mère dangereusement instable, fait planer la terreur sur ses trois enfants, tout en leur jurant son amour. Un amour destructeur dont Matt garde les stigmates - comme cette cicatrice à la gorge faite avec un couteau après qu'elle l'eut surpris en train de voler un biscuit dans la cuisine.
Prenant sur lui de protéger sa plus jeune soeur, Matt ne peut guère compter sur les autres adultes de son entourage : un père absent et une tante apathique. La seule personne qui leur permettrait de recouvrer un semblant de vie normale est le nouveau petit ami de leur mère. Deviendra-t-il leur héros? Ou devront-ils s'en sortir seuls, comme ils l'ont toujours fait?


J'ai reçu ce livre dans le cadre d'un partenariat avec les éditions du Nil et BOB, et je les remercie tous deux.

J'avoue que je m'attendais à autre chose, et que j'ai du coup eu beaucoup de mal à finir ce livre, qui pourtant se lit très facilement et assez vite, si on rentre dans l'histoire.

Ce genre d'histoires ne me correspond pas, donc mon avis ne sera pas vraiment positif, mais c'est seulement  une question de goût. C'est une histoire beaucoup trop réaliste pour moi. J'ai toujours fait un blocage sur les livres témoignages, ou ce que j'appelerai les livres de la vraie vie. La vie est suffisament moche pour que je n'ai pas envie de me lancer dans ce genre de lecture. Je lis pour m'évader, donc ça paraît logique. D'autant plus, que les livres témoignages sont toujours sur des sujets assez difficiles. En même temps, c'est comme les forum, si vous allez sur un forum parce que vous avez des problèmes avec Internet, vous allez vous dire que tout le monde a des problèmes avec cet opérateur, alors qu'en fait ce n'est pas le cas, c'est simplement parce que les gens qui n'ont pas de problèmes n'ont pas besoin d'aller sur le forum pour dire "tout va bien". Vous me suivez???

Enfin bref, revenons-en à nos moutons, ce livre n'est pas mauvais. Il plaira à beaucoup, mais je n'ai rien ressenti en le lisant, ça ne m'a pas touché. N'allez pas vous imaginer que je n'ai pas de coeur, mais je ne me suis pas identifier, car je n'ai rien vécu que je pourrais ne serait-ce que de loin comparer.

Matt, Callie et Emmy vivent avec une mère abusive. Ils ne savent jamais à quelle heure de la nuit elle va rentrer, ni même si elle va rentrer tout court, mais surtout de quelle humeur elle sera quand elle rentrera. Nikki est une femme qui soi-disant aime ses enfants, mais leur fait vivre un enfer, Pas vraiment de violence physique, mais une violence psychologique qui rendrait dingue n'importe qui.

Les adultes eux, préfèrent regarder ailleurs. Parce qu'ils se sentent impuissants, parce qu'ils ont peur, parce qu'ils ne veulent pas s'en mêler. Jusqu'au jour où Murdoch entre dans leur vie, grâce à Matt, et que les choses vont commencer à changer, même si cela va prendre du temps.

Ce livre est écrit à la première personne. C'est Matt qui a décidé à l'âge de 18 ans de raconter tout à sa petite soeur Emmy, qui était sûrement trop jeune pour se souvenir de tout. On retrouve l'histoire de cette mère et de ces trois enfants terrorrisés, mais aussi on apprend comment Matt est devenu selon ses propres termes, le tueur potentiel de sa mère.

Ce qui me gêne tout de même dans ce livre, c'est que je n'ai pas eu l'impression d'émotions de la part du narrateur par rapport à ces faits. Je n'ai pas ressenti sa peur, sa haine, ou même son amour pour ses soeurs. Il en parle certes, mais on ne le ressent pas. Le récit reste donc très superficiel. C'est peut-être pour cela que je ne suis pas rentrée dans l'histoire, plutôt que parce que je n'avais jamais vécu ce genre de choses. Je ne sais pas.

Le mieux reste tout de même de vous faire votre propre idée sur le sujet;o)

Petite explication de pourquoi La théorie du moustique?

"Je m'en suis aperçu l'autre jour, Emmy, et cela m'a convaincu de ne plus te cacher ses messages. Toi aussi, tu dois comprendre que Nicole Marie O'Grady Walsh n'est qu'un vulgaire moustique dans nos vies."

Vous pouvez également retrouver les avis de Diane, Neph, Pimprenelle

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Littérature US
commenter cet article

commentaires

pimprenelle 15/12/2009 21:43


Eh oui, les livres c'est avant tout une question de goût! Heureusement que nous ne sommes pas tous touchés par les mêmes choses ;)
Merci pour le lien.


virginie 16/12/2009 06:51


Oui heureusement sinon il y aurait plus vraiment de discussion non plus;o)


Emodoe 08/12/2009 13:38


Je ressens la même chose pour les livres réalistes. Ils ne m'intéressent pas, y'a pas d'évasion et bien souvent une trop grande distance entre l'auteur et ses personnages.


virginie 08/12/2009 19:07


Oui c'est tout à fait ça. Ce qui me surprend c'est que je suis la seule du partenariat à n'avoir pas accroché


Lilibook 08/12/2009 13:27


Je ne pense lire ce livre, disons qu'il ne m'attire pas plus que ça et que cela fera du bien à ma lal et à ma pal ;-)


virginie 08/12/2009 19:06


Oui, ça allège un peu;o)