Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 09:00
Genre : Jeunesse, Dystopie

Série : The Hunger Games n°1

Editeur anglais : Scholastic : 8,08€

Editeur français :
Pocket Jeunesse : 17,90€

Gagner vous rendra célèbre. Perdre signifie la mort certaine.

Dans un vision sombre du futur proche, une terrifiante émission de télé-réalité se tient. Douze garçons et douze filles sont obligés d'apparaître dans un jeu en direct appelé The Hunger Games (Le jeu de la faim). Il n'y a qu'une seule règle : tuer ou être tué.

Quand Katniss Everdeen, âgée de 16 ans, s'avance pour prendre la place de sa soeur dans le jeu, elle le voit comme une sentence de mort. Mais Katniss a été proche de la mort avant. Pour elle, la survie est une seconde nature.


J'avais ce livre il y a un bout de temps chez Nicole B., de Words for Teens, un blog américain, et son résumé m'avait fait penser à Battle Royale de Koushun Takami. Je l'ai commandé il y a peu ne sachant pas qu'il venait de paraître en France. Toutes les chroniques que j'ai lu pour le moment sur ce livre sont positives, et je n'ai rien contre cela, mais personne ne fait de lien avec Battle Royale, et pourtant c'est vraiment flagrant. Bon, peut-être que ces personnes ne l'ont pas lu, et donc ne peuvent pas faire de rapprochement. Mais je tiens ici rendre à César ce qui appartient à César. The Hunger Games n'a rien d'original dans l'intrigue. Elle bien mener certes, mais le côté original n'est pas là.

Nous sommes dans une Amérique divisée en 12 disctricts plus le Capitole. Les 12 districts (il y en avait 13 avant, mais comme il y a une rébellion, le 13 a disparu et tout le monde est puni) sont affamés. Ils sont dirigés par certaines règles, qui font qu'ils ne mangent pas à leur faim, et travaillent très dur pour la gloire du Capitole.

Chaque année, au moment de la moisson, fête nationale en quelque sorte, un jeu est lancé, The Hunger Games. Douze filles et douze garçons, une paire par district seront tirés au sort pour participer. Il faut savoir que le hasard est faussé, car une candidat éventuel peut accepter de mettre son nom plusieurs fois dans la boule contre de la nourriture.

Ces 24 candidats seront préparés et lancés dans une arène où la chasse commencera et continuera jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un. Le gagnant reviendra dans son district où il pourra habiter dans une belle maison et où il ne manquera jamais de nourriture et il permettra de nourrir son district pendant un an.

Pendant toute la durée du jeu (plusieurs semaines), les villageois de chaque district regarderont l'avancée du jeu, soit chez eux, soit sur des écrans géants.

Lorsque Prim, la petite soeur de 12 ans de Katniss, est tirée au sort, Katniss se porte volontaire pour prendre sa place. Elle se retrouve avec Peeta, un garçon qui lui avait donné du pain un jour où elle mourrait de faim. Tous les deux vont se retrouver entre les mains de designers et stylistes pour essayer de leur donner un avantage par rapport aux autres candidats. Ils vont suivre un entraînement spécial pour réussir à survivre dans l'arène et pour attirer les faveurs du public. Mais certains participants ont quelques avantages, ayant été sélectionnés par leur district pour participer et donc préparer depuis longtemps, bien nourri etc.

Bon je ne vais pas non plus tout vous raconter, parce que sinon je vais me faire disputer...

ATTENTION RISQUE DE SPOILERS

Mais voilà, j'ai beaucoup aimé ce livre, mais je suis déçue par le fait que Suzanne Collins n'ait rien inventé de nouveau. The Hunger Games est une version édulcorée de Battle Royale sur tous les plans. Je dis édulcorée, parce que là Koushun Takami a été jusqu'au bout des choses, Suzanne Collins a été plus frileuse. Je précise ma pensée.

Suzanne Collins a tout repris à Takami, l'arène, les stratagèmes du Capitole pour réunir les participants et avoir un peu d'action, j'en passe. Tout le système du jeu est exactement le même. Mais Takami a été très loin, parce qu'il a vraiment développé sur tous les personnages, leurs attentes dans la vie, et tout ça, et bien sûr a créé tout un système d'alliances et de trahison, certains personnages ont tué leur ami soit volontairement soit par mégarde. Alors Suzanne Collins nous fait un remake dans un monde à la Candy. Katniss s'allie à Rue, mais celle-ci est tuée, Katniss se venge, et elle sera en retour épargnée par le comparse de Rue du même district qu'elle. Ensuite, lorsque l'annonce est faite que si les deux d'un même district survivent, ils seront déclarés vainqueurs tous les deux. Bien sûr c'est dans le but de faire durer l'amourette entre Katniss et Peeta (parce que Peeta lui déclare son amour avant d'entrer dans l'arène), et on voir la fin arriver à partir de là. Je n'ai pas eu de surprise à la fin quand on leur a annoncé que la règle était annulée.

Dans The Hunger Games on ne retrouve pas à mon avis la véritable nature de l'être humain. Il n'y a pas de trahison, Katniss n'a pas à affronter un ami, genre Peeta ou Rue. Et c'est pour ça que je dis que Takami a été jusqu'au bout des choses, il a réellement montré la nature humaine, cette nature égoïste, qui mise en situation de crise laisse l'instinct de survie reprendre le dessus, il n'y a plus de meilleur ami qui tienne, ni d'alliance, c'est chacun pour soi.

Même le dénouement final, Collins l'a repris à BR, puisque Katniss et Peeta finissent tous les deux le jeu mais se retrouve un peu en situation sensible à leur sortie du jeu car ils ont défié le Capitole. Dans BR, Shuya et Noriko se retrouvent à devoir être des fugitifs parce qu'ils ont réussi à s'échapper.

Là où Suzanne Collins a essayé de faire à sa sauce c'est avec l'histoire des "Muttations," mais j'ai rigolé à la fin, avec ces sortes de loups qui sont en fait les participants décédés qui ont été transformés. D'une part c'est difficile à avaler, mais d'autre part, il n'y a aucune explication sur le sujet. J'espère que c'est prévu dans les tomes suivants, parce que sinon je trouve ça bête de nous en parler et de ne pas développer.

Katniss est le personnage principal, on la suit depuis le début, mais je n'ai pas réussi à m'attacher vraiment à elle, ni à Peeta.

La lecture de The Hunger Games ne m'a pas vraiment fait réagir, parce qu'il n'y a aucune surprise, les événements s'annoncent avant.

Et surtout ne vous méprenez pas, je critique je critique mais il n'empêche que j'ai passé un excellent moment et que j'ai bien l'intention de lire la suite. Mais s'il faut choisir, je choisis Battle Royale qui a réussi à me faire pleurer dès les premières pages. Et je conseille également à ceux qui ont aimé The Hunger Games ou même ceux qui n'ont pas aimé d'ailleurs, d'aller faire un tour du côté de BR, parce que vous allez vraiment voir la différence.

Retrouvez les avis de Fashion, Clarabel, Emmyne


Graceling - Kristin Cashore
Geek High - Piper Banks
Chronicles of Faerie : The summer King - O.R. Melling

Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article

commentaires

mo 19/09/2010 21:05



Coucou j'aimerai beaucoup le lire, mais je peéfererai en français..Saurais-tu si il y a une traduction?



virginie 20/09/2010 10:57



Oui, oui, il a été traduit, le titre c'est Hunger Games, et il est édité chez Pocket Jeunesse;o)



Ornella 03/01/2010 18:16



Je trouve dommage que ta critique soit axée sur les différences entre BR et Hunger Games. C'est vrai que ça se ressemble (même beaucoup) mais il ne faut pas oublier que certains n'ont pas lu BR
et ne sont peut-être pas très avancés.



virginie 03/01/2010 18:51


ben je suis désolée, mais ce n'est pas que ma critique soit axée sur BR, mais je n'ai tout simplement pas pu me débarasser de BR pendant ma lecture de Hunger Games, voilà tout, et ma critique est
représentative de mon moment de lecture...


Tiphanya 17/12/2009 19:27


Je viens de le finir et j'ai bien aimé. Mais je pense que c'est surtout la suite qui va être intéressante et la contestation du système en place (ce qui me fait penser à "la déclaration" où là
encore la suite est l'opposition au système, alors que le premier suit uniquement une héroine qui chercher à s'en sortir sans voir plus loin que le bout de son nez).
Par contre je maintiens, je ne lirais pas Battle Royal. Je pense que c'est trop violent pour moi.


virginie 17/12/2009 20:12


C'est violent mais en même temps c'est magnifique;o)


anne 30/10/2009 19:43


Ah oui, mais encore avant battle Royale, il y a running man et marche ou crève ! Quitte à rendre à césar, hein... ;-))


virginie 30/10/2009 20:45


Désolée je ne connais pas, je les lirai du coup, pour comme tu le dis, rendre à césar ce qui appartient à césar;o)


Hildebald 30/10/2009 16:24


aahh bravo! du remaché!! dommage, ca aurait pu ètre une bonne lecture! mais une fois qu'on a lu battle royale, plus rien ds le genre ne peut le surpasser!
les copiieeuurrss :D


virginie 30/10/2009 20:45


Oui c'est clair, mais j'avoue que je me suis laissée emporter, j'ai bien aimé, mais comme tu le dis, après BR...