Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:01

Retrouvez la biographie de Wilkie Collins ici


the moonstone

****

 

Titre français : Pierre de Lune

Genre : Classique Anglais, Policier

Année de publication : 1868

Quatrième de couverture (traduction personnelle de l'édition Wordsworth Classics)

 

La Pierre de Lune, un diamant Indien d'une valeur inestimable, amené en Angleterre comme butin de guerre, est offert à Rachel Verrinder à l'occasion de son dix-huitième anniversaire. La nuit-même, la pierre est volée. Les soupçons se portent sur une servante bossue, sur le cousin de Rachel, Franklin Blake, sur une troupe mystérieuse de jongleurs Indiens, et sur Rachel elle-même

Le flegmatique Sergent Cuff est appelé, et avec l'aide de Betteredge, le majordome loquace amateur de Robinson Crusoe, le mystère de la pierre disparue est ingénieusement résolue.

 

 


La quatrième de couverture ne rend pas forcément justice à ce grand roman du 19ème siècle. Ce qui fait l'originalité de The Moonstone, autant en 1868 qu'en 2012, c'est la construction narrative choisie par Wilkie Collins. En effet, The Moonstone est composé de plusieurs récits par différents narrateurs. Chacun de ces narrateurs doit raconter les événements depuis la disparition du diamant en 1848 jusqu'à la découverte de la vérité un an plus tard, mais uniquement les événements auxquels il a été un témoin direct. Ainsi, l'ingéniosité de Collins nous fait passer d'un narrateur à l'autre mais tout en gardant une continuité logique dans les événements. Ces différents témoignages mettent le lecteur dans une situation de juge.

 

On retrouve parmi ces narrateurs, Gabriel Betteredge, le majordome très bavard, et qui ne manque pas une occasion de citer Robinson Crusoe, allant jusqu'à pratiquer la bibliomancie, et qui nous donne régulièrement son point de vue sur les femmes (pas forcément bon, hein). Miss Clack est la cousine de Rachel, une femme très pieuse (on émet beaucoup de doutes sur ce point) qui a tendance à laisser des prospectus et livres religieux un peu partout pour remettre les autres sur le droit chemin. Franklin Blake, le cousin de Rachel (et peut-être bien plus) est l'instigateur du rassemblement des témoignages. Ezra Jennings, l'assistant du docteur, dont l'histoire personnelle ne peut laisser indifférent. C'est un homme qui possède un terrible secret sur son passé, mais étant étranger, il inspire la méfiance partout où il passe, mais il jouera un rôle primordial dans la résolution du mystère de la disparition du diamant.

 

Wilkie Collins nous offre un florilège de personnages, tous plus intéressants les uns que les autres : Rosanna Spearman, la servante bossue, ancienne voleuse, amoureuse en secret de Franklin Blake; Rachel Verrinder, la propriétaire du Moonstone, qui hésite entre ses deux cousins, Franklin et Godfrey (mais hésite-t-elle vraiment?) et qui réagit de manière incompréhensible à la suite de la disparition; Godfrey Abblewhite, le bon samaritain bien sous tout rapport (ou pas?).

 

De plus, Wilkie Collins aborde plusieurs aspects de l'Angleterre du 19ème siècle, notamment la hiérarchie de la société, la condition féminine de l'époque, ou encore le rapport à l'Inde.

 

Vous l'aurez compris, The Moonstone est un chef-d'oeuvre mêlant avec brio suspense et rebondissements, humour et drame, et le tout par le seul pouvoir du point de vue multiple de l'oeuvre. Diamant disparu, des indiens, une servante suspecte, des indices disparus, une lettre de suicide, de l'opium, un dieu Indien font de The Moonstone "le premier, le plus long et le meilleur des romans policiers anglais modernes" (T.S. Eliot).

 

Pour plus de romans de Wilikie Collins, je vous invite à vous rendre chez Cryssilda

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Denali 21/07/2012 09:06


Ah de retour! ça fait plaisir de te lire à nouveau... Quand à ce Moonstone (absolument inconnu jusqu'à aujourd'hui) il me donne bien envie...

virginie 21/07/2012 11:30



n'hésite pas, ce fut une excellente surprise pour moi 



Cryssilda 16/06/2012 18:48


Aaaah ! Ravie de ton billet ! The Moonstone est pour moi ke roman parfait du point de vue de la structure ! Et je me suis beaucoup amusée avec la personnalité de tous ces personnages !

virginie 17/06/2012 10:46



Je te rejoins absolument sur la perfection de la structure, comme je te l'ai déjà dit c'est un chef d'oeuvre !



Karine:) 11/06/2012 21:50


je l'ai aussi beaucoup aimé, même si le personnage principal ne m'est pas apparu suuuper sympathique.  J'ai aimé l'époque et l'atmosphère. 

virginie 11/06/2012 22:40



Quel personnage principal? Rachel? Si c'est elle effectivement je ne l'ai pas aimé non plus. Si c'est Franklin moi je l'aime bien :-)



Angie B 10/06/2012 20:21


Coucou Chrestomanci,


Je ne connais pas du tout cet auteur mais ton article me donne envie d'en savoir plus. Un titre à rajouter sur ma liste de livres à lire.


Bonne soirée. A bientot

virginie 10/06/2012 22:10



Ah toujours le problème des tentations :-) Bonne lecture