Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 09:01

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Nathaniel Hawthorne ici

the-scarlet-letter.jpg

*****

Titre français : La lettre écarlate

Genre : Littérature américaine

Année de publication : 1850

Quatrième de couverture (traduction personnelle de l'édition Wordsworth Classics)

Ceci est une histoire troublante de crime, de péché, de culpabilité, de punition et d'expiation, qui se déroule dans le climat moralement rigide de la Nouvelle Angleterre du 17ème siècle. La jeune mère d'un enfant illégitime fait face à ses juges puritains.

Cependant, ce n'est pas tant la dure sentence, mais plutôt la cruauté de la culpabilité doucement révélée alors que son amant est identifié, qui tient le lecteur en haleine tout du long jusqu'à l'apogée poignant du roman.

 


 

The Scarlet Letter commence sur une longue introduction de Nathaniel Hawthorne, dans laquelle il explique comment il s'est retrouvé en possession d'un A en tissu rouge et comment il a su la signification de cette marque grâce à un document écrit. Tout cela, bien sûr n'est qu'un procédé littéraire, destiné à donner un effet de réel.

The Scarlet Letter est un roman qui ne peut pas laisser indifférent. C'est un roman allégorique où le péché est personnifié en la personne de Pearl, la fille illégitime de Hester Prynne et de... (je vous laisse la surprise, même si la chose est relativement évidente). Hester est arrivée à la colonie de la Nouvelle Angleterre avant son mari pour préparer l'arrivée de celui-ci. Mais son mari n'est jamais arrivé, porté disparu, supposé mort. Mais lorsque la colonie découvre qu'Hester est enceinte, celle-ci est condamnée par l'Eglise et l'Etat à une peine de prison, et lorsqu'elle est libérée, son châtiment sera de porter sur sa poitrine pour le restant de ses jours la marque de son péché, un A écarlate. Le roman comment sur une des trois scènes ou Hester se tient sur l'échaffaud de la place publique, sous les yeux de la colonie, avec son enfant dans les bras.

Hester refusera jusqu'à la fin de dévoiler l'identité de son amant, qui n'est autre que... (ah ah vous y avez cru!). Cependant, lors de cette scène d'humiliation publique, un homme dans la foule retient l'attention d'Hester, il s'agit de son mari, qui changera d'identité et jure de trouver qui est le père de l'enfant. Et sa quête le mènera à la folie et à une cruauté sans pareil.

Ce roman atteint son paroxysme lors de la dernière scène d'échaffaud, une fin magnifique, qui ne pouvait être autre malgré les attentes que le lecteur peut avoir au cours de sa lecture.

Dans The Scarlet Letter, Nathaniel Hawthorne condamne le puritanisme rigide des premiers colons, dont ses ancêtres faisaient partie, faisant au passage quelques références à la chasse aux sorcières de Salem à la fin du 17ème siècle, un de ces arrières-grands-pères y ayant activement participé.

Une histoire troublante, captivante et révoltante, pilier de la littérature américaine.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by virginie - dans Littérature US
commenter cet article

commentaires

Tiphanie 27/06/2012 08:29


C'est un livre que je n'ai pas du tout aimé, je ne sais pas si c'est à cause de la langue, de l'histoire ou du contexte dans lequel je l'ai lu mais pfiou ça a été un peu une épreuve d'aller
jusqu'au bout, dommage!

virginie 27/06/2012 21:38



vraiment? si tu l'as lu en anglais, j'avoue que le style fait un peu peur, avec toutes ces tournures alambiquées...



Karine:) 25/06/2012 04:35


Je l'ai lu ado mais je n'en garde pas beaucoup de souvenirs... à relire, donc!

virginie 25/06/2012 21:27



oh oui il faut le relire