Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 09:00

black-books.jpg

 

Genre : Comédie


Année de production : 2000


Réalisateur : Martin Dennis


Scénaristes : Dylan Moran, Andy Riley, Kevin Cecil


Casting : Bernard Black / Dylan Moran; Manny Bianco / Bill Bailey II; Fran Katzenjammer / Tamsin Greig


Synopsis trouvé sur Wikipédia


Bernard Black est un libraire irlandais établi à Londres qui cumule tous les défauts. Son amour pour la boisson bas de gamme et bon marché n'a d'égal que celui qu'il a pour la cigarette. Il est aussi asocial que paresseux et se contrefiche aussi bien de sa boutique que de ses clients. Sa seule amie est Fran Katzenjammer, qui tient la boutique voisine. Faisant plus office de copine de boisson que de confidente, cette dernière déteste elle aussi sa boutique et finira par l'abandonner pour partir à la recherche de divers petits boulots. Bernard étant aussi médiocre en relations sociales qu'en gérance, il engage comme assistant Manny, un comptable fraîchement licencié. Bien qu'étant l'opposé de Bernard de par sa nature enjouée, ils partagent un certain goût pour le vin bas de gamme et l'inactivité. C'est de leurs profondes différences néanmoins que découlent des situations aussi farfelues que désopilantes.


 


Merci Cryssilda pour la découverte, j'ai vraiment passé un super moment avec cette série. J'ai beaucoup ri, les personnages sont fantastiques. Après il faut aimer l'humour, et les gags pour vraiment apprécier je pense. Ca ne fera sûrement pas rire tout le monde, mais moi j'adooooooooooore.

 


Bernard Black est un libraire complètement déjanté, qui fume comme un pompier et picole comme un trou. Sa meilleure amie, Fran, tient le magasin d'à côté, pour un temps et se retrouve plus tard au chômage. Elle partage les mêmes passions que Bernard pour le vin et la cigarette.


Bernard embauche Manny qui vient de se faire licencier, et qui devient un peu l'homme à tout faire de la librairie et de la maison.


Ce sont des personnages haut en couleur et complètement hilarant. J'ai certaines scènes en tête qui me font encore mourir de rire.


Manny à la recherche du Little Book of Calm dans le tout premier épisode

Manny qui se retrouve au commissariat où tout le monde croit qu'il est flic et il doit faire cracher le morceau à un méchant.

Le bar sous la table du restaurant.

Fran qui fantasme sur une voix.

Bernard qui se retrouve enfermé dehors grâce à un nouveau système de sécurité.


Vraiment, c'est une série à découvrir!


J'aime beaucoup Dylan Moran, mais on m'a prévenue, il est déjà pris, je n'ai pas le droit d'y toucher;o) Mais je trouve qu'il a un petit airà John Cusack, et parfois à Robert Smith mais ça je crois que c'est à cause des cheveux;o)

 

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 09:00

jarhead.jpg

Genre : Guerre


Titre original : Jarhead


Date de sortie dans les salles obscures : 11 janvier 2006


Réalisateur : Sam Mendes


Scénariste : William Broyles Jr.


D'après l'oeuvre de Anthony Swofford (Jarhead)


Casting : Swofford / Jake Gyllenhaal; Troy / Peter Sarsgaard; Sergent Siek / Jamie Foxx; Davis / Skyler Stone; Kuhn / Lucas Black; Major / Wade Williams; Fowler / Evan Jones


Synopsis AlloCiné


 Eté 1990. Anthony Swofford, fils et petit-fils de militaires, vient tout juste de fêter son vingtième anniversaire lorsqu'il est envoyé dans le désert saoudien. La Guerre du Golfe vient d'éclater, son bataillon de Marines est parmi les premiers à se déployer dans cette aride et immense étendue de sable.
Pour ces jeunes déracinés, gavés d'images et de phraséologie guerrières, ivres de rock et de bière, commence alors la longue et dérisoire attente d'un ennemi fantôme. La soif, la peur, l'épuisement, l'ennui, les frustrations lancinantes, les tensions extrêmes s'additionnent dans un climat de plus en plus délétère et explosif. Dans cet enfer naîtront pourtant de surprenantes et inaltérables amitiés entre compagnons d'armes liés par le vieux serment des Marines.


 


Ah, NRJ12 a pensé à moi et ma folie Jake Gyllenhaal, et a diffusé Jarhead. Je l'ai déjà dit, je n'aime pas les films de guerre, et je ne l'ai regardé que pour Jake Gyllenhaal, j'avoue tout.


J'ai eu beaucoup de mal avec ce film. Je ne vais pas dire que j'ai aimé, mais je n'ai pas détesté. Mais ce qui est sûr c'est que je ne pense pas le regarder de nouveau, une fois c'est très bien.


J'ai beaucoup de mal avec l'esprit des marines, "tuer de l'arabe", le bourrage de crâne, les humiliations. Je n'aime pas la guerre, je n'aime les armes, je n'aime pas la mort. Je ne conçois pas qu'on puisse prendre plaisir à partir faire la guerre pour tuer des êtres humains et peut-être être tuer soi-même.


La Guerre du Golfe était une guerre du pétrole. La première, comme la seconde.


Après ce que j'ai apprécié dans ce film c'est le côté disons sociologique. Ces jeunes qui viennent de s'engager pour défendre leur pays (???) se retrouvent éloignés de tout, de leur famille, de leur vie. Et ils deviennent des compagnons d'armes. La troupe que l'on suit dans ce film se verra rentrer au pays sans avoir participé activement à cette guerre, et pourtant ils en reviendront changés à jamais. La vie dans le désert, la vision de la mort, de cadavres calcinés, les marquera à jamais.


Anthony Swofford (Jake Gyllenhaal) est le narrateur, et il conclut par une sorte de "je suis Jarhead, et les Jarhead d'aujourd'hui sont moi".


Passons à des choses plus légères maintenant. Bien que je n'ai pas apprécié plus que ça ce film à cause de son sujet, il y a certaines choses que j'ai aimé, notamment Jake que l'on voit dans une tenue particulière, mais peut-on vraiment appeler ça une tenue??? En fait, cette scène m'a vraiment fait beaucoup rire;o)


jarhead1.jpg

Je ne mets pas la photo que j'ai réussi à trouver sinon je vais me retrouver avec trop de couinements dans les coms, mais je vous laisse imaginer où se trouve son deuxième bonnet de noël;o)

 


Partager cet article
Repost0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Carrie Jones ici

 

need.jpeg

Genre : Fantasy


Titre français : Envoûtement


Série : Need n°1


Editeur américain : Bloomsbury : 8,59€


Editeur français : City Editions : 17,90€


Traduction personnelle de la quatrième de couverture


La douleur iradie dans ma tête/

Des feux d'artifice. Des explosions. Tout dans mon cerveau.

Le monde blanc s'assombrit et je sais ce qui va se passer.


Zara White soupçonne qu'un gars bizarre la suit. Elle mémorise les phobies et les récite quand elle est nerveuse. Et, ok, elle n'a pas vraiment été elle-même depuis que son beau-père est mort. Mais emménager dans une ville glaciale du Maine, et rester chez sa grand-mère est supposé est le remède parfait, du moins d'après sa mère.


Sauf que ce nouveau plan de partir pour que Zara ne deviennent pas folle? Non, ça ne marche pas. Il apparaît que le gars bizarre n'est pas le fruit de l'imagination de Zara. Il la suit toujours, laissant derrière lui une sinistre traînée de poussière d'or. Il y a quelque chose qui n'est pas normal, pas humain, dans cette ville endormie du Maine, et tous les signes pointent vers Zara.


 


J'avais lu beaucoup de bien de Need ou Envoûtement en français. J'ai aimé, le début m'a enthousiasmée, mais je suis vite retombée. Je crois que je vais arrêter les créatures fantastiques en littérature ado, parce que je commence sérieusement à me lasser de ce manque d'originalité. Ok, ici on retrouve des weres (changeurs?) qui sont les seuls créatures à effrayer les pixies (mon Robert&Collins traduits par lutins, mais on est loin des Korrigans bretons), une race de faes.

 

Donc forcément, on a Nick Colt, qui s'avère être un loup-garou. Un pixie qui cherche sa reine. Une histoire d'amour entre une humaine qui n'est finalement pas si humaine que ça et un loup-garou. Une grand-mère qui est une tigre-garou. Des amis qui sont des geeks et la risée de l'école.


Trop de clichés, pas assez d'originalité, une histoire d'amour qui ne m'a pas fait frissonner. J'y ai cru, au début. Mais finalement Nick avec son complexe de super-héros, comme le dit si bien Zara, m'a tapée sur les nerfs. Et il veut toujours donner des ordres c'est énervant, fais pas ci, fais pas ça, viens ici, mets toi là.


Ce que je ne comprends pas, c'est qu'il existe tout un tas de créatures qu'il serait bon de découvrir, alors pourquoi toujours revenir aux loups-garous, ou aux vampires.


Vous l'aurez compris, j'ai apprécié ma lecture, mais je n'ai pas été envoûtée. Je pense qu'il faut que je fasse une pause, à force de lire des livres du genre, je suis devenue plus exigente, j'en attends beaucoup plus. A quand le livre qui va me causer la panne de lecture, parce qu'il est tellement bon qu'il faut que je trouve quelque chose d'au moins égal si ce n'est supérieur. Oui, ça me manque. L'année 2010 ne compte pas beaucoup de lectures coup de coeur, à mon grand regret.

 


Partager cet article
Repost0
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 08:59

carrie-jones.jpg

 

Carrie Jones a grandi à Bedford, dans le New Hampshire, et a étudié le droit au Bates College à Lewiston dans le Maine, dans l'optique de devenir avocate. Elle est plus tard devenue éditeur pour des journaux. En 2007, elle a été diplômée du Vermont College, où elle a suivi un cursus d'écriture. Elle complèta après le premier jet de son premier roman, Tips on having gay (ex) boyfriend.


Elle vit actuellement dans le Maine avec son mari et sa fille.


Bibliographie


* Belle : Tips on having a gay (ex) boyfriend (2007); Love (and other uses for duct tape) (2008)

* Need : Need / Envoûtement (2008); Captivate / Captive (2010); Entice (2011)

* Girl, Hero (2008)

* Ghost sickness (2011)

 

Plus d'informations sur son site officiel

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 09:00

proof.jpg

**** 

Genre : Drame


Titre français : Preuve Irréfutable


Date de sortie dans les salles obscures : 20 septembre 2006


Réalisateur : John Madden


Scénaristes : David Auburn; Rebecca Miller


D'après l'oeuvre de David Auburn (Proof)


Casting : Robert / Anthony Hopkins; Catherine / Gwyneth Paltrow; Hal / Jake Gyllenhaal; Claire / Hope Davis


Synopsis AlloCiné


 La fille d'un mathématicien de génie doit surmonter le décès de son père qui souffrait également d'instabilité mentale. Elle tente d'y parvenir avec l'aide d'un ancien élève de son père qui vient chercher des preuves de son génie alors que sa soeur, qu'elle n'a pas vue depuis longtemps, débarque pour mettre de l'ordre dans les affaires du paternel.

 

 


Je suis toujours dans ma frénésie Jake;o)

 


Catherine pense être comme son père, qu'elle perdra la tête comme lui. Mais Hal arrive pour faire du tri dans les papiers de Robert, génie mathématicien, et par la même occasion remettre la vie de Catherine sur les rails.


Mais lorsque Hal tombe sur une démonstration qui changerait le monde des mathématiques, Catherine annonce qu'elle l'a écrite. Le doute s'installe. Essaie-t-elle de voler l'oeuvre de son père? Ou s'est-elle persuadée qu'elle l'avait écrite? Elle finit elle-même par en douter, mais Hal apporte la preuve qu'elle l'a bien écrite.


Vous allez peut-être me trouver bizarre, mais j'adore les maths. J'ai toujours aimé les maths, surtout les équations. J'avoue que je serai aujourd'hui bien incapable de résoudre une simple équation. Mais j'adorais me prendre la tête sur ces inconnues x et y. J'ai d'ailleurs choisi la spécialité maths en terminale ES.


Et c'est pour cette raison que j'adore les histoires de génies matheux. Je comprends le sentiment que rien d'autre ne puisse exister tant qu'on n'a pas résolu l'équation. En fait, ça me fascine complètement. Donc j'ai beaucoup aimé ce film, et pas seulement pour Jake;o) Même si j'avoue que ça lui va très bien d'être derrière une batterie;o)

 

proof-drums.jpg


J'ai beaucoup aimé Catherine qui croit perdre la tête. Et ce débat sur le fou qui ne se pose pas la question de savoir s'il est fou ou non. Donc le fait de se poser la question prouve qu'on n'est pas fou...

 


Partager cet article
Repost0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 09:00

hesitation.jpg

**

eclipse-film.jpg

Genre : Vampire


Titre original : Eclipse


Date de sortie dans les salles obscures : 7 juillet 2010


Réalisateur : David Slade


Scénariste : Melissa Rosenberg


D'après l'oeuvre de Stephenie Meyer (Eclipse)


Casting : Edward Cullen / Robert Pattinson; Bella Swan / Kristen Stewart; Jacob Black / Taylor Lautner; Jasper Hale / Jackson Rathbone; Alice Cullen / Ashley Greene; Carlisle Cullen / Peter Facinelli; Esme Cullen / Elisabeth Reaser; Emmett Cullen / Kellan Lutz; Rosalie Hale / Nikki Reed; Charlie Swan / Billy Burke; Victoria / Bryce Dallas Howard


Synopsis AlloCiné


Des morts suspectes dans les environs de Seattle laissent présager une nouvelle menace pour Bella. Victoria cherche toujours à assouvir sa vengeance contre elle et rassemble une armée. Malgré leur haine ancestrale, les Cullen et les Quileutes vont devoir faire une trêve et s'associer pour avoir une chance de la sauver.
Mais Bella est obligée de choisir entre son amour pour Edward et son amitié pour Jacob tout en sachant que sa décision risque de relancer la guerre entre les deux clans. Alors que l'armée de Victoria approche, Bella est confrontée à la plus importante décision de sa vie.

 

 


Déjà, j'ai été très déçue de ne pas pouvoir le voir en VO. Aucun cinéma de Rouen ne le passe en VO, c'est une honte! Je n'aime pas la version française. Les doubleurs ne savent pas doubler, et gâche le jeu des acteurs!

 

 

Alors est-ce à cause de la version française que j'ai été déçue. Je ne sais pas. J'avais adoré les deux premiers, en me détachant complètement des livres, et j'avais bien ri pour toutes ces scènes bidons, même si ce n'était sûrement pas un effet voulu. Hésitation ne m'a même pas fait rire.

 

J'ai trouvé le film long et plat, chiant quoi.

 

Et il y a pas mal de choses qui m'ont déplu. D'abord la nouvelle Victoria ne me revient pas. Je ne l'aime pas du tout. Rachelle LeFevre était parfaite pour le rôle. Non pis c'est quoi cette perruque affreuse???

 

Et il y a une chose que je n'ai pas comprise. Ok les vampires sont solides comme le marbre, bla bla bla... Mais je ne me souviens pas avoir lu que quand on les tue c'est comme casser de la glace, ou du verre, ou je ne sais trop quoi. C'est quoi ces effets spéciaux bidons avec bruitage et tout?!?

 

Bon il y a quand même des bons côtés. J'adore Jackson Rathbone, donc le voir plus ça fait plaisir;o) Mais bon, grosse déception franchement. Il manque vraiment quelque chose. J'attendrais la sortie en DVD pour pouvoir le voir en VO pour comparer les deux versions et voir si c'est vraiment le doublage français qui gâche tout!

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Laurie Faria Stolarz ici

 

blue-is-for-nightmares.JPG

****

Genre : Jeunes adultes


Titre français : Bleu cauchemar

 

Série : Blue is for nightmares n°1


Editeur américain : Llewellyn Worldwide : 8,33€


Editeur français : Albin Michel : Wiz : 13€


Traduction personnelle de la quatrième de couverture


"Je connais ton secret..."


Stacey Brown a beaucoup de secrets, son béguin pour le petit ami de sa meilleure amie Drea, les sorts qu'elle jette, et les cauchemars qui se réalisent. En ce moment, elle rêve de Drea et d'un psychopathe. Sauver Drea lui demandera toute la magie et le courage que Stacey a. Et les secrets de tout le monde devront être mis à jour.


 


J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui change du genre bit-lit et autres créatures fantastiques. Ici on a de la romance mais pas trop en fait, ce qui est vraiment agréable. Pas de super bogosse aux pouvoirs surnaturels. Seulement des ados comme les autres, avec leurs petits drames. Juste Stacey, qui sort un peu du lot, parce qu'elle est une sorcière, et s'aide de sa magie pour trouver des réponses à ses rêves et éviter que ces prémonitions ne deviennent réalité.

 


Cette petite bande d'ado est bien construite. On a les différentes relations entre les personnages, tous différents de par leur caractère, ce qui permet je pense à chaque lecteur de s'y retrouver d'une manière ou d'une autre.


Stacey est face à un gros dilemme. Elle est amoureuse de Chad, l'ex-petit ami de Drea, sa meilleure amie. Lorsque Drea comprend tout, elle s'énerve, mais Stacey est décidée coûte que coûte à lui sauver la vie.


On a plus ici un bon thriller qu'un roman fantastique. Le suspens est bien tenu, et l'intrigue est parfaitement menée. J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture avec Blue is for nightmares. Et je pense me replonger dans la série très bientôt, même si je me suis spoiler toute seule. En fait je cherchais à savoir si la série est une continuité avec les mêmes personnages, ou si ils s'agissaient de romans indépendants. Et en lisant les quatrième de couv, j'ai fait des découvertes. Mais heureusement, je fais partie des gens que ça ne gêne absolument pas de connaître la fin avant le début;o)

 


Partager cet article
Repost0
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 08:59

laurie-faria-stolarz.jpg

 

Laurie Faria Stolarz a grandi à Salem, Massachussetts, connu pour ses procès pour sorcellerie en 1692. Elle a étudié au Merrimack College et à l'Emerson College, tous deux dans le Massachussetts.


Blue is for Nightmares (Bleu cauchemar) a eu beaucoup de succès, et fut suivi de trois autres romans. Les quatre romans se sont vendus à 500 000 exemplaires. Un roman graphique a également été publié en 2009, Black is for beginnings.


D'autres séries, dont la dernière Touch, et elle travaille actuellement sur Deadly Little Games le troisième de la série qui comptera 5 livres.

 

Pour plus d'information : http://www.lauriestolarz.com/


Bibliographie


* Blue is for nightmares (Bleu Cauchemar ) : Blue is for Nightmares / Bleu cauchemar (2003); White is for magic / Blanc fantôme (2004); Silver is for secrets / Gris secret (2005); Red is for remembrance / Rouge souvenir (2005); Black is for beginnings / Noir prélude (2009)


* Bleed (2006); Project 17 (2007)


* Touch : Deadly little secret (2008); Deadly little lies (2009); Deadly little games (date inconnue)

 

Source : Wikipedia

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 17:45

Photo0067.jpg

Bonjour tout le monde!!!


Après l'enthousiasme de tous les participants en février dernier, le Read-A-Thon est de retour et se tiendra le week-end du 09 et 10 octobre 2010.


Toutes les infos ici


Je précise que je ne prendrais en compte aucune inscription sur Les Chroniques de Chrestomanci. Pour vous inscrire il faut écrire à readathon[@]hotmail.fr.


C'est plus pratique pour moi pour regrouper tout le monde au même endroit.


A bientôt

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 09:00

brothers.jpg

***

Genre : Drame


Date de sortie dans les salles obscures : 3 février 2010


Réalisateur : Jim Sheridan


Scénariste : David Benioff


Casting : Tommy Cahill / Jake Gyllenhaal; Sam Cahill / Tobey Maguire; Grace Cahill / Natalie Portman; Joe Willis / Patrick Flueger; Hank Cahill / Sam Shepard


Synopsis AlloCiné


 Sam & Grace forment un couple parfait et sont les parents de deux petites filles. Sam est envoyé par l'ONU en mission à l'étranger et confie à Tommy, son frère tout juste sorti de prison, le soin de s'occuper de sa famille. Lorsque Sam est porté disparu et présumé mort, Tommy et Grace se rapprochent contre toute attente. C'est alors que Sam revient du front...


 


J'ai vu ce film dans le cadre de ma mise à jour Jake Gyllenhaal, mon petit chouchou du moment, pour ceux qui ne le savent pas encore. Je n'aime pas spécialement les histoires qui traitent de la guerre, n'importe quelle guerre. Mais ici on a plus un aperçu du traumatisme des soldats après guerre, plutôt que la guerre elle-même.


Sam est engagé, comme son père, et il est envoyé en Irak. C'est un excellent soldat, mais avec un de ses officiers il est fait prisonnier par les ennemis. La torture est au menu, et Sam finit par devoir tuer Joe, son camarade.


Alors qu'il est en fait prisonnier, Grace reçoit la visite de hauts officiers qui lui annoncent la mort de Sam. Elle doit alors faire son deuil, et Tommy, le frère de Sam est là pour l'aider à s'occuper de la maison et de ses deux filles. Des sentiments naissent entre eux, un baiser est échangé, mais chacun est rongé par la culpabilité et le chagrin.


Puis Sam revient du front. Mais il n'est plus tout à fait lui-même. Ses filles ont peur de lui, et il est persuadé que Grace et Tommy ont eu une aventure pendant son absence.


Ce film est dur. Ce n'est pas une comédie romantique, loin de là. La scène du repas d'anniversaire est tendue, et on ressent cette pression. J'étais vraiment sur les nerfs.


J'ai retenu mes larmes à plusieurs reprises, et après un film comme ça, on se dit, "putain!". On envoie des hommes se faire tuer, se faire torturer, certains ont la chance de revenir, mais quelque part ils sont un peu mort aussi, et tout ça pourquoi??? Territoire, argent, pouvoir... Est-ce que ça vaut vraiment le coup d'en arriver là, de gâcher des vies tout ça pour des hommes qui sont trop peureux pour s'affronter eux-mêmes, et préfère envoyer d'autres à leur place!


Enfin, je ne suis pas là pour faire de la politique;o)


Jake Gyllenhaal et Tobey Maguire ont un très bon jeu, surtout Tobey Maguire.

 


Partager cet article
Repost0