Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 20:01

Celsmoon m'a offert un coca!!! Et je le prends;o)

 

tag_limonade.jpg


Signe particulier : J'ai une tâche de naissance que j'appelle ma galaxie, parce qu'il y a une grosse tâche foncé au milieu, une sorte de nuage autour plus clair, et des petits points plus foncés dedans. Donc ça me fait penser à un astre avec les planètes qui gravitent autour.

 

galaxie.gif


Mauvais souvenirs : La nuit où mon papa tombait inconscient dès qu'il essayait de se lever et qu'il ne voulait aller à l'hôpital. Le jour où il a fait une hémorragie à l'hôpital et que je l'ai vu recouvert de sang. Le jour où il m'a avoué que c'était la première fois qu'il avait peur depuis le début de sa maladie. La dernière nuit que j'ai passée avec lui et qu'il est finalement parti tout seul sans personne pour lui tenir la main. Le jour où je l'ai vu pour la dernière fois dans cette boîte.


Je sais qu'un tag doit être pris à la légère. Mais malheureusement je n'ai pas d'autres mauvais souvenirs, ceux-là ont remplacé tous ceux qu'il y avait avant et les feraient presque passer pour des bons souvenirs.


Défauts : Je suis complètement TOCée, et je ne sais pas dire aux gens auxquels je tiens que je tiens à eux.


Films bonne mine : Bridget Jones, quand j'ai un coup de blues je me tourne toujours vers elle. La cité de la peur, je connais les dialogues par coeur. The Rocky Horror Picture Show, je connais les chansons!!!

 

la-carioca.jpg


Souvenirs d'enfance : Les mains collantes. Mon jump-jumper. violet et noir Faire la cuisine avec les pièces du Master-Mind. Petit Franck de François Feldman. Mon premier baladeur jaune. Mon mange-disque. Les vinyls de mes parents : Village People, Carlos (je sais ça fait peur). Mes expositions (en fait j'avais un fichier avec des fiches (what a statement!) sur les animaux, et régulièrement je choisissais un thème genre les papillons, j'accrochais les fiches partout dans la chambre de mes parents, et je leur faisais payer l'entrée).

 

jump-jumper.jpg

 

main-collante.jpg

 

Je propose maintenant à Bladelor et LothFleur de passer leur commande;o)

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 09:00

the-many-hands.jpg

***

Genre : Science-Fiction


Série : Doctor Who


Editeur anglais : BBC Books : 8,59€

 

Traduction personnelle de la quatrième de couverture

 

Edimbourg, 1759.

 

Le Nor'Loch se remplit. Si vous demandez aux soldats là-bas, ils vous diront que c'est un cloaque puant dont la ville pourrait se passer. Mais ça n'explique pas pourquoi les travailleurs refusent de s'approcher de ce lieu sans un garde armé.

 

Cela n'explique pas pourquoi ils murmurent des histoires sur le lac rendant ses morts, sur le pasteur qui est entré dans son église douze ans après sa mort...

 

Cela n'explique pas pourquoi, alors qu'ils travaillent, ils parlent d'un homme appelé Le Docteur.

 

Et des nombreuses mains d'Alexander Monroe

 

 


J'ai reçu ce livre dans le cadre du Swap Around Your World, et Cryssilda m'a proposé qu'on en fasse une lecture ensemble. Elle m'avait mis un petit mot pour me dire qu'elle n'avait pas pu résister puisqu'à ce moment-là je lisais The Forest of Hands and Teeth.

Si vous faites le rapprochement, vous aurez compris que le Docteur doit affronter des zombies dans ce livre, avec Martha à ses côtés.

 


L'histoire est sympa, Alexander Monroe s'est un jour retrouvé avec une main accrochée à sa jambe, et cette main lui a fait poussé un second lui. Ces mains se dupliquent à la vitesse de l'éclair, et sachant que faire s'accroche aux morts et les font revenir.


Bien sûr, le Docteur est là pour comprendre ce qu'il se passe, et résoudre l'affaire. Il y a bien entendu, parce que eh, c'est Doctor Who, souvenez-vous, une histoire d'aliens là-dessous.


Martha de son côté a affaire avec une sorte de docteur Frankenstein qui se sert de ces mains dans un but sombre.


J'ai aimé l'histoire, mais malheureusement, je dois bien l'avouer, Doctor Who reste pour moi quelque chose de visuel. J'ai donc eu un peu de mal pendant ma lecture. Je me suis sentie un peu perdue à plusieurs reprises.


J'aurais vraiment préféré le voir que le lire.


En revanche, les personnages sont rendus à la perfection. Je visulisais Martha et le Docteur, mais surtout les dialogues prenaient forme dans ma tête. J'entendais la voix de Martha et du Docteur qui lui disait "Run!".


J'en ai d'autres à lire que j'avais reçus dans le cadre du Doctor Swap, peut-être que la lecture passera mieux pour ceux-là.

 


Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 11:03

Chaque année, je regarde l'Eurovision, et ce depuis toute petite. J'adore. C'est souvent très kitsch, mais que diable! Il y a aussi quelques perles, je pense notamment à 2007 avec Les Fatals Picards pour la France avec L'amour à la française, mais surtout toujours en 2007 The Ark pour la Suède avec The Worrying Kind. I love Ola Salo. C'est la seule fois où j'ai voté en envoyant un SMS, et c'était pour The Ark, un groupe que j'adore depuis bien bien longtemps. Une vraie gamine quand j'ai su que j'allais les voir à la télé;o)


Mais hier soir, lors d' une discussion par SMS avec Cels, nous nous sommes rendu compte que 2010 a été mise sous le signe de la beauté masculine. Hmmmmm!!! Ben oui, question musique il n'y avait rien vraiment d'original, mais question hommes!!!! Ah là je dois dire qu'il y avait matière. Mais restons pour le moment dans la musique, je suis bien contente que l'Allemagne ait gagné, parce que j'ai beaucoup aimé cette chanson, et c'est d'ailleurs la seule que j'ai vraiment aimé. Ce que je trouve dommage en revanche, c'est que très peu de pays présentent une chanson dans leur langue officielle, et préfèrent mettre plus de chances de leur côté en chantant en Anglais. Moi j'adore entendre des chansons dans une autre langue, et je pense que je ne suis pas la seule, surtout que pour certains, même en anglais on ne comprend pas plus ce qu'ils chantent;o)


Ce qui me désole avec l'Eurovision aussi ce sont les votes. Effectivement, les votes sont faussés d'avance et tous les ans c'est la même chose. Les pays de l'ancienne Union Soviétique, notamment, je pense à eux parce que ce sont les plus nombreux. En même temps, je comprends les copinages, mais il faut être réaliste, ça fausse tout.


Cette année, la France est tout de même à la 12ème place, ce qui est bien mieux que d'habitude, même si je n'ai pas aimé.


Passons maintenant aux choses sérieuses. Le classement des beaux gosses de l'Eurovision 2010.


Ceci est un ordre alphabétique des pays


La Biélorussie avec Butterflies de 3+2

 bielorussie2

L'effet papillon un peu kitsch d'après cels, mais moi j'aime bien l'effet que ça donne, je trouve ça joli, et pas que ça;o)

bielorussie


La Bosnie-Herzegovine avec Thunder and Lightning de Vukasin Brajic


bosnie-herzegovine.jpg


La Bulgarie avec Angel Si Ti de Miro


bulgarie.jpg


Chypre avec Life looks better in spring deJon Lilygreen & The Islanders


cyprus.jpg

 

L'Israël avec Milim deHarel Skaat


israel.jpg

Je n'ai vraiment rien compris, mais ça ne m'a absolument pas du tout gênée;o)


La Norvège avec My Heart is yours de Didrik Solli-Tangen


norway.jpg


La Pologne n'était pas dans la finale, et pourtant elle avait un bon candidat avec Marcin Mrozinski


ploand.jpg


En revanche, il y en a un qui m'a marquée, je sais qu'il aura du succès auprès de certaines, mais je ne suis pas du tout tombée sous le charme. Je ne sais pas il y a vraiment quelque chose qui me gêne chez lui...


La Serbie avec Milan Stankovic


serbia.jpg


On notera aussi, malheureusement je n'ai pas réussi à le retrouver. Un certain Erik, qui a présenté les points attribués par la Suède. Celles qui ont regardé l'Eurovision jusqu'au bout hier comprendront. Et ça donne vraiment envie d'aller vivre en Suède;o)


Pour finir, je vous propose de regarder la prestation de la gagnante allemande, Lena avec Satellite

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Bree Despain ici

 

dark-divine.jpg

****

 

Genre : Fantasy


Editeur américain : Egmont Books : 11,04€


Editeur français : Editions de La Martinière Jeunesse : 13,90€ - sortie prévue le 10 juin 2010

 

Quatrième de couverture


Grace a toujours su que quelque chose s'était passé la nuit où Daniel a disparu, cette même nuit où elle a trouvé son frère Jude, effondré sous le porche, couvert de sang.


Et quand Daniel ressurgit, trois ans plus tard, plus sombre et mystérieux que jamais, son passé refait surface avec lui.


Parallèllement, dans la ville, on retrouve des cadavres d'animaux et d'humains atrocement déchiquetés...


En se rapprochant de Daniel, Grace va découvrir une vérité dangereuse qui bouleversera le reste de sa vie.


 


Je remercie les éditions de La Martinière pour cette superbe découverte. Ce livre me faisait de l'oeil depuis un moment, et je n'ai pas su dire non quand on me l'a proposé.

 


J'avoue que j'ai eu du mal au début à me faire au français. Je crois bien que j'ai pris de mauvaises habitudes à lire tout le temps en anglais. Du coup, quand je lis en français, j'ai plus de mal. Mais je m'y suis vite fait.

J'ai beaucoup apprécié ce roman. On sent que Daniel cache quelque chose évidemment, tout comme Grace Divine (son père est pasteur, ceci explique cela). Il s'est passé quelque chose avant que Daniel disparaisse quelques années auparavant, mais personne ne veut lui dire.


Lors du repas de Thanksgiving, le petit frère de Grace disparaît, et c'est alors qu'elle découvre certaines choses au sujet de Daniel, notamment sa force et sa vitesse surhumaine.


Petit à petit, elle va découvrir ce qu'il cache véritablement, et elle seule à les moyens de l'aider.


L'intrigue est vraiment bien menée, et les révélations finales m'ont un peu surprise. Je voyais un autre méchant. Bon finalement il était c** mais pas un monstre;o)


Et je dois aussi vous avouer que j'ai été happé par cette histoire d'amour. Parce que comme de bien entendu, vous imaginez bien qu'entre Grace et Daniel, ce n'est pas que de l'amitié;o)


Hier soir, j'envoyais à Celsmoon un message pour lui dire que j'allais me mettre au lit avec Daniel mais que pour le moment il ne faisait aucun effet. Eh bien, j'ai pas mis longtemps pour retourner ma veste! Au bout de quelques pages de plus, je me suis retrouvée le coeur palpitant, m'imaginant sur son dos lors de la montée du ravin, ou encore derrière lui sur sa moto.


Bon eh ce n'est pas que ça non plus. Daniel incarne la dualité entre le bien et le mal, le côté monstre qu'il n'a pas choisi et contre lequel il lutte. Ca ne vous rappelle pas quelqu'un. C'est vrai que ça n'a rien d'original, je vous l'accorde, mais c'est tellement bien écrit, que ça passe comme une lettre à la poste.


Les éditions de La Martinière ont créé un site sur Dark Divine, avec plein de choses sur le livre (les personnages, des extraits) et même un concours pour gagner un exemplaire du livre.

 

Retrouvez l'avis d'Alwenn qui est plus mitigé que le mien;)

 


Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 08:59

bree-despain.png

 

Bree Despain a commencé à écrire des petites histoires lorsqu'elle était enfant. Ses professeurs lui ont dit qu'elle devrait être écrivain mais pour elle, seulement les gens "spéciaux" pouvaient être écrivains. Elle voulait donc se lancer dans quelque chose d'ordinaire.


Elle a redécouvert son penchant pour l'écriture lorsqu'elle a quitté l'Université quelques temps pour écrire et diriger des pièces pour des jeunes de Philadelphie et New York. Lorsqu'elle est retournée à l'Université, elle a changé son programme pour prendre des cours d'écriture créative et de littérature.


Dark Divine est son premier roman.


Elle vit actuellement dans l'Utah avec son mari et leurs deux enfants.

 

Vous pouvez la retrouver sur son site officiel et sur son blog.


Bibliographie


* Dark Divine (2009)

* The Lost Saint (28 décembre 2010)

Partager cet article
Repost0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 09:00

Retrouvez la bio- et le bibliographie de P.C. & Kristin Cast ici

 

burned.jpg

 

***

Genre : Vampires


Série : House of Night / La Maison de la Nuit : Marked / Marquée, Betrayed, Chosen, Untamed, Hunted, Tempted


Editeur américain : St Martin's Griffin : 9,17€


Editeur français : Série La Maison de la Nuit : Pocket Jeunesse : Marquée : 14,95€; Trahie : 14,95€ (sortir prévue le 3 juin 2010)


Traduction personnelle de la quatrième de couverture

 

Quand les amis arrêtent de se faire confiance, les Ténènbres est là pour raviver les flammes...


Les choses sont devenues sombres à La Maison de la Nuit. L'âme de Zoey Redbird s'est brisée. Avec le coeur brisé, elle veut rester pour toujours dans l'Autre Monde, mais elle s'efface rapidement. Stark est la seule personne vivante qui peut l'atteindre, il doit trouver un moyen de la sauver. Mais comment? Le Grand Conseil des Vampyres stipule que pour cela il devra mourir. Et alors Zoey baissera définitivement les bras. Il ne reste que sept jours...


Entre la meilleure amie, Stevie Rae. Elle veut aider Z, mais elle a un tas de problèmes aussi. Les Red Fledgings solitaires font encore des leurs. Son petit ami, Dallas, est doux mais trop curieux. Stevie Rae cache un secret qui peut être la clé pour sauver Zoey, mais qui menace aussi d'exploser tout son monde.


Au milieu de tout ça, il y a Aphrodite : ex-fledgling, fille à papa, totale sorcière de l'enfer (et fière de l'être). Elle a aussi été bénie (si on peut le dire ainsi) par des visions prophétiques, mais maintenant semble être le moment que Nyx a choisi pour parler à travers elle, qu'elle le veuille ou non. La loyauté d'Aphrodite peut aller dans plein de directions, mais pour le moment le sort de Zoey pèse dans la balance.


Trois filles...jouant avec le feu...si elles ne font pas attention, tout le monde sera Brulé.


 


J'attendais beaucoup de Burned après ma déception de Tempted. Finalement, il semblerait que les mère/fille Cast ont décidé de jouer sur la longueur. Et c'est long. Il reste encore 5 livres à venir, mais je me demande si vraiment c'était bien utile de prévoir 12 tomes. La série prend des longueurs dont on se passerait bien.

 


Et elle prend également un tournant Harlequin. Après les amours de Zoey qui se tape tout le monde, on passe aux amours de Stevie Rae. J'attendais bien plus de cette histoire avec Rephaim le Raven Mocker qu'une histoire d'amour. Ok, la tournure que prennent les choses est intéressantes, mais c'est bon, on n'a pas besoin de passer des pages et des pages sur l'amour qui naît entre eux, et qu'ils ne comprennent ni l'un ni l'autre.


Je pense que Rephaim aura un rôle très important par la suite, ainsi que Dallas, qui sous l'effet de la jalousie et de la colère est complètement parti du côté obscur de la force.


En attendant, soyons rassurés, Stark a réussi à sauver Zoey. Finalement, dans ce volume j'ai apprécié Heath plus qu'avant. Comme quoi, il est mieux mort. Mais Zoey continue de m'énerver. Dès qu'elle reprend du poil de la bête, c'est pour donner des ordres, et se prendre pour la meilleure, sous ses airs de fausses modesties.


Stark que j'appréciais au début, est devenu Gardien de sa reine Zoey, et beurk les My Queen par-ci par-là, il y en a marre.


Vous l'aurez donc compris, encore une déception...

 


Partager cet article
Repost0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 09:00

freddy.jpg

***

Genre : Horreur


Titre original : A nightmare on Elm Street


Date de sortie dans les salles obscures : 12 mai 2010


Réalisateur : Samuel Bayer


D'après le film original de Wes Craven


Scénario : Wesley Strick, Eric Heisserer


Casting : Jackie Earle Haley / Freddy Krueger; Kyle Gallner / Quentin Smith; Rooney Mara / Nancy Holbrook; Katie Cassidy / Kris Fowles; Kellan Lutz / Dean Russell


Synopsis AlloCiné

 Nancy, Kris, Quentin, Jesse et Dean habitent Elm Street, au coeur d'une banlieue résidentielle semblable à des milliers d'autres - paisible, proprette et sans histoire... Mais depuis quelques temps, ces cinq jeunes sont hantés chaque nuit par le même cauchemar oppressant : un homme à la voix caverneuse surgit des ténèbres. Vêtu d'un t-shirt rouge et vert lacéré, il dissimule sous un vieux chapeau son visage atrocement brûlé et défiguré. Sa main droite, gantée, est munie de quatre longues griffes d'acier plus tranchantes que des lames de rasoir...



Je connaissais Freddy, mais je n'ai vu qu'un film il y a bien longtemps, et je ne me souvenais vraiment plus beaucoup de l'histoire. Ma soeur est fan, et je vais lui demander qu'elle me les prête tous pour parfaire ma culture Freddy.


C'est du gore, pas de doute là-dessus. Mais j'ai découvert la véritable histoire de Freddy. En fait, Fred Krueger était jardinier dans une école maternelle, et après que les parents des élèves aient découvert qu'il abusait de leurs enfants, ils ont décidé de se débarrasser de lui. Freddie est donc revenu pour se venger en tuant les enfants devenus grands dans leur sommeil.


Je dois dire qu'il y a des scènes qui font flipper, mais dans le sens où ça surprend. Les morts sont assez atroces aussi et hyper sanglantes. Tout ce que j'aime.

Le seul truc qui m'a vraiment énervée, c'est la gamine qui jacasse et qui crie dans la salle de ciné, grrrrr


Petite déception aussi que Kellan Lutz reste si peu de temps. Quoi, cinq minutes avant qu'il ne se fasse tuer dès le début du film, dommage!


Je dois dire aussi, que bien que je ne connaisse que très peu Freddy, il était beaucoup mieux joué par Robert Englund. Je ne sais pas, je trouve qu'il a un truc qui fait que je le préfère.


robert-englund.jpg


Je pense que les amateurs de Freddy seront déçus par ce remake. Il faudrait que ma soeur me dise ça si elle va le voir.

Partager cet article
Repost0
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:23

Allez une belle chanson pour ce dimanche poétique, et pas n'importe laquelle : Apart de The Cure!

 

 

he waits for her to understand / Il attend qu'elle comprenne
but she won't understand at all / Mais ne veut rien comprendre
she waits all night for him to call / Elle attend qu'il appelle
but he won't call anymore / Mais il ne veut plus appeler
he waits to hear her say / Il attend qu'elle dise
forgive / Pardon
but she just drops her pearl-black eyes / Mais elle baisse simplement ses yeux noirs
and prays to hear him say / Et prie pour l'entendre dire
i love you / Je t'aime
but he tells no more lies / Mais il ne dit plus de mensonges

he waits for her to sympathize / Il attend qu'elle compatisse
but she won't sympathize at all / Mais elle ne compatira pas du tout
she waits all night to feel his kiss / Elle attend toute la nuit pour sentir son baiser
but always wakes alone / Mais elle se réveille toujours seule
he waits to hear her say / Il attend de l'entendre dire
forget / Oublie
but she just hangs her head in pain / Mais elle baisse simplement la tête de douleur
and prays to hear him say / Et prie pour l'entendre dire
no more / Plus jamais
i'll never leave again / Je ne partirai plus jamais

how did we get this far apart? / Comme en sommes-nous arrivés là?
we used to be so close together / Nous étions si proches
how did we get this far apart? / Comment en sommes-nous arrivés là?
i thought this love would last forever / Je pensais que cet amour durerait toujours

he waits for her to understand
but she won't understand at all
she waits all night for him to call
but we won't call
he waits to hear her say
forgive
but she just drops her pearl-black eyes
and prays to hear him say
i love you
but he tells no more lies

how did we get this far apart?
we used to be so close together
how did we get this far apart?
i thought this love would last forever

Partager cet article
Repost0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Karen Marie Moning ici

darkfever.jpg

***

Genre : Urban Fantasy


Série : Fever / MacKayla Lane n°1


Titre français : Fièvre noire


Editeur américain : Dell Romance : 6,50€


Editeur français : J'ai Lu : 11,40€

 

Traduction personnelle de la quatrième de couverture


Mon nom est macKayla, Mac pour faire court. Je suis une sidhe-seer, quelqu'un qui voit les fae, un fait que j'ai accepté seulement récemment et avec beaucoup de réticence.


Ma philosophie est assez simple - les jours où personne n'essaie de me tuer sont des bons jours dans mon livre. Je n'ai pas eu beaucoup de bons jours récemment. Pas depuis que les murs entre les Hommes et les Fae sont tombés. Mais il n'y a pas de sidhe-seer en vie qui a eu de bons jours depuis.


Quand la soeur de MacKayla a été tuée, elle a laissé un seul indice sur sa mort - un message énigmatique sur le portable de Mac. Mac décide de partir en Irelande à la recherche de réponses, et sera confrontée à un challenge encore plus grand : rester en vie assez longtemps pour maîtriser un pouvoir qu'elle ne savait pas du tout posséder - un don qui lui permet de voir au-delà du monde des hommes, dans le royaume dangereux des faes...


Alors que Mac fouille plus profondément dans le mystère de la mort de sa soeur, chacun de ses mouvements est suivi par le sombre et mystérieux Jericho...alors qu'en même temps, l'impitoyable V'lane - un fae alpha qui fait du sexe une drogue pour les femmes humaines - se rapproche d'elle. Alors que la frontière entre les mondes commence à s'effriter, la véritable mission de Mac devient claire : trouver l'insaisissable Sinsar Dubh avant que quelqu'un d'autre ne trouve le Livre Sombre de tous les pouvoirs - parce que qui trouve le livre en premier ne détient dans ses mains rien d'autre que le contrôle complet des deux mondes...



Ce livre est rafraîchissant. On retrouve ici une héroïne forte et pas ennuyeuse du tout sous ses allures de Barbie. Mac adore le rose, être bien habillée, mais elle n'est pas une Barbie.

 

J'ai beaucoup apprécié ce personnage haut en couleur, et Mac m'a fait beaucoup rire.


Ici, on se retrouve dans le monde des Fae, et beurk... Franchement, je ne voudrais pas me retrouver face à l'un d'eux. D'une part parce que les Unseelie (opposé aux Seelie) sont affreux, mais surtout tous ils sont méchants. Quand aux Seelie, qui sont beaux, ils n'en restent pas moins méchants et dangereux, et honnêtement, je n'ai pas envie qu'il m'arrive la même chose que Mac au musée.


Après tout est relatif, parce que le fait de ne pas savoir qui ils sont, on peut tomber dans leur piège sans le savoir, et c'est bien malheureux.


Ce qui est intéressant ici, c'est que Karen Marie Moning nous emmène en Irelande, véritable pays des Fae.


Jusqu'à la fin, j'ai cru que Jericho était un méchant finalement, mais qu'il allait se passait quelque chose entre lui et Mac. Finalement il ne s'est rien passé, mais j'ai découvert que je m'étais trompée. Enfin je crois. Et qu'il risque de se passer quelque chose entre eux par la suite.


Malheureusement je vais devoir attendre pour lire la suite, parce que mon budget ne me le permet pas, et j'ai énormément de livres en attente.


Merci à Hydro pour le cadeau, et vous pouvez voir qu'elle aussi a énormément aimé.

 


Partager cet article
Repost0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 08:59

karen-marie-moning.jpg

 

Karen Marie Moning est née à Cincinnati, dans l'Ohio. Elle a obtenu un diplôme en Society and Law à l'Université de Purdue. Après avoir travaillé pendant 10 ans dans ce domaine, elle quitte sont travail pour être écrivain à temps plein. Après quatre manuscrits et un grand nombre de petits boulots, elle réussit à publier Beyond the Highland Mist.


Karen Marie Moning est l'auteur de la série d'urban fantasy Fever, best-seller international. Les droits viennent d'être vendus à la Twentieth Century Fox. Elle a reçu de nombreux prix.


Karen Marie Moning est également l'auteur de la série Highlander. Ses romans sont parus dans 14 pays.


Bibliographie


* Highlander : Beyond the Highland Mist (1999); To tame a Highland Warrior (1999); The Highlander's touch (2000); Kiss of the Highlander / Une passion hors du temps (2001); The dark Highlander / Le pacte de McKeltar (2002); The immortal Highlander / La punition d'Adam Black (2004); Spell of the Highlander / La vengeance de McKeltar (2005); Into the dreaming (2006)


* Fever / MacKayla : Darkfever / Fièvre noire (2006); Bloodfever / Fièvre rouge (2007); Faefever / Fièvre Fae (2008); Dreamfever (2009); Shadowfever (décembre 2010)


Vous pouvez retrouver Karen Marie Moning sur son site officiel et sur son blog

Partager cet article
Repost0