Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 15:02
Des nouvelles sur le blog du RAT, c'est par ici.

Pour être mis au courant aussitôt pensez à vous inscrire à la Newsletter...
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 11:50
Retrouvez la bio- et la bibliographie de Rachel Vincent ici

my-soul-to-take.jpg***
Genre : Jeunes Adultes - Fantastique

Série :
Soul Screamer n°1

Editeur américain : Harlequin Teen

Quelque chose ne va pas chez Kaylee Cavanaugh

Elle ne voit pas les morts, mais...

Elle sent quand quelqu'un près d'elle est sur le point de mourir.
Et quand cela arrive, une force qu'elle ne peut pas contrôler, la pousse à crier jusqu'au dernier souffle. Littéralement.

Kaylee veut seulement profiter d'avoir attiré l'attention du gars le plus hot de l'école. Mais un rendez-vous normal est difficile quand Nash semble savoir plus sur son besoin de crier qu'elle. Et quand des camarades d'école commencent à tomber raides mortes sans aucune raison apparente, seule Kaylee sait qui sera la prochaine...


J'avais vu ce livre d'abord chez Nicole B. , puis je me suis vraiment décidée à l'acheter avec les Harlequinades 2009, lancée par Fashion.

Je n'ai pas été déçue du voyage. Comme vous le savez, depuis le temps, pour ceux qui sont des habitués de ce blog, j'adore la SF et j'adore la littérature ado. Un bon choix donc que ce livre.

Bon, je le dis d'emblée, je suis tombée amoureuse de Nash. Comme à mon habitude... Mais bon, on ne se refait pas, hein? J'avoue quand même que cet amour n'est pas aussi intense qu'avec d'autres personnages, mais quand même...

Alors qu'elle en boîte avec sa meilleure amie, Kaylee se fait accoster par le type le plus beau de l'école. Mais là, crise de panique quand elle aperçoit une jeune fille recouverte d'une ombre noire. Kaylee se retient de crier tant qu'elle le peut, mais elle ne peut rien faire d'autre. Nash et Emma l'aide, une fois calmée, Kaylee annonce la mort prochaine de la jeune fille en question. Commence alors une histoire étrange. Trois jours de suite, des jeunes filles tombent raides mortes sans aucune raison. Mais Nash sait des choses, et va expliquer à Kaylee ce qu'elle est exactement, et ce qu'il est lui-même, ils ne sont pas humains... (pour celles qui veulent savoir exactement, rendez-vous plus bas, pour les spoilers)

Le thème est original, il ne s'agit pas ici de vampires, ou de loups-garous. Un nouveau thème abordé, avec beaucoup de talent de surcroît. Sous cette façade de fantastique, on trouve une bonne intrigue, un peu manière enquête policière menée par des ados. Kaylee et Nash cherchent à découvrir ce qui se passe, pourquoi des jeunes filles en bonne santé meurent d'un coup d'un seul, alors qu'elles n'étaient pas supposées mourir.

On découvre également un nouveau mythe, irlandais cette fois, le mythe des Bean Sidhe, ou Banshee. Mythe qui est d'ailleurs très bien traité. On entend également parler des Grim Reapers, ou faucheuses, mais en fait il y en a pas qu'un. La mort est un véritable business, une entreprise dirigée par des bureaucrates.

Les personnages sont bien etoffés, et ne restent pas superficiels. Kaylee a du caractère mais ne comprend pas vraiment ce qui se passe. Nash quant à lui, * soupir*, Nash est...intéressant... Pour l'anecdote, je me doutais depuis le début qu'il cachait quelque chose, et quand j'ai commencé ce livre, j'ai lu toute la soirée, en repoussant chaque fois l'heure d'aller me coucher. Et arrivée à 1h45, sachant que je me levais à 6h30 le lendemain, je me suis arrêtée, mais voilà la dernière phrase que j'ai lu "I have to tell you something. I'll pick you up in ten minutes" / "J'ai quelque chose à te dire. Je passe te prendre dans 10 minutes". C'est pas cruel ça, franchement. Bon, il est vrai qu'à cette heure-là, je n'étais plus à une demi-heure prêt et que j'aurais pu tout aussi bien lire le chapitre suivant pour ne pas rester dans cette attente...

Bon finalement, j'ai su ce qu'était son secret;o)

Vu qu'on est aux éditions Harlequin, et en plus dans un roman ado, vous vous doutez bien qu'il y a une histoire d'amour là-dessous, et bien sûr entre nos deux héros, Kaylee et Nash. Ca ne traîne pas en longueur, on le sait, ça va se faire, et ça se fait.

Je vais donc me procurer la suite, qui est sortie en décembre...

***Attention SPOILERS***

Comme je le disais, le thème est original, pour une fois pas de vampire, pas de loup-garou, pas d'ange non plus (parce que j'ai vu que ça commençait à devenir à la mode), mais des Bean Sidhe, je traduis pour ceux et celles qui ne connaissent pas le gaélique (comme moi), des banshees. Alors je connaissais bien entendu le terme (en tant que fan de The Cure, j'avais entendu parlé de Siouxie and the Banshees), mais je ne savais pas exactement ce que c'était. Donc avant de continuer plus loin ma lecture, petite visite sur wiki, parce que je ne voulais pas me retrouver perdue en cours de route. Mais pas de crainte à avoir, parce que tout est bien expliqué.

Un Banshee, ou plutôt une, dans la mythologie Irlandaise (bon à savoir pour celles qui participent au Swap de la St Patrick) est une femme qui crie à la mort quand elle sent la mort approcher, et qui pleure les défunts. Je ne vais pas développer le mythe ici, mais si vous voulez plus d'info, en français c'est ici.

On retrouve aussi le mythe du Grim Reapers ou Faucheuse en français. Mais en fait il n'y en pas qu'un, il y en a des milliers. Parce que la Mort est une grande entreprise, dirigée par des bureaucrates, executée par des Grim Reapers, chacun à son secteur et ses horaires de travail. Chacun a une liste pour ces 12 heures par jour, et les âmes doivent être données à leurs patrons sous peine d'être éliminé. Parce que les Grim Reapers sont recrutés, après leur mort, ça leur permet de rester dans ce monde. Mais s'ils vont à l'encontre de leur mission, ils risquent le renvoi et de leur job et de ce monde.

Lu dans le cadre du YA Challenge
logo yA challenge


Partager cet article
Repost0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 11:49
Rachel Vincent est née en Oklahoma, et a fait des études d'Anglais.

Elle est l'auteur d'une série d'urban fantasy, Shifters.

Elle fait partie du groupe des Romance Writers of America.

Elle passe la plupart de son temps avec des gens qu'elle a inventés, dans des lieux qui n'existent que dans sa tête. Elle aime les livres et les accès à Internet sûr. Elle déteste les légumes cuits. Quand elle n'écrit pas ou ne lit pas, elle regarde des films ou joue de la guitare.

Vous pouvez la retrouver sur son site officiel ou sur son blog

Bibliographie

* Faith Sanders / The shifter : Stray / Les griffes de la nuit (2007); Rogue (2008); Pride (2009); Prey (2009); Shift (mars 2010); Alpha (octobre 2010)

* Soul Screamer : My soul to take (2009); My soul to save (janvier 2010); My soul to keep (juin 2010)

* Anthologie : The Mammoth of Vampire Romance (2008)
Partager cet article
Repost0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 09:00
Dimanche, je suis allée chez ma maman pour fouiller dans mes cartons qui se trouvent dans le garage. Ben oui j'ai laissé des trucs, parce que moi je cumule mais j'ai pas assez de place chez moi pour tout prendre. Donc l'opération fouillage était dans le but de retrouver toute ma collection X-Files pour trouver des idées pour le swap. Et avec ma mère on a bien rigolé.

Quand j'étais ado, j'étais une super fan d'X-Files, avec le temps je me suis quand même un peu calmée, je ne suis plus au point de découper et de garder les résumés des épisodes annoncés dans le programme télé. Si si si je vous jure, je les ai retrouvés.

Je vous laisse admirer ma fanattitude, mais surtout n'allez pas croire que je suis une psychopathes en puissance!!!

Photo0240Ma collection de X-Files Le Magazine. A noter, mon badge du FBI au centre

Photo0241Qui dit X-Files, dit paranormal, ma colletion de Facteur X

Mon classeur X-Files
Photo0242
Tous les renseignements sur Fox et David, mais aussi sur Dana et Gillian

Photo0244
Des photos, beaucoup de photos...Photo0246
...dont une qui devrait plaire à certaines...Photo0250
Et voici mes encadrés de programmes TV

Photo0252
...Et ils sont nombreux...Photo0253
Et le clou, j'étais trop contente de la retrouver, elle se trouve désormais sur la porte qui sépare ma cuisine de la pièce à chaudièrePhoto0254
Bon j'ai retrouvé aussi un super dessin montage que j'avais fait en 3ème en cours de dessin, et j'avais eu 19 quand même. Je ne le mets pas là, parce que quand même, il y a des choses qu'on ne peut pas montrer;o)
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 18:02
Retrouvez la bio- et la bibliographie de John Connolly ici

Lelivredeschosesperdues.jpg***
Genre : Fiction, Contes revisités

Titre original : The Book of Lost Things

Editeur anglais : Hodder Paperback : 9,40€

Editeur français : L'Archipel : 18,50€

Quatrième de couverture

David a 12 ans et plus de maman. Son père s'est remarié et il a maintenant un demi-frère. C'est pour oublier tout cela qu'il se réfugie dans la lecture.

Une nuit, David entend sa mère l'appeler et découvre un passage caché derrière les buissons, au fond du jardin. Il se retrouve alors propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange peuplé de trolls, de Sire-Loups et de créatures effrayantes...

Grâce à l'aide du Garde Forestier et d'un chevalier, David, après bien des épreuves - énigmes à résoudre, pièges à déjouer, combats à livrer-, rencontrera un vieux roi qui conserve ses secrets dans un livre mystérieux, Le Livre des Choses Perdues, clé qui lui permettrait de regagner le monde réel.

Mais l'Homme Biscornu, être maléfique qui épie David depuis son arrivée, ne l'entend pas de cette oreille. Il a pour le jeune garçon bien d'autres projets...


J'ai reçu Le Livre des choses perdues grâce à Ulike et les éditions L'Archipel, que je remercie beaucoup.

Je ne sais pas par où commencer pour parler de ce livre. Il y a tellement à dire. Je l'avais vu un peu partout sur vos blogs, et pour tout le monde c'était gros coup de coeur. Du coup, j'avais un peu d'appréhension, car bien souvent, à force d'entendre parler de quelque chose en bien, c'est la déception. Là ce n'est pas le cas du tout.

D'abord, j'ai commencé, et j'ai pleuré. Le début avec David et sa maman malade qui meurt. J'ai pleuré parce que j'ai vécu la même chose il y a peu, donc ça m'a parlé. Même les tocs de David, je les ai eu. Bon ok, pas les mêmes, moi ce ne sont pas des rituels, mais je me lave les mains 15 000 fois par jour et elles en sont toutes abîmées.

Ensuite, arrive Rose et Georgie. Perso, j'ai trouvé ça un peu rapide pour le papa de David, et j'ai compris sa réaction.

Finalement, je me suis retrouvée plongée avec David dans cet univers où les contes prennent vie, mais pas tout à fait comme on les connaît.

J'avoue que pendant ma lecture, je me suis posée la question de savoir comment ça se faisait que ce livre ait eu autant de réaction. En fait, je me rends compte, que c'est avec le recul, quand on arrive à la fin, que là on se dit, Wouah, ça c'est UN livre!

J'ai beaucoup ri pendant ma lecture, surtout avec l'histoire de Blanche-Neige et des Nains. Blanche-Neige n'est pas vraiment celle qu'on croit, et ce n'est pas la marâtre qui a essayé de la tuer avec la pomme empoisonnée.

"-Et, hum...elle ne s'appelerait pas Blanche6Neige, par hasard?
Le Camarade n°2 s'arrêta d'un coup, provoquant un léger carambolage parmi ceux qui le suivaient.
- Ce n'est pas une de tes amies, n'est-ce pas? demanda-t-il, soupçonneux.
- Oh! Non, pas du tout! Je n'ai jamais rencontré cette dame. J'ai juste entendu parler d'elle, rien de plus.
- Ah, répondit le nain qui, visiblement satisfait, repartit d'un bon pas. Tout le monde a entendu parler d'elle. 'Oooh, Blanche-Neige, celle qui vit avec les nains et leur mange la laine sur le dos! Ils ne sont même pas fichus de la tuer proprement...' Ca oui, tout le monde connaît Blanche-Neige.
- Pardon mais...la tuer? répéta David.
- Avec une pomme empoisonnée. Ca ne s'est pas passé comme prévu. Nous avons mal calculé la dose.
- Je croyais que c'était son affreuse marâtre qui l'avait empoisonnée?
- Tu ne lis pas les journaux? L'affreuse marâtre avait un alibi.
- On aurait dû vérifier d'abord[...]"


Hmmm Hmmm qui l'eût cru?

En revanche, la question que je me pose, c'est suis-je la seule à ne pas voir dans ce livre un roman jeunesse. Je trouve ça hyper violent, sous ses allures de livres de contes. David tue des hommes, il y a des choses absolument affreuses, qui feraient tourner l'oeil à plus d'une que je connais si c'était mis en image dans un film. Il y a également des histoires assez tordues que je trouve un peu trop pour un livre dit "Jeunesse". Par exemple, l'histoire des Sire-Loups, et le petit chaperon rouge s'allongea à côté du loup, et de là naquirent les hommes-loups, hmm hmmm.

Il y a également cette histoire avec Roland et son ami Raphael. L'Homme Biscornu qui met dans la tête de David que Roland l'aime bien...

Après c'est peut-être moi, mais je trouve tout ça un peu limite pour un roman jeunesse.

Bon et pis aussi ce qui me turlupine, c'est que je n'ai pas compris la logique de la réponse à l'énigme posée par les Trolls pour choisir le bon pont. Je suis désolée, mon cerveau ne doit pas fonctionner correctement, surtout si des gamins comprennent et que moi non, parce que j'ai eu beau lire le passage 4 fois, je n'ai pas compris, et du coup j'ai abandonné. En revanche, si quelqu'un peut m'expliquer plus clairement, je veux bien

A côté de ça, par moment, je me suis dit, que ça faisait un peu cucul quand même. Je ne veux offenser personne, je précise donc ma pensée. Ca m'a fait sourire les passages avec David, tu as 12 ans, mais tu es un homme maintenant!

Bon vous l'aurez compris, sans aller jusqu'à dire que c'est un gros coup de coeur, j'ai aimé ce livre, mais j'ai bien plus aimé la fin, que je trouve absolument magnifique. Je n'aurais pas vu de fin meilleure que celle-ci. Je trouve ça beau. Et j'ai beaucoup pleuré une fois encore. Ben oui, on ne se refait pas! Je suis une pleurnicheuse moi! Mais un livre qui me fait pleurer, c'est toujours un bon livre.

Et John Connolly m'a conquise, j'ai envie de lire ses autres romans maintenant.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 18:00
john-connolly.jpg
John Connolly est né en 1968 à Dublin.
Diplômé en anglais et en journalisme de l'Université de Dublin, John Connolly a passé 5 ans à travailler comme journaliste freelance pour The Irish Times. Frustré, il commence l'écriture de son premier roman, Tout ce qui meurt, qui a été nominé pour le Bram Stoker Award dans la catégorie meilleur premier roman.

Ce roman est le premier d'une série qui met en scène un détectivre privé, Charlie Parker;

John Connolly est un grand lecteur, qui aime écouter de la musique, cuisiner et faire du sport.

Bibliographie

Charlie Parker : Every dead thing / Tout ce qui meurt (1999); Dark hallow / ...Laissez toute espérance (2000); The Killing Kind / Le pouvoir des ténèbres (2001); The White Road / Le baiser de Caïn (2002); The reflecting eye (nouvelle, 2004); The black angel / L'ange noir (2005); The unquiet / La proie des ombres (2007); The Reapers (2008); The lovers (2009); The whisperers (2010)

Autres romans : Bad Men (2003); The Book of Lost Things / Le Livre des Choses Perdues (2006); The Gates (2009)


Pour en savoir plus, son site officiel
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 20:02
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 18:56
Photo0067.jpg
Je suis agréablement surprise, je ne m'attendais pas à tant d'engouement, mais voilà, nous sommes à ce jour 37 participants inscrits à l'édition 2010 du Read-A-Thon.

Si vous voulez découvrir de nouveaux blogs, voici les liens. Quant à moi, je prendrai le temps de visiter chacun de vos blogs ce week end quand je serai plus au calme, parce que j'ai repris le boulot aujourd'hui. Rahhhhh je veux rester en vacances!!!!

100choses
aBeille
Ankya
Bladelor
Cécile
Chimère
Cline
Diane
Edelwe
Elora
Emma
Fashion
Fleur
Goelen
Herisson08
Hildebald
Iani
Julia B
Kali
Karine;o)
Laurence
Lisa
Lolo
Mango
Marie L
Mariiine
Matilda
Mea
MeL
Melann
Moi
Mr. Zombi
Olya
Pimprenelle
Saraswati
Sid
Tiphanya

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 10:00
dexter 1
Genre :
Thriller

Nombre d'épisodes : 12

Réalisateur : James Manos Jr (The Shield)

Casting : Dexter Morgan / Michael C. Hall; Debra Morgan / Jennifer Carpenter; Harry Morgan / James Remar; Rita Bennett / Julie Benz; Lt. Laguerta / Lauren Velez; Angel Batista / David Zayas; Rudy Cooper / Christian Camargo

Synopsis AlloCiné
Brillant expert scientifique du service médico-légal de la police de Miami, Dexter Morgan est spécialisé dans l'analyse de prélèvements sanguins. Mais voilà, Dexter cache un terrible secret : il est également tueur en série. Un serial killer pas comme les autres, avec sa propre vision de la justice.


Dans cette première saison, on découvre qui est Dexter, un tueur en série, qui travaille dans le médico-légale, comme expert en tâches de sang. Mais Dexter tue des méchants, des tueurs, toujours. Il recherche des preuves avant, et fait le nécessaire pour ne pas laisser de traces.

La police travaille sur une série de meurtres de prostituées. Le tueur les découpe en morceaux, mais ne laisse jamais aucune trace de sang. Dexter est impressionnée. Commence alors un jeu entre lui et le tueur de glace.

Je découvre cette série. J'ai regardé les 12 épisodes en 2 soirées. On pourrait croire que je suis fan, mais non. J'étais intriguée, je voulais connaître le fin mot de l'histoire avec ce tueur de glace.

J'avoue que je trouve cette série très "Space" comme je disais quand j'étais jeune. Je ne saurais trop dire si j'aime ou non, je ne sais pas vraiment. J'ai eu du mal au début avec Dexter, il ne ressent rien, et là je dis chapeau car Michael C. Hall le joue à la perfection. Mais je me suis rendue compte petit à petit que je ne veux pas qu'il se fasse prendre. Bien qu'il commette une grave erreur à la fin, je ne sais pas ce que ça va donner.

En revanche, celui qui m'a foutu la chair de poule c'est le tueur de glace. Voyez, j'adore les histoires de serial killer, (un quoi? Ah un tueur en série!), ça m'intrigue, c'est quelque chose que je ne conçois pas. Comment peut-on en arriver là? Enfin, bref, dès que j'ai vu le personnage en question, j'ai tout de suite su que c'était lui, et franchement, sous ses airs de super gentils, je suis ton ami, bla bla bla, il fait flipper. Du coup, comme personne ne se rendait compte de rien, ça m'a stressée. J'ai d'ailleurs regardé 8 épisodes en une soirée, parce que je voulais vérifier que mon intuition était bonne, et ce n'est qu'à la fin du 8ème épisode que j'en ai eu la preuve.

Enfin, bref, une série à suivre. Je veux connaître la suite;o)

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 09:00
trueblood-s2.jpg****
Genre : Vampires

Nombre d'épisodes : 12

Réalisateur : Alan Ball (Six feet under)

Scénaristes : Alan Ball; Chris Offutt; Alexander Woo

D'après l'oeuvre de Charlaine Harris : Southern Vampires

Casting : Sookie Stackhouse / Anna Paquin (X-Men, Presque célèbre); Bill Compton / Stephen Moyer (Prince Vaillant; Deadlines); Jason Stackhouse / Ryan Kwanten (Flicka; Dead Silence); Sam Merlotte / Sam Trammell (Bones, Dexter); Tara Thornton / Rutina Wesley; Andy Bellefleur / Chris Bauer (Numb3rs; The lost room); Lafayette Reynolds / Nelsan Ellis (Veronica Mars, FBI portés disparus); René Lanier / Michael Raymond James (Médium, Cold Case); Eric Northman / Alexander Skarsgard (Baltic sea, Generation kill); Godric / Allan Hyde


Cette saison 2 est encore plus mieux que la première. Bon peut-être parce que je n'ai pas continué la série livre, du coup je ne savais pas à quoi m'attendre. Mais tout ce que je peux dire, c'est que maintenant je suis obligée de les lire, parce que je veux absolument savoir ce qu'il va se passer par la suite.

L'intrigue vampire se développe. On en apprend plus sur leur organisation, sur Bill et Eric *soupir*. J'avoue que j'étais pro-Bill dans la première saison, mais ici il a perdu de son charme. En même temps, à côté de Eric, il n'y a pas photo.

Mais le personnage qui arrive et repart rapidement, et qui m'a vraiment marqué, c'est Godric, un vampire âgé de plus de 2000 ans, et créateur d'Eric. Il est absolument magnifique, et d'une telle sagesse! Moi je fonds littéralement. Et j'ai pleuré, pas des larmes de sang comme Eric, mais de belles larmes, devant cette scène tellement belle et tellement triste.

Je supporte mieux Sookie même si parfois son côté naïf me tape sur les nerfs. Par contre celui qui me bidonne c'est Jason. Toujours aussi stupide, je suis désolée mais c'est vrai. Il a beau être bon, il est c**. Mais au moins il me fait rire;o)

Bon, je suis quand même contente que l'histoire avec Maryann la Ménade, succube de Dionysos, soit finie, parce que les orgies à tout bout de champs ça va un moment.

Et j'adore Jessica, la jeune fille que Bill a du transformer comme punition. Elle est chouette, elle me fait rire, elle me fait pleurer. Et j'espère que son histoire avec Hoyt va continuer. En revanche, je la plains, parce qu'être vierge pour l'éternité, ça ne doit pas être facile;o)

Vivement la suite!
Partager cet article
Repost0