Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 09:00

HYD-film.jpg

 

****

 

Pays : Japon

 

Genre : Comédie, Romance


Année : 2008


Adapté du manga Hana Yori Dango de Yoko Kamio


Casting

 

* Inoue Mao / Makino Tsukushi
* Matsumoto Jun / Doumyouji Tsukasa
* Oguri Shun / Hanazawa Rui
*  Matsuda Shota / Nishikado Soujiroh
 * Abe Tsuyoshi / Mimasaka Akira
* Sato Megumi / Sanjou Sakurako
* Nishihara Aki / Matsuoka Yuki
* Sada Mayumi / Toudou Shizuka
* Kato Natsuki / Okawahara Shigeru
* Kato Takako / Sengoku Sachiyo
* Kobayashi Susumu / Makino Haruo (Père de Tsukushi)
* Tomiura Satoshi / Makino Susumu (Frère Tsukushi)

* Ishino Mako / Makino Chieko (Mère de Tsukushi)
* Kaga Mariko / Domyoji Kaede (Mère de Tsukasa)
* David Ito / Nishida
* Sasaki Sumie / Tama

 

Synopsis

 

Quatre années ont passé, et c’est y est, l’heure est enfin venue pour Domyoji d’annoncer au monde entier ses fiançailles avec Tsukushi. Tout le monde a accepté leur union, et même Kaede, la terrifiante mère de Tsukasa y consent. Elle offre d’ailleurs à Tsukushi une magnifique tiare en diamant et autres pierres précieuses, le sourire de Venus. Cette tiare est transmise de génération en génération dans la famille Domyoji et garantit le bonheur à la mariée qui la portera. Mais un soir alors que Tsukushi et Tsukasa sont dans une chambre d’hôtel, un homme en noir brise la fenêtre, vole la tiare et s’enfuit. Tsukasa lui court après mais rien n’y fait. Seulement, une fois de retour à la chambre d’hôtel, nos tourtereaux se rendent compte que toute trace d’effraction a été réparée et le vol camouflé.
Il va donc falloir que Tsukushi et Domyoji se lance à la poursuite de cette tiare à travers le monde. Mais qui donc veut à ce point briser leur mariage ?

 


J'ai beaucoup aimé le film. Même si à mon grand regret Hanazawa Rui est moins présent, puisque c'est vraiment centré sur Tsukasa et Tsukushi, qui se retrouve encore une fois confronté à de nouveaux problèmes dans leur couple.

 

Cette fois on voyage à plusieurs endroits de la planète, mais je reconnais que j'ai beaucoup aimé le passage de l'île déserte, qui nous offre une nouvelle facette plus attachante de Domyoji, qui habituellement a plutôt tendance à me taper sur les nerfs.

 

Et Kaede, la mère de Domyoji qui les serre tous les deux dans ses bras à leur retour, ça a fait fondre mon petit coeur tout mou. Ben oui, il ne me faut pas grand chose;o)

 

Une chouette conclusion à cette histoire, excepté comme je vous le disais pour Hanazawa Rui, mais moi je suis là pour le consoler s'il veut;o)

Repost 0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:00

Source-Code.jpg

 

***

 

Genre : Thrille, Fantastique


Date de sortie dans les salles obscures : 20 avril 2011


Réalisateur : Duncan Jones


Scénariste : Ben Ripley


Casting : Colter Stevens / Jake Gyllenhaal; Christina Warren / Michelle Monaghan; Colleen Goodwin / Vera Farmiga; Dr Rutledge / Jeffrey Wright


Synopsis AlloCiné


Colter Stevens se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord.
Colter se réveille alors dans un caisson étrange et découvre qu’il participe à un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. Sa mission : revivre sans cesse les quelques minutes précédant l’explosion afin d’identifier et d’arrêter les auteurs de l’attentat. A chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé s’amenuisent.
Alors qu’il essaie d’empêcher l’explosion, ses supérieurs lui apprennent qu’un deuxième attentat est en préparation en plein cœur de Chicago et qu’il ne s’agit plus de protéger les quelques passagers du train mais la ville toute entière. La course contre la montre commence…

 


Bon j'avoue je suis allée voir ce film parce que JAKE, mais pas que. J'aime la SF, et les films qui font réfléchir, mais sortir de la salle de ciné en ayant tout compris. Et là je me suis trouvée un peu en situation Matrix, où mes premières tentatives avaient été laborieuses, jusqu'à ce qu'on m'explique et que je puisse sans problème voir les 3 films en entier.

 

Il y a eu un moment dans le film où je me suis dit que ce n'était pas logique, et que là c'était vraiment une grosse erreur dans le scénario mais finalement la fin rattrape le coup, ouf c'était voulu. Parce que voyez-vous, Colter fait partie d'un programme qui permet de revivre les 8 dernières minutes qui restent en mémoire dans le cerveau d'une personne décédée, un peu comme un enregistreur vidéo. Les événements ne peuvent pas changer. Sauf qu'en fait lorsque Colter revit sans cesse ces 8 minutes pour découvrir qui a posé la bombe dans le train, il y a toujours des petits éléments qui changent. Et à un moment donné, il descend du train pour suivre un suspect, et donne la plaque d'immat d'une camionette à ses supérieurs quand il revient dans le caisson. Sauf, que la personne qui est morte dans le train et à qui ces 8 minutes appartiennent n'est jamais descendu du train, donc c'est là que je me suis posé des questions, comment Colter peut-il découvrir la camionette puisqu'elle n'est pas dans le cerveau du gars. Bon je ne vais pas vous dire ce qu'il en est parce que je risquerais de gâcher votre plaisir, mais sachez qu'il y a une explication;o)

 

Je vais tout de même essayer de revoir ce film un de ces jours pour revoir tous les détails à côté desquels j'ai pu passé, et pour Jake aussi;o)

 


Repost 0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 09:00

hyd2.jpg

 

****

Pays : Japon


Année : 2006-2007


Genre : Drama Comédie Romance

 

Adapté du manga Hana Yori Dango de Yoko Kamio


Nombre d'épisodes : 11


Casting :

 

* Inoue Mao / Makino Tsukushi
* Matsumoto Jun / Domyoji Tsukasa
* Oguri Shun / Hanazawa Rui
* Matsuda Shota / Nishikado Sojiro
* Abe Tsuyoshi / Mimasaka Akira
* Nishihara Aki / Matsuoka Yuuki
* Kato Natsuki / Okawahara Shigeru
* Seto Saki / Asai Yuriko
* Fukada Aki / Ayuhara Erika
* Matsuoka Emiko / Yamano Minako
* Toda Erika / Nakashima Umi (ep10,11)
* Sato Megumi / Sanjou Sakurako
* Sada Mayumi / Toudou Shizuka
* David Ito / Nishida
* Kato Takako / Sengoku Sachiyo
* Tomiura Satoshi / Makino Susumu
* Kobayashi Susumu / Makino Haruo
* Ishino Mako / Makino Chieko
* Matsushima Nanako / Domyoji Tsubaki
* Kaga Mariko / Domyoji Kaede

 

Synopsis

 

Tsukasa, pour obéir à sa mère, part à New York et essaie d'oublier Makino. Il ne lui a pas donné de nouvelles pendant un an. Rui, Akira et Sojiro vont essayer de les réunir, mais Tsukasa a changé. De retour à Tokyo pour son anniversaire, il va apprendre que sa mère lui a arrangé un mariage avec une riche héritière.

 

 


J'aime toujours autant HYD, et surtout Hanazawa Rui, et je ne comprends vraiment pas pourquoi Makino persiste à vouloir être avec Domyoji, surtout vu comment il la traite. Elle pardonne, mais franchement tout n'est pas à pardonner.

 


Et Hanazawa Rui est là, à attendre. Et quand il se décide enfin, Tsukasa arrive et il se retire, non mais, c'est quoi ça! Bon c'est vrai, le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas, mais quand même.

 

Et petite surprise dans les premiers épisodes de cette saison...IKUTA TOMA! Oui, je l'adore!!!!

 

ikuta-hyd.jpgSource : Newsasia

Repost 0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 09:00

 Retrouvez la bio- et la bibliographie de Patricia Briggs ici

river-marked-copie-1.jpg

 

Genre : Urban Fantasy


Série : Mercy Thompson n°6


Autres titres dans la série : Moon Called, Blood Bound, Iron Kissed, Bone Crossed, Silver Borne


Editeur américain : Ace Books (relié) : 19,03€


Editeur anglais : Orbit : 9,01€


Quatrième de couverture (Traduction)


La mécanicienne Mercy Thompson a toujours su qu'elle était différente, et pas seulement parce qu'elle peut faire asseoir et implorer un moteur de Volkswagen. Mercy peut se transformer en coyote, un don hérité de son père depuis longtemps disparu. Et elle n'a jamais connu d'autres personnes de son espèce, jusqu'à maintenant.

 

Alors que Mercy se fait à cette nouvelle situation, un démon se réveille dans les profondeurs du fleuve Colombia. Quelque chose de mortel arrive, les éléments sont minces au sol et Mercy n'est pas à l'aise. Cependant, les amis de son père pourraient en savoir plus. Pour avoir un espoir de survivre, Mercy et son ami, l'alpha lou-garou, Adam, auront besoin de toutes les resources que les changeurs peuvent apporter. Ou la mort sera le dernier de leur soucis.

 

 


Ah depuis le temps que je l'attendais, je suis bien contente d'avoir enfin pu m'y mettre. Et j'ai passé un agréable moment. Je ne pourrais pas dire si c'est mieux ou moins bien que les précédents, mais c'est différent et j'ai vraiment apprécié cette différence.

 

On retrouve comme toujours un monstre qui cause des soucis, mais l'histoire de fond est vraiment intéressante. D'abord grande nouvelle! SPOILER : Mercy et Adam se marient, et partent en lune de miel. Enfin lune de miel c'est un bien grand mot. Le plus intéressant donc c'est que Mercy découvre ses origines, et c'est vraiment intéressant d'avoir tout ce côté légendes indiennes, on sent que des recherches ont été faites sur le sujet et ça j'adore. C'est vraiment là que repose tout l'intérêt de ce volume.

 

Et pour les fans de Stefan, comme moi, le vampire au grand coeur et au van Scoobidoo, je l'ai encore plus aimé dans ce volume, bien qu'il n'est pas trop la forme;o)

 


Repost 0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 10:51

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Mark Haddon ici

the-curious-incident.jpg

 

****

Genre : Littérature anglaise


Titre français : Le bizarre incident du chien pendant la nuit


Editeur anglais : Vintage : 6,75€


Editeur français : Pocket : 6,60€


Quatrième de couverture (Traduction)


Le bizarre incident du chien pendant la nuit est un roman policier comme aucun autre. Le détective et narrateur, Christopher Boone, a 15 ans et est atteint du syndrome d'Asperger. Il connaît beaucoup de choses sur les maths et très peu sur les êtres humains. Il aime les listes, les schémas et la vérité. Il déteste les couleurs jaune et marron et être touché. Il n'est jamais allé plus loin que le bout de la rue tout seul, mais quand il découvre que le chien de la voisine a été assassiné, il se met en route pour un voyage terrifiant qui chamboulera tout son petit monde.

 

 


J'avais déjà lu ce roman il y a bien bien longtemps et j'ai du le relire cette année pour les cours. J'ai été très surprise par cette seconde lecture. Je me souvenais que j'avais adoré ce livre, et qu'il s'agissait de l'enquête d'un adolescent autiste sur le meurtre d'un chien, mais en relisant, je me suis rendu compte que je ne me souvenais plus des détails de l'histoire, et du coup ça fait peur parce que je me suis dit que ma mémoire partait à vau-l'eau.

 

 

Du coup, c'est comme si je ne l'avais jamais lu, et j'ai adoré une nouvelle fois. C'est un roman qui se lit très vite et on s'attache rapidement à Christopher et toutes ses petites vérités sur l'être humain font sourire, même ses bizarreries.

 

J'ai parfois éclaté de rire et parfois été triste pour lui.

 

Et parfois je ne l'ai pas du tout compris. Voyez-vous quand j'étais plus jeune, j'étais une matheuse autant (si ce n'est plus) qu'une littéraire. Mais après toutes ces années, les maths un peu trop compliquées sont devenues du chinois pour moi et Christopher adore les maths. Donc je vous donne un exemple de quelque chose que je n'ai pas du tout réussi à suivre :

 

"Un triangle dont les côtés peuvent être écrits sous la forme n2 + 1, n2 - 1 et 2N (où n>1) est un triangle à angle droit."

 

Bon heureusement Christopher a décidé de mettre son explication en appendice, mais je l'ai lu par curiosité, et je suis restée dans l'incompréhension.

 

De plus, le syndrome d'Asperger est bien décrit ici sans rentrer dans le côté clinique de la maladie puisque c'est Christopher qui raconte son histoire. Et on se rend compte bien vite que le bizarre incident du chien pendant la nuit n'est pas le centre de l'intrigue.

 


Repost 0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 10:35

mark-haddon.jpg

 

Mark Haddon est né en 1962 à Northampton, Angleterre et a fait des études d'anglais. Il a occupé divers emplois, notamment avec des enfants handicapés. Il s'est également lancé dans la peinture et le dessin. Il a écrit son premier livre pour enfant en 1987, Gilbert's Gobstopper. Il est plus connu grâce à son roman pour adulte, Le curieux incident du chien pendant la nuit, qui lui a valu le Prix Whitebreas du meilleur roman en 2003.

 

Il vit actuellement à Oxford avec son épouse.

 

Pour en savoir plus, le site officiel de Mark Haddon

 

Bibliographie

 

Livres pour enfants


* Gilbert's Gobstopper (1987)

* Mikie Joy

* Toni and the tomato soup (1988)

* A narrow escape for Princess Sharon (1989)

* Agent Z : Agent Z meets the masked crusader (1993); Agent Z goes wild (1994); Agent Z and the penguin from Mars (1995); Agent Z and the killer Bananas (2001)

* Titch Johnson, almost world champion (1993)

* At home

* At playground

* In the garden

* On holiday

* Gridzbi Spudvetch! (1992)

* The real Porky Phillips (1994)

* The sea of tranquility (1996)

* Secret agent Handbook

* Ocean star express (2001)

* The ice bear's cave (2002)

* Boom! (2009)

 

Livres pour adultes


* The curious incident of the dog in the night-time / Le bizarre incident du chien pendant la nuit (2003)

* A spot of bother / Une situation légèrement délicate (2006)

 

Poésie


* The talking horse and the sad girl and the village under the sea

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 14:01

Retrouvez la bio- et la bibliographie de John Steinbeck ici

the-grapes-of-wrath.jpg

****

Genre : Littérature américaine


Titre français : Les raisins de la colère

 


Editeur anglais : Penguin Classics : 11,24€


Editeur français : Gallimard, Folio : 8,90€


Quatrième de couverture


« Le soleil se leva derrière eux, et alors... brusquement, ils découvrirent à leurs pieds l'immense vallée. Al freina violemment et s'arrêta en plein milieu de la route.
- Nom de Dieu ! Regardez ! s'écria-t-il.
Les vignobles, les vergers, la grande vallée plate, verte et resplendissante, les longues files d'arbres fruitiers et les fermes. Et Pa dit :
- Dieu tout-puissant !... J'aurais jamais cru que ça pouvait exister, un pays aussi beau. »"

 

 


Je n'ai pas l'intention de vous faire une étude détaillée de The Grapes of Wrath que j'ai étudié cette année en littérature, mais déjà un petit résumé pour commencer.

 

On suit dans The Grapes of Wrath la famille Joad dans leur exode. Ils ont été dépossédés de leur terre dans l'Oklahama suite à la grande sécheresse, et ont décidé de voyager vers l'ouest américain en quête de travail. Le chemin s'avère plus difficile et parsemé de déceptions, à mesure que la famille s'effrite et que la réalisation de ce qui les attend réellement se fait.

 

J'ai eu beaucoup de mal à lire ce roman, pour tout vous dire j'ai mis des mois à le finir. Le début est très long, il ne se passe pas vraiment grand chose, pas réellement d'intrigue. Mais une fois passée cette difficulté, on se rend compte que Steinbeck nous dépeint une classe sociale et ses problèmes avec beaucoup de réalisme et de poésie. On ne peut que se sentir révolté par le sort des Joad mais aussi de l'ensemble des migrants.

 

Le roman est divisé en chapitres où il est question des Joad, et entre chacun de ses chapitres (ou à peu près), il y a des chapitres intercalaires, où Steinbeck prend un point de vue plus large, décrivant des situations réelles. Son but était de se servir de la famille Joad afin que les lecteurs s'attachent à cette famille et prennent en même temps conscience de la réalité du phénomène.

 

Le travail d'écriture ne peut pas être ignoré non plus. Ce roman a connu 3 essais avant d'être finalement publié sous le titre The Grapes of Wrath, et cela montre le travail apporté par Steinbeck, qui a suivi une famille de migrants dans leur recherche du paradis.

 

Steinbeck a également de manière plus ou moins détournée développé dans ce roman sa propre philosophie, un partage universel, une seule âme, un seul Dieu qui se trouve en chacun, et si un seul choisi l'individualisme c'est la communauté entière entière qui souffre de la perte de ce bout d'âme.

 

La religion dans The Grapes of Wrath a été cause de nombreuses polémiques à sa publication, et l'attaque du capitalisme a valu une censure dans plusieurs états, notamment la Californie qui ne refusait de reconnaître le traitement inhumain des migrants, et contre toute attente en Oklahoma qui refusait de reconnaître que tout n'allait pas pour le mieux dans le meilleur des mondes.

 

Chaque membre de la famille Joad a un rôle important à jouer. Tom, le personnage principal est un peu considéré comme un disciple du Christ représenté par l'ancien pasteur, John Casy (à noter les initiales J.C.). Ma Joad sera celle qui comprendra la première le message de John Casy, à savoir qu'il faut s'entre-aider pour survivre. A mesure que sa famille se désagrège elle comprends ce principe.

 

Je finirai par la fin du roman, qui ne peut laisser indifférent et qui est l'apothéose de la théorie philosophique de Steinbeck. Les derniers chapitres sont vraiment très durs, l'ironie de la situation ne laisse pas indifférents, ces migrants qui ont fui la sécheresse pour courir droit vers les inondations. Et finalement Rosasharn (Rose of Sharon) enceinte, qu'on ne pense pas avoir un rôle primordial dans l'histoire, à part se plaindre, aura finalement un des plus grands rôles. Après la perte de son bébé, scène où j'ai versé énormément de larmes, elle sauvera un homme mourrant d'inanition en lui donnant le sein. Là repose toute la philosophie de Steinbeck, à savoir que seul l'homme ne peut pas s'en sortir.

 

Je sais que je vous ai dévoilé la fin et je sais que ça dérange beaucoup de lecteurs, mais dans The Grapes of Wrath la fin en soi n'est pas importante, c'est le cheminement qui compte. Ce n'est pas un de ces romans où il n'y a plus de raisons de le lire une fois qu'on connaît la fin.

 

Pour ceux qui se disent qu'ils ne le liront pas parce qu'ils ont vu le film, je vous recommande de le lire malgré tout, parce que bien que je n'ai pas vu le film, je peux vous dire que l'histoire a été adapté de manière à satisfaire un public mécontent du roman, donc toute la seconde partie de l'histoire, à savoir l'arrivée en Californie a été changée, et notamment la fin.

 


Repost 0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 13:46

john-steinbeck.JPG

 

John Steinbeck est né en 1902 à Salinas, Californie.Il a étudié à l'Université de Stanford, avant d'occuper divers emplois. Il se lance dans l'écriture en 1929 avec un premier roman, La coupe d'or, qui n'aura pas de succès. En 1930, il épouse Carol Henning et rencontre Edward Ricketts, un biologiste, qui auront tous deux une grande influence dans la vie de Steinbeck. En 1935 il obtient son premier prix littéraire avec Tortilla Flat. Il connaître ensuite le succès avec Des souris et des hommes, qui sera adapté à Broadway, mais il ne verra jamais la pièce car il sera en vadrouille avec des travailleurs faisant route vers l'ouest après la grande sécheresse qui a sévi dans l'Est américain et qui l'inspireront pour écrire Les raisins de la colère. Il a écrit ensuite plusieurs romans moins engagés. Il est mort en 1968 à New York.

 

Bibliographie

 

* La coupe d'or / Cup of gold (1929)

* Les pâturages du ciel / Pastures of Heaven (1932)

* Au dieu inconnu / To a God unknown (1933)

* Le poney rouge / The red pony (1933)

* Tortilla flat (1935)

* En un combat douteux / In dubious battle (1936)

* Des souris et des hommes / Of mice and men (1937)

* La grande vallée / The long valley (1938)

* Les raisins de la colère / The grapes of wrath (1938)

* Lune noire / The moon is down (1942)

* Rue de la sardine / Cannery Row (1945)

* La perle / The pearl ( 1945)

* Les naufragés de l'autocar / The Wayward Bus (1947)

* A l'est d'Eden / East of Eden ( 1952)

* Tendre jeudi / Sweet Thursday (1954)

* Un américain à New York et à Paris (1956)

* Voyages avec Charlie / Travels with Charley (1962)

* Zapata - Viva Zapata! (1975 - posthume)

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 14:35

J'ai la joie de vous annoncer que j'ai réussi ma première année avec 14,08 de moyenne, et que je passe donc en deuxième année!

 

Maintenant va falloir pas trop tarder à commencer les lectures de seconde année, parce que rien qu'en littérature j'ai 12 oeuvres au programme, il va donc falloir prendre de l'avance cet été!

Repost 0
Published by virginie - dans Bavardages
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 11:50

Hier j'ai adopté un petit chaton, tout noir, une petite femelle qui se prénomme Hachi (et que personne ne me dise que c'est un nom de chien!). Hachi est donc arrivée hier soir à la maison et depuis je me marre, parce que le début de relation entre Hachi et Kirin sont assez rigolo. La petite boule de poils qui fait le dos rond et grogne face à Kirin, 7kg, c'est trop fort. De son côté Kirin a tenté quelques rapprochements, mais vu l'accueil de mademoiselle préférait partir. Aujourd'hui c'est un peu l'inverse, monsieur crache. Et là pendant 10 bonnes minutes ils sont restés comme ça :

 

S6302443.JPG

 

A savoir que la bosse sous la couette c'est Kirin. Moi ce que j'en dis c'est qu'il y a eu un bon rapprochement, malgré une grande timidité;o) Ah je crois que je n'ai pas fini de me marrer moi!

 

Suite des aventures de Hachi et Kirin au prochain épisode!

Repost 0
Published by virginie - dans Bavardages
commenter cet article