Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 14:10

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Rebecca James ici

beautiful-malice.jpg

***

Genre : Jeunes Adultes

 

Titre français : La beauté du mal

 

Editeur américain : Bantam : 20,09€ (Relié)

 

Editeur anglais : Faber and Faber : 10,15€

 

Editeur français : Oh éditions : 18,80€

 

Quatrième de couverture

 

Toutes deux cachent un inavouable secret. Quand elles le découvriront, leur amitié sera-t-elle plus forte que la vengeance ?

Alice est la fille la plus populaire du lycée. Katherine, la plus effacée. Et pourtant, ce sont les meilleures amies du monde. Grâce à Alice, Katherine reprend goût à la vie après le drame qu¹elle a vécu l année précédente : sa petite s ur adorée a été sauvagement assassinée par une bande d ados, sous ses yeux. Katherine n arrive pas à se le pardonner. Ce terrible secret, elle
ne l¹a jamais partagé avec personne. Jusqu à Alice. Sa s ur spirituelle. À qui elle peut tout dire. Vraiment ? Car si Alice est l amie la plus douce et la plus attentionnée, elle peut aussi se montrer terriblement dure, cassante, méchante. Au point que Katherine s¹interroge : connaît-elle Alice si bien que ça ? Sauf que douter d Alice, c est la rejeter. Et c est là que les ennuis commencent...

Des zones d ombre inquiétantes, une cruelle manipulation dans une ambiance glamour et rock n roll, un suspense savamment dosé.. le premier roman de Rebecca James vous hantera encore longtemps après l avoir refermé.

 

 


J'avais ce livre depuis un moment, je ne sais plus chez qui je l'avais noté, mais l'histoire me plaisait bien.

 

 

Malgré un début un peu laborieux (l'histoire est un peu lente à se mettre en place), finalement je me suis laissée complètement emporter dans la seconde partie du livre où les révélations sont faites.

 

Un schéma assez tortueux digne d'un grand roman de suspense.

 

L'histoire est racontée du point de vue de l'héroïne Katherine, et on trouve une alternance dans le temps de la narration qui change à chaque chapitre, on a donc trois histoires différentes qui se relient entre elles à la fin du roman. Tantôt le présent, avec Katherine et sa fille, tantôt le passé, avec Katherine et "sa meilleure amie" Alice, et tantôt le passé du passé avec Katherine et sa soeur Rachel.

 

J'avoue que la fin est prenante et stressante, même si on comprend les choses un peu avant Katherine elle-même.

 

Un bon roman que je conseille à celles qui préférent les histoires un peu tordues plutot que les créatures fantastiques;o)

 

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 14:06

rebecca-james.jpg

 

Rebecca James est née à Sydney, Australie, en 1970.

 

Elle a travaillé comme serveuse, professeur d'Anglais en Indonésie et au Japon, barmaid, agent téléphonique pour une société de taxi à Londres. Depuis ses trente ans, Rebecca a eu 4 enfants et a aidé son conjoint dans son affaire de cuisine.

 

Rebecca a commencé plusieurs cycles d'études supérieures, mais n'en a validé aucun. Elle a écrit deux livres, et prévoit d'en finir un certains nombres d'ici ses 90 ans.

 

Elle vit actuellement en Australie avec son conjoint et leurs quatre enfants.

 

Bibiographie

 

* Beautiful Malice (2010)

* Cooper Bartholomew is dead (prochainement)

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 12:51

love-et-autres-drogues.jpg

***

 

Genre : Comédie romantique


Titre original : Love and other drugs


Date de sortie dans les salles obscures : 29 décembre 2010


Réalisateur : Edward Zwick


Scénario : Charles Randolph, Edward Zwick, Marshall Herskovitz


Casting : Jamie Randall / Jake Gyllenhaal; Maggie Murdoch / Anne Hathaway; Bruce Winston / Oliver Platt; Dr Stan Knight / Hank Azaria; Josh Randall / Josh Gad; Trey Hannigan / Gabriel Macht


Synopsis AlloCiné

New York, les années 90. Jamie est un jeune commercial redoutable dont l’assurance - et le physique avantageux - sévissent aussi bien auprès des femmes que dans l’univers implacable de l’industrie pharmaceutique où, entre antidépresseurs et dopants sexuels, il parvient finalement à tout vendre.
Mais il y a une personne qui semble insensible aux charmes de Jamie : Maggie. Une jeune femme très séduisante et furieusement indépendante qui, comme Jamie, fuit l’engagement émotionnel, mais pour des raisons très différentes. Elle est atteinte d’une maladie chronique et a décidé de vivre uniquement au jour le jour.
Malgré eux, ce qui devait être une histoire sans lendemain va alors s’intensifier. Tous deux vont bientôt voir leurs principes respectifs malmenés et devenir accros à la plus puissante des drogues qui soit : l’amour.

 

 


Ah j'attendais la sortie de ce film avec impatience, parce qu'on m'avait annoncé un Jake tout nu. Oui oui je suis toujours une grande fan de Jake;o) Mais lorsque j'ai vu la bande-annonce, j'ai hésité parce que ç'avait vraiment l'air triste, et j'ai pensé que finalement ce n'était pas une comédie romantique mais un drame, et du coup je n'avais plus trop envie de le voir, si c'était pour pleurer.


Finalement, ma curiosité de  voir Jake dans le plus simple appareil a eu raison de moi. Et heureusement, que n'aurais-je pas loupé?

 

Effectivement, ce n'est pas une histoire d'amour facile et gaie comme on en a l'habitude avec les comédies romantiques.

 

Jamie ne sait pas quoi faire de sa vie. Il passe sa vie à augmenter le nombre de filles qui passent dans son lit. Il décide de devenir représentant pharmaceutique, et rencontre Maggie, atteinte d'un Parkinson précoce.

 

Tous deux recherchent la même chose, une histoire de sexe, simple, sans complication, jusqu'au jour où Jamie se rend compte qu'il désire plus. Mais Maggie est réticente et le quitte.

 

Finalement ce film est triste, mais comme on s'en doute ça finit bien, non pas du tout comme je l'avais imagniné en voyant la bande-annonce, je m'attendais à une fin vraiment dramatique, je pensais que Maggie était condamnée et qu'elle allait mourir, mais ouf, ça finit bien, et ça fait du bien.


Et effectivement, Jake tout nu ça vaut le détour, je ne vais pas vous le cacher;o)

Repost 0
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 20:43

 Retrouvez la bio- et la bibliographie de Richelle Mead ici

VampireAcademy_LastSacrifice.jpg

 

*****  

 

Genre : Young adult, fantasy

 

Série : Vampire Academy n°6 : Vampire Academy, Frostbite, Shadow kiss, Blood Promise, Spirit Bound

 

Editeur américain : Razorbill : 14,46€

 

Editeur anglais : Puffin : 8,88€

 

Editeur français : Castlemore

 

Traduction personnelle de la quatrième de couverture

 

La reine est morte et le monde Moroi ne sera plus jamais le même.

 

Rose Hathaway attend son éxécution injuste et il existe un seul homme qui peut essayer de repousser le drame.

Rose doit doit se tourner vers Dimitri et Adrian, les deux grands amours de sa vie, pour le trouver.

 

Avec sa meilleure amie, Lissa, dans une lutte mortelle pour le trône royal, les filles se retrouvent devoir s'appuyer sur leurs ennemis, et remettre en question ceux auxquels elles pensaient pouvoir faire confiance...

 

Mais et si la véritable liberté consistait à sacrifier la chose la plus importante de toutes?


Se sacrifier l'une l'autre.

 

 

 


Comme je veux que Clair de Jour puisse lire cet article, juste histoire de lui mettre l'eau à la bouche, je vais essayer de ne pas spoiler. Cel, si je spoile tu seras prévenue et tu pourras sauter les passages.

 


Que dire tout d'abord. J'ai attendu avec impatience ce dernier (malheureusement?) volume de la série Vampire Academy. Il a été à la hauteur de mes espérances sur un certain point, mais j'ai trouvé le début assez long, et la fin un peu trop prévisible. Mais dans l'ensemble, je suis satisfaite, et je suis finalement contente que cette série s'arrête de cette manière, plutôt que de continuer et de s'embourber.

 

Tout comme les précédents volumes, on se retrouve dans des intrigues louches, à la Cour et hors de la Cour, et parfois un peu façon les feux de l'amour, mais c'est pour mon plus grand bonheur. J'ai eu ce que je voulais, même si j'ai cru que ce serait à un prix très élevé, mais ouf.

 

Bon finalement je suis obligée de SPOILER, donc Celine tu t'arrêtes là.

 

Nous avions donc laissé Rose et Dimitri en prison, Rose étant accusée du meurtre de la reine Tatiana. Ses amis, Lissa, Christian, et Adrian, aidés de Eddie, de Mikhaïl et d'Abe, ont décidé de la libérer, ainsi Rose et Dimitri se retrouvent sur la route en fugitifs, pendant que la petite bande essaie de résoudre le mystère de la mort de Tatiana et de trouver le véritable coupable.

 

Pendant ce temps, Rose part en quête de la soeur ou du frère illégitime de Lissa, afin que celle-ci puisse avoir un droit de vote au Conseil.

 

Mais en cours de route, avec l'arrivée de Victor Dashkov, les plans changent, et Lissa se présente pour l'élection royale, bien que n'ayant aucune famille elle ne peut prétendre au trône.

 

Les choses comme on s'en doute se dégoupillent bien.

 

En ce qui concerne un sujet bien plus important à mes yeux, le triangle amoureux Rose/Dimitri/Adrian.

 

Depuis que Dimitri a été transformé de nouveau en Dhampir par Lissa, Rose vit une amourette avec Adrian, mais bien que Dimitri l'ait rejetée, il s'avère qu'il est toujours fou amoureux d'elle, et bien sûr elle de lui. Donc moi je suis contente, mais je suis désolée pour Adrian, parce que bien qu'il m'ait vraiment énervée dans les débuts, j'ai finalement réussi à l'apprécier au fil des tomes, et je suis quand même triste pour lui, mais je suis sûre qu'il s'en remettra et qu'il trouvera quelqu'un de bien;o)

 

Bon j'arrête les spoilers. Cel tu peux reprendre ta lecture, mais je n'ai plus grand chose à dire, sauf que je suis très triste d'avoir fait mes adieux à Dimitri et Rose, mais en même temps je suis impatiente de lire la série Spin off de Richelle Mead, Bloodlines sortira en août 2011, et apparement on apercevra de nouveau Rose, et Dimitri aussi j'espère.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 16:15

Hatchi-affiche.jpg

***** 

Genre : Drame


Date de sortie dans les salles obscures : 9 juin 2010


Titre original : Hachiko : A dog's story


Réalisateur : Lasse Hallström


Scénario : Stephen P. Lindasy


Casting : Parker Wilson / Richard Gere; Cate Wilson / Joan Allen; Andy Wilson / Sarah Roemer; Hatchiko / Forest


Synopsis AlloCiné

 Pour Parker, professeur de musique à l'université, l'arrivée du chien Hatchi dans la famille fut un heureux événement. L'animal prit sa place auprès de chacun, mais c'est avec Parker qu'il passait le plus de temps. Chaque matin, le chien accompagnait son maître à la gare où il prenait son train, et chaque soir, l'animal venait l'y attendre. Cet attendrissant rituel rythmait la vie de tous ceux qui en étaient témoins... jusqu'au jour tragique où Parker ne revint pas. Hatchi continua à l'attendre. Il l'attendit chaque jour, jusqu'à la fin. À force de fidélité et de patience, l'animal devint non seulement une légende, mais il bouleversa tous ceux qui connurent son histoire.

 


Wouah! Je ne sais trop comment amener le sujet concernant ce film.

 

D'abord je n'ai découvert qu'à la fin du film que c'était la véritable histoire de Hachiko, le chien qui est représenté en statue devant la gare Shibuya à Tokyo.

 

Et quelle histoire!

 

Pour ceux qui auraient décidé de le voir, je vous préviens, prévoyez une boîte de mouchoirs. Cette histoire bien que magnifique est extrêmement triste. Je n'avais pas été autant émotionnée depuis Le dernier jour du reste de ta vie, c'est pour dire.

 

Parker rencontre un chiot en allant prendre son train pour aller travailler. Il adopte le chiot, ou plutôt le chiot l'adopte. Comme inscrit sur son collier, il s'appelle Hachi, qui veut dire 8, mais qui a également une valeur symbolique d'infini.

Chaque jour, Hachi accompagne Parker à la gare et l'attend au train de 17h. Mais un matin Hachi refuse d'aller à la gare, et finalement décide d'y aller à la dernière minute avec sa balle. Pour la première fois, il accepte de ramener la balle que Parker lui lance. Ce jour-là, Parker meurt d'une crise cardiaque au travail. Hachi va l'attendre par le train de 17h, et chaque jour il reviendra passer ses journées devant la gare pour attendre son maître, pendant 10 ans, jusqu'à ce que lui-même meurt.

 

Je vous jure rien que de vous en parler je suis au bord des larmes, c'est pour vous dire l'intensité de cette histoire.

 

On dit toujours que le chien est le compagnon le plus fidèle de l'homme, en voici le parfait exemple.

 

Hachiko est né en 1923, son maître, le professeur Hidesaburō Ueno meurt en 1925, et Hachiko l'attendra tous les jours jusqu'en 1935.

 

Hachiko.JPG

 

Hachi a été rendu célèbre grâce à un article, et il fut surnommé "Chuken" (chien fidèle). Son nom Hachi, vient du fait qu'il était le 8ème chiot de la portée.

 

hatchiko-statue.jpg

Repost 0
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 19:22

doctor-who-5.jpg

**** 

 

Genre : Comédie fantastique


Nombre d'épisodes : 13


Casting : The Doctor / Matt Smith; Amelia Pond / Karen Gillan; Rory / Arthur Darvill; River Song / Alex Kingston

 

Synopsis AlloCiné

 

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l'espace à l'aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s'adapter à l'environnement, a l'apparence d'une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d'une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu'ils explorent...

 

 


Après The End of Time, où le Doctor (David Tennant) fait sa tournée des adieux, et que j'ai pleuré comme une madeleine, je n'avais pas hâte d'avoir la saison 5, avec un nouveau Doctor, Matt Smith. Pourtant, j'ai visionné les premiers épisodes aussitôt. Mais je n'ai pas continué. Et voilà qu'à l'approche de Noël, une envie subite de me refaire l'intégrale m'a prise, et voilà que j'ai enchaîné sans problème avec les nouvelles aventures du Doctor, cette fois avec Amelia Pond. J'avoue que je n'ai pas aimé cette saison de la même manière, non pas à cause de Matt Smith.

 

J'aime The Doctor, le personnage, peu importe l'acteur qui l'incarne. J'avoue avoir tout de même une grande préférence pour Christopher Eccleston. J'avais même eu beaucoup de mal à m'habituer à David Tennant, mais finalement au bout de trois saisons j'ai eu beaucoup de mal à lui dire au revoir. Et voilà qu'un nouveau arrive, et je me suis vite fait au jeu de Matt Smith. Il joue bien, et ce que j'apprécie vraiment dans cette série, non seulement on a trouvé un moyen de changer d'acteurs en gardant le rôle principal, la régénération c'est super! Mais en plus, cette régénération s'accompagne d'un comportement et d'un caractère différent, tout comme d'un corps. Et ça permet de mieux apprécier les différents jeux des acteurs.

 

matt-smith.jpg

 

D'après moi, ce nouveau Doctor est le plus sentimental, et plus protecteur (enfin il le montre plus) et le plus à côté de la plaque, et celui qui verse le plus de larmes. Seulement ce que je reproche à cette saison c'est de ne pas être à la hauteur au niveau des intrigues. J'ai l'impression qu'il y a eu une peur que le public ne suive plus après le départ de David Tennant, et que du coup avant d'introduire de nouvelles choses, on a repris des thèmes déjà utilisés, histoire de faire un changement en douceur, ce qui n'est pas toujours réussi. Ce qui me gêne également c'est qu'on a une coupure totale avec les autres personnages des saisons précédentes.

 

amelia-pond.jpg

 

En revanche, j'adore Amelia Pond, rien que son nom sonne bien (comme le dit le Doctor, c'est un joli nom). Et j'aime beaucoup aussi Rory, je trouve qu'il a un petit côté Adrian Brody, je ne sais pas pourquoi, peut-être le nez;o)

 

rory.jpg

 

En tous cas, j'aime cette saison qui m'a fait pleurer, rire et rêver. J'aime beaucoup la fin notamment, qui m'a fait flipper, mais qui finalement se finit bien.

 

Ah oui j'ai failli oublier, dans cett saison il y a une intrigue principale tout au long des épisodes, qui mène à cette fin qui fait trembler. Tout ce que je peux vous dire c'est : "The Pandorica is opening!"

 

pandorica.jpg

 

Maintenant, je suis intriguée au sujet de cette River Song qui va devenir la femme du Doctor dans le futur, mais quand?

 

Maintenant entrons un peu plus dans les détails. Mon épisode préféré reste The Beast Below, avec la Baleine Stellaire. Cet épisode est magnifique, et on retrouve ce côté "humain" du Doctor que j'aime tant. J'ai beaucoup aimé également Vincent and the Doctor, où rencontre Vincent VanGogh (d'ailleurs les anglais prononcent son nom bizarrement). Et on découvre dans The Lodger que le Doctor est un sentimental et un entremetteur;o)

 

vangogh.JPG

Repost 0
Published by virginie
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 13:11

Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2011!

 

Voici donc venu le moment de faire un petit bilan lecture tout comme les années précédentes.

 

Ainsi l'année 2010 c'est 44 romans, dont 8 en français (ce qui fait quand même moins que l'année précédente), et 32 manga et BD.

 

L'année 2010 c'est aussi plein de challenges que je n'ai pas tenu. Aucun rempli si je ne me trompe pas, et pour 2011 j'ai décidé de laisser tomber les challenges, je ne les tiens pas, je n'aurais pas beaucoup de temps pour lire cette année, et donc je ne veux rien m'imposer. Juste me faire plaisir quand j'en ai l'occasion.

 

Rassurez-vous le Dark Side Challenge sera de retour cette année, et dès aujourd'hui vous pouvez vous inscrire et publier vos listes sur vos blogs. Je fais bientôt le bilan 2010.

 

L'année 2010, c'est aussi 2 RAT avec de nombreux participants. Tellement nombreux que je ne suis toujours pas venue à bout du résultats.

 

Jeunesse / jeunes adultes

 

Le livre des choses perdues - John Connolly
Soul screamer : My soul to take - Rachel Vincent
Intertwined - Gena Showalter
The Hunger Games : Catching Fire - Suzanne Collins
The Wolves of Mercy Falls : Shiver - Maggie Stiefvater

Daughters of Darkness - L.J. Smith
Spellbinder - L.J. Smith
Charmed life - Diana Wynne Jones

The lives of Christopher Chant - Diana Wynne Jones

The Morganville Vampires : Fade out - Rachel Cain

Ink Exchange - Melissa Marr
Hush, Hush - Becca Fitzpatrick

Thirteen reasons why - Jay Asher

Fallen - Lauren Kate
House of Night : Burned - P.C. & Kristin Cast
Dark Divine - Bree Despain
Vampire Academy : Spirit Bound - Richelle Mead
Prémonitions - Lisa Jane Smith
Blue is for nightmares - Laurie Faria Stolarz
Need - Carrie Jones
Intuitions - Rachel Ward
La nuit des démons - Sarah Rees Brennan
The Hunger Games : Mockingjay - Suzanne Collins
Hex Hall - Rachel Hawkins
Crescendo - Becca Fitzpatrick
Memoirs of a teenage amnesiac - Gabrielle Zevin
Adulte
L'écho des morts - Johan Theorin
Georgina Kincaid : Succubus Blues - Richelle Mead

Georgina Kincaid : Succubus on top - Richelle Mead Doctor Who : The many hands - Dale Smith
Fever : Darkfever - Karen Marie Moning
Stardust - Neil Gaiman
Outcast season : Undone - Rachel Caine
La malédiction d'Old Haven - Fabrice Colin
The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer et Annie Barrows
 
Fever : Bloodfever - Karen Marie Moning
Manga / BD


Parmi eux (1 à 23) - Hisaya Nakajo

La traversée du temps - Yasutaka Tsutsui

Paradise Kiss - Ai Yazawa

Courtney Crumrin - Ted Naifeh
J'ai l'impression que je deviens plus difficile à mesure que le temps passe, moins de coups de coeur cette année, mais de belles découvertes, de nouveaux amoureux virtuels, et des séries qui se sont terminées à mon grand désespoir, notamment Weather Warden, mais j'ai pu retrouver quelques instants David et Joanne dans Outcast Season, une série Spin-off. Je suis actuellement en train de dire adieu à Dimitri et Rose de Vampire Academy, ce qui va sûrement être très difficile aussi.
On verra ce quelles surprises nous réserve 2011...
Repost 0
Published by virginie
commenter cet article
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 18:48

Pour ce dernier envoi, à l'occasion de Noël, Ankya et moi avions décidé de nous faire des surprises, c'est donc sur ce thème que j'ai pu découvrir mon colis hier soir.


S6302409

Qu'ai-je donc vu en premier? Des nounours guimauve au chocolat, ils ne sont plus nombreux à l'heure qu'il est!  S6302410

 

S6302411

 

Il y avait donc pour mon plus grand bonheur :

 

* Des gourmandises : fraises tagadas roses, des nounours et des petits écoliers. Heureusement que je ne commence le régime qu'après les vacances!

* Deux livres : Cathy's Key (j'espère qu'il est aussi bien que Cathy's Book) et Lost Souls de Poppy Z. Brite (hmm du vampire en perspective!)

* Un thermomètre chat noir, que vous pouvez voir en mieux ci-dessous et que j'aime vraiment beaucoup!

 

S6302412

 

Un grand merci à Ankya pour toutes ces jolies et bonnes choses, et un grand merci également à Bladelor pour toute l'organisation;o)

Repost 0
Published by virginie - dans Swap - Loto
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 13:17

Je devais publier mon article hier, et j'avoue que j'ai été dépassée par les événements et je n'ai pas eu le temps, et pourtant j'ai récupéré mon paquet lundi soir, mais la semaine a été difficile.

 

Je commence donc par lundi soir, où j'ai bravé les intempéries pour me rendre à La Poste. J'avais même oublié ma carte d'identité, heureusement ma carte d'étudiants a fait l'affaire, sinon je crois que je n'aurais pas été contente. On m'amène mon paquet, et là je me dis qu'il doit y avoir une erreur vu sa taille, mais non c'est bien mon nom dessus.

 

S6302397.JPG

 

Je rentre donc à la maison avec le paquet dans les mains toute impatiente que je suis de pouvoir l'ouvrir. Bon la route du retour a été semée d'embûches entre la neige et une flaque d'eau glacée immense qui m'a eu jusqu'aux mollets par surprise!

 

Le grand déballage commence, je commence par la carte, et là je me sens intriguée au plus haut point, j'adore les énigmes. Mais je ne résiste pas, j'arrête de réfléchir et j'ouvre les paquets avec Kirin qui est super content de voir tant de papier.

 

S6302398.JPG

 

S6302399.JPG

 

Ainsi après lecture de la carte, j'ai donc découvert que ce paquet contenait :

 

* Un sexy man pour illuminer 2011 : Hugh Jackman of course!

S6302402.JPG

* Un sexy man à garder près de mon coeur : Severus, je t'aaaaaaaime!

 

S6302405.JPG

 

* Un sexy man pour garder mes clés : Ikuta Toma qui finalement garde mon badge du boulot;o)

 

S6302407.JPG

 

* Un sexy man de litterature porté à l'écran : J'ai nommé le fameux Hamlet, joué par Kenneth Brannagh

 

* Une romance sexy et dépaysante : Coup de foudre à Bollywood, que je ne vais pas tarder à regarder;o)

 

* Des aventures littéraires à la fois sexy, émouvantes et terrifiantes : The Darkest night de Gena Showalter (on m'en parle depuis un moment), Leaving paradise de Simone Elkeles (j'en ai lu des chroniques, il me faisait de l'oeil, et si j'ai bien compris je risque de verser ma larme), Shi Ki 1 & 2 de Fuyumi Ono et Ryu Fujisaki (qui me faisait aussi de l'oeil)

 

* Un sexy man à qui le vert va bien au teint : Ah ah ah!!!

 

S6302408.JPG

 

* "THE" sexy man le plus attendu des enfants (en version petit et grand) : Le Père-Noël bien sûr!!!! Et en chocolat, hmmmm! Et tout plein de gourmandises l'accompagnaient...

 

S6302401.JPG

 

Je remercie de tout coeur Isabelle, qui a vu très très gros pour ce swap pour mon plus grand bonheur. Un grand merci beaucoup. Je remercie également Bladelor et Sandy pour l'organisation de ce swap sexy.

 

Et bien sûr je vous souhaite un Joyeux Noël à tous!

Repost 0
Published by virginie - dans Swap - Loto
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Gabriell Zevin ici

memoirs-of-a-teenage-amnesiac.jpg

***

Genre : Jeunes adultes

 

Titre français : Je ne sais plus pourquoi je t'aime

 

Editeur américain : Square Fish :7,07€

 

Editeur français : Albin Michel, Wiz : 14€

 

Quatrième de couverture (traduction personnelle)

 

Parfois, une fille à besoin de perdre

 

Si Naomi avait choisi pile, elle aurait gagné le tirage au sort.

 

Elle n'aurait pas eu à retourner chercher la caméra pour l'annuaire, et elle ne serait pas cogné la tête sur les marches.

 

Elle ne se serait pas réveillée dans une ambulance, amnésique.

 

Elle se serait sûrement souvenu de son petit ami, Ace. Elle se serait peut-être même rappelé pourquoi elle était tombée amoureuse de lui en premier lieu.

 

Elle comprendrait pourquoi son meilleur ami, Will, l'appelle tout le temps "Chef". Elle comprendrait toutes ses blagues, et peut-être qu'il ne serait pas si frustré parce qu'elle oublie des choses qu'elle ne peut pas se rappeler.

 

Elle saurait au sujet de la nouvelle famille de sa mère.

 

Elle saurait au sujet de la fiancée de son père.

 

Elle n'aurait pas à passer son année scolaire à réapprendre tout le français qu'elle est déjà censée connaître.

 

Elle n'aurait jamais rencontré James, le garçon au passé douteux et au futur encore plus confus, qui lui dit qu'il a voulu un jour l'embrasser. Elle n'aurait pas eu envie de l'embrasser en retour.

 

Mais Naomi a choisi face.

 

 


J'avais beaucoup aimé  Une vie ailleurs de Gabrielle Zevin, et Clair de Jour m'a vivement recommandé de lire Memoirs of a teenage amnesiac, ce que j'ai fait sans hésitation. Et j'ai vraiment passé un agréable moment.

 

 

Gabrielle Zevin ici fait bien passé le sentiment de frustration d'un amnésique (enfin je crois, parce que ça ne m'est jamais arrivé, mais j'imagine). Le fait de ne plus connaître personne, mais surtout de ne plus se connaître soi-même. Finalement de prendre un nouveau départ en quelque sorte et de changer du tout au tout.

 

J'ai beaucoup aimé Naomi, qui reprend sa vie à zéro, et ne comprend pas ses actes passés. Elle est une nouvelle personne avec de nouveaux intérêts.

 

Ce roman est divisé en trois parties : I was, I am et I will, soit J'étais, Je suis, et Je serai. A noter petit jeu de mot avec I will (je serai) et Will, le meilleur ami (et peut-être plus) de Naomi.

 

En fait voilà, je reste sans mots après la lecture de ce roman. Je ne sais pas vraiment comment vous en parler. Pour une fois je ne vous propose pas un livre fantastique mais plutôt quelque chose de très réaliste.

 

A un moment donné, je me suis dit que cette histoire allait vraiment mal finir, mais je ne vous dirai rien, je vous laisse aller le découvrir par vous-même;o)

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article