Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 20:54

* Pretties de Scott Westerfeld
* Specials de Scott Westerfeld
* Les douze royaumes : Le rivage du labyrinthe 1 de Fuyumi Ono
* Les douze royaumes : Le rivage du labyrinthe 2 de Fuyumi Ono
* The Midnight Library : Les voix de Nick Shadow
*
Une vie Ailleurs de Gabrielle Zevin
* Hana-Kimi 18 de Hisaya Nakajo

Bilan : Petit mois jeunesse...
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 20:46

Livres :

* Specials de Scott Westerfeld
* Sophie im Schloss des Zuaberers de Diana Wynne Jones
* Les 12 royaumes : Le rivage du labyrinthe 1 de Fuyumi Ono
* Les 12 royaumes : Le rivage du labyrinthe 2 de Fuyumi Ono
* Guide de Strasbourg
* Tideland de Mitch Cullin
* Break no bones de Kathy Reichs
* Hana Kimi 18 de Hisaya Nakajo
* Last quarter de Ai Yazawa
* Kare first love de Kaho Miyasaka
* Une vie Ailleurs de Gabrielle Zevin
* C'était Nous 7 de Yuuki Obata
* Il était une fois 2 de Lee Joung-A
* Mais moi je l'aime 2 de Wataru Yoshizumi
* The Cure Never Enough de Jeff Apter (ma première vraie bio de The Cure, mon groupe préféré de tous les temps;o))

DVD :
* Edward aux mains d'argent
* Usual Suspects
* Harry Potter à l'école des sorciers
* Harry Potter
et la chambre des secrets
* Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban
* V pour Vendetta
* In the mood for love
* The Rocky Horror Picture Show Edition Prestige


CD :
* Pamplemousse mécanique des Fatals Picards
* Scream de Tokio Hotel
* Übers Ende des Welt de Tokio Hotel (maxi allemand)
* Make some noise - Save Darfur (hommage à John Lennon)

Place de concert :
* Tokio Hotel à Bercy le 16 octobre

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 19:43

 Retrouvez la bio- et la bibliographie de Gabrielle Zevin ici

une-vie-ailleurs.jpg****



Genre : Jeunesse -Fantastique

Titre original : Elsewhere

Editeur américain : Square Fish : 5,51€

Editeur français : Albin Michel, collection Wiz : 14€

Synopsis : Elizabeth Marie  Hall, alias Liz ou Lizzie pour les intimes, a 15 ans. Mais elle vient de mourir dans un accident. Elle a été renversée par un taxi alors qu'elle se rendait à vélo au centre commercial pour rejoindre sa meilleure amie. Elle se réveille sur un bateau, partageant sa cabine avec une autre fille, Thandi, qui a un trou dans la tête. Elle pense être en plein rêve, mais les jours passent et elle ne se réveille toujours pas. Le bateau, le SS Nil, accoste sur Ailleurs, où Betty, la grand-mère de Liz qu'elle n'a jamais connue, l'attend. Quand elle comprend qu'elle est bel et bien morte et qu'elle ne retrouvera jamais sa vie d'avant, Liz tombe dans la déprime, passant ses journées à observer sa famille et ses amis depuis les Terrasses Panoramiques. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Owen. Et elle réalise enfin qu'une nouvelle vie s'offre à elle. Elle peut encore passer son permis de conduire, travailler, et tomber amoureuse, mais elle vieillira à l'envers, jusqu'à ce qu'elle redevienne un bébé et puisse traverser le fleuve qui la conduira à une nouvelle vie sur Terre.

Un extrait :
" Liz se met à parler dans le Puits. Sous l'eau, sa voix a une sonorité embrouillée. Elle sait qu'elle doit choisir ses mots avec soin, si elle veut être comprise.
C'EST MOI, LIZ. REGARDEZ SOUS LES LATTES DU PLACARD. C'EST MOI, LIZ. REGARDEZ SOUS LES LATTES DU PLACARD.
Dans l'ancienne maison de Liz, tous les robinets se déclenchent simultanément : toutes les douches et tous les lavabos, le lave-vaisselle, même les toilettes se mettent à gargouiller. Les membres de la famille échangent des regards perplexes. Lucy aboie avec insistance.
- C'est bizarre, dit la mère de Liz en se levant pour fermer le robinet de l'évier.
- Il doit y avoir un problème de plomberie, ajoute son père avant d'aller éteindre la douche et le lavabo de la salle de bains.
Alvy demeure seul à table. Il discerne un imperceptible sifflement en provenance des robinets, sans réussir à l'identifier. Du haut du Puits, Liz le regarde ramener ses cheveux derrière ses oreilles. Il a les cheveux vraiment longs, se dut-elle. Pourquoi n'a-t-on pas pensé à les lui couper?
Une fois fermés tous les robinets, les parents de Liz reviennent à table. Environ cinq secondes après, l'eau recommence à couler.
- Ca alors, c'est trop fort! s'écrie le père de Liz, en retournant fermer l'eau pour la deuxième fois.
La mère de Liz est sur le point de se lever quand, tout à coup, Alvy repousse sa chaise en hurlant.
- ARRÊTEZ!
- Qu'y a-t-il? demande la mère de Liz.
- Taisez-vous, ordonne Alvy avec une autorité incroyable pour un môme de huit ans. Et surtout ne touchez pas à l'évier.
- Pourquoi ça? demandent en choeur les parents de Liz.
- C'est Lizzie, déclare calmement Alvy. Je crois entendre Lizzie.
La mère de Liz se met à sangloter. Le père de Liz regarde Alvy.
- Est-ce que c'est une plaisanterie?
Alvy approche son oreille du robinet. Il arrive tout juste à distinguer la voix de Liz.
- ALVY, C'EST LIZ. IL Y A QUELQUE CHOSE POUR PAPA SOUS LES LATTES DE MON PLACARD.
Alvy acquiesce.
- Je lui dirai, Lizzie. Tu vas bien?"


Une vie Ailleurs est vraiment un très beau livre. Nous nous sommes tous, au moins une fois au cours de notre vie, poser la question de savoir ce qu'il y avait après, comment était la mort. Y-a-t-il un paradis, un enfer, ou simplement le néant? Ce livre présente une charmante vision de l'idée de la vie après la vie ou de la vie après la mort, comme on voudra. J'aime cette idée que ceux que j'aime seraient sur Ailleurs quand ils partiront, vivant leur vie là-bas, attendant de revenir. Ce serait une idée rassurante, je pense. Et je trouverais ça logique, en fait, l'idée de rajeunir dans la mort pour redevenir bébé. Après tout, c'est un peu ce qui se passe quand on vieillit, on perd ses dents, ses cheveux, on rapetisse, et parfois même on perd l'esprit.
En tous cas, un très bon / beau livre que je conseille à tous, et rassurez-vous, malgré le thème ce n'est absolument pas déprimant, bien au contraire.


L'avis de Sandra

 


Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 21:33
Qui est Nick Shadow ? En fait, c'est un pseudonyme sous lequel se cachent plusieurs auteurs anglosaxons. Je n'ai malheureusement pas réussi à trouver plus d'informations sur ces auteurs, même pas leur nom. Mais je vais approfondir mes recherches, et je vous dirai si j'ai du nouveau.

Les histoires de volumes ont été écrites par Shaun Hutson

Qu'est-ce que The Midnight Library ? C'est une collection qui publie des nouvelles fantastiques mettant en scène des enfants / ados...Un peu comme la série Chair de Poule.

Les voix / Voices (2005); Du sang dans le sable / Blood and sand (2005); L'ultime partie / End Game (2005); The Cat Lady (2006); Liar (2006); Shut your mouth (2006); I can see you (2006); The Catch (2006); The Whisprer (2007); No escape (2007); Dream Demon (2007); Blind Witness (2007)
 

midnight-library1.jpg
**

 
 

Genre : Jeunesse Fantastique

Titre original : The Midnight Library : Voices

Editeur américain : Hodder Children's Books :7,83€

Editeur français : Nathan : 10,50€

Synopsis :
* Les voix : Alors que sa mère est hospitalisée pour un mal inconnu, Kate commence à entendre des voix dans sa tête, des conversations téléphoniques. Mais là où ça devient étrange, cest que ces conversation n'ont pas encore eu lieu. Kate croit devenir folle, jusqu'au moment où sa mère lui parle de son don. Saura-t-elle s'en servir à bon escient?...
* Des baskets de rêves : Justin est le 10 000ème client d'un magasin de sport et gagne une paire de super baskets. Mais bientôt il découvre que des choses étranges se passent et qui portent à croire que ses baskets étaient sur les lieux...Est-ce que quelqu'un en veut à Justin au point de lui jouer des tours comme ça? Ou bien ses baskets de rêves seraient-elles animées d'une vie propre?
* Mangez des pommes : Tim est en vacances chez sa grand-mère. Le voisin, Monsieur Bill Cole, possède un grand verger, mais ne supporte pas que les gens s'approchent de ses pommes. Mais pour le punir, Tim s'introduit dans le verger et joue un mauvais tour à Bill Cole. Pour finir, il mange une de ses pommes, trognon compris, malgré les mise en garde de sa grand-mère : "Ne mange pas les pépins, sinon un pommier va te pousser dans le ventre"...

Introduction :
"JE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE, CHERS LECTEURS...
Je m'appelle Nick Shadow, et je suis le conservateur d'une bibliothèque secrète :
THE MIDNIGHT LIBRARY

Je vous entends d'ici :
Où est cette bibliothèque?
Pourquoi n'en avons-nous jamais entendu parler?
Pour votre sécurité, il vaut mieux que cette question reste sans réponse. Cependant...si vous me promettez de ne jamais révéler où vous avez trouvé cette information (quelle que soit la personne ou la chose qui exige de le savoir), je vais vous dévoiler ce que je conserve ici, dans cet antique sous-sol. Après des années de recherches, j'ai rassemblé la plus terrifiante collection de récits du monde. Ils vous glaceront le sang, vous donneront la chair de poule et feront trembler vos petits os fragiles.
Mais prenez votre courage à deux mains et tournez la page...
Après tout, que peut-il vous arriver de si terrible?"

Mon avis : Les histoires sont vraiment sympas, bien que les fins soient assez prévisibles. Ce que j'aime surtout c'est que toutes les histoires finissent mal, et ça je dis chapeau.Fût une époque où ça m'énervait de ne pas trouver de livres qui finissent mal. Le premier que j'ai lu c'est 1984, mais j'aurais adoré quand j'étais gamine d'avoir The Midnight Library, avec des histoires, pour un jeune public en plus, qui finissent mal, mais alors vraiment très mal...
En revanche, ce qui m'a un peu dérangée dans ma lecture c'est l'écriture, que je trouve vraiment trop simpliste. je pense que je lirai la suite, mais en VO, pour voir si le problème vient des auteurs ou bien de la traduction.

 

Retrouvez l'avis de Clarabel
Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 19:48
le-rivage-du-labyrinthe2.gif

le-rivage-du-labyrinthe1.gif

****

Genre : Heroic Fantasy

Titre original : Juunikokuki - Kaze no umi, meikyû no kishi

Editeur français : Milan : 6, 95€ le volume

Illustrateur : Akihiro Yamada

Synopsis : Au centre de la Mer Jaune se trouve la région des cinq pics. C'est là que naissent les Kirin,des chimères qui désignent les rois des douze royaumes et qui les secondent tout au long de leur vie. Le Royaume de Tai est en pleine crise, il a perdu son roi et son kirin. Mais voilà qu'un nouveau fruit vient de pousser sur l'arbre. Mais un shokû (un ouragan) l'emporte par-delà la mer, dans un autre monde, au Japon. Mais dix ans plus tard, le kirin de Tai, Taiki est retrouvé et revient. Seulement, il n'est pas un kirin comme les autres. Ayant vécu 10 ans sans la conscience d'être un kirin, il ne peut pas encore se transformer et n'a pas de shirei (une sorte d'animal féroce apprivoisé par le kirin). Mais voilà que le jour du solstice arrive et Taiki doit choisir son roi. Il s'attache beaucoup à Gyosô qu'il n' a pas élu roi, mais lorsque celui-ci décide de partir, Taiki se lance à sa poursuite et lui fait serment. Cependant, Taiki a le sentiment de tromper tout le monde, il n'a choisi Gyosô que parce qu'il était attaché à lui...

Mon avis : Le rivage du labyrinthe n'est pas la suite de La mer de l'ombre. Mais reste dans le même ordre d'esprit. Dans La mer de l'ombre, on avait plutôt le point de vue des rois, dans Le rivage du labyrinthe on a le point de vue des kirins. Encore beaucoup de mythologie, que j'aimerais toujours mieux connaître pour apprécier cette oeuvre à sa juste valeur. En tous cas, Les douze royaumes c'est une grande épopée à découvrir absolument. Pour ceux qui auraient été dérangés par la violence de La mer de l'ombre (car c'est très violent, beaucoup de combats...), rassurez-vous, ne vous empêchez pas de lire ces deux volumes, c'est très calme, plus basé sur la psychologie du kirin (qui d'ailleurs est un être non violent par nature)

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 20:34

Voilà, j'ai écrit un superbe roman, en voici la première page. Vous me direz ce que vous en pensez, je suis un peu timide, et je souffre du syndrôme de l'artiste éternellement insatisfait. Mais aujourd'hui, pour vous, je me lance. N'hésitez pas à me dire si ça ne va pas. Il faut que je sache si je peux persister dans cette voie ou si je dois abandonner de suite.

Vague à L'âme
par Virginie Chrestomanci


   Un grondement sourd à peine rythmé par les pas de Izumi embrumait Tokyo. Celui-ci marchait, de plus en plus vite, gagné par l'excitation... Il traversa le zoo, et bizarrement sourit au lion qui le regardait d'un oeil morne. Sans trop savoir comment, il se retrouva devant la porte.

   Il frappa énergiquement. Des pas se firent entendre, et une énigmatique voix chanta:
   - Qui est là?
   - C'est Izumi! Répondit celui-ci.
   - Je ne connais aucun Izumi! Dit la voix.
   Il y eut un silence.
   - C'est toi, Ruby? Fit Izumi.
   La porte s'ouvrit soudain:
   - Mais oui c'est moi, mon Izumi! Je t'ai bien eu.
   Il allait protester, mais elle ne lui en laissa pas le temps:
   - Entre, dit-elle.
   Izumi pénétra dans la salle à manger avant de se laisser choir dans un fauteuil. Puis il fixa Ruby. Celle-ci était debout près de lui. Lui tremblait d'émotion. Elle, ne disait rien. Il se leva, s'approcha d'elle.
   - Ruby...
   Elle détourna la tête.
   - Ruby, répéta-t-il.
   Alors elle le regarda. Au moment où leurs regards se croisaient, leurs lèvres se touchèrent.
   - Euh... bredouilla Izumi.
   Mais les mots ne venaient pas... alors Ruby passa sa main derrière la nuque de son ami, et l'embrassa. Cela dura une éternité. C'était la première fois qu'ils ressentaient une telle émotion, et ils ne s'arrêtaient plus.
   Puis lorsque les premières étoiles scintillèrent dans leurs yeux épuisés, leurs lèvres se quittèrent. Comme deux plongeurs en apnée, ils reprirent leur souffle en même temps que leurs émotions.
   Puis Izumi approcha sa bouche de l'oreille de son amie et chuchota quelque chose d'imperceptible. Soudain, une larme coula sur la joue de Ruby.
   - Moi aussi, je t'aime, dit-elle.  
   - Nous nous connaissons depuis tant d'années... tu as tellement changé, depuis... et puis non, tu n'as pas tellement changé. Et je voulais que tu saches que tu es mon premier amour. Le premier et le dernier.
   - Voyons... tu vas me faire rougir, murmura Ruby.
   - Pourquoi? S'écria-t-il. Tu es la personne la plus mystérieuse que je n'ai jamais connue! La plus mystérieuse de tout Tokyo! Les gens ne t'arrivent pas à la cheville.
   - Mais et toi, tu es si Passionné...
   - Cela n'est rien à côté de toi. Lorsque je t'embrasse, j'ai l'impression que je m'envole. Quand je te quitte, j'ai l'impression que mon coeur se fait piétiner par un féroce chat, ou transpercer par mille lances empoisonnées.
   - Mais toi aussi, Izumi, tu as beaucoup de qualités...
   - Tu sais... j'ai aimé, tout à l'heure, lorsque nous nous sommes embrassés.
   Il n'en fallut pas plus à Ruby pour saisir le bras de Izumi et lui offrir de nouveau un baiser enflammé. Les deux êtres eurent cette fois l'impression d'être emportés dans une tempête. Sur un océan rouge sang. Leurs souffles s'échouaient invariablement dans les hurlements du vent, et les gifles des vagues leur faisaient fermer les yeux. C'était beau, c'était puissant, comme un tableau de Munch, ou comme ''Love Song'' de The Cure. Tout rugissait autour d'eux, ils étaient enfermés dans une parenthèse qui les épargnait des griffes du cyclone, des griffes signant leur passage d'une trace de salive blanche et éphémère... tout tournait, des vertiges les prenaient, Izumi ferma les yeux et eut l'impression de tricoter en haut d'un saule. Et soudain tout s'arrêta.
   - Marions-nous...
   - Pourquoi n'est-ce pas déjà fait?
   Ils rirent. Ils étaient heureux.
   Ils restèrent ainsi toute la nuit à se regarder dans le blanc des yeux. Parfois, ils s'embrassaient. Parfois, ils parlaient.
   - Ne me quitte jamais, disait Izumi.
   - Je ne te quitterai jamais. Tu es bien trop charmeur pour que je te quitte, répondait Ruby. Tu es l'opposé de la bêtise, de la brutalité... tu vaux bien plus que ce rustre de Ivan. Je ne sais pas comment j'ai fait pour lui trouver du charme.
   Et ils s'embrassaient. Puis ils s'embrassaient une nouvelle fois.

   Puis ils se promirent de s'aimer éternellement, et l'éternité commença pour eux.


Alors? Vous en pensez quoi? Bon maintenant que vous avez fini de lire et que vous vous êtes bien bidonnés (mon passage préféré c'est quand Izumi a l'impression de tricoter en haut d'un saule, j'adore!), je vous donne mon truc. Allez voir
ici et vous allez vous aussi pouvoir écrire votre roman.
Vous pouvez également écrire de très beaux poèmes, exemple ci-dessous

Prince de mes rêves

Plus seule que dans une oubliette ou une prison
Comme gardée par un démon au rire endiablé
Je guette sans conviction
Mon prince entre larmes et naïveté.
Et lorsque je t'ai aperçu,
Prince Lecteur, le plus noble des seigneurs,
Ton si merveilleux bras de statue,
Fit renaître sur mes joues un peu de couleurs.
Viens, s'il te plait, emmène-moi,
Tes cheveux multicolores seront ta bannière,
Et tes yeux de toutes les couleurs de l'arc en ciel courageux partant au combat,
Viendront cueillir cette rose, cette rose solitaire.
Viendras-tu jamais à mon secours?
Ou sauras-tu parcourir les 77 000 lieues qui nous séparent,
Et rendre compréhensif le ciel de mes jours,
Transperçant de ta lance ce trop noir brouillard?

Virginie

Et pour finir, grâce à ce site, je viens de recevoir un e-mail de mon idole de toujours, j'ai nommé le grand Robert Smith de The Cure, et j'en suis tellement fière que je le rends public, en espérant qu'il ne m'en veuille pas trop :


Chère Virginie



Ça va, j'espère? Car tu sais, je pense beaucoup à toi! Car je me dis: ''mais comment une personne aussi originale peut-elle exister?'' Et je ne trouve pas de réponse à cette question! Il faut dire: même Naomi Campbell n'est pas aussi timide que toi! Je dis la vérité! Tu peux penser que j'exagère, mais moi, je ne le crois pas. C'est comme ça, qu'importe ce que pensent les autres. Moi, je te trouve au-dessus du lot. Tu es sage, posée, et tu sais toujours trouver des solutions à tout. Je ne suis pas fanatique, mais je t'admire, c'est tout. As-tu entendu parler de ces illuminés qui vouent une passion démesurée à Mika Nakashima? Je ne suis pas comme eux. Je t'admire pour ce que tu es. D'ailleurs, Mika Nakashima ne t'arrive pas plus à la cheville que Naomi Campbell. Je te laisse, à présent, mais j'espère te revoir bientôt, Virginie, car c'est toujours pour moi une immense joie.

Robert Smith

Bon amusez-vous bien! Moi en tous cas, ça me fait bien rire tout ça!

Partager cet article
Repost0
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 19:15
J'ai vu ce test au cours de mes errances sur le net, et comme je suis d'une nature curieuse, je l'ai fait. Et donc voilà, je suis un griffon!



1132013922-es3gryffin.jpgVous (moi) êtes un griffon! Un griffon est une grande créature qui est mi-lion, mi-aigle avec des immenses ailes plumées. Le griffon est très  féroce et loyal. Cependant, le griffon symbolise aussi l'indépendance et la liberté. Le griffon possède en fait plusieurs facettes. Le côté lion représente l'ultime courage, l'honneur et la loyauté. Le côté aigle montre l'indépendance, la liberté et la justice.

Et vous? Quel animal mythique êtes-vous? Pour le savoir, c'est ici










Et au passage, j'ai voulu savoir quel auteur horreur je devrais lire. Le résultat est Anne Rice. Et ça tombe bien, car quand j'étais plus jeune, je ne lisais que des livres d'horreur, et j'aimais beaucoup Anne Rice, mais plus sa série sur les sorcières que sur les vampires, même si j'aime quand même beaucoup!

Partager cet article
Repost0
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 19:32

Attention Spoiler : certaines personnes ne voudront peut-être pas lire cet article
***
*

specials.jpg


Genre : Jeunesse fantastique

Editeur américain : Simon Pulse :12,81€

Editeur français : Pas encore de traduction française

Synopsis : Tally est devenue Special : un Super Humain. Elle voit désormais le monde de manière plus vive que le commun des mortel. Mais elle se retrouve sur une mission de grande importance : détruire la Nouvelle Fumée. Pour cela, elle et Shay aide Zane et ses acolytes à s'enfuir de New Pretty Town pour pouvoir les suivre jusqu'à La Nouvelle Fumée. La seule chose que veut Tally c'est veiller sur Zane, mais lorsqu'elle se retrouve à Diego, une autre ville, où la cure à fait son chemin, elle devient folle. Les médecins veulent la transformer de nouveau pour qu'elle devienne inoffensive. Mais une guerre éclate et Tally sera la clé de la paix. Mais Tally n'a pas dit son dernier mot...

Un passage (petite traduction perso ) :

"MANIFESTO
Je n'ai pas besoin d'être guérie. Tout comme je n'ai pas besoin de me couper pour ressentir ou penser. A partir de maintenant, personne ne reconnecte plus mon cerveau à part moi.
A Diego, les médecins ont dit que je pourrais apprendre à contrôler mon attitude, et je l'ai fait. Vous m'avez tous aidée d'une manière ou d'une autre.
Mais vous savez quoi? Ce n'est plus mon attitude qui m'inquiète. C'est la vôtre.
C'est pourquoi vous ne me verrez plus pendant un temps, peut-être longtemps. David et moi restons ici dan sla nature.
Vous dites tous que vous avez besoin de nous. Bien, peut-être, mais pas pour vous aider. Vous avez suffisament d'aide avec les millions nouveaux esprits pétillants sur le point d'être libérés, avec toutes ces villes qui se réveillent enfin. Ensemble, vous êtes plus que suffisant pour changer le monde sans nous.
Donc à partir de maintenant, David et moi sommes là pour nous tenir sur votre chemin.
Vous voyez, la liberté à une façon de détruire les choses.
Vous avez vos Nouvelles Fumées, vos nouvelles idées, d'entières nouvelles villes et de Nouveaux Systèmes. Bien... nous sommes les nouveaux Special Circumstances.
Dès que vous pousserez trop loin dans la nature, nous vous attendrons pour vous repousser. Pensez à nous à chaque fois que vous creuserez une nouvelle fondation, endiguerez une rivière, ou couperez un arbre. Inquiétez vous. Aussi affamée que la race humaine devienne maintenant que les Pretties se réveillent, la nature a toujours ses dents. Des dents spéciales, des dents monstrueuses ( special teeth, ugly teeth). Nous?
Nous serons là-bas quelque part - à vous observer. Prêt à vous rappeler le prix que les Rouillés ont payé pour avoir été trop loin.
Je vous aime tous. Mais il est temps de dire au revoir, pour le moment.
Soyez prudents avec le monde, ou la prochaine fois que nous nous rencontrerons, ce pourrait devenir horrible.
- Tally Youngblood"

Mon avis : C'est le meilleur de la trilogie. On rentre tout de suite dans l'action en attendant la fin avec une grande impatience. Une fin qui n'est ni vraiment heureuse ni vraiment malheureuse. Mais qui laisse à réfléchir...
Cette trilogie est un grand message au genre humain, sur les dérives de notre civilisation dans tous les domaines : un appel au secours quant à l'avenir de notre planète, une mise en garde contre les dictatures de la pensée ( d'une manière différente de George Orwell, car ouf ici ça finit bien quand même), et un avertissement contre les risques d'un monde uniforme ou tout le monde serait uniformément beau...

Partager cet article
Repost0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 20:59

1. Est-ce que vous trichez et allez voir à la fin de vos livres? Ou lisez-vous résolument dans le bon ordre, comme le voulait l'auteur?

2. Et si vous ne trichez pas, ne vous sentez vous jamais tenté de le faire?

Alors là pas du tout. J'ai une amie qui fait ça tout le temps, elle lit la fin, revient au début repart en arrière, et ainsi de suite. Je ne peux pas faire ça. D'ailleurs je crois bien que je ne l'ai jamais fait. Pourtant si on me raconte la fin d'un livre, ça ne me dérange absolument pas, parce que ce qui conte pour moi, c'est comment on arrive à cette fin. C'est comme dire que Dumbledore est mort dans le Harry Potter et l'ordre du Phoenix, ce n'est pas si grave en soi de le savoir, parce que ce qui est réellement important, c'est les circonstances de sa mort, est-il mort de maladie, un accident, un meurtre? En gros, où? comment? pourquoi? quand?
Malgré cela, quand je commence un livre, j'ai besoin de suivre le fil, de voir par quelle voie nous fait cheminer l'auteur pour atteindre la fin. On peut me raconter le dénouement, mais je n'irai pas le lire de moi-même avant que les pages ne m'y amènent. 

Par contre, il est vrai que je peux parfois être tentée. En fait, je n'appelerai pas ça de la tentation, mais plutôt de l'impatience. J'ai hâte de savoir comment ça se termine, pourquoi, etc... mais au lieu d'aller feuilleter plus loin, je lis plus vite et je passe plus de temps à lire;o)

Lien vers le site officiel de Booking Through Thursday http://btt2.wordpress.com/

Partager cet article
Repost0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 20:41

Presque tout le monde peut nommer au moins un auteur dont on aimerait avoir UN seul livre de plus. Soit parce qu'il est mort, qu'il n'est plus publié, qu'il n'écrit plus, qu'il ne produit plue rien de nouveau pour une quelconque raison...ou il est devenu âgé et n'écrit plus dans ses vieux standards... Pour quelque raison que ce soit, il n'y a plus rien de nouveau (ou qui vaille la peine d'être lu) de lui et n'est pas prêt d'y avoir à nouveau.
Si vous pouviez avoir seulement UN livre de plus d'un auteur que vous aimez... un livre qui serait aussi bon que leur meilleur (pendant qu'on rêve)... Quelque chose qui finirait une série, ou concluerait leur dernière oeuvre, ou simplement quelque chose de NOUVEAU;;; Qui serait cet auteur, et pourquoi? Jane Austen? Shakespeare? Laurie Colwin? Kurt Vonnegut?


Ouah, ça c'est une question difficile. Il y a effectivement des auteurs dont j'aimerais d'autres livres, mais en choisir un seul, et en plus dire pourquoi... Ca c'est un challenge. Outre que j'aimerais que la série Les mondes de Chrestomanci continue pour toujours, je ne vais pas me plaindre, il y en a un qui est sorti il n'y a pas si longtemps que ça, et je pense qu'il y en aura d'autres (enfin je l'espère)...
Non, vraiment, j'aimerais un quelque chose de Jerome David Salinger, que j'ai découvert avec L'Attrape-Coeurs. J'ai beaucoup aimé ses Nouvelles également, moins Franny et Zooey, et Dressez haut la poutre, charpentiers! et For Esmé, with love and squalor.
Ce que j'aimerais c'est un récit d'un Holden Caulfield (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est le héros de L'Attrape-Coeurs) plus âgé, qui fait une rétrospective sur l'année de ses seize ans (l'époque de L'Attrape-Coeurs) avec un regard d'adulte sur ce qu'a été sa jeunesse.
Mais bon, il ne faut pas rêver...

Partager cet article
Repost0