Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 08:59

gabrielle-zevin.jpg

Gabrielle Zevin est en 1977 à New-York. Elle est sorie diplômée de Harvard en 2000. Elle a écrit plusieurs scénarii, dont un qui a récemment été adapté au cinéma : Conversation(s) avec une femme. Pour ce travail, elle a été nominée au 2007 Independent Spirit Award. Elle vit à New-York avec sa chienne, Mrs DeWinter.
Pour en savoir plus sur Gabrielle Zevin : www.memoirsofa.com


Bibliographie : 
* Margarettown
* Une Vie Ailleurs / Elsewhere
* Memoirs of a teenage amnesiac / Je ne sais plus pourquoi je t'aime

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 09:00

harry-potter-et-les-reliques-de-la-mort.jpg

****

Genre : Fantastique, Aventure

 

Date de sortie dans les salles obscures : 24 novembre 2010

 

Titre original : Harry Potter and the deathly Hallows

 

Réalisateur : David Yates

 

Scénariste : Steve Kloves

 

D'après l'oeuvre de J.K. Rowling, Harry Potter and the deathly hallows

 

Casting : Harry Potter / Daniel Radcliff; Hermione Granger / Emma Watson; Ron Weasley / Rupert Grint; Voldemort / Ralph Fiennes; Severus Snape / Alan Rickman

 

Synopsis AlloCiné

 

Le pouvoir de Voldemort s'étend. Celui-ci contrôle maintenant le Ministère de la Magie et Poudlard. Harry, Ron et Hermione décident de terminer le travail commencé par Dumbledore, et de retrouver les derniers Horcruxes pour vaincre le Seigneur des Ténèbres. Mais il reste bien peu d'espoir aux trois sorciers, qui doivent réussir à tout prix.

 

 


Ca fait un bout de temps que j'ai lu The Deathly Hallows, et j'avoue qu'il y a plein de choses dont je ne me souviens plus trop. Mais j'en garde un souvenir moyennement bon. En revanche, j'ai adoré le film. Ils ont réussi à rendre intéressants tous ces moments du livre où il ne se passe rien, et autant le dire où s'ennuie à mourir. Ici l'action est bien dosée et bien répartie, tout comme les révélations.

 

Je suis un peu déçue de n'avoir pas vu plus mon cher Severus, mais bon, je sais qu'il sera présent dans le prochain, et qu'il faudra d'ailleurs que je prépare les mouchoirs, mais je ne veux pas en dévoiler plus pour ceux qui n'ont pas lu les livres.


Spoilers

J'ai bien évidemment versé ma petite larme à la fin du film, parce que bon moi Dobby je l'aimais beaucoup, et je ne me souvenais plus de ce passage...

Fin spoilers

 

On m'avait dit qu'il était long, du coup j'appréhendais la lenteur du film, et finalement je n'ai pas vu les presque 2h30 passer. J'en aurais même demandé plus si ç'avait été possible;o)

 

J'ai été ravie également de voir Bill Nighy dans le rôle de Rufus Scrimgeour et une toujours aussi détonnante Helena Bonham-Carter en tant que Bellatrix Lestrange.

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Becca Fitzpatrick ici

Crescendo.jpg

**** 

Genre : Jeunes adultes, fantastique

 

Série : Hush, Hush n°2 : Hush, Hush, Crescendo

 

Editeur américain : Simon and Schuster : 12,63€

 

Editeur français : Le Masque, date de sortie encore inconnue

 

Quatrième de couverture (traduction personnelle)

 

La vie de Nora Grey est loin d'être parfaite. Survivre à une tentative de meurtre n'était pas plaisant, mais au moins elle a gagné un ange gardien : un ange gardien mystérieux, magnétique, séduisant. Mais malgré son rôle dans sa vie, Patch agit d'une manière qui n'a rien d'angélique. Il est plus distant que d'habitude et pire encore, il commence à passer du temps avec Marcie Millar, la pire ennemie de Nora.

 

Nora aurait à peine remarqué Scott Parnell, un vieil ami de la famille qui revient tout juste en ville, si Patch n'avait pas été si distant. Même avec l'attitude horripilante de Scott, Nora se retrouve attirée vers lui, malgré son sentiment constant qu'il se cache quelque part.

 

Hantée par des images de son père assassiné, et s'interrogeant sur la responsabilité dans sa mort de sa descendance Nephilim, Nora se met dans des situations extrêmement dangereuses alors qu'elle cherche des réponses. Mais peut-être que certaines choses sont mieux si on les laisse enterrées, parce que la vérité pourrait détruite toute chose et toute personne en qui elle a confiance.

 

 


Après le premier effet Kisskool Hush, Hush, voici le deuxième effet Hush, Hush;o)

 

J'avais attendu ce second volet de Becca Fitzpatrick avec beaucoup d'impatience mais je n'avais pas eu l'occasion de le lire aussitôt. Mais quel bonheur d'avoir attendu et de retrouver Patch;o)

 

Bon j'avoue tout de même que ce second volume n'est pas à la hauteur de Hush, Hush au niveau de l'intrigue. Non pas qu'elle ne soit pas intéressante, mais je l'ai trouvé trop décousue, et trop éparse. Il y a trop d'éléments qui partent dans tous les sens, et du coup mon cerveau partait lui aussi dans tous les sens.

 

Nora m'a tapé sur les nerfs, bon après je me mets à sa place, je comprends le côté jaloux d'une amoureuse. Mais bon, elle aurait déjà du comprendre qu'il y a bien plus en jeu que son coeur.

 

Quant à Patch, mesdemoiselles, il reste fidèle à lui-même. Hummm j'adore son côté bad boy vraiment... Et combien de fois il m'a fait surprise encore;o)

 

Allez, on attend la fin maintenant...

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 12:27

Retrouvez la bio- et bibliographie de Rachel Hawkins ici

hex-hall.jpg

****

 

Genre : Jeune Adultes, Fantasy

 

Série : Hex Hall n°1

 

Titre français : Hex Hall

 

Editeur américain : Hyperion : 7,07€

 

Editeur anglais : Simon & Schuster : 8,83€

 

Editeur français : Albin Michel, Wiz : 13,50€

 

Quatrième de couverture (traduction personnelle)

 

Quand Sophie Mercer, 16 ans, découvre qu'elle est une sorcière,elle imagine que sa vie sera remplie de magie, et de fun et de...ben...de balais! Mais sa première tentative avec un sort d'amour tourne au désastre, et comme punition, Sophie est envoyée à Hecate "Hex" Hall, une maison de redressement pour sorciers, changeurs de formes et fées.

 

A la fin de son premier jour parmi ses camarades monstres-adolescents, Sophie a marqué des points : trois ennemies puissantes qui ressemblent à des top models, un beguin futile sur le plus séduisant des sorciers, un fantôme qui la suit partout et qui lui donne la chair de poule, et une nouvelle camarade de chambre qui s'avère être la personne la plus détestée du campus et la seule vampire.

 

Pire, Sophie apprend bientôt qu'un mystérieux prédateur attaque les étudiants et sa seule amie est le suspect numéro 1...

 

 


Clair de Jour m'avait beaucoup parlé de ce roman quand elle l'a lu, et j'ai donc fini par succomber à la tentation, et je ne le regrette pas.

 

Dès le début je me suis retrouvée happée par l'histoire de Sophie et tous les événements mystérieux qui se déroulent à Hex Hall. J'ai d'ailleurs lu le livre en une soirée, ce qui ne m'était pas arrivé depuis bien longtemps.

 

J'adore les histoires de sorcellerie, c'est un sujet qui m'a toujours intriguée depuis toute petite. Et je dois dire que dans Hex Hall, Rachel Hawkins a su comment mener à bien son intrigue.

 

Des rebondissements, il y en a, ce qui rend ce roman d'autant plus addictifs et qui fait qu'on attend la suite avec impatience, Demonglass sortira aux Etats-Unis en mars 2011.

 

Et ce qui est vraiment agréable, c'est qu'on ne trouve pas ici une romance comme intrigue principale. Effectivement il y en a une, mais elle reste en quelque sorte au second plan et ne fait pas de l'ombre à l'intrigue sorcellerie si je puis l'appeler ainsi.

 

Donc si vous voulez passer un bon moment pendant ces vacances (pour certains) de fin d'année, je vous le conseille fortement.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 12:20

Rachel-Hawkins.jpg

 

Rachel Hawkins est une écrivain américaine pour la jeunesse.

 

Vous pouvez retrouver Rachel Hawkins sur son site officiel et son blog

 

Bibliographie

 

* Hex Hall : Hex Hall (2010); Demonglass (mars 2011)

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:00

Retrouvez la bio- et biobliographie de Karen marie Moning ici

bloodfever.jpg

**

Genre : Bit-Lit, Urban Fantasy

 

Série : Fever / McKayla Lane


Titre français : Fièvre rouge


Editeur américain : Dell Romance : 6,49€


Editeur français : J'ai Lu (Indisponible)


Traduction personnelle de la quatrième de couverture


La vie ordinaire de MacKayla Lane a connu un changement radical lorsqu'elle a posé les pieds en Irlande et s'est retrouvée plongée dans un monde de sorcellerie mortelle et de secrets anciens.

Dans sa lutte pour rester en vie, Mac doit trouver le Sinsar Dubh, un livre de magie la plus noire imaginable, vieux d'un million d'années, et qui détient la clé du pouvoir sur les mondes des Faes et des Humains. Poursuivie par des assassins Fae, entourée par des personnages mystérieux auxquels elle sait qu'elle ne peut pas faire confiance, Mac est partagée entre deux hommes dangereux et irrésistible : V'lane, le Fae insatiable qui peut transformé l'excitation sexuelle en obession pour n'importe quelle femme, et l'éternellement impénétrable Jericho Barrons, un homme autant séduisant qu'il est mystérieux.

Pendant des siècles, le royaumes des ombres des Fae a coexisté avec celui des humains. Maintenant les murs entre les deux tombent, et Mac est la seule chose qui se tient entre les deux...

 


Merci à Hydro pour le cadeau. Elle m'avait déjà offert le premier, Darkfever, et j'ai pu continuer ma lecture grâce à elle. Autant j'avais beaucoup apprécié le premier, Mac me faisait rire, et j'aimais cette vision de l'Irlande et de son folklore qui prend vie.


Malheureusement pour ce second tome, ces éléments n'ont pas été suffisants pour me satisfaire. Mac est toujours à la recherche du Sinsar Dubh, avec Jericho Barrons. Mais dans ce tome Mac m'a tapé sur les nerfs. Je ne pourrais pas trop dire pourquoi précisément.

 

Bon je ne dis pas que j'ai détesté ma lecture, mais je la qualifierais de passable, ce qui pour moi n'est pas terrible quand même. En fait, ce qui m'a vraiment gênée c'est l'intrigue qui n'avance pas. On a commencé à un certain point, et finalement on finit au même point.

 

En revanche, j'avoue que j'ai apprécié la scène du combat-mamours entre Mac et Jericho à la fin. Mais on n'en sait toujours pas plus sur Barrons et ça c'est énervant...

 

Repost 0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 09:00

vampire_poster.jpg

*

Genre : Parodie


Date de sortie dans les salles obscures : 24 novembre 2010


Titre original : Vampires Suck

 

Réalisateur : Jason Friedberg


Scénaristes : Jason Friedberg, Aaron Seltzer

 

Casting : Edward Sullen / Matt Lanter; Becca Crane / Jenn Proske; Jacob White / Chris Riggi


Synopsis AlloCiné

MORDS-MOI : SANS HÉSITATION est une parodie mordante et saignante de tous les films pour ados que l’on a pu voir sur les écrans ces dernières années, un hilarant jeu de massacre qui n’épargne ni les amours adolescentes ni les angoisses des jeunes...
Le cœur de Becca est écartelé entre deux garçons ; l’un, mystérieux, ténébreux et trop pâle pour être en bonne santé, et l’autre équilibré et gentil qui lui fait penser à « un petit frère gay ». Dans sa quête amoureuse pour les départager, Becca va devoir affronter un dîner de famille (sans en devenir elle-même le plat principal), et échapper à un groupe de vampires aux allures de Black Eyed Peas qui aimeraient eux aussi la déguster !
Comme si ses difficultés sentimentales (et gastronomiques) ne suffisaient pas, Becca doit aussi compter avec un paternel obsédé du contrôle, qui la voit encore comme une petite fille et insiste pour la transporter partout dans un porte-bébé…
Le bal de fin d’année approche, et Becca va devoir faire des choix difficiles. Heureusement, pour l’aider, elle trouvera pas mal de monde, d’Alice (venue d’un mystérieux Pays des merveilles) à Lady GaGa !

 


Je voulais vraiment voir ce film malgré les avis négatifs que j'ai pu avoir ici et là. Bon, vous aviez raison, ce film est vraiment pourri. Je dirais "It SUCKS!"

 

Ce que je trouve vraiment dommage, parce que j'adore la série de Meyer, et j'aime aussi les films d'une autre manière, mais je suis la première à rire quand je les regarde. Il y avait vraiment de quoi parodier, mais là, je trouve qu'ils n'ont pas été dans le bon sens. Trop d'allusions au sexe, ce qui gâche le truc. Non pas que je sois prude, mais Becca qui se retrouve en sous-vêtements clignotants pour allumer Edward, ou encore la poupée gonflable du père de Becca, ben moi je ne vois pas ce qu'il y a de drôle là-dedans. Trop de gag burlesque également. Donc au final j'ai du rire quand même une ou deux fois, mais je me suis vraiment ennuyée, je n'avais qu'une hâte c'est que ça se termine. Après j'ai ri à la scène de la forêt quand Becca annonce à Edward qu'elle sait ce qu'il est : Un Jonas Brother!!!

 

Bon pour rattraper le coup, je dois avouer que les acteurs ont été plutôt bien choisi, entre Matt Lanter pour jouer Edward et Chris Riggi pour Jacob, youhou, le voir en petit short et torse nu, j'avoue que ce n'est pas rien;o) Et pour que vous compreniez je vous mets une petite photo...

 

chris-riggi.jpg

 

Et pour le plaisir Matt Lanter

 

matt-lanter.jpg

Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:33

Retrouvez la bio- et biobiographie de Ted Naifeh ici

courtney-crumrin.jpg

***

Genre : Bandes dessinées

 

Editeur : Akileos (version omnibus indiponible); 13€ par tome

 

Série : Courtney Crumrin : Courtney Crumrin et les choses de la nuit, Courtney Crumrin et l'assemblée des sorciers, Courtney Crumrin et le royaume de l'ombre

 

Quatrième de couverture

 

Courtney est une étrange petite fille qui a souvent du mal à s'adapter au monde qui l'entoure. Le jour où elle doit s'installer chez son oncle Aloysius, il lui faut s'adapter à une nouvelle école, dans un environnement qui n'est pas pour la mettre à l'aise. Cependant, les événements prennent rapidement un tour meilleur, puisqu'elle fait la rencontre d'êtres étranges et mystérieux qui vivent autour et dans la maison de son oncle. Bientôt, il apparaît clairement qu'elle est mieux en compagnie de ces Choses de la Nuit qu'avec les gamins prétentieux de son école.
Courtney Crumrin, c'est un peu les peurs et les angoisses des adolescents contre des spectres effrayants, en plus d'être un excellent divertissement.
Cette superbe intégrale reprend sous une couverture originale les trois premiers tomes de la série, soit : Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit, Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers et Courtney Crumrin et le Royaume de l Ombre, mais propose également de découvrir une histoire inédite de 4 pages en couleurs, les couvertures originales de la série, ainsi qu'une galerie avec les signatures de Lewis Trondheim, Jason et la plupart des auteurs Akileos.

 


 

J'avais cette BD depuis belles lurettes, je l'avais achetée sur les conseils de Clairdejour. Mais comme je ne suis pas très BD j'ai traîné pour la lire. Je l'ai lu à l'occasion du RAT, et j'ai regretté de ne pas l'avoir lu avant. Je suis devenue une grande fan de Courtney Crumrin, cette petite fille pas comme les autres, au sale caractère, et assez cynique aussi. J'aime beaucoup le dessin très sombre de Ted Naifeh.

 

J'ai également beaucoup aimé l'oncle de Courtney, qui au début fait bien peur, mais qui s'avère être un gentil au final. Et comme tout le monde le sait, j'adore les faux méchants;o)

 

Une BD que je conseille à tous.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:00

ted-naifeh.jpg

Ted Naifeh est un dessinateur de comics.

 

Retrouvez Ted Naifeh sur son site officiel et sur son blog

 

Bibliographie

 

*Courtney Crumrin : Courtney Crumrin et les choses de la nuit (2004); Courtney Crumrin et l'assemblée des sorciers (2005); Courtney Crumrin et le royaume de l'ombre (2005); Portrait du sorcier en jeune homme (2006); Courtney Crumrin et les effroyables vacances (2008)


* Polly et les pirates : L'héritage de Meg Malloy (2006); La captive du Titania (2006); Le trésor du roi (2006); Le secret du tricorne (2007); L'île aux chimères (2007); Le retour de la reine (2007)


* Gloomcookie (2006) : scénario de Serena Valentino


* Mortis Jr : La rentrée qui tue / Death Jr. (2008) Scénario de Gary Whitta; L'été meurtrier (2009) Scénario de Gary Whitta

Repost 0
Published by virginie - dans Biographie
commenter cet article
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 13:55

Syl. m'a taguée pour ce petit tag de l'amitié, et je l'en remercie. Il faut donc que je réponde à ces questions sur mon enfance.

 

tag-de-l-amitie.jpeg

 

1. Quand vous étiez petite, que répondiez-vous à la question : "Et toi, que veux-tu faire quand tu seras grande?"

Moi j'ai voulu tout faire. Mon premier souvenir de métier, c'est écrivain. J'avais une machine à écrire et j'avais déjà commencé un roman policier. Puis, j'ai voulu être détective et agent du FBI, et ça c'est resté assez longtemps;o)

 

machine-a-ecrire.jpg

 

badge-FBI.jpg

 

2. Quels ont été vos BD et dessins animés préférés?

Je n'ai jamais trop aimé les BD. En revanche, les dessins animés. Pour ne citer que quelques uns, Lucille Amour et Rock'n'Roll, Le magicien d'Oz, les minipouss. Et mon père nous a toujours répété à ma soeur et moi que nous refusions de partir pour l'école tant que Ghostbuster n'étais pas terminé;o)

 

lucille.jpg

 

le-magicien-d-oz.jpg

minipouss.jpg

 

ghostbuster.jpg


 

3. Quels ont été vos jeux préférés?

J'ai toujours été très solitaires, donc je m'amusais souvent seule. J'adorais faire la cuisine avec les pièces du Mastermind. Je préparais des expositions, auxquelles étaient conviés mes parents. Je jouais à la maîtresse avec mes peluches, j'écrivais même des dizaines de feuilles en "écriture de docteur" pour les distribuer à mes élèves. Sinon, avec les copines, c'était l'élastique.

 

elastique.gif

 

4. Quel a été votre meilleur anniversaire et pourquoi?

Alors là je n'en ai aucune idée. Je n'aime pas forcément mon anniversaire.

 

5. Qu'est-ce que vous auriez absolument voulu faire que vous n'avez pas encore fait?

Tellement de choses, le temps s'écoule si vite.

 

6. Quel était votre premier sport préféré?

Vous pouvez répéter la question. "Sport" ça veut dire quoi?

 

7. Quelle était votre première idole de musique?

Ma première je ne me souviens pas trop. J'ai eu beaucoup d'amoureux quand j'étais petite. J'ai toujours aimé les voix d'hommes, encore aujourd'hui. Je suis passée par Jean-Luc Lahaye et son Papa chanteur, Florent Pagny qui me chantait N'importe quoi, François Feldman et Petit Frank.

 

jean_luc_lahaye.jpg

 

florent-pagny.jpg

feldman.gif

 

8. Quel est le plus beau cadeau de Noël (ou équivalent) que vous avez reçu?

Je n'aime plus Noël aujourd'hui, ça a perdu son sens quand j'ai grandi. Mais petite je me souviens surtout de l'excitation de découvrir ce que le Père Noël m'avait laissé au pied du sapin. Avec ma soeur nous avions obligation de prendre le petit déjeuner dans la cuisine avant d'aller découvrir tout ça. Je pense que ce qui me manque surtout c'est de ne plus croire au Père-Noël en fait.

 

pere_noel2.jpg

 

 

Il me faut passer maintenant le relais à Clair de Jour, Diane, Hydro et Bladelor, et qui veut le faire. N'oubliez pas de mettre le logo;o) Je vous souhaite un bon retour en enfance! 

Repost 0
Published by virginie - dans Jeux - tests - tag
commenter cet article