Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 16:09

****

Pour un résumé, je vous invite à lire cet article


La série TV Les Chroniques de San Francisco a été tournée sous l'oeil vigilant d'Armistead Maupin. Malheureusement seulement les trois premiers volumes ont été adaptés.  Le premier a été fait en 1993, le second en 1998 et le troisième en 2001.  La plupart des personnages correspondent bien à ce qu'on s'imaginait, le seul hic c'est que l'acteur qui jour le rôle de Mouse au début est très bien dans le rôle, mais ce n'est plus le même dans la troisième saison je crois, et ça c'est nul.


Casting :


Anna Madrigal = Olympia Dukakis (Working Girl, Maudite Aphrodite)

Mona Ramsey = Chloe Webb (Les enquêtes de Remington Steele, Les ensorceleuses) et Nina Siemaszko (Le président et Miss Wade)

Mary Ann Singleton = Laura Linney (Love Actually, The Truman Show)

Michael Tolliver = Marcus d'Amico ( Superman II, Full Metal Jacket) et Paul Hopkins (Vampire High)

Jon Fielding = William Campbell

Brian Hawkins = Whip Hubley (Charmed, The Practice)

DeDe Halcyon Day = Barbara Garrick (New York Unité spéciale, Sex and the city)

Beauchamp Day = Thomas Gibson (Dharma et Greg, Esprits criminels)

Edgar Halcyon = Donald Moffat (The Thing, Le bûcher des vanités)



Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 15:58

****

Date de sortie dans les salles obscures : 06 septembre 2000


Réalisateur : Stephen Frears (Les liaisons dangereuses, Madame Hendersen présente)


Scénariste : D.V. DeVincentis; Steve Pink; John Cusack; Scott Rosenberg


Casting : Rob / John Cusack (Dans la peau de John Malkovich, Couple de stars, Le maître du  jeu); Laura / Iben Hjejle (Dreaming of Julia); Dick / Todd Louiso (Jerry Maguire, Apollo 13); Barry / Jack Black (Rock Academy, Holidays); Marie de Salle / Lisa Bonet (Cosby Show, Ennemi d'état); Liz / Joan Cusack (Neuf moi aussi, Rock Academy); Charlie Nicholson / Catherine Zeta-Jones (Ocean's twelve, La légende de Zorro); Ray / Tim Robbins (Les évadés, La guerre des mondes); Bruce Springsteen


Pour un résumé, je vous invite à lire cet article



J'ai découvert le film en premier lorsqu'il est sorti au cinéma, puis j'ai lu le livre, bien qu'un peu différent (changement de nom, changement de lieu), il reste tout de même assez fidèle. A voir et à revoir sans modération. Les rôles sont vraiment bien distribués. Un John Cusack au haut de sa forme (si je puis dire) et un Jack Black très surprenant. On retrouve pas mal de têtes connues, notamment de séries TV, avec Lisa Bonet du Cosby Show ou encore Sara Gilbert (Roseanne).


Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 15:27

*

Date de sortie : 17 mars 2004


Réalisateur : Gary Fleder ( Le Collectionneur)


Casting : Gene Hackman (Ennemi d'Etat, Suspicion, USS Alabama); Dustin Hoffman ( Rainman, Le Lauréat, Alerte); John Cusack (High Fidelity, Dans la peau de John Malkovich, Faux Amis), Rachel Weisz ( La momie, Pour un garçon, The Constant Gardener)


On a gardé le principe du livre, mais ici on assiste à un procès contre les fabricants d'armes à feu. Un employé d'une grosse entreprise, mécontent d'avoir été licencié, arrive dans les locaux avec une arme à feu, il tire à plusieurs reprises et tue son patron. On assiste au procès mais surtout à la délibération du jury quant à la sentence finale.




J'ai été extrêment déçue par le film, j'étais trop enfermée dans le livre. Je pense que le mieux est de choisir entre le livre et le film, ou lire le livre après avoir vu le film, mais surtout pas l'inverse. Le fait qu'on change de sujet est très perturbant et beaucoup d'autres choses changent également. Enfin, quand même un grand intérêt dans le film : John Cusack qui joue très bien le rôle du maître du jeu.

 


Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 15:15

****



Dates de sortie : 10 octobre 2001 et 08 décembre 2004


Réalisateurs : Sharon Maguire (Le journal de Bridget Jones) et Beeban Kidron (L'âge de raison)


Casting : Renée Zellweger (Retour à Cold Mountain, Fous d'Irène); Colin Firth ( Nanny McPhee, Orgueil et Préjugés; Love Actually); Hugh Grant ( Quatre mariages & un enterrement; Raison et sentiments; Pour un garçon); Gemma Jones ( Harry Potter; Raisons et sentiments)


Pour un résumé, je vous invite à lire cet article


D'abord, je dis "enfin un rôle de méchant pour Hugh Grant, ça change un peu!" Les films sont différents des livres, mais ça ne gêne absolument pas par rapport à d'autres adaptations, sauf peut-être les puristes, mais tanpis pour eux! Les films sont aussi drôles que les livres. A voir absolument, mais lisez-les d'abord!


Notes : En relisant Bridget Jones pour la deuxième fois, je me suis rendue compte que j'avais oublié un passage très marrant qu'on ne retrouve pas dans le film, vous allez comprendre pourquoi. C'est un passage où Bridget part en Italie pour donner une interview à un certain Colin Firth qui a joué le rôle de Monsieur Darcy dans Orgueil et Préjugés pour la BBC. Evidemment ce passage du livre ne pouvait apparaître dans le film, étant donné que Colin Firth joue déjà le rôle de Mark Darcy, il ne pouvait pas jouer en plus son propre rôle;-) Mais ç'aurait pu être très drôle de voir cette fameuse interview... En tous cas, lisez ou relisez ce passage, c'est un des plus drôles.



Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 14:57

***

Date de sortie dans les salles obscures : 13 juillet 2005


Réalisateur : Tim Burton


Scénariste : John August (Big Fish, Noces Funèbres, Charlie et ses drôles de dames)

Casting : Willy Wonka / Johnny Depp (Edward aux mains d'argent, Le chocolat, Pirates des Caraïbes); Charlie Bucket / Freddie Highmore (Neverland, Arthur et les Minimoys); Madame Bucket / Helena Bonham Carter (Fight Club, Big Fish); Monsieur Bucket / Noah Taylor (Presque célèbre, Vanilla Sky); Grand Pa Joe / David Kelly (Un homme sans importance, Jardinage à l'Anglaise); Violet Beauregard / Annasophia Robb (Le secret de Terabithia); Veruca Salt / Julia Winter; Mike Teavee / Jordan Fry; Augustus Gllop / Philip Wiegratz; Les Oompa-Loompas / Deep Roy (X-Files, Big Fish, La planète des singes)


La voix des Oompa-Loompas : Danny Elfman


Compositeur : Danny Elfman



Autant j'ai adoré le livre de Roald Dahl et je suis une grande fan de Burton, mais j'ai un avis mitigé sur son adaptation de Charlie et la chocolaterie. Le choix des personnages est très bien fait, même si je trouve que Johnny Depp ne correspond pas physiquement au personnage de Willy Wonka, du moins à celui que je m'étais imaginé, mais il l'interprète à merveille, avec tous ses côté excentriques.Freddy Highmore dans le rôle de Charlie, on ne pouvait pas imaginer mieux. La mise en scène est très bien faite et l'ambiance du film est typiquement Burtonienne, ce que les fans apprécieront. En fait, il y a juste un détail qui me fait tiquer, c'est le personnage du père dentiste de Willy Wonka. Je pars du principe qu'une adaptation de livre doit rester fidèle au livre. C'est pas comme dans la musique, où on peut reprendre une chanson mais ça ne sert à rien, si c'est pour la faire exactement pareil. L'artiste ajoute sa touche personnelle. Pour les adaptations, c'est pareil, mais la touche perso de l'auteur doit venir dans la réalisation, et non pas dans le scénario. Enfin, à mon avis. J'ai trouvé dommage qu'il retouche au livre de cette manière-là, mais d'un autre côté, et aux risques de paraître contradictoire, ç'a été très bien fait, ça donne de la profondeur au personnage de Willy Wonka, qui est un peu plat dans le livre, mais le héros du livre est Charlie. L'histoire est bien faite aussi, ça rentre dans une logique qui colle à l'histoire. Donc, ne vous méprenez pas, j'aime beaucoup ce film, y compris cet ajout de la part du scénariste et de Burton, mais si on décide d'adapter, on doit respecter l'oeuvre originale. Enfin, je ne sais pas si je suis claire dans ce que je dis.



Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 14:43

****

Date de sortie dans les salles obscures : 28 février 1996


Réalisateur : Ang Lee (Le secret de Brokeback Mountain, Tigre et Dragon)


Scénariste : Emma Thompson (Orgueil et préjugés, Nanny McPhee)


Casting : Elinor / Emma Thompson (Love Actually, Orgueil et préjugés); Marianne / Kate Winslet (The Holiday, Titanic, Eternal Sunshine); Edward / Hugh Grant ( 4 mariages et 1 enterrement, Love Actually); Colonel Brandon / Alan Rickman (Love Actually, Harry Potter); Willoughby / Greg Wise ( The discovery of Heaven, Mad cows); Madame Dashwood / Gemma Jones (Harry Potter, Bridget Jones)


Pour un résumé je vous invite à lire cet article




Une très bonne adaptation, avec un choix d'acteurs très réussi. Un très charmant Alan Rickman (que voulez vous je ne résiste pas;-))La seule déception c'est qu'il est trop court. Une fois fini, on en redemande encore. Ca c'est un film que je ne me lasserai pas de regarder encore et encore. Le seul reproche que je ferais, c'est que les acteurs malgré leur très bon jeu, sont parfois un peu trop vieux pour leur rôle. En effet, qui croirait que Marianne a seulement seize ans et Elinor dix-neuf. C'est la seule chose que je trouve dommage. Oublié ce détail, le film est très réussi.

L'avis de Lilly

Partager cet article
Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 18:07
****
Pays : Japon

Genre : Drame, SF, Romance

Nombre d'épisodes : 11

Casting :
* Tokiwa Takako / Misaki Yuka
* Kubozuka Yosuke / Asami Akio
* Yamada Takayuki / Takamatsu Sho
* Yamashita Tomohisa / Otomo Tadashi
* Tsumabuki Satoshi / Fujisawa Ryuta
* Ohsugi Ren / Nakajima Hiromi
* Sekiya Noriko / Misaki Shigeo
* Ishibashi Kei / Nakazawa Junko
* Mizukawa Asami / Ichinose Kaoru
* Karina / Maioka Azusa

Misaki Yuka rencontre Akio Asami et ils échangent leurs numéros. Asami se fait voler son téléphone le soir même. Un an plus tard, Misaki qui travaille dans le magasin de fleurs de son père doit faire une livraison au lycée Motokura, lycée dans lequel elle a enseigné, mais d'où elle a été licenciée pour faute grave. Elle s'était accusée d'avoir battu des étudiants gangsters pour protéger un de ses élèves, Fujisawa.
En revenant au lycée, elle retrouve Asami, devenu professeur de mathématiques. Elle le trouve dans une position plutôt douteuse avec une étudiante. Ils se disputent. Mais quelques temps plus tard, Misaki revient au lycée pour récupérer l'argent des fleurs. Asami et elle discutent de leur relation tout à fait inexistante lorsque survient un tremblement de terre. Lorsqu'ils regardent autour d'eux, il n'y a plus rien, seulement un désert. Ils se retrouvent là, avec une vingtaine de lycéens venus suivre des cours de rattrapage pendant les vacances d'hiver, ainsi que le personnel enseignant.


Cette série est super. Je l'avais téléchargée il y a quelques temps et je ne m'en souvenais absolument plus. Et j'ai été plus que surprise de la tournure des évènements, je ne me souvenais plus que c'était de la SF, je m'attendais à une drama romance. Alors quelle ne fut pas ma surprise à la fin du premier épisode, quand je me suis dit "merde! en fait ils sont tous morts' Mais en fait non, ils ne sont pas morts, le lycée entier est passé dans un trou dans l'espace-temps. Non non, je ne vous parle pas de Retour vers le Futur, mais de Long love letter.

Après le premier épisode, on retrouve à intervalles réguliers le présent, avec ceux qui sont restés là-bas, les proches des disparus. Des choses étranges se produisent qui les rendent convaincus que les autres ne sont pas morts, mais qu'ils sont dans le futur.

Un futur pas très optimiste ceci dit, un désert, des humains qui ont suivi une évolution quelque peu étrange pour lutter contre la pollution, la famine, la maladie. Honnêtement, à la fin, quand on découvre cette fameuse évolution, c'est un peu comique quand même.

Mais avant la fin, parlons de ce qui se passe. On se retrouve dans une ambiance pesante, entre ceux qui sont prêts à s'entraider, et ceux qui sont prêts à la jouer Battle Royale pour survivre, et voler la nourriture des autres.
Beaucoup d'espoir, mais en même temps beaucoup de déception pour ses survivants du futur. Des combats, des blessures, des morts.

Je ne vous le cache pas il y a des passages hyper tristes, je pleurais avec eux. C'est tellement cruel. Le pire c'est la fin. Elle est affreuse, mais en même temps c'est beau. Ils ne savent pas si un jour ils pourront retourner dans le présent, mais décide d'écrire des lettres à leurs proches pour essayer d'envoyer une capsule dans l'espace-temps.
Bon en ce qui concerne la fin, je l'ai également trouvé décevante, parce que l'on reste sur notre faim. On ne sait pas vraiment ce qui va se passer, à part qu'effectivement, le futur va peut-être prendre une tournure différente grâce à un événement tout à fait anodin : un morceau de feuille de cahier tombé du ciel.

En tous cas, on retrouve ici un thème cher aux Japonais : l'environnement, l'avenir de notre planète. C'est un appel à l'écologie. Si on ne fait pas attention aujourd'hui, les choses peuvent aller tellement vite...

J'ajoute également, pour ceux qui me suivent un peu, ils savent déjà que je craque pour les Japonais, mais il y a dans cette série quelques acteurs qui méritent que l'on suive de près leur carrière, notamment Kubozuka Yosuke qui joue le rôle d'Asami-Sensei et aussi Yamashita Tomohisa qui joue le rôle d'un des élèves, Otomo Tadashi.


Source : Newsasia
Partager cet article
Repost0
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 11:11
****
Genre : Comédie dramatique, Romance

Date de sortie dans les salles obscures : 14 janvier 2009

D'après l'oeuvre de Vikas Swarup : Les fabuleuses aventures d'un indien malchanceux qui devint milliardaire

Réalisateurs : Danny Boyle (Petits meurtres entre amis, Trainspotting); Loveleen Tandan

Scénariste : Simon Beaufoy (Full Monty)

Casting : Jamal Malik / Dev Patel; Latika / Freida Pinto; Salim Malik / Madhur Mittal; Prem Kumar / Anil Kapoor (Ghandi My father); Inspecteur / Irfan Khan (Un nom pour un autre)

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d'une émission de télévision? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.


Voilà un film magnifique. Je n'ai pas lu le livre de Vikas Swarup, mais maintenant j'y pense sérieusement. Cette histoire est tout simplement belle, mais en même temps absolument révoltante. Le fait d'être torturé parce qu'on gagne à un jeu TV et qu'on est soupçonné d'avoir triché, ouh!!! Je suis sûre que l'anglais qui a gagné avec un système de toux avec sa femme dans le public n'a pas été torturé lui. D'ailleurs on lui fait une petite référence dans le film;o)

On voit également la pauvreté des bidonvilles, mais en même temps, j'ai adoré le sdeux frères quand ils étaient gamins, à faire des bêtises comme tous les gamins. Bon après ça été encore un choc quand les musulmans se sont faits massacrés et que Jamal et Salim ont perdu leur mère, restant livrés à eux-mêmes, heureusement ces deux-là sont pleins de ressources.

Bon et bien sûr, ce n'est pas tout, il y a une jeune fille dans cette histoire, la troisième mousquetaire. Jamal est amoureux depuis qu'il est gamin, et il fera tout pour la retrouver à chaque fois, malgré toutes leurs séparations.
C'est d'ailleurs pour elle qu'il s'est inscrit. Et pendant son interrogatoire, il nous raconte comment malgré son manque d'éducation, il a croisé au cours de sa vie les réponses aux questions qui vont le rendent millionnaire.

Non seulement c'est une magnifique histoire d'amour, mais en plus c'est un film plein d'espoir, comme quoi avec notre seule volonté et un peu d'acharnement on peut réussir.

Une scène que j'ai beaucoup aimé, c'est celle où Jamal est ramené sur le plateau pour repondre à la dernière question, et il croise plein de gens pauvres, qui lui souhaite de gagner la grosse somme. Pour eux, Jamal représente l'espoir de la réussite, que finalement tout est possible.

Et pour ne rien cacher, à la fin on a aussi droit à une petite chorégraphie Bollywoodienne;o) Et je me dois d'ajouter que j'ai un gros coup de coeur pour Dev Patel qui joue Jamal;o)

Retrouvez l'avis de Tiphanya
Partager cet article
Repost0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 19:15

****


Genre : Comédie dramatique

Date de sortie dans les salles obscures : 04 février 2009

Titre original : The strange case of Benjamin Button

D'après l'oeuvre de Francis Scott Fitzgerald

Réalisateur : David Fincher (Alien 3, Seven)

Scénaristes : Eric Roth (Lucky you, Raison d'état)

Casting : Benjamin Button / Brad Pitt ( Seven, Entretien avec un vampire); Daisy / Cate Blanchett (The man who cried, Le seigneur des anneaux); Caroline / Julia Ormond (Legendes d'automne); Queenie / Taraji P. Henson (Dr House, Les experts)

"Curieux destin que le mien..." Ainsi commence l'étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l'envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à La Nouvelle-Orléans et adapté d'une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours. L'étrange histoire de Benjamin Button : l'histoire d'un homme hors du commun. Ses rencontres et ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l'emprise du temps...




Je suis allée voir ce film, avec pour information uniquement ce synopsis, je n'avais pas vu la bande annonce, rien du tout. Et honnêtement, j'ai regretté dès le début d'y être allée. Ne vous méprenez pas, ce film est un chef d'oeuvre, il est magnifique, il n'est simplement pas adapté à mon moral du moment. Voyez-vous, il commence avec l'histoire d'une femme âgée mourante, sur son lit d'hôpital, en compagnie de sa fille. Le problème c'est que j'ai perdu mon papa le 15 décembre dernier, et chaque jour je fais tout pour tenir, ne pas pleurer, ne pas trop y penser. Mais ce film a ravivé la douleur et le sentiment de perte et d'absence. On revient souvent dans cette chambre d'hôpital, et tout la vie de Benjamin Button est semée de disparitions. Donc, pas facile de se retenir de pleurer dans cette salle de cinéma. C'est cependant un film que je conseille, mais pas à ceux qui comme moi traverse une période difficile.


L'étrange histoire de Benjamin Button m'a cependant fait penser à deux choses, la première c'est Big Fish de Tim Burton, par son côté un peu fantasque. L'autre, c'est ce livre, Une vie ailleurs de Gabrielle Zevin, que j'ai lu l'année dernière. Dans ce livre, l'héroïne meurt dès le début dans un accident et découvre que la mort est en fait une autre vie à l'envers. On rajeunit jusqu'à redevenir un bébé pour traverser le fleuve vers une nouvelle destination. La vie de Benjamin Button est un peu comparable à la mort de Liz. Et tout ça a fait que dans ma tête depuis le film ça ne va pas trop fort. La mort est bien trop présente. Ce que j'espère c'est que mon papa est heureux là où il est et qu'il a pu peut-être comme Liz retrouvé des gens qu'il appréciait et qu'il va rajeunir, retourner à cette époque il y a longtemps où il n'était pas malade. Comme il m'est très difficile de parler de tout ça, je préfère m'arrêter là, surtout que tout ceci n'a rien à voir avec le film.

 

N.B. : Honnêtement, j'espère que Brad Pitt ne vieillira pas comme ça, parce que ça fait plutôt effet vieux pervers (enfin ce n'est que mon avis), mais il n'empêche qu'il joue magnifiquement bien


Partager cet article
Repost0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 10:35
****
Genre : Fantastique

Date de sortie dans les salles obscures : 07 janvier 2009 ( c'est ma fête, eh oui la sainte Virginie, ça c'est un signe!!!)

Réalisateur : Catherine Hardwicke (Thirteen; La nativité)

Scénariste : Melissa Rosenberg (Newport Beach; Dexter)

D'après l'oeuvre de Stephenie Meyer

Casting : Bella Swan / Kristen Stewart (Panic Room; Into the wild); Charlie Swan : Billy Burke (The Jury; Intraçable); Edward Cullen / Robert Pattinson (Harry Potter et la Coupe de Feu); Carlisle Cullen / Peter Facinelli (Six feet under; Hollow Man 2); Alice Cullen / Ashley Greene (King of California); Rosalie Cullen / Nikki Reed (Thirteen; Newport beach); Jasper Cullen / Jackson Rathbone (La guerre à la maison); Emmet Cullen / Kellan Lutz (Heroes; Prom Night); Esme Cullen / Elizabeth Reaser (Grey's Anatomy; Puccini et moi); James / Cam Gigandet (Newport Beach; Never back down); Victoria / Rachelle Lefevre (Veronica Mars); Laurent / Edi Gathegi (Death sentence); Jacob Black / Taylor Lautner (Treize à la douzaine); Billy Black / Gil Birmingham ( Le Jaguar)


 Je ne pense pas avoir besoin de faire de résumé de l'histoire. A peu près tout le monde doit la connaître maintenant. Au pire pour ceux qui ne connaissent pas aller voir le résumé du livre ici.

Donc, voilà, avec Celsmoon, on attendait avec impatience la sortie du film. Avec tellement d'impatience qu'on a pas hésité une seule seconde pour le voir en avant-première jeudi 1er au soir à l'UGC. Pour une fois qu'il se passe quelque chose à Rouen;o)

La salle était pleine, beaucoup d'ado, quelques garçons malgré tout;o)

Le hic c'était que la séance était en VF, et franchement les voix choisies pour le doublage bof, surtout celle d'Edward. Donc avec Cel, on s'est fixé pour objectif de trouver une salle qui le passe en VO, parce que ce n'est pas possible autrement.

Malgré quelques déceptions pendant le film, j'ai quand même eu des papillons dans le ventre. Bah quoi quel mal y-a-t-il à être une éternelle adolescente? C'est pas parce qu'on a bientôt 27 ans qu'on a pas le droit de rêver comme les ados!!! Surtout d'Edward;o)

Robert Pattinson a endossé le rôle d'Edward à merveille, il était fait pour ça. Pour les autres Cullen, ça peut passer aussi, sauf vraiment Carlisle, je ne sais pas pourquoi mais ça ne lui va pas. Et Jasper ça pourrait aller, mais il fait plus penser à Edward aux mains d'argent qu'à Jasper vraiment. On n'a pas pu s'empêcher de rire à chaque fois qu'il était là, on croirait vraiment qu'il a un balai dans le c... Toujours dans les personnages et le choix des acteurs, Jacob Black. Là moi je dis, c'est quoi le délire. J'arrive pas à m'y faire, déjà il est loin de faire 15 ans, et ses potes encore moins (ils sont super vieux).
Il y a quand même des points positifs dans ce domaine. James est magnifique dans le rôle, autant il correspond parfaitement, mais il joue très bien, ce qui n'est pas le cas pour d'autres. En fait, le club des méchants joue super bien, le seul hic ce sont les cheveux de Victoria, mais bon on peut passer ce petit détail.

Concernant le jeu des acteurs nous y venons. Je ne suis pas vraiment satisfaite, mais c'est aussi une des raisons pour lesquelles je veux voir le film en VO, c'est que je pense que le problème vient plutôt du doublage, un peu plat par moment. Et certaines scènes qui à la base nous font presque faire pipi dans notre culotte, bah là elles ont été un peu bâclées. Par exemple la scène de la clairière, et bah moi je suis déçue. Et le scintillement de la peau d'Edward au soleil, et bah bof Effet Spécial totalement foiré.

La fin se déroule aussi beaucoup trop vite. La chasse avec James et tout ça, ça va trop vite, alors qu'il y a quelques longueurs au début du film.

Mais bon, comme ça on a l'impression que je n'ai pas aimé, mais pas du tout, je vous assure. De toutes façons, une adaptation ciné ne sera jamais aussi bonne qu'un livre qu'on a adoré et lu plein de fois. Malgré tout ces défauts, il m'a fait rêver, il m'a fait oublier l'espace de deux heures ma vie absolument merdique, et ça c'est tout ce que je cherche. Et je suis de nouveau tombée amoureuse d'Edward, même si je pensais que ce n'était pas possible de retomber encore plus amoureuse de lui;o)

Allez, moi je vous souhaite à tous une bonne séance...

Ah j'allais oublier aussi, la BO est superbe, avec une très belle chanson interprétée par Robert Pattinson lui-même;o)
Partager cet article
Repost0