Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 19:19
undefined***

Genre :
Drame / Société

Date de sortie dans les salles obscures : 02 janvier 2008

Réalisateur : Ken Loach (Just a Kiss, Bread and Roses)

Scénariste : Paul Laverty (Just a Kiss, Bread and Roses)

Casting : Angie / Kiersten Wareing; Rose / Juliet Ellis; Karol / Leslaw Zurek; Jamie / Joe Siffleet

Synopsis :  Angie est anglaise et travaille dans une agence de recrutement. Mais elle se fait virer et se retrouve sans emploi. Avec sa colocataire, elle décide de monter sa propre agence et elles vont recruter des immigrants. Elles commenceront dans leur appart, puis réuniront les travailleurs tous les matins derrière un pub pour les dispatcher pour la journée. Mais Angie se fait arnaquée et ne peux payer ses travailleurs, qui sont bien évidemment en colère. Mais lorsque Rose se rend compte qu'Angie ne s'arrêtera devant rien pour réussir, elle la quitte. Angie se retrouve seule sur le bateau, et la vie de son fils, Jamie, est menacée si elle ne rembourse pas ce qu'elle doit.

Une bonne chronique de la société actuelle, avec de très bons acteurs. La difficulté du monde du travail, en particulier pour les étrangers. Angie leur donne une chance de s'en sortit dans la vie, elle va jusqu'à fournir de faux papiers à des clandestins pour les aider, mais finalement, elle ne cherche pas à les aider, elle cherche seulement à réussir. Il n'y a qu'elle qui compte, les autres on s'en fout. Du coup, Angie m'a déçue, car elle avait réussi à me convaincre qu'elle faisait tout cela plus par altruisme que pour la gloire. Et finalement, ce n'est absolument pas le cas. La dure réalité de la vie. J'aurais bien dû me dire, connaissant un peu le travail de Ken Loach, que ce n'était pas un conte de fées. Mais quand même elle m'a tuée, tout comme son amie Rose, qui l'a laché à ce moment-là, lorsqu'elle appelle les services de l'immigration pour faire virer des clandestins d'un camp de caravanes pour pouvoir y mettre SES travailleurs clandestins. Enfin, bref comme je l'ai déjà dit c'est la dure réalité de la vie. En même temps, on a de la peine pour elle. En tous cas, moi je me suis plus retrouvée dans le personnage de Rose, je veux réussir dans la vie, mais pas au détriment des autres.

Les avis d'Isil et de Cathe
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 11:27
undefined***

Titre original : His Dark Materials - The Golden Compass

Genre : Fantastique

Date de sortie dans les salles obscures : 05 décembre 2007

Réalisateur : Chris Weitz (American Pie, Pour une Garçon)

Scénariste : Chris Weitz

D'après l'oeuvre originale de Philip Pullman (A la Croisée des Mondes : Les Royaumes du Nord)

Casting : Lyra / Dakota Blue Richards; Mme Coulter / Nicole Kidman (Eyes Wide Shut, Retour à Cold Mountain); Lord Asriel / Daniel Craig (Casino Royale, Invasion); Lee Scoresby / Sam Elliott (Hulk, Ghost Rider); Serafina Pekkala / Eva Green (Arsène Lupin, Casino Royale); John Faa / Jim Carter (Dinotopia); Farder Coram / Tom Courtenay (Le Docteur Jivago, Nicholas Nickleby), etc...

Synopsis : " Lyra, 12 ans, est une orpheline rebelle qui vit à Jordan College, un établissement de l'Université d'Oxford, dans un monde parallèle qui ressemble au nôtre mais qui a évolué de façon un peu différente. Elle a pour compagnon Pantalaimon, son daemon, un être capable de prendre de nombreuses formes animales. Le monde de Lyra est en train de changer. L'organisme gouvernemental gmlobal, le Magisterium, resserre son emprise sur le peuple. Ses sombres activités l'ont poussé à faire enlever des enfants par les mystérieux Enfourneurs. Parmi les Gitans, qui ont perdu beaucoup des leurs, court une rumeur : les enfants sont emmenés dans une station expérimentale quelque part dans le Nord, et on pratique sur eux d'abominables expériences...
Lorsque Roger, le meilleur ami de Lyra, disparaît à son tour, la petite fille jure d'aller le chercher, jusqu'au bout du monde s'il le faut..."

D'abord le résumé d'Allociné n'est pas très détaillé, mais bon parfois il vaut mieux, mais j'ai l'impression qu'il ne parle pas de l'intrigue réel. Enfin si vous voulez un autre résumé, vous pouvez aller voir ici le résumé du livre.
J'avais peur d'être déçue par le film, vous savez comment c'est, on se concentre sur les détails qui changent, ceux qui manquent, et finalement on ne regarde pas vraiment le film;o) Bon cette fois, vraiment j'ai été prise dans le film, ce qui a eu pour résultats que je n'ai pas trop fait attention aux différences par rapport au livre. Seulement deux choses importantes m'ont fait un peu cillé. D'abord Billy Costa meurt, alors qu'il ne le devait pas (enfin là-dessus j'ai peut-être un petit doute, mais tout petit) et ensuite la fin m'a quelque peu déçue puisque c'était tout de même un épisode extrêmement important. Alors vont-ils nous la mettre au début du second film, ou l'ont-ils tout simplement coupée pour ne pas choquer les enfants, telle est la question...
Par contre, j'ai l'impression que le côté philosophique et religieux de l'histoire est mis plus en avant dans le film que dans le premier volume de la série écrite. L'influence du Magisterium, le questionnement sur la Poussière, etc...alors que je m'attendais à ce que ce côté soit  éludé, avec le côté politiquement correct des américains, et toute la polémique autour de l'oeuvre de Pullman. Donc voilà quelque chose qui m'a fait plaisir!
Sinon, j'ai adoré Iorek Byrnisson, que j'aimais déjà beaucoup dans le livre, et vraiment j'aurais trop aimé pouvoir lui faire des câlins;o) En revanche je n'aime pas l'actrice qui joue Lyra, je ne sais pas pourquoi je crois que c'est physique. En fait, à part ça les acteurs ont été bien choisis, et je ne pensais pas que je serai étonnée par les talents de méchante de Nicole Kidman;o)
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 19:47
undefined
*****

Titre original : Big Fish

Genre : Conte

Date de sortie dans les salles obscures : 03 mars 2004

Date de sortie en DVD : 7 septembre 2004

Réalisateur : Tim Burton (Edward aux mains d'argent, L'étrange Noël de Monsieur Jack, Noces Funèbres)

Scénaristes : John August

D'après l'oeuvre originale de Daniel Wallace (Big Fish)

Musique : Danny Elfman

Casting : Edward Bloom jeune / Ewan McGregor (Trainspotting, Star Wars, The Island); Edward Bloom / Albert Finney (Erin Brokovitch seule contre tous, Ocean's Twelve); William Bloom / Billy Crudup (Tout le monde dit I Love You, Presque célèbre, M:i III); Sandra / Jessica Lange (Les nerfs à vifs, Broken Flowers); Jenny et la sorcière / Helena Bonham Carter (Charlie et La Chocolaterie, Harry Potter et l'ordre du Phoenix, Les Noces Funèbres); Amos Calloway / Danny DeVito (Batman Le Défi, Virgin Suicides); Joséphine / Marion Cotillard (La Belle Verte, Les Jolies Choses, Taxi), et beaucoup d'autres...

Synopsis : William apprend que son père est mourant et décide de lui rendre visite, alors qu'il ne lui a pas parlé depuis son mariage avec Joséphine. Edward a passé sa vie à raconter à tout le monde des histoires fantastiques sur ses rencontres avec des gens hors du commun : un géant, des siamoises, une sorcière dont l'oeil de verre vous montrait votre mort,... Mais Will voudrait enfin entendre la véritable histoire de son père, et c'est là qu'il découvre que tout n'était pas mensonge...

Mon avis : Du pur Burton, du conte, de la magie, des personnages attachants et fantastiques, on se dit même que ce n'est pas possible que ce soit une adapatation;o) Le choix des acteurs a été très bien pensé, comme tous les films de Tim Burton, avec en prime une petite française. Un très beau conte, une grande aventure, on y rencontre des personnages merveilleux, et bien réel. Ce que j'aime dans ce film c'est la manière dont Edward Bloom raconte ses histoires en enjolivant les choses, en y mettant beaucoup de dentelles, mais finalement les faits ont été réels quelque part, ça rend les choses magiques... J'adore tout spécialement la fin, lorsque c'est Will qui raconte la dernière histoire de son père, comment a fini par se transformer en un gros poisson, et le moment où le fantastique rencontre la réalité, avec tous les acteurs de ses histoires présents pour lui rendre un dernier hommage. C'est un film magnifique, mais malgré cet aspect conte, on retrouve comme dans la plupart des films de Tim Burton un message plus philosophique, une critique de l'être humain, de la société, notamment un appel à la tolérance, en effet Edward Bloom est l'homme le plus tolérant, géant, siamoises, sorcière, loup-garou, aucune différence pour lui, nous sommes tous des êtres humains. Un appel également à l'imagination, ne pas baisser les bras pour ses rêves, faites les devenir réalité, ne serait-ce que pour vous-même.
Bon après, tout ceci n'est qu'une vision personnelle du film. En tous cas, j'adore et je vous le conseille de tout coeur. Et ce qu'il y a de bien avec Burton, c'est qu'il y a plusieurs niveaux d'interprétation ce qui rend ses films accessibles aux plus grands comme aux plus petits;o)
Et pour les mélomanes, de magnifiques (toujours!) compositions de Danny Elfman, compositeur attitré de Tim Burton.

Note : Ca fait longtemps que Big Fish de Daniel Wallace est dans ma bibliothèque, et il faudrait peut-être que j'arrive à le lire un de ces quatre, aie aie aie que de livres que de livres!
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 19:31
undefined
****
Titre original  : Opal Dream

Genre : Comédie dramatique

Date de sortie dans les salles obscures : 12 juillet 2006

Sortie en DVD : 12 juillet 2007

Réalisateur : Peter Cattaneo (Full Monty)

Scénaristes : Phil Traill, Peter Cattaneo, ben Rice

D'après l'oeuvre originale de Ben Rice (Pobby and Dingan)

Casting : Kelly-Anne / Sapphire Boyce; Ashmol Williamson / Christian Byers (December Boys : prochainement); Rex Williamson / Vince Colosimo (Chopper,  The Nugget, Nos vies secrètes); Annie Williamson / Jacqueline McKenzie (Peur Bleue, Kiss Kiss Bang Bang, Les 4400)

Synopsis : La famille Williamson vit dans une petite ville où tout le monde est propriétaire d'un bout de mine d'opale. Kelly-Anne a 7 ans et a deux meilleurs amis, Pobby et Dingan, mais ce sont des amis imaginaires, jusqu'au jour où ils disparaissent après être partis à la mine avec son père. Pour ses parents, c'est une bonne chose, un nouveau départ pour elle, mais Kelly-Anne ne s'en remet pas et tombe gravement malade. Son père est en plein procès, accusé de vol dans la mine de son voisin, alors qu'il cherchait en fait Pobby et Dingan pour sa fille. Ashmol, le grand frère de Kelly-Anne, décide de partir à la recherche des amis invisibles pour aider sa soeur...

Mon avis : Ce film est absolument magnifique, je pleurais comme une madeleine dans la salle de ciné, heureusement que j'y vais le dimanche, il n'y a pas trop de monde;o) Et en le revoyant, j'ai encore pleuré. Eh oui, que voulez-vous, mon second prénom est Madeleine;o) Non l'histoire est vraiment belle, et montre combien les gens peuvent parfois être cruel, mais malgré tout ils peuvent aussi parfois être bons. Et on retrouve ici aussi le pouvoir de l'imaginaire des enfants, comment rendre les choses réelles à ses yeux, mais malheureusement on perd se pouvoir en grandissant ce qui est bien dommage. J'ai découvert seulement récemment que le film était adapté du livre de Ben Rice, Pobby and Dingan, que je vais me commander bientôt, parce que j'ai vraiment envie de le lire, juste pour voir s'il arrive à me faire pleurer autant que le film;o) Je vous tiendrai au courant.
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 11:54

***

zodiac.jpg

 

Genre : Thriller

Date de sortie dans les salles obscures : 17 mai 2007

Réalisateur : David Fincher (The Game, Fight Club, Panic Room)

Scénariste : James Vanderbilt

D'après l'oeuvre de : Robert Graysmith

Casting : Robert Graysmith / Jake Gyllenhaal (Jarhead, Le secret de Brokeback Moutain); Inspecteur David Toschi / Mark Ruffalo (Eternal Sunshine, LA rumeur court); Inspecteur William Armstrong / Anthony Edwards (Urgences, Les sentinelles de l'air); Paul Avery / Robert Downey Jr (Tueurs nés, Ally McBeal); Melvin belli / Brian Cox (Troie, La mort dans la peau); Arthur Leigh Allen / John Carroll Lynch (Volcano, Gothika)
 
Synopsis : Années 60 - 70, un tueur sévit dans les alentours de San Francisco. Les média le surnomme Zodiac. 
Il narguait la police en envoyant des messages cryptés aux grands journaux, dont The San Francisco Chronicle. L'enquête dura de nombreuses années, pendant lesquelles Zodiac aurait commis une trentaine d'assassinats et peut-être plus. 
Robert Graysmith, cartooniste au SF Chronicle devient obsédé par cette affaire et avec les conseils et indications de Paul Avery, journaliste criminel du SF et de David Toschi, inspecteur de l'affaire, Robert Graysmith va mener l'enquête. Il écrira deux livres très détaillés sur cette affaire, qui n'a jamais réellement été résolue...

Mon avis : J'avais découvert l'histoire du Zodiaque dans Les Chroniques de San Francisco d'Armistead Maupin, donc je connaissais un peu l'histoire de ce tueur en série. Je m'attendais à un film très sanglant, mais finalement il n'en ai rien, donc n'ayez pas peur d'aller le voir. Je dis ça parce que j'ai des amies que ça rebute, donc si vous êtes pareil pas d'hésitation. C'est un policier, un bon suspense, mais pas de sang...
En revanche, j'étais déçue d'apprendre dans ce film, qu'Armistead Maupin a tenu certains propose concernant cette affaire qui ont porté préjudice à l'inspecteur Toschi et donc mis en péril l'enquête. En effet, après plusieurs années de silence, une nouvelle lettre du Zodiac arrive, et Armistead Maupin a déclaré qu'il pensait que c'était l'inspecteur Toschi lui-même qui l'avait écrite et se l'était envoyée pour revenir sur le devant de la scène.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 10:48

thebubble.jpg

***



Titre original : Ha - Buah

Genre : Drame

Date de sortie dans les salles obscures : 04 juillet 2007

Réalisateur : Eytan Fox (Time Off, Tu marcheras sur l'eau)

Scénaristes : Eytan Fox et Gal Uchovsky

Casting : Noam / Ohad Knoller (Yossi et Jagger); Yali / Alon Friedman; Ashraf / Yousef Sweid (Tu marcheras sur l'eau); Lulu / Daniela Wircer; Shaul / Zion Baruch; Jihad / Shredy Jabarin; Golan / Zohar Liba

Synopsis : A Tel-Aviv, Noam rentre chez lui après avoir effectuer son service militaire au Check point de Naplouse. Il retrouve son boulot de disquaire et l'appartement qu'il partage avec Yali, gérant de café, et Lulu vendeuse de produits de beauté. Ils mènent une vie ordinaire, se concentrant sur leurs amours, mais aussi ils luttent pour la paix dans ce pays en proie aux attentats politiques. Ils luttent pour la paix en organisant des rave partys...
Mais un jour Ashraf arrive. Il est Palestinien, et Noam l'a rencontré au barrage. Ils sont amoureux l'un de l'autre, mais tout tournera mal lorsqu'au lendemain de son mariage, la soeur d'Ashraf sera tuée par des balles perdues venant de soldats israeliens...

Mon avis : Un film vraiment magnifique...Un regard sur l'Israël d'aujourd'hui avec une population très occidentalisée et très moderne, face à une culture palestinienne beaucoup plus traditionnelle. D'un côté, Noam, Israélien, qui vit ouvertement son homosexualité. De l'autre, Ashraf, qui se cache de sa famille. Une histoire d'amour qui peut certes faire penser à Just a Kiss de Ken Loach, mais en un peu plus compliquée quand même. De plus, Ashraf découvre que son beau-frère est un militant actif islamiste et qu'il organise des attentats. Ne vous attendez pas à un Happy End, sinon pas la peine d'aller le voir, vous seriez déçu. Je ne vous dis rien, mais c'est vraiment terrible...

Partager cet article
Repost0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 17:03

shinobi02.jpg
***



Titre original : Shinobi

Genre : Aventure, drame

Date de sortie dans les salles obscures : 16 mai 2007

Réalisateur : Ten Shimoyama

Scénariste : Kenya Hirata

D'après l'oeuvre de : Futaro Yamada

Compositeur : Tarô Iwashiro

Casting : Oboro / Yukie Nakama; Gennosuke / Joe Odagiri; Tenzen / Kippei Shiina; Hotaru-bi / Erika Sawajiri; Yashamaru / Tak Sakaguchi; Mino Nenki / Shun ito; Danjo / Minoru Terada; Kagero / Tomoka Kurotani; Hyoma / Takeshi Masu; Koshiro / Houka Kinoshita; Leyasu / Kazuo Kitamura; Tenkai / Renji Ishibashi; Hattori Hanzou / Yutaka Matsushige; Yagyu Munanori / Toshiya Nagasawa

Synopsis : 
"En 1614, le Japon est dirigé par les Shoguns qui ont su unifier le pays en imposant la paix. Pour en finir avec les années de chaos, le Shogunat décide de mettre un terme à la rivalité existant entre les clans Iga et Koga, deux familles ninja rompues à l'art ancien du shinobi, dernier vestige du passé guerrier des Japonais.
Profitant de la haine ancestrale existant entre les deux familles, le premier Shogun oblige les chefs des deux tribus à désigner respectivement leurs cinq meilleurs guerriers pour un combat
à mort au terme duquel sera désigné l'héritier du royaume.
Ainsi se voit scellé le sort d'Oboro et de Gennosuke, les héritiers des deux familles Iga et Koga qui devront choisir entre leur amour et la mort pour l'honneur de leur clan."

Mon avis : Un très beau film, avec beaucoup d'esthétisme, comme dans beaucoup de film asiatique d'ailleurs. Beaucoup de combats également, avec des pouvoirs de superhéros (ou plutôt superkillers), et une très belle histoire d'amour. Un film qui finit bien ou mal selon le point de vue. Personnellement, j'ai trouvé la fin très belle, même si un peu triste. Mais une de mes amies était déçue par cette fin, sans vous dire qui, quelqu'un meurt, mais comme je le lui ai dit, on ne pouvait pas s'attendre à un Happy End.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 10:19

nana-the-movie1.jpg

**** *

Titre original : Nana  ナナ 

Genre
:
Adaptation du célèbre manga Nana de Ai Yazawa
 

Date de sortie au Japon
:
3 septembre 2005

Réalisateur
:
Kentarô Ôtani

Scénariste
:
Taeko Asano
 

D'après l'oeuvre originale
:
Nana d'Ai Yazawa
 

Musique
:
Tadashi Ueda
 

Casting
:
Nana Komatsu / Aoi Miyazaki; Nana Osaki / Mika Nakashima (célèbre chanteuse au Japon); Shôji Endo / Yuuta Hiraoka; Sachiko / Saeko; Junko / Anna Nose; Kyôsuke / Takehisa Takayama; Nobu / Hiroki Narimiya; Yasu / Tomoki Maruyama; Ren Honjô / Ryuhei Matsuda; Takumi / Tetsuji Tamayama; Reira / Yuna Ito; Shin / Ken'ichi Matsuyama; Naoki / Momosuke Mizutani

Synopsis
( le film reprend les quatorze premiers chapitres du manga, c'est-à-dire jusqu'à la moitié du 5ème volume à peu près)
Nana Komatsu et Nana Osaki se rencontrent dans un train qui les emmène à Tokyo. La première part rejoindre son petit ami, la seconde veut devenir musicienne pro. Par le plus grand des hasards, elles se retrouvent à partager un appartement, le numéro 707 (en japonais, 7 = nana).
Mais les points communs entre les deux jeunes filles s'arrêtent là, leur âge, leur prénom et leur appartement. Pour le reste, elles sont totalement différentes. Mais malgré ces différences, une profonde amitié va s'installer entre elles. Elles seront là l'une pour l'autre pour affronter les affres de l'amour. Elles partageront leur peines et leurs bonheurs.
 

Mon avis
:
J'adore ce film. Il est aussi bien que le manga. Absolument aucune déception, les acteurs ont bien été choisis et correspondent vraiment aux personnages du manga, bon sauf quelques exceptions, genre Nobu et Shin. Mais pour le reste, c'est nickel. Et vraiment en voyant le film pour la première fois, j'avais l'impression de le connaître déjà comme si je l'avais déjà vu des dizaines de fois avant. Ca fait bizarre en fait, parce que finalement ce sont les personnages du manga qui prennent une forme bidimensionnelle. Et comme l'histoire est vraiment bien respectée, on a vraiment l'impression de tout connaître déjà même les dialogues.
Bien sûr, on pleure à chaudes larmes, je vous préviens, prévoyez les mouchoirs ;o)

J'ai acheté le DVD, avec des sous-titrages anglais, et je dois avouer que les sous-titrages sont une véritable catastrophe, avec énormément de fautes d'orthographe, mais aussi de conjugaison, mélange présent passé futur. Enfin, bref, finalement ça ne m'a pas dérangée plus que ça parce que d'une part je connais bien l'anglais donc je peux réussir à comprendre quand même malgré les fautes et les formes de phrases bizarres. Mais de toutes façons, je me suis rendue compte que je ne regarde pas toujours les sous-titrages, parce que je connais déjà les dialogues, donc au final, même si c'est du japonais, ça ne m'empêche pas de suivre l'histoire.

Nana, la musique
:
Mika Nakashima qui interprète le rôle de Nana Ôsaki est une chanteuse J-Pop, et elle s'est tournée vers le rock pour Nana. La chanson du film, Glamourous Sky a été composée par Hyde, le chanteur de L'Arc-en-ciel, un groupe célèbre de Visual Rock et les paroles ont été écrites par Ai Yazawa elle-même. (un petit article à venir à ce sujet)
Yuna Ito, qui interprète Reira, la chanteuse de Trapnest est également chanteuse de profession et c'est elle qui interprète les chansons de Trapnest dans le film.

Nana the movie 2
:
Le second film Nana est sorti au Japon le 6 décembre 2006, et le DVD sortira le 22 juin prochain. J'ai hâte, en espérant le trouver facilement et avec de bons sous-titrages quand même. 
Le casting ne sera pas exactement le même que pour le premier.
On garde Mika Nakashima dans le rôle de Nana Ôsaki, mais Nana Komatsu sera interprétée par Yui Ichikawa. Ren sera interprété par Nobuo Kyou, Shin par Hongo Kanata. 

Pour en savoir plus :
http://www.lapiecedejunko-707.new.fr/
Pour ceux qui comprennent le japonais http://www.s-nana.com/ et http://www.nana-movie.com/

Partager cet article
Repost0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 20:25

nausicaa.jpg 

****

Titre original : Kaze no tani Naushika

Genre : japanimation

Date de sortie dans les salles obscures : 23 août 2006 (alors que c'est un des tous premiers de Miyazaki, en date de 1984)

Date de sortie en DVD : 18 avril 2007

Réalisateurs : Hayao Miyazaki et Tomoko Kida

Scénariste : Hayao Miyazaki

Synopsis : Sur une Terre ravagée par la folie des hommes durant les 'Sept jours de feu', une poignée d'humains a réussi à survivre dans une vallée protégée par le vent. Ce peuple agricole est pourtant menacé par une forêt toxique qui ne cesse de prendre de l'ampleur, forêt où seuls survivent des insectes géants et mutants.
Ces quelques survivants voient un jour leur roi bien aimé assassiné et leur princesse Nausicaä faite prisonnière. or cette dernière, sensible à la nature et à l'écosystème, est seule capable de communiquer avec les insectes mutants, et de calmer la colère des Omous, prêts à detruire le village et les villageois.

Mon avis : Lorsque ce film est sorti en 2006, j'ai été extrêmement surprise de constater que c'était un des tous premiers films de Hayao Miyazaki et qu'il datait de 1984. Vraiment, la qualité de l'image et du dessin sont superbes, vraiment rien à y redire... L'histoire est belle, très portée sur la nature. C'est un avertissement sur l'avenir de notre planète. La seule que j'aurais à reprocher à ce film, c'est la fin... Bon d'accord, c'est bien Nausicaä sauve tout le monde, mais que devient la forêt toxique?

Partager cet article
Repost0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 20:03

totoro.jpg

**

Titre original : Tonari no Totoro

Genre : Japanimation

Date de sortie dans les salles obscures : 28 aoput 2002

Date de sortie en DVD : Juillet 2006

Réalisateur : Hayao Miyazaki

Scénariste : Hayao Miyazaki

Casting des voix en version originale : Totoro / Hitoshi Takagi; Satsuki Kusakabe / Noriko Hidaka; Mei Kusakabe / Chika Sakamoto; Tatsuo Kusakabe / Shigesato Itoi; Yasuko Kusakabe / Sumi Shimamoto

Synopsis : "Deux petites filles, Mei et Satsuki, quittent la ville pour s'installer à la campagne avec leur père, pour se rapprocher de l'hôpital où se trouve leur mère. Tout les émerveille : la nature, les animaux... et leurs nouveaux voisins!
Elles découvrent en effet l'existence de créatures merveilleuses,les Totoro, drôles de personnages au ventre rebondi. Accompagnées de ces gardiens de la forêt, elles vont découvrir des passages secrets dans des arbres géants, voler en "Chat-bus" et faire pousser des graines magiques..."

Mon avis : Ce n'est pas mon préféré de Miyazaki, ça c'est sûr. L'histoire est mignonne, ainsi que les images. On aime bien Totoro quand même, mais je l'ai trouvé longuet. Je me suis ennuyée. Par contre, j'adore le Chat-Bus, j'aimerais bien que les bus soient comme ça par chez moi, ce serait cool;o)

Partager cet article
Repost0