Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 18:58

**

Titre original : 2:37


Genre : Drame


Date de sortie dans les salles obscures : 29 novembre 2006


Réalisateur : Murali K. Thalluri : jeune rélisateur australien, c'est son premier film. Il est bon de préciser qu'il n'a que 22 ans


Scénariste : Murali K. Thalluri


Casting : Teresa Palmer (The Grudge 2); Joel Mackenzie; Frank Sweet; Marnie Spillane; Charles Baird (Les quatre filles du Docteur March); Clementine Mellor; Sam Harris; Gary Sweet (Stingers : unité secrète)


Je précise que la plupart des jeunes acteurs de ce film jouent leur premier rôle.


Une journée banale au lycée. Un adolescent est retrouvé mort. Le film revient sur les premières heures de cette journée pour comprendre ce qui s'est passé. Un chassé-croisé entre une poignet d'élèves, tous avec des problèmes particuliers. Un garçon qui a fait son coming-out, un autre qui a des problèmes de santé et un handicap physique, une autre qui découvre qu'elle est enceinte après avoir été violée par..., un jeune couple que l'on pourrait croire heureux, mais finalement pas tant que ça...

Tous sont des candidats potentiels au suicide. Jusqu'à la fin, on se pose la question de savoir qui est passé à l'acte. La fin est inattendue.




Un film bouleversant. On retrouve l'univers de l'adolescence avec ces problèmes : pourquoi suis-je ici? pourquoi suis-je comme ça? Je ne peux pas en parler, personne ne me comprendra. Un film en rétrospective sur les événements d'une journée, avec des passages sur chaque ado qui parle de lui sûrement avec le conseiller. Une très bonne réalisation, mais deux scènes vraiment choquantes(le viol et le suicide). Un film assez dur qui s'adresse à la jeunesse pour leur faire comprendre qu'ils ne sont aps seuls.


Note : Une dédicace apparaît à la fin du film. Il a été réalisé par Murali K. Thalluri en hommage à son amie Kelly née en 1986 et décédée en 2003.

 


Partager cet article
Repost0
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 20:45

**

Titre original : El laberinto del Fauno


Genre : Conte de fée fantastique, horreur-épouvante (? faut pas exagérer quand même)


Date de sortie : 01 novembre 2006


Réalisateur : Guillermo Del Toro ( Hellboy, Mimic, Blade 2)


Scénariste : Guillermo Del Toro


Casting : Ivana Baquero; Sergi Lopez (Peindre ou faire l'amour, Dirty Pretty Thing); Doug Jones (Hellboy, La jeune fille de l'eau); Ariadna Gil (L'envoûtement de Shanghaï); Maribel Verdu (Goya)


En Espagne, en 1944, où la guerre touche à sa fin, Carmen, enceinte, emmène sa fille Ofelia vivre avec son nouvel époux Vidal, capitaine de l'armée de Franco. Ofelia découvre non loin de la ferme un labyrinthe où elle va rencontrer Pan, le gardien. Il lui annonce qu'elle est la ^princesse disparue d'un royaume enchanté. Pour retrouver son royaume, Ofelia doit affronté trois épreuves, dont l'ultime sera de sacrifier une vie innocente pour ouvrir les portes du royaume...



D'abord, allociné classe ce film dans le genre horreur, je ne suis absolument pas d'accord. Pour moi, ce serait plutôt un conte de fées fantastique, mais pour un public adulte, car il y a quand même quelques scènes très violentes (j'en ai même détourné les yeux). Sur la fin, on se dit "Non, c'est pas possible, ça ne peut pas finir comme ça", mais ouf soulagement, il y a un rebondissement de dernière minute!

Un film très intéressant qui mélange en fait deux histoires mises en parallèle. D'un côté, l'armée franquiste qui essaie d'éliminer les opposants au pouvoir fasciste. De l'autre côté, un conte de fées, où les créatures sont quand même un peu bizarre et font un peu peur. J'aimerais pas me retrouver en face du bonhomme qui a les yeux dans les mains, brrrr!!! Et je trouve aussi que le faune fait un peu sadique pour un gentil.

 


Partager cet article
Repost0
4 novembre 2006 6 04 /11 /novembre /2006 18:45

*****

Date de sortie dans les salles obscures : 1975


Réalisateur : Jim Sharman (joue dans Midnight Movies)


Scénaristes : Jim Sharman & Richard O'Brien


Casting : Tim Curry dans le rôle du Docteur Frank-N-Furter (L'Arme fatale, Charlie et ses drôles de dames, Les contes de la crypte et il joue le rôle du méchant clown dans Ca); Susan Sarandon dans le rôle de Janet Weiss (Les sorcières d'Eastwick, Thelma et Louise, Ma meilleure ennemie, Rencontres à Elizabethtown); Barry Botswick dans le rôle de Brad Majors; Richard O'Brien dans le rôle de Riff-Raff (Dark City, Donjons et dragons); Patricia Quinn dans le rôle de Magenta; Nell Campbell dans le rôle de Columbia; Peter Hinwood dans le rôle du fameux Rocky et Meat Loaf dans le rôle d'Eddie


Genre : Comédie musicale, parodie


Janet et Brad, deux jeunes gens bien sous tous rapport, viennent de se fiancer, et partent passer la soirée chez des amis. Mais leur voiture tombe en panne sur une petite route barrée, et l'orage fait rage. Ils vont frapper à la porte d'un étrange manoir pour appeler une dépanneuse, mais ils arrivent dans une fête qui bat son plein. Ils vont être entraînés malgré eux dans la soirée, et assisteront à la naissance de Rocky. Ils recevront de leur hôte une grande hospitalité, et bien d'autres choses encore.


En 2001, un DVD contenant des scènes bonus est sorti pour fêter les 25 ans du Rocky Horror Picture Show. A ne pas rater!




Le Rocky Horror est un de mes films cultes, merci Céline de m'avoir fait connaître. A surtout ne pas prendre au premier degré. C'est une comédie musicale, mais c'est avant tout une comédie. En fait, c'est une parodie de tous les films d'horreur de l'époque, ainsi que des comédies musicales qui florissaient  dans les années 70. Les acteurs sont géniaux et la musique aussi. Et on rigole beaucoup, on peut même danser quand on apprend la chorégraphie de The Time Warp, ça peut mettre une super ambiance dans une soirée. On retrouve Tim Curry sous les traits d'un très sweet transvestite from Transexual, Transylvania. La Transylvanie étant bien entendu une galaxie, je vous laisse donc imaginer un peu en attendant de voir le film en entier. On peut également admirer la jeune Susan Sarandon dans un de ses premiers rôles, et ça peut surprendre quand on la connaît surtout pour ses autres rôles.

Une séance de cinéma un peu particulière : Le studio galande qui se situe au 42 de la Rue Galande dans le 5ème arrondissement de Paris vous accueille pour des séances du Rocky Horror tous les vendredis et samedis à 22h10. La place est à 7,80€. Prévoyez une petite bouteille d'eau et un peu de riz.

Ces séances sont animée par une équipe d'animateurs mais soyez prévenus, c'est à vos risques et périls, vous pourriez vous retrouver dans le rôle de Janet ou pire de Rocky ;-)

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du Studio Galande (www.studiogalande.fr ). Une petite histoire du RHPS est présentée, et vous pouvez y trouver toutes les infos nécessaires pour vous rendre à une de leur séance.

 

Pour ceux qui aiment les chansons : Il existe une Bande Originale du même titre. On y trouve toutes les chansons du film : 

1. Science Fiction / Double Feature 2. Dammit, Janet 3. Over at the Frankenstein Place 4. Time Warp 5. Sweet Transvetite 6. The sword of Damocles 7. I can make you a man 8. What ever happened to Saturday Night? 9. I can make you a man 10. Toucha-toucha-touch me 11. Once in a while 12. Eddie's Teddy 13. Planet, Schmanet, janet 14. Rose tint my world 15. Don't dream it, be it 16. Wild and untamed thing 17. I'm going home 18. Super heroes 19. Science Fiction / double Feature


Petite anecdote personnelle : J'ai vécu 8 mois en Angleterre, où j'étais assistante de français dans un collège. J'avais trouvé comme logement une maison que je partageais avec 3 autres personnes dont un couple. Je devais revenir en France pour les vacances de Noël et j'attendais ça avec beaucoup d'impatience, et à cette époque là j'écoutais en boucle la BO du Rocky Horror, mais comme beaucoup de monde j'ai mes chansons en particulier que j'aime écouter jusqu'à plus soif. Donc j'écoutais beaucoup "i'm going home" (logique dans une période de déprime où on attend avec impatience de rentrer à la maison) et "toucha-toucha-touch me". Jusque là tout va bien, sauf que la veille de mon départ, alors que je faisais le ménage dans ma chambre avec la musique, en l'occurence Toucha-Toucha-Touch me en boucle, mon colloque (celui qui vivait avec sa femme à l'étage, pour précision) vient me souhaiter un bon voyage et de bonnes fêtes, avant de commencer à me faire une déclaration, il avait le béguin pour moi, et là c'est assez comique parce qu'il y avait dans ma chambre Susan Sarandon qui chantait à tue-tête "Touche-moi touche-moi touche-moi, je veux être une salope". Donc j'ai essayer de trouver une diversion pour pouvoir changer de CD. Bon s'en ai suivi quand même une discussion un peu élevée et une scène de ménage avec la femme juste devant ma porte, heureusement que je partais le lendemain.


 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 20:07

***

Titre original : Green Street Hooligans


Date de sortie dans les salles obscures : 31 mai 2006


Date prévue de sortie en DVD : 09 janvier 2007


Réalisateur : Lexi Alexander


Scénariste : Lexi Alexander, Dougie Brimson, Josh Shelov


Casting : Elijah Wood (Le seigneur des anneaux, Eternal Sunshine); Charlie Hunnam (Retour à Cold Mountain, Queer as folk); Claire Forlani ( Rencontre avec Joe Black, Petites arnaques entre amis); Leo Gregory (Pulse); Marc Warren (Les arnaqueurs VIP, Appelez-moi Kubrik)


Genre : Drame


Matt est un jeune étudiant bien sous tous rapports. Jusqu'au jour où il est renvoyé de la célèbre université d'Harvard, où il suivait un cursus en journalisme, pour traffic de drogue, alors qu'il est innocent. Il rejoint sa soeur en Angleterre, où il va rencontrer Pete, un jeune hooligan. Commence alors pour Matt une descente vers la violence dans un milieu peu connu du grand public, les clubs de football anglais, le monde des hooligans.



Un très beau film, malgré la violence des scènes. Si vous ne connaissez que l'image médiatique des hooligans, achetez ce film dès sa sortie. Il explique très bien le mécanisme de ces fameux clubs de football, qui s'affrontent sans arrêt lors des matchs. Mais le foot n'est pas le moteur de  leurs affrontements, tout est question de réputation, et cela peut aller très loin. N'empêche qu'on ressort de ce film avec une autre image des hooligans, et on en viendrait presque à les apprécier. Et si vous ne pleurez pas à la fin, vraiment, je ne comprends pas;-)
En plus, je voudrais préciser que Lexi Alexander est une femme (juste pour ceux qui diraient que c'est un film de mecs) et on retrouve Elijah Wood dans son meilleur rôle, enfin ce n'est que mon avis.

 

 


Partager cet article
Repost0
2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 21:07

***

Date de sortie au cinéma : 28 octobre 1998


Date de sortie du DVD : 1999


Réalisateur : Peter Weir ( Le cercle des poètes disparus, Master and Commander)


Casting : Jim Carrey ( The Mask, Fous d'Irène, Eternal sunshine of the spotless mind); Laura Linney (Les Chroniques de San Francisco, Love Actually); Natasha McElhone (Les dames de Cornouailles, Peines d'amour perdues); Ed Harris (Apollo 13, La firme, A history of violence)


Genre : Comédie dramatique


Truman Burbank mène une vie tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Tous les matins, il embrasse sa femme, part travailler dans une société d'assurance. La routine est bien installée. Mais un jour, il croise son père, censé être mort en mer des années auparavant. Truman a à peine le temps de lui adresser la parole lorsque des hommes arrivent et emmènent de force le vieil homme. Là, Truman commence à se poser des questions... Sa vie est en fait un immense show télévisé. Depuis sa naissance, toutes les personnes qui l'entourent, sa famille, ses amis, ses voisins et même sa femme, sont des acteurs professionnels. La ville dans laquelle il vit est un gigantesque studio. Un choix s'offre à lui : rester et faire comme si de rien n'était ou sortir et conquérir sa liberté?




Un film magnifique, vraiment avec un Jim Carrey époustouflant (mais pas autant que dans Eternal Sunshine). Vraiment, il faut qu'il abandonne le comique!!! J'ai beaucoup aimé ce film, mais je me suis sentie mal tout du long. Ca m'énervait de voir qu'il ne se rendait compte de rien. Je trépignait d'impatience pour qu'il ouvre enfin les yeux. Et tous ces gens qui osent suivre une émission comme ça!!! Enfin, c'est peut-être ce qui nous attend bientôt, la vraie télé-réalité!?! Enfin, il a fait le bon choix. Mais je m'imagine à sa place, ça doit êre dur de découvrir un jour que sa vie est fausse! Et si... ma vie était un show télévisé? Eh les amis, vous me le diriez, non? Non biensûr que non! Vous êtes bien payés au moins pour me faire subir ça, j'espère!!!!!!

 


Partager cet article
Repost0
11 juin 2006 7 11 /06 /juin /2006 11:29

**

Titre original : Keeping Mum


Date de sortie : 10 mai 2006


Réalisateur : Niall Johnson (The Big Swap, 1998)


Scénaristes : Niall Johnson et Richard Russo


Casting : Maggie Smith (Sister Act, Chambre avec vue, Professeur McGonagall dans Harry Potter); Kristin Scott Thomas ( 4 mariages et 1 enterrement, Arsène Lupin, La doublure); Rowan Atkinson (Mr Bean, 4 mariages et 1 enterrement, Love Actually); Patrick Swayze (Dirty Dancing, Point Break, Ghost, La cité de la joie)


Genre : Comédie


43 ans plus tôt, une jeune femme enceinte est arrêtée dans un train car sa malle saigne. Elle a tué et découpé en morceaux son mari et sa maîtresse.

Gloria est mariée à Walter Goodfellow, révérend de la paroisse de Little Wallop. Ils ont deux enfants. Walter, trop occupé par les soucis de ses paroissiens ne se rend pas compte que sa famille a des problèmes : son fils est maltraité par les autres enfants, sa fille change de petit ami toute les semaines, et sa femme, qui se sent délaissée, est prête à se jeter dans les bras de son professeur de golf américain, Lance. Jusqu'au jour où ils accueillent une nouvelle nurse, Grace Hawkins, qui va éliminer tous les obstacles qui se dressent contre cette charmante famille.



Une pure comédie à l'Anglaise avec un bon humour anglais (logique?!) Les rôles sont bien distribués. Une Maggie Smith surprenante dans le rôle d'une nurse quelque peu déjantée, surtout quand on est habitué à son rôle de la sévère McGonagall dans la saga Harry Potter et un Rowan Atkinson sérieux, c'est rare, mais ça lui va bien aussi. Grande surprise également, Patrick Swayze, l'amant américain. Souvenez-vous Johnny dans Dirty Dancing! Par contre, moi qui l'adorais quand j'étais plus jeune, je trouve qu'il n'a pas très bien vieilli, mais que voulez-vous, c'est la vie! ;-)

En tous cas, dans Secrets de famille, on rit! Et ce film n'est pas sans rappeler un Serial Mother, où une mère tue tous ceux qui font du mal, d'une manière ou d'une autre, à sa famille.

 


 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 19:07

****

Date de sortie : 19 avril 2006


Réalisateur : James McTeigue


Scénaristes : Andy & Larry Wachowski


Casting : Natalie Portman (Léon, Star Wars : la menace fantôme, Free zone); Hugo Weaving (Matrix, Le Seigneur des Anneaux), Stephen Rea (Entretien avec un vampire, Memories)


Genre : Science-fiction, fantastique


Evey Hammond se promène seule à 22h dans les rues de Londres où le couvre-feu est déclaré. Elle se fait agressée mais est sauvée par un homme masqué, V, qui tue ses assaillants. A partir de là, leurs destins seront liés. V veut rendre le peuple anglais libre de la dictature de Sutler. Pour cela, il leur rappelle l'histoire de Guy Fawkes, depuis longtemps oubliée par la mémoire collective. Guy Fawkes avait essayé, le 5 novembre 1606, de faire sauter le Parlement britanique, mais son entreprise échoua et il fut pendu. Chaque année, le 5 novembre, les Anglais fêtent Guy Fawkes avec des feux d'artifice. V veut prendre la relève de Guy Fawkes. Un métro chargé d'explosifs fait sauter le Parlement au moment où des milliers de personnes déguisées comme V se sont réunies tout autour et se révolte contre l'armée.



Un film magnifique qui n'est pas sans rappeler le 1984 de George Orwell. La fin m'a fait pleurer tellement c'est beau, tout un peuple qui se soulève pour mettre fin à cette dictature oppressante et retrouver enfin sa liberté. J'en ai retenu une belle réplique : " Le peuple ne doit pas craindre le gouvernement, le gouvernement doit craindre le peuple".
Pour information : Le film V pour Vendetta est en fait adapté d'une BD du même nom, écrite par Alan Moore et illustrée par David Lloyd.

 

 


Partager cet article
Repost0