Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 00:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Becca Fitzpatrick ici

finalefinal.jpg

 

***

Genre : Jeunes adultes, fantastique

 

Série : Hush, Hush n°4 :  Hush, Hush, Crescendo, Silence

 

Editeur américain : Simon and Schuster : 12,24€

 

Editeur français : Le Masque : 17,60€

 

Quatrième de couverture (traduction de moi)

 

Nora est plus certaine que jamais d'être amoureuse de son ange déchu, Patch, malgré son héritage Nephilim qui les destine à être ennemis. Pour elle, il n'est pas possible de lui tourner le dos. Mais désormais Nora et Patch doivent rassembler leurs forces pour faire affronter une dernière épreuve. Les vieux ennemis et les nouveaux se tournent contre eux, se tenant entre eux et la paix qu'ils recherchent si désespéremment. Les lignes de combats sont tracées, mais de quel côté sont-ils?

 


Finale conclut la saga Hush, Hush. On retrouve Nora dans une situation délicate. Après avoir tué, avec l'aide de Patch, Hank Millar, aka La Main Noire, et également son père biologique, d'où son statut de pure Nephilim (événement extrêment rare soit dit au passage), Nora se retrouve, à la suite d'un pacte conclu avec La Main Noire avant sa mort, leader d'une armée de Nephilim assoiffée de sang d'anges déchus. Seulement Nora souhaite par dessus tout la paix entre les deux clans. Elle essaie de mener à bien son plan avec l'aide de Patch, qu'elle n'est plus censée fréquenter, puisqu'ils sont désormais dans des camps ennemis, mais les obstacles seront nombreux, entre contre-temps, double-jeux et trahisons.

 

On retrouve une Nora qui a grandi par rapport aux tomes précédents, et un Patch qui nous fait ressentir ces quelques centains d'années de sagesse, contrairement aux tomes précédents où son côté bad boy le faisait passer pour un ado et non pour un ange déchu. Ce côté bad boy m'a manqué quelques fois, mais les private jokes avec Nora mettent un peu de piment malgré tout au long du livre.

J'ai trouvé la fin plutôt confuse, un peu bâclée. Une grande bataille, du sang partout, et Patch qui revient pour sauver Nora, et vice-versa. En revanche, la fin côté histoire d'amour est plutôt sympa, très guimauve certes, mais néanmoins appréciable.

Un petit retour vers le futur pour conclure le tout, ce qui est assez sympathique, et qui permet de clore définitement le chapitre Hush, Hush.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Becca Fitzpatrick ici

 

silence

 

***

 

Genre : Jeunes adultes, fantastique

 

Série : Hush, Hush n°3 : Hush, hush, Crescendo, Silence

 

Editeur américain : Simon and Schuster : 14,23€

 

Editeur français : Le Masque : 17€

 

Quatrième de couverture (édition Le Masque)

 

Après une lutte acharnée entre deux mondes que tout oppose, une quête désespérée vers un amour qui semblait voué à l'échec, Patch et Nora voient leur passion mise à l'épreuve.

Quand Nora se réveille à l'hôpital après ce qu'elle croyait être un banal accident de voiture, elle apprend qu'elle est portée disparue depuis plusieurs mois. Seulement, Nora ne se souvient de rien de ce qui s'est passé pendant toute cette période, ni même d'avoir rencontré celui qui a bouleversé sa vie, Patch.

Alors que tous tentent de lui cacher son existence, Nora est persuadée que quelqu'un l'attend. Tandis que sa vie est plus que jamais menacée, la jeune femme suivra obstinément son coeur et remuera ciel et terre pour retrouver la personne qui lui apparaît en rêve.

 


Bon je l'ai lu il y a un petit bout de temps maintenant, donc je ne vais pas faire un grand article dessus, parce que trop de temps a passé. Dans ce troisième tome, que je pensais à l'époque être le dernier, jusqu'à la fin en cliffhanger où j'ai compris qu'il ne s'agissait finalement pas d'une trilogie, Nora perd la mémoire. Elle ne se souvient plus de tout ce qui passait avant, le fait qu'elle soit Nephilim, jusqu'à l'existence même de Patch (aïe!).

 

Bien entendu, tout cela n'est pas anodin, et derrière cette amnésie se cache un grand complot. Grâce à Patch, Nora découvrira ce qu'il s'est passé, et tous deux se lanceront dans une lutte contre l'organisateur de la rébellion des Nephilim, La Main Noire, qui n'est autre que... oups, mystère!

 

Silence reste à la hauteur de la série, malgré une grande absence de Patch. Eh oui, je l'avoue, la présence de Patch est importante pour moi, parce que, ben parce que quoi!

 

L'histoire se termine sur un cliffhanger, again, sans vous en dire plus, la suite s'annonce difficile à gérer pour Nora et Patch.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:26

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Michael Grant ici

gone.jpg

**** 

 

Genre : Fantastique, dystopie


Série : Gone n°1


Titre français : Gone


Editeur américain : Harper Teen :7,43€


Editeur français : Pocket Jeunesse : 19€

 

Quatrième de couverture (traduction personnelle)

 

D'un clignement d'oeil, tout le monde a disparu. Partis. Tous sauf les jeunes. Les adolescents. Les enfants. Les bébés. Mais plus un seul adulte. Pas de prof, pas de flic, pas de docteurs, pas de parents. Partis aussi, les téléphones, Internet, et la télévision. Il n'y a pas moyen d'obtenir de l'aide.

La faim menace. Les plus forts font la lois. Une créature sinistre rôde. Les animaux deviennent des mutants. Et les ados eux-mêmes changent, ils développent de nouveaux talents, des pouvoirs inimaginables, dangereux et mortels, qui deviennent plus forts de jour en jour.

C'est un nouveau monde terrifiant. Il faut choisir son camp et une guerre se prépare.

 

 


J'avais vu ce roman qui m'avait bien inspiré, car j'adore les dystopies. Et malgré un ralentissement de ma lecture dû à un manque de temps (à cause des études) et un problème technique (il a fallu faire un échange de livre à la pages 436 car il y avait un problème d'impression et il manquait une centaine de pages) j'ai beaucoup aimé.

 

Pour que vous puissiez vous représenter un peu la chose, je dirais que c'est un savant mélange de Sa majesté des mouches et de Heroes, avec une toute petite dose de Battle Royale.

 

Tous les adultes disparaissent, seuls les enfants de moins de 15 ans restent, y compris les bébés, ce qui donne lieu je dois bien le dire à une scène un peu atroce. Quand l'horloge sonne les 15 ans d'un enfant, celui-ci disparaît comme les autres, pouf, plus personne!

 

Sam est notre héros, il possède un pouvoir qui lui fait peur. Il se retrouve malgré lui à la tête de ce nouveau monde, ou du moins en partie, car notre vilain, Caine, veut le pouvoir à tout prix. Et lui aussi possède un pouvoir mais en plus de ça, il possède un égo surdimensionné, ainsi qu'une clique de psychopathes. Son surnom d'ailleurs c'est Fearless leader, le chef sans peur.

 

Mais Sam et Caine ne sont pas les seuls à posséder des pouvoirs, plusieurs enfants en possèdent, aller plus vite que le vent, être caméléon, lire le pouvoir des autres et leur puissance.

 

Mais parmi tous ces enfants, il y en a un qui est à l'origine de ce problème, et il n'en a même pas conscience. Il est important dans l'histoire, mais on en saura certainement plus dans la suite.

 

J'ai un peu peur d'en dire trop mais j'ai l'impression que je n'en dis pas assez.

 

Ce nouveau monde, les enfants l'ont appelé The FAYZ. Et en fait il s'agit d'une sorte de dôme qui entoure un certain périmètre. Pour le moment personne ne sait ce qui se passe de l'autre côté. Ceux qui sont partis ne reviennent pas. Mais il s'avère que quand ce dôme est apparu et que les adultes ont disparus, la station nucléaire avait un gros soucis...

 

Bon j'espère vous avoir convaincu. Si ce n'est pas le cas, tanpis, mais si vous aimez les dystopies n'hésitez pas. J'ai hâte de connaître la suite, mais malheureusement je ne sais pas quand je vais avoir le temps de lire...

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 17:49

   Retrouvez la bio- et la bibliographie d'Alyxandra Harvey iciBlood-Feud.jpg

 

***

Genre : Jeunes adultes, vampires

 

Série : The Drake Chronicles n°2 : Hearts at stake, Blood feud

 

Titre français : Outre-tombe n°2 : La vengeance du sang

 

Editeur américain : Walker & Company : 7,78€

 

Editeur anglais : Bloosmbury : 8,72€

 

Editeur français : City Editions : 14,95€ (Sortie le 23 mars 2011)

 

Quatrième de couverture (traduction personnelle)

 

Des siècles se sont écoulés depuis qu'Isabeau St Croix a survécu à la Révolution Française. Désormais elle a fait son retour parmi les vivants, et doit passer le test ultime en faisant face au Lord Anglais qu'il l'a transformée en vampire et l'a laissée enterrée pendant deux cents ans.

Mais seulement si elle peut contrôler ses sentiments pour Logan Drake, un vampire dont la morsure est aussi douce que la vengeance qu'elle cherche.

 

 


Autant j'ai adoré le premier volume que j'ai trouvé ce second tome un peu décevant. Hearts at stake était vraiment prenant du début à la fin, et l'écriture n'y était pas pour rien. Les intrigues se tenaient bien et la relation Nicholas / Lucy était intéressante. Dans Blood Feud, on change de points de vue, on passe à Logan, un des frères de Nicholas, et Isabeau une Hound. Les deux tribus s'allient pour mettre fin aux agissements de Montmartre, un très vieux vampire, très imbu de sa personne, et qui a pour but de devenir roi en épousant Solange. Je me suis sentie parfois perdue dans les différents combats, mais parce que parfois je n'avais pas la tête à ça. Je n'ai pas réussi à retrouver ici ce petit quelque chose qui fait que j'avais vraiment envie de connaître la suite. Le point qui m'a le plus intéressée c'était de retrouver de temps en temps Nicholas et Lucy;o)

 

Un volume passable donc mais pas extraordinaire, on verra ce que donne le troisième tome, Out for blood, qui va prendre les points de vue de Quinn, un autre Drake, et Hunter, une Hélios-Ra. Bon je sais d'avance qu'il va y avoir des mamours entre ces deux-là, c'est trop prévisible dans Blood Feud, mais j'espère que ce sera fait de manière plus intéressante.

 

Sinon pour parler couverture, je préfère de loin l'édition anglaise.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 12:46

 Retrouvez la bio- et la bibliographie de Simone Elkeles ici

return-to-paradise.jpg

 

***** 

Genre : Jeunes Adultes

 

Editeur américain : Llewellyn Publications : Flux : 7,75€

 

Quatrième de couverture (traduction personnelle)

 

Rien ne dure toujours...

 

Pas même un au-revoir

 

Caleb Becker a quitté Paradise il y a huit mois, gardant avec lui le secret qu'il a promis d'emporter dans la tombe. Si la vérité venait à se savoir, elle ruinerait tout.

 

Maggie Armstrong a essayé d'être forte après que Caleb lui ait brisé le coeur et a disparu. D'une certaine manière, elle a réussi à avancer. Elle était déterminée à recommencer une nouvelle vie.

 

Mais maintenant Caleb et Maggie se retrouvent ensemble pour un voyage d'été. Ils essaient d'ignorer la passion qu'ils ont l'un pour l'autre, mais les sentiments enfouis remontent à la surface. Caleb doit faire face à la vérité sur la nuit de l'accident de Maggie, ou le secret qui a détruit leur relation restera pour toujours entre eux.

 

 


Je recommence avec OHMYGOD OHMYGOD OHMYGOD!

 

 

Simone Elkeles sait écrire, c'est sûr! Elle sait faire ressortir tout une gamme de sentiments intenses chez le lecteur qui se retrouve même s'il ne le veut pas plonger dans cette confusion de sentiments entre Caleb et Maggie.


A la fin de Leaving Paradise, j'étais triste que ça se termine de cette manière, ensuite j'ai été contente de découvrir qu'il y avait une suite, mais je m'attendais à ce que les choses se passent sinon bien, au moins mieux que dans le premier. Eh bé je n'ai pas été déçue du voyage. Entendez par là de l'ironie bien sûr. Parce que les choses ne se passent pas bien du tout du tout.

 

Alors que Maggie et Caleb se retrouvent par hasard ensemble dans un groupe d'accidentés de la route pour faire le tour du Wisconsin pour partager leurs expériences avec des jeunes pour faire de la prévention, la réunion est assez difficile. Maggie persuadée qu'elle est passée à autre chose se rend compte que pas du tout. Caleb, quant à lui, continue de lutter avec ses démons. Sa vie a pris un tournant qu'il n'attendait pas quand il a décidé de protéger sa soeur.

 

Bientôt il va se rendre compte que seule la vérité peut le sauver et lui permettre de remettre sa vie sur les rails, et pourquoi pas de retrouver Maggie.

 

Les mots me manquent vraiment pour vous parler de ce livre comme il se doit. Pour vous convaincre la seule chose que je pourrais vous dire c'est que c'est intense, vraiment intense. Tous les sentiments. Que ce soit la colère, la honte, la haine ou l'amour. On ressent tout comme si ça nous arrivait à nous. Simone Elkeles a vraiment une plume magique...

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 19:06

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Laurie Faria Stolarz ici

deadly-little-secret.jpg

 

****

Genre : Jeunes Adultes

 

Série : Touch n°1

 

Titre français : Mortels petits secrets

 

Editeur américain : Dysney : Hyperion : 7€

 

Editeur français : Albin Michel : Wiz : 13,50€

 

Traduction personnelle de la quatrième de couverture

 

Jusqu'à il y a trois mois, la vie de Camelia, 16 ans, était assez ordianaire. Puis un garçon mystérieux, Ben, a commencé sa première dans son lycée et a tout changé.

 

Une rumeur court à son sujet, il serait responsable de la mort accidentelle de son ex petite-amie. Il est donc rejeté par tout le monde à l'école. Sauf par Camelia. En dépit des rumeurs, elle est inexplicablement attirée vers lui... et son toucher. Mais bientôt, Camelia reçoit des appels sinistres et des paquets étranges contenant des menaces. Ben insiste qu'elle est en danger, et qu'il veut l'aider, mais peut-elle lui faire confiance? Elle sait qu'il cache quelque chose...mais il n'est pas le seul à avoir un secret.

 

 


Bon je dois bien le dire en ce moment je suis sur une bonne vibe question lecture. Les coups de coeur s'enchaînent et Deadly Little Secret n'est pas en reste. Le suspense est absolument intenable, mais ne pouvant pas me permettre de faire des nuits blanches, il m'a fait cogiter beaucoup beaucoup avant de m'endormir. Et j'en suis même arrivée à questionner Clair de Jour, qui n'a voulu souffler mot. La prochaine fois, j'essaie la torture;o)

 

 

Camelia est une ado banale, avec un don pour la poterie. Elle fait la rencontre de Ben quand celui-ci la sauve d'un accident de voiture. Plus tard, elle le revoit dans son lycée, avec sa mauvaise réputation qui le suit partout. Bientôt elle commence à recevoir des menaces. Mais qui c'est t'y donc??? Ah ah, je vais quand même pas vous le dire. Autant j'adore les spoilers, que là je ne peux pas, ça gâcherait vraiment tout!

 

Laurie Faria Stolarz (pour une obscure raison, je veux toujours l'appeler Laurie Maria) nous livre ici un roman avec beaucoup de suspense et un style simple mais qui fait monter la tension. Amateur de thriller, même si vous n'êtes pas fan de littérature jeunes adultes, honnêtement, jeter vous à l'eau.

 

Avec le recul, je me rends compte qu'il y a pas mal de ressemblance avec Blue is for nightmares (Bleu Cauchemar).

 

Et pour les petits coeurs tout mous, il y a également de la matière. Ah Ben, j'en veux un comme ça sans problème;o) Et une petite scène version Ghost. Ben quoi? Je parle poterie bien sûr, voyons!

 

(traduction de moi)

 

"-Tu ne me feras pas de mal, dis-je glissant ma main le long de son bras, puis je touchai sa cicatrice. Mes doigts passent dessus, faisant se hérisser les poils de bras humides.

Ben bloque son regard sur moi.

- Est-ce que c'est trop? demandé-je, consciente de ma respiration et de mon coeur qui bat la chamade.

Ben ouvre la bouche pour dire quelque chose, mais à la place il ne dit rien., me laissant continuer à guider ses mains sur la glaise. Nos doigts s'entremêlent et poussent sur la surface du monticule, créant des entailles et des bosses. Après plusieurs minutes nous sculptons ce qui semble être une pomme de pin en forme de poire.

- Pas mal, dis-je, en notant la symétrie. T'en penses quoi?

Ben me fait face. Ses yeux pénètrent dans les miens, comme s'il avait quelque chose d'important à dire.

- Qu'est-ce qu'il y a? je demande. As-tu senti quelque chose que je devrais savoir?

Il tend le bras et me touche. Sa peau est humide et glissante contre la mienne.

- Shhh... dit-il, se concentrant. Il glisse ses palmes sur mes bras puis les remonte vers mes épaules, sous mes manches.

Mon pouls s'accélère. Mon estomac commence à faire des cabrioles. Ben passe sa main contre ma joue.

Je ferme les yeux et sens ses doigts à la base de mon cou. Il me tire plus près de lui, et ma joue touche son menton.

- Détends-toi, murmure-t-il à mon oreille.

Et puis il m'embrasse. Ses doigts couverts d'argile remontent le dos de mon T-shirt, contre ma peau, et je me sens fondre.

Je prends le visage de Ben dans mes mains et l'embrasse, sentant à nouveau sa prise sur mes bras - la sensation solide de ses mains serrant mes poignets.

- Est-ce que c'est trop intense pour toi? lui demandé-j, une fois que le baiser est rompu.

Il secoue la tête et glisse notre plan de travail sur le côté, me soulève et m'assoit sur la table. Sa taille presse contre mes cuisses.

- Est-ce que ça va? murmure-t-il dans mon oreille. Sa respiration est chaude et épaisse.

Je réussis à hocher la tête, et puis on se retrouve à s'embrasser pendant une heure entière, jusqu'à ce que l'argile sèche et tombe de notre peau.

Jusqu'à ce que ma tête tourne et que je ne peux pratiquement plus tenir debout."

 

Ah ah ah, alors combien de soupirs mesdames, mesdemoiselles???

 

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 14:05

Retrouvez la bio- et le bibliographie de Julie Anne Peters ici

Luna.jpg

****

Genre : Jeunes Adultes

 

Titre français : La face cachée de Luna

 

Editeur américain : Little, Brown Children : 6,22€

 

Editeur français : Milan : Macadam : 11,50€

 

Quatrième de couverture

 

" En me retournant, j'ai marmonné :
- T'es vraiment pas normale.
Ses cheveux ont balayé mon oreiller.
- Je sais, a-t-elle murmuré à mon oreille.
Mais toi, Regan, tu m'aimes, pas vrai ?
Ses lèvres ont effleuré ma joue. Je l'ai repoussée d'une tape. Quand je l'ai entendue s'éloigner d'un pas lourd vers mon bureau - où son coffret à
maquillage s'étalait dans toute sa splendeur -, un soupir de résignation s'est échappé de mes lèvres. Ouais, je l'aimais. Je ne pouvais pas m'en empêcher.
Cette fille, c'était mon frère. "
Liam, le frère de Regan, ne supporte pas ce qu'il est. Ce qu'il est en apparence. Car tout comme la lune, sa véritable nature ne se révèle que la nuit, en cachette. Depuis des années, Liam " emprunte " les habits et le maquillage de Regan. Dans le secret de leurs chambres, Liam devient Luna. Le garçon devient fille. Un secret inavouable, chaque jour plus invivable. Pour la sœur, pour le frère, et pour Luna elle-même...

 


J'avais ce roman depuis X temps dans ma bibliothèque, et en ce moment, il s'avère que c'est mon type de lecture. Les histoires réalistes, ça me change du surnaturel. Bon l'inconvénient c'est que ça ne manque jamais de me faire pleurer, parce que j'ai l'impression que les auteurs ne savent pas écrire d'histoires gaies.

 

Bon, avec le petit passage de la quatrième de couverture, vous avez compris de quoi il retourne.

 

Regan raconte son histoire, ou plutôt l'histoire de sa frère/soeur, Liam / Luna. Ou plutôt leurs deux histoires.

 

Regan est plus jeune que Liam, mais elle a toujours connu Liam comme Luna, parce que le soir, Liam se transforme et libère Luna. En fait, Liam est une fille emprisonnée dans un corps de garçon. Regan partage ce secret avec elle.

 

Mais Liam souffre de plus en plus de cette situation, et décide de s'assumer enfin pour pouvoir passer à l'étape suivante, la chirurgie et vivre enfin comme en tant que femme.

 

Ce roman est vraiment magnifique et touchant. Le fait que l'histoire soit racontée du point de vue de Regan, la soeur de Luna, est important, parce qu'il permet de comprendre son point de vue à elle, tout en nous rapportant celui de Luna.

 

Regan accepte que son frère est en fait sa soeur, mais finalement on se rend compte en même temps qu'elle, qu'elle est loin d'être prête, quand Luna décide de se montrer au grand jour.

 

J'ai eu parfois du mal avec les réactions de Regan, mais après, bon je ne suis pas dans cette situation précisément, mais j'ai connu une situation un peu similaire et ça n'a jamais rien changé pour moi. Cette personne est restée la même. Donc oui, j'ai parfois eu du mal à la comprendre, mais en même temps je me mets à sa place avec cette soeur qui lui demande toute son attention, et cette impression qu'elle lui vole un peu sa vie. Mais en même temps, on sent que Regan serait prête à n'importe quoi pour protéger Luna, même contre sa propre famille. En effet, elles n'ont pas un père très compréhensif de ce côté-là et une mère qui ne réagit pas car trop absorbée par son travail.

 

En tous cas, un livre que je conseille et qui ouvrira je l'espère beaucoup plus les esprits des jeunes à ce sujet!

 

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 19:01

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Simone Elkeles ici

leaving-paradise.jpg

 

***** 

Genre : Jeunes adultes


Editeur américain : Llewellyn Publications : Flux : 7,59€


Traduction personnelle de la quatrième de couverture


Qu'arrive-t'il quand la personne qui vous a blessé pour la vie devient la personne en laquelle vous avez le plus confiance?

 

Caleb becker a passé l'année dernière en détention juvénile.

 

Maggie Armstrong a passé l'année dernière dans des hôpitaux et en thérapie physique.

 

Deux adolescents marqués pendant une nuit fatidique vont devoir faire face à leur plus grand challenge : se retrouver.

 

 


OH MY GOD! OH MY GOD! OH MY GOD! J'espère que ce roman sera traduit très très bientôt en français pour qu'il puisse être lu par le plus grand nombre. Pour une fois pas de vampires, pas de garous, pas de magie, pas de fantastique! Non, du réalisme pur et dur, et surtout dur!

 

Je me suis lancée dans cette lecture ne sachant pas trop à quoi m'attendre, et le voyage a été difficile, mais empreint de bons moments (voire très palpitant pour mon petit coeur amoureux).

 

En fait, je ne vais pas rentrer trop dans les détails. Mais je vais vous en dire tout de même un peu plus que la quatrième de couverture.

 

Le roman alterne les points de vue de Maggie et de Caleb à chaque chapitre. Maggie et Caleb sont voisins, et Maggie est la meilleure amie de Leah, la soeur jumelle de Caleb. Mais un soir, Caleb, ivre après une soirée, écrase Maggie et prend la fuite. Le roman commence un an après cet accident. Maggie a lutté toute l'année pour utiliser sa jambe, et Caleb a passé l'année en détention juvénile. Maggie a des projets, elle compte partir en Espagne pour un semestre et ne verra donc pas Caleb à sa sortie de prison. Mais Caleb sort plus tôt que prévu. Et le face à face est inévitable.

 

On a donc leur histoire à tous les deux, chacun sa manière de voir les choses, et quand on est à l'extérieur de tout ça on se dit que c'est vraiment trop bête, car comme on ne peut jamais savoir ce qui se passe dans la tête de l'autre, on a toujours tendance à mal interpréter les choses. Et c'est tellement dommage! Enervant même par moment!

 

Chacun doit reprendre le cours de sa vie, mais les choses ne se déroulent pas facilement. Et pourtant, les choses s'améliorent finalement. Mais la fin! OH MY GOD! J'ai pleuré. Oui j'ai pleuré et j'étais en colère parce que je ne voulais pas que ça se termine de cette façon, c'est trop affreux! Mais ouf, en tournant la dernière page, j'ai appris qu'il existait une suite. Je suis donc soulagée. Du coup je n'ai pas pu résister, j'ai commandé la suite aujourd'hui!

 

Je remercie grandement Isabelle qui m'a offert ce livre dans le cadre du X-men Swap. Isabelle, tu m'as offert un des plus beaux livres que j'ai lus! Et wouah! Caleb est extra!

 


Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 19:36

Retrouvez la bio- et la bibliographie d'Alyxandra Harvey ici

hearts-at-stake.jpg

**** 

 

Genre : Jeunes adultes, vampires


Série : The Drake Chronicles n°1


Titre français : Outre-tombe : Les morsures de la nuit


Editeur américain : Walker & Comany :7,78€


Editeur anglais : Bloomsbury : 8,72€ (Titre : My love lies bleeding)

 

Editeur français : City Editions : 14,95€


Quatrième de couverture

Solange Drake a toujours su qu'elle était destinée à devenir une reine vampire. Bon, à moins qu'on ne la tue avant son seizième anniversaire qu'elle fêtera dans quelques jours... Ce ne sera pas facile d'échapper aux intrigues mortelles orchestrées par la cour royale ! Et ce n'est pas son seul problème car elle est poursuivie par Kieran Black, un chasseur de primes qui cherche à détruire toute sa famille. Le seul atout de Solange : Lucy sa meilleure amie, qui est humaine. Mais Lucy réussira t-elle à échapper à Nicholas, le séduisant vampire, dont chaque regard est une tentation ? Les deux adolescentes vont avoir besoin de tous leurs talents et d'un peu d'aide pour résister à une société secrète de vampires où les affrontements font rage...

 

 


Clair de Jour a joué les tentatrice en me parlant sans cesse de ce Nicholas, le frère de Solange. Je n'ai donc pas pu résister, vous l'imaginez bien. Et je n'ai pas été déçue. Je reconnais que l'histoire en elle-même n'a rien de vraiment originale pour les amateurs d'histoires de vampires, mais ce roman n'en est pas moins addictif. Le style est simple et on se retrouve vite plongé dans l'histoire.

 

L'alternance de deux points de vue fait qu'on se met à directement à la place des deux héroïnes. Il y a d'abord Solange, qui va bientôt prendre 16 ans et qui va donc se transformer en vampire. Elle fait partie de la famille Drake et est la première fille née de vampires et une prophétie pèse sur elle. En attendant sa transformation elle émet plein de phéromones qui attirent tous les vampires du coin. Tout le monde est après elle, certains veulent la prendre pour femme, et d'autres l'éliminer. Ensuite il y a Lucy, la meilleure amie de Solange. Mais Lucy est humaine et a un caractère bien trempé. Elle est prête à tout pour protéger Solange.

 

Et bien sûr il y a Nicholas * soupir *. Ca faisait bien longtemps qu'un personnage ne m'avait pas fait rêver comme ça. J'attends désormais la suite avec impatience en espérant que Clair de Jour se trompe et qu'on va revoir Nicholas.

 


 

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 14:10

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Rebecca James ici

beautiful-malice.jpg

***

Genre : Jeunes Adultes

 

Titre français : La beauté du mal

 

Editeur américain : Bantam : 20,09€ (Relié)

 

Editeur anglais : Faber and Faber : 10,15€

 

Editeur français : Oh éditions : 18,80€

 

Quatrième de couverture

 

Toutes deux cachent un inavouable secret. Quand elles le découvriront, leur amitié sera-t-elle plus forte que la vengeance ?

Alice est la fille la plus populaire du lycée. Katherine, la plus effacée. Et pourtant, ce sont les meilleures amies du monde. Grâce à Alice, Katherine reprend goût à la vie après le drame qu¹elle a vécu l année précédente : sa petite s ur adorée a été sauvagement assassinée par une bande d ados, sous ses yeux. Katherine n arrive pas à se le pardonner. Ce terrible secret, elle
ne l¹a jamais partagé avec personne. Jusqu à Alice. Sa s ur spirituelle. À qui elle peut tout dire. Vraiment ? Car si Alice est l amie la plus douce et la plus attentionnée, elle peut aussi se montrer terriblement dure, cassante, méchante. Au point que Katherine s¹interroge : connaît-elle Alice si bien que ça ? Sauf que douter d Alice, c est la rejeter. Et c est là que les ennuis commencent...

Des zones d ombre inquiétantes, une cruelle manipulation dans une ambiance glamour et rock n roll, un suspense savamment dosé.. le premier roman de Rebecca James vous hantera encore longtemps après l avoir refermé.

 

 


J'avais ce livre depuis un moment, je ne sais plus chez qui je l'avais noté, mais l'histoire me plaisait bien.

 

 

Malgré un début un peu laborieux (l'histoire est un peu lente à se mettre en place), finalement je me suis laissée complètement emporter dans la seconde partie du livre où les révélations sont faites.

 

Un schéma assez tortueux digne d'un grand roman de suspense.

 

L'histoire est racontée du point de vue de l'héroïne Katherine, et on trouve une alternance dans le temps de la narration qui change à chaque chapitre, on a donc trois histoires différentes qui se relient entre elles à la fin du roman. Tantôt le présent, avec Katherine et sa fille, tantôt le passé, avec Katherine et "sa meilleure amie" Alice, et tantôt le passé du passé avec Katherine et sa soeur Rachel.

 

J'avoue que la fin est prenante et stressante, même si on comprend les choses un peu avant Katherine elle-même.

 

Un bon roman que je conseille à celles qui préférent les histoires un peu tordues plutot que les créatures fantastiques;o)

 

Repost 0
Published by virginie - dans Jeunes Adultes
commenter cet article