Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 11:21

harry-Potter-and-the-deathly-hallows.jpg 

****

 






Genre : Jeunesse - Fantastique

Titre original :
Harry Potter and the Deathly Hallows

Titre français : Harry Potter et les Reliques de la Mort

Editeur anglais : Bloomsbury : 22,90€

Editeur français :
 Gallimard Jeunesse : Sortie prévue le 26 octobre 2007

Synopsis : '" Harry à Privet Drive. L'Ordre du Phoenix vient pour l'escorter ailleurs en tout sécurité sans que Voldemort et ses supporters ne le sachent - s'ils le peuvent. Mais que va alors faire Harry? Comment peut-il remplir la mission capitale et qui paraît impossible que Professeur Dumbledore lui a laissée?"

Un passage
(ce n'est pas mon préféré, sinon je vous dévoilerai beaucoup trop de choses) :
" 'Amycus, le gars, il enseigne ce qui était avant Défense Contre les Forces du Mal, sauf que maintenant, c'est juste les Forces du Mal. On est supposé s'exercer au Sort Cruciatus sur les gens qui ont eu des heures de colle - 
- Comment?'
Les voix unies de Harry, Ron et Hermione résonnèrent de long en large du passage.
'- Ouais, dit Neville. C'est comme ça que j'ai celui-ci'. Il pointa une coupure particulièrement profonde sur sa joue. ' J'ai refusé de le faire. Mais quelques uns sont de dedans; Crabbe et Goyle adorent ça. C'est la première fois qu'ils sont au top dans quelque chose, je suppose.
Alecto, la soeur d'Amycus, enseigne l'Histoire des Moldus, qui est devenu obligatoire pour tout le monde. On doit tous l'écouter expliquer comment les Moldus sont comme des animaux, supides et sales, et comment ils ont conduits les sorciers à se cacher en étant vicieux avec eux, et comment l'ordre naturel est en train d'être rétabli. J'ai celle-là', il indiqua une autre coupure sur son visage,' pour avoir demandé combien de sang Moldu elle et son frère avaient.'"

Mon avis : Pour une fois, je me suis contenter du résumé de la quatrième de couv' parce que j'avais peur de trop en dire, et je ne veux pas me faire des ennemis ici;o) 

J'ai attendu ce volume avec impatience et j'en suis très contente, mais quelque part je suis un peu déçu quand même.

Bon comme on le sait tous, les histoires d'Harry Potter avance à vitesse grand V quand on arrive aux 200- 150 dernières pages. Eh bien pas d'exception pour celui-ci, même si dès le début il y a beaucoup d'action, ça ralentit après. 

Ce volume se détache des précedents. Ici, c'est une quête, un peu comme un voyage d'initiation pour Harry et ses fidèles compagnons, Ron et Hermione, où chacun découvre ses faiblesses mais aussi ses forces.

Il y quelques grandes surprises dans les révélations de ce volume, j'ai notamment été très déçue par Dumbledore, mais j'ai été extrêmement ravie d'en apprendre plus sur le mystérieux Professeur Snape, mais je ne vous en dis pas plus.

Des passages extrêmement triste également, j'ai souvent eu les larmes qui me montaient aux yeux, alors que je lisais tranquillement dans le bus...

Mais je reste un peu déçue par cette fin qui arrive trop rapidement, et qui est je trouve un peu trop spectaculaire à mon goût.

Pour répondre à
Emeraude qui me demandait si après lecture du tome 7, je trouvais toujours que Le Prince de Sang-Mêlé était le plus noir, eh bien je réponds oui, en effet, je ne trouve pas que The Deathly Hallows soit si noir que ça. En tous cas, pas plus que Le Prince de Sang-Mêlé, loin de là. Et bien que j'ai beaucoup aimé ce seoptième et dernier volume, mon préféré reste Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé.

Pour lire d'autres avis : Isil et yueyin

 

Partager cet article
Repost0
8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 18:53

****

harry-potter-and-the-half-blood-prince-1.jpg

 




Genre : Jeunesse - Fantastique

Titre original : Harry Potter and the Half-Blood Prince

Titre français : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé

Editeur anglais : Bloomsbury : 14,10€

Editeur français : Gallimard jeunesse, collection Folio Junior : 9€

Synopsis : Une nouvelle année commence à Hogwarts, mais avec de mauvais signes autant dans le monde des Muggles que dans le monde de la magie. Des catastrophes, des disparitions, des meurtres... Mais la vie continue à Hogwarts, Harry devient le capitaine de l'équipe de Quidditch, et alors que Professeur Snape enseigne désormais la Défense contre les Forces du Mal, Harry fait des exploits dans le cours de potions de Professeur Slughorn, grâce à un livre ayant appartenu au mystérieux Half-Blood Prince. Mais ce livre n'est pas seulement un complément de Potions, comme Harry va le découvrir, c'est aussi un livre plein de magie noire.
Entre les entraînements de Quidditch et les surveillances de Malfoy, qu'il suspecte de préparer quelque noir dessein avec l'aide de Snape, Harry suit des cours particuliers avec Dumbledore, qui lui apprend tout ce qu'il sait sur Voldemort, et la manière dont il s'est rendu immortel. Dumbledore emmènera même Harry avec lui lors d'une de ses expéditions... Mais le retour à Hogwarts est plus que tragique...


Deux extraits assez représentatifs de l'ambiance de ce volume :
Harry insolent avec Snape :

" 'Pathétique, Weasley' dit Rogue, au bout d'un moment. 'là - Laisse moi te montrer-'
Il tourna sa baguette vers Harry si vite que Harry réagit instinctivement; Toute pensée de sorts non-verbaux oubliée il hurla 'Protego!'
Son bouclier magique était si fort qu'il fit basculer Rogue qui heurta le bureau. La classe entière s'était retournée, et regardait maintenant pendant que Rogue se redressait, renfrogné.
'Tu te rappelles que j'ai dit que nous pratiquions les sorts non-verbaux, Potter?'
'Oui' dit Harry avec raideur.
'Oui Sir'
' Vous n'avez pas besoin de m'appeler 'Sir', Professeur'."

Où Harry use de la magie noire : 
"Malfoy se retourna dégainant sa baguette. Instinctivement, Harry sortit la sienne. Le sort de Malfoy manque Harry de peu, éclatant la lampe sur le mur à côté de lui; Harry se lança de côté, pensa Levicorpus! et donna un petit coup à sa baguette, mais Malfoy bloqua le sort et leva sa baguette pour un autre -
' Non! non! Arrêtez' pleurnicha Mimi Geignarde, sa vois résonnant fort tout de la pièce carrelée. 'Stop! STOP!'
Il y eut un grand bruit et la poubelle derrière Harry explosa; Harry tenta un sort pour Bbloquer le sjambes qui attérit sur le mur derrière l'oreille de Malfoy et écrasa la citerne sous Mimi Geignarde, qui cria très fort; De l'eau coulait partout et Harry glissa alors que Malfoy, le visage contorsionné, cria 'Cruci-'
'SECTUMSEMPRA' hurla Harry depuis le sol, secouant sa baguette sauvagement.
Du sang gicla du visage et de la poitrine de Malfoy comme s'il avait été taillader par une épée invisible. Il trébucha vers l'arrière et tomba sur le sol détrempé avec grand Splash, sa baguette tombant de sa main droite ballante.'

Mon avis : Sûrement le plus violent volume jusqu'à présent. Les autres étaient noirs mais sans être pour autant très violent, mais celui-ci bat tous les records. Menaces, complots, trahisons, meurtres...On a véritablement quitté le monde des enfants. Mais paradoxalement, c'est celui qui contient le plus d'humour.
Et pour conclure, des larmes...

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 20:56

Harry-Potter-and-the-Order-of-the-Phoenix.jpg 
****



Genre : Jeunesse - Fantastique

Titre original : Harry Potter and the Order of the Phoenix

Titre français : Harry Potter et l'Ordre du Phénix

Editeur anglais : Bloomsbury : 13,80€

Editeur français : Gallimard Jeunesse, collection Folio Junior : 12,35€

Synopsis :
 Harry, enfermé chez les Dursleys pour l'été, est en colère, personne ne lui dis rien de ce qui se passe dans le monde des sorciers depuis le retour de Voldemort. Mais un jour, après avoir été attaqué par deux Démentors, alors qu'il est tout seul dans la maison, une bande de sorciers vient le chercher pour l'emmener à Londres, au 12 Grimmauld Place, le QG de l'Ordre du Phoenix. Il y retrouvera ses amis, ainsi que la famille Weasley au grand complet, et bien sûr son parrain, Sirius Black. Le rôle de l'Ordre du Phoenix est de lutter contre Voldemort et son armée pour essayer de contrecarrer ses projets morbides. Mais, malgré le fait que Harry l'ait vu revenir avec tous ses pouvoirs de ses propres yeux et que Dumbledore le soutienne, le Ministère de la Magie fait passer Harry pour un menteur déséquilibré. Personne ne le croit. 
Alors que la routine reprend son cours à Hogwarts, Ron et Hermione sont nommés Préfets, tandis que Harry doit suivre des cours d'Oclumency avec Professeur Snape, afin de pouvoir fermer son esprit à une éventuelle invasion de Lord Voldemort. Malgré leurs nouvelles tâches, ils arrivent à créer un club de Défense contre les Forces du Mal, pour apprendre à se défendre, car leur nouveau professeur ne leur apprend rien. Dolores Jane Umbridge a en effet été nommée par le Ministère pour occuper ce poste, et est en même temps devenue Le Grand Inquisiteur de Hogwarts. C'est un véritable démon, qui n'a qu'une idée en tête, se débarasser de Harry Potter.
Bientôt, cependant, les choses vont devenir pire qu'elles ne le sont déjà. Voldemort est à la recherche de quelque chose, et seul Harry Potter peut l'aider à l'obtenir. N'y faisant qu'à sa tête, Harry va se lancer tête baissé dans le piège que lui tend son pire ennemi...

Mon avis : Il est loin, très loin le temps, des histoires gentillettes de combat contre un troll et de résolution de casse-tête. Le temps est à l'action et au danger. Comme je le disais pour La Coupe de Feu, l'histoire commençait à se noircir, mais là c'est de pire en pire. On n'attend plus de bonnes choses, que des malheurs... Et ça ne va aller qu'en empirant. En tous cas, toujours aussi prenant...

Un extrait :
" Celui qui a le pouvoir de vaincre the Dark Lord approche...né de ceux qui l'ont défié trois fois, né quand le septième mois meurt...et the Dark Lord le marquera comme son égal, mais il aura un pouvoir que the Dark Lord ne connaît pas...et l'un d'eux doit mourrir de la main de l'autre car aucun ne peut vivre alors que l'autre survit...celui avec le pouvoir de vaincre the Dark lord naîtra à la fin du septième mois..."

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 19:37

****

Harry-Potter-and-the-Goblet-of-fire.jpg



Genre : Jeunesse - Fantastique

Titre original : Harry Potter and the Goblet of Fire

Titre français : Harry Potter et la Coupe de Feu

Editeur anglais : Bloomsbury : 12,99€

Editeur français : Gallimard Jeunesse, collection Folio Junior : 8,55€

Synopsis :
 Harry Potter passe une partie de l'été chez Mr et Mme Weasley, les parents de Ron. Ils assistent tous ensemble à un match de la Coupe du Monde de Quidditch, celui opposant la Bulgarie à l'Irlande. Mais alors que certains fêtent encore la finalité du match, la panique gagne les rangs lorsque des mange-morts se montrent, et fuient à l'apparition de la marque du Seigneur des Ténèbres dans le ciel.
Une nouvelle année pleine de péripéties et de dangers commencent pour Harry. Cette année Hogwarts organise le Triwizard Tournament, qui réunira les écoles d'Hogwarts, Durmstrang (Bulgarie) et BeauxBatons (France). Chaque école choisira un champion qui devra subir trois épreuves qui testeront son courage, son honneur et sa jugeotte. Mais pour la première fois dans toute l'histoire, la Coupe de Feu sélectionne un quatrième champion, Harry Potter. Harry devra donc concourrir contre Viktor Krum de Durmstrang, Fleur Delacour de BeauxBatons et Cedric Diggory d'Hogwarts.
Harry réussira-t-il les épreuves qui l'attendent? et sera-t-il vainqueur?
Ce qui est sûr, c'est qu'il n'a aucune idée de ce qui l'attend à la fin de ce challenge...

Un extrait (petite traduction personnelle) :
The Yule Ball
" A la place, ses yeux tombèrent sur la fille aux côtés de Krum. Sa machoire tomba. 
C'était Hermione.
Mais elle ne ressemblait pas à Hermione du tout. Elle avait fait quelque chose à ses cheveux; ils n'étaient plus touffus, mais lisses et brillants, enroulés dans un élégant noeud à l'arrière de sa tête. Elle portait une robe faite d'un matériau flottant bleu pervenche, et elle se tenait différement, d'une certaine manière - ou peut-être était-ce l'absence des 20 et quelques livres qu'elle portait sur ses épaules habituellement. Aussi, elle souriait - assez nerveusement, il est vrai - mais la réduction de la taille de ses dents de devant était plus remarquable que d'habitude. Harry ne comprenait pas comment il ne s'en était aperçu plus tôt.
' Salut Harry! dit-elle. Salut, Parvati!'
Parvati restait fixée sur Hermione dans une incrédulité peu flatteuse. Elle n'était pas la seule, non plus. Quand les portes du Grand Hall s'ouvrirent, le fan club de Krum de la bibliothèque est entré d'un air digne, jetant des regards de profonde haine à Hermione. Pansy Parkison lui jeta des coup d'oeil alors qu'elle marchait avec Malfoy, et même lui semblait incapable de trouver une insulte à lui lancer. Ron, quant à lui, marcha droit devant Hermione sans la regarder."

Mon avis : La couleur s'annonçait avec le volume précédent, Le Prisonnier d'Azkaban, ce quatrième volume est définitivement noir, et nous donne une vague idée de la suite. Il ne faut vraiment plus s'attendre à des Happy Ends.
Harry Potter côtoie pour la première fois la mort, et Voldemort revient encore plus avide de pouvoir que jamais.
Avec ce quatrième volume, on est vraiment lancé dans l'intrigue principale de la série, à savoir ce combat entre le Bien et le Mal. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que le dernier chapitre de ce volume s'intitule Le Commencement. Et on se demande qui va donc gagner au final?
De plus nos héros commencent à évoluer. Ils grandissent et ont de nouvelles préoccupations, notamment leurs histoires de coeur. C'est un côté que j'apprécie, parce que finalement les personnages ont d'autres préoccupations, malgré les dangers qui les menacent. Ce sont des ados quoi!

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 19:34

****

Harry-Potter-and-the-Prisoner-of-Azkaban.jpg



Genre : Jeunesse - Fanstique

Titre original : Harry Potter and the Prisoner of Azkaban

Titre français : Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

Editeur anglais : Bloosmbury : 10,70€

Editeur français : Gallimard Jeunesse, collection Folio Junior : 7,13€

Synospis :
 Harry, Ron et Hermione s'apprêtent à faire leur troisième rentrée à Hogwarts. Harry en est heureux après un été passé chez les Dursleys. Il se réjouit à l'avance de retrouver ses amis et de monter de nouveau sur son balai pour voler après The Golden Snitch, dans un bon match de Quidditch. Mais la rentrée ne commence pas comme prévu, car un meurtrier s'est échappé d'Azkaban, la prison des sorciers, surveillée par des Dementors. Les Dementors sont des êtres sans corps et sans visage, qui flottent dans l'air et qui aspire toute la joie et le bonheur autour d'eux. Tout devient alors noir et triste.
Ce meurtrier, Sirius Black, n'est autre que le responsable de la mort des parents d'Harry. Un Mange-mort au service de Voldemort qui a trahi ses amis, les parents de Harry. Et aujourd'hui, il est libre, et il court après Harry...
C'est pourquoi les Dementors surveillent l'école, contre l'avis de Dumbledore, car ces créatures sont dangereuses. Harry réagit très mal en leur présence, et prends des cours particuliers avec son prof de Défense contes les Forces du Mal, Remus Lupin, et bientôt il arrive à se protéger en créant un Patronus, la seule chose capable de repousser les Dementors.
Harry, Ron et Hermione vont bientôt se retrouver embarqués dans une nouvelle aventure, dont la fin n'ets pas celle que l'on attend forcément...

Un extrait  :
"Harry jeta un coup d'oeil en bas.
Tropis Détraqueurs encagoulés, vêtus de leurs capes noires, le regardaient.
Harry n'hésita pas. Plongeant la main sous son T-shirt, il sortit sa baguette magique et se mit à hurler : 'Expecto Patronum!'
Une forme argentée, gigantesque, jaillit de l'extrémité de sa baguette. Il savait qu'il avait visé directement les Détraqueurs, mais il ne prit pas le temps de regarder ce qui se passait. Par miracle, il était resté lucide et avait presque rattrapé le Vif d'Or. Il tendit la main, sans lâcher sa baguette, et parvint à refermer les doigts sur la petite balle ailée qui essayait en vain de lui échapper."
[...]
"- Remarquable Patronus, dit une voix à l'oreille de Harry.
Harry se retourna et vit le professeur Lupin qui paraissait à la fois ébranlé et content.
- Les Détraqueurs ne m'ont rien fait! s'exclama Harry, surexcité. Je n'ai rien ressenti!
- C'est parce que... ce n'étaient pas des Détraqueurs, répondit le Professeur Lupin, Venez voir...
Il emmena Harry jusqu'à l'autre bord du terrain.
- Vous avez fait très peur à Monsieur Malfoy! dit-il
Harry vit alors Malfoy, Crabbe, Goyle et Marcus Flint allongés par terre le suns sur les autres, empêtrés dans de longues capes noires, avec des cagoules assorties, dont ils étaient tombés, il semblait que Malfoy était monté sur les épaules de Goyle. Le Professeur McGonagall, une expression d'intense fureur sur le visage, se tenait devant eux."

Mon avis : Dans ce troisième volume, l'intrigue évolue bien. La différence avec le premier volume est terrible. La Pierre Philosophale s'adressait réellement à un public jeune, mais plus l'histoire avance, plus je trouve qu'il s'adresse à un public plus âgé, compte tenu de la violence de certains passages. En tous cas, ce troisième volume voit se mettre en place plusieurs choses importantes pour la suite. Comme Harry, on va de découvertes en découvertes, et on découvre le personnage de Harry sous un autre jour. Oublié le garçon un peu niais et tout gentil du début, on découvre un ado qui essaie de contenir sa rage et sa colère à l'intérieur de lui-même...

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 18:48

****
Harry-Potter-and-the-Chamber-of-Secrets.jpg

 



Genre : Jeunesse - Fantastique

Titre original : Harry Potter and the Chamber of Secrets

Titre français : Harry Potter et la Chambre des Secrets

Editeur anglais : Bloomsbury : 9,38€

Editeur français : Gallimard Jeunesse, collection Folio Junior : 7€

Synopsis : Après un été terrible au 4 Privet Drive, chez les Dursleys, où Harry rencontre Dobby un elf de maison, qui lui cause bien du soucis, il s'apprête à faire sa rentrée pour sa deuxième année à Hogwarts, avec ses amis Ron et Hermione. Mais, l'année commence mal, lui et Ron ne peuvent pas accéder à la plate-forme 9 3/4, et le train part sans eux. Après une arrivée fracassante et tardive à l'école, les aventures commencent. La Chambre des Secrets a été de nouveau ouverte. Seul l'héritier de Serpentard peut ouvrir cette chambre et libérer le monstre qui s'y cache afin de purger l'école des sorciers et sorcières de sang impur. Après un cours de défense où Harry se met soudainement à parler Fourche-langue pour éviter qu'un serpent ne s'attaque à un de ses camarades, tous les soupçons se portent sur lui. Mais Harry ne se laisse pas démonter. Il trouve un journal, qui va l'aider à résoudre l'énigme de la Chambre des Secrets. Qui est Tom Marvolo Riddle? Quel est ce monstre qui pétrifie les gens? Qui a ouvert la chambre des secrets? Harry et ses acolytes réussiront-ils à vaincre ce monstre et refermer cette mystérieuse chambre?

Un petit extrait (je vous mets mon passage préféré qui malheureusement n'apparaît pas dans le film)
Harry et Ron viennent juste d'arriver à Hogwarts en voiture volante qui a atteri sur un saule cogneur. Il rentre dans la grande salle...
' Dis-donc, murmura Harry à l'oreille de Ron, il y a une chaise vide à la table des profs...Où est Rogue?
Severus Rogue était le professeur que Harry aimait le moins. Et lui-même était l'élève que Rogue détestait le plus. Cruel, sarcastique et honni par tout le monde, sauf par les élèves de sa propre maison (les Serpentards), Rogue était le professeur de potions magiques.
- Il est peut-être malade! dit Ron, plein d'espoir.
- Ou peut-être qu'il a fini par démissionner, suggéra Harry, parce qu'on ne lui a toujours pas confié les cours de Défense contre les Forces du Mal.
- Il a peut-être été renvoyé! s'exclama Ron avec enthousiasme. Tout le monde le déteste...
- Ou peut-être qu'il attend de savoir pourquoi vous n'êtes pas venus par le train, dit derrière eux une voix glacée.
Harry fit volte-face. Severus Rogue, sa longue robe noire de sorcier agitée par la brise, se tenait devant lui. Il était mince, avec un teint jaunâtre, un nez crochu et des cheveux graisseux qui lui tombaient sur les épaules. Le sourire qu'il arborait en cet instant signifiait clairement que Ron et Harry allaient avoir de sérieux ennuis.'

Mon avis : Là encore, on n'est pas dans le meilleur de Harry Potter mais beaucoup de choses commencent à se mettre en place par rapport aux intrigues futures, notamment concernant le passé de Voldemort. Une bonne intrigue, mais les personnages n'ont pas évolué du tout depuis le premier volume, ce qui est un peu dommage. On assiste quand même à l'arrivée de Ginny, la petite soeur de Ron, Fred et George, à Hogwarts, et c'est un personnage que j'apprécie assez, et elle commence avec un grand rôle.

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 18:37

jk-rowling.jpg Biographie : Joanne Kathleen Rowling est née en Angleterre en 1965. Elle a étudié le français à l'université pour devenir secrétaire bilingue comme le voulaient ses parents. Elle aprt au Portugal où elle se marie, donne naissance à une petite fille. C'est là qu'elle commence à écrire les aventures de son personnage désormais célèbre tout autour du globe, Harry Potter. Après son divorce, elle s'installe à Edimbourg où elle vit sur ses allocations tout en continuant d'écrire.Une fois le livre terminé, elle envoie les premiers chapitres à un agent, et trouve un éditeur, Bloomsbury. Son vrai nom est simplement Joanne Rowling, Jo pour les intimes, mais son éditeur craignant que les garçons refusent d'acheter un livre écrit par une femme lui ont demandé d'utiliser des initiales. Elle devient donc J.K. Rowling, J pour Joanne et K pour Kathleen, le prénom de sa mère décédée quand elle avait 25 ans.
Aujourd'hui, les avantures de Harry Potter ont été traduites dans 60 langues, dont le latin et le grec ancien.
La fortune de J.K. Rowling s'élèverait à environ 650 millions d'euros et elle serait la 3ème plus grande fortune féminine
d'Angleterre.

Bibliographie : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers / Harry Potter and the Philospher's Stone (1997); Harry Potter et la Chambre des Secrets / Harry Potter and the Chamber of Secrets (1998); Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban / Harry Potter and the Prisoner of Azkaban (1999); Harry Potter et la Coupe de Feu / Harry Potter and the Goblet of Fire
 (2000); Harry Potter et l'Ordre du Phénix / Harry Potter and the Order of the Phoenix (2003); Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé / Harry Potter and the Half-blood Prince (2005); Harry Potter et les Reliques de la Mort / Harry Potters and the Deathly Hallows (2007)

Harry-Potter-and-the-Philosopher-s-Stone.jpg

****



Genre : Jeunesse -Fantastique

Titre original : Harry Potter and the Philosopher's Stone

Titre américain : Harry Potter and the Sorcerer' Stone (jamais contents ces Américains!)

Titre français : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers

Editeur anglais : Bloomsbury : 9,35€

Editeur français : Gallimard Jeunesse, collection Folio Junior : 7€

Synopsis : Harry Potter est un garçon de 11 ans. Il est orphelin et vit chez sa Tante Pétunia et son Oncle Vernon, avec son cousin Dudley. Tous trois sont excécrables avec Harry, qu'ils ne désiraient pas voir entrer dans leur vie. Surtout que des choses étranges se produisent parfois en sa présence. Mais un jour, une lettre arrive pour Harry et un géant vient le chercher. Il doit entrer à Hogwarts, l'école de magie. Harry Potter découvre qu'il est un sorcier et que ses parents ne sont pas morts dans un accident de voiture, comme le lui avaient dit Tante Pétunia et Oncle Vernon. Ils ont été tués par le plus terrible des sorciers, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, j'ai nommé Voldemort. Mais, par un étrange coup du destin, Harry a survécu à l'attaque de Voldemort, alors qu'il n'avait qu'un an, et a mis fin de cette façon au règne de ce sorcier. C'est pour cela, que dans le monde des sorciers, Harry est une légende, tout le monde connaît son nom et la cicatrice en forme d'éclair qu'il a sur le front. 
Alors qu'il fait sa rentrée à Hogwarts, Harry rentre dans la maison Gryffindor avec ses amis, Ron et Hermione, mais il se fait des ennemis dans la maison Slytherin, réputée pour avoir formé les suivants de Voldemort. 
Cette première année sera remplie de découvertes pour notre héros, mais aussi d'aventures plus ou moins dangereuses, et il se verra affronter son ennemi ultime, Voldemort, qui tente de s'emparer de l'elixir de la vie éternelle, la Pierre Philosophale...

Un petit extrait (traduction personnelle) :
La seconde rencontre avec Draco Malfoy :
" Trois graçons entrèrent et harry reconnut celui du milieu aussitôt : c'était le garçon pâle du magasin de robe de Madame Malkin. Il regardait Haary avec beaucoup plus d'intérêt qu'il n'en avait montrer dans Diagon Alley.
'Est-ce vrai? dit-il. La rumeur court dans le train que Harry Potter est dans ce compartiment. Donc c'est toi, hein?
- Oui, dit Harry. Il regardait les autres garçons. Les duex étaient plus épais paraissaient extrêmement mauvais. Se tenant de chaque côté du garçon pâle, ont auraient cru des gardes du corps.
- Oh, voici Crabbe et ici Goyle, dit le garçon pâle, remarquant que Harry regardait. Et je m'appelle Malfoy, Draco Malfoy.'
Ron toussa légèrement, ce qui aurait pu cacher un ricanement. draco malfot le regarda.
'Tu penses que mon nom est drôle, hein? pas besoin de demander qui tu es. Mon père m'a dit que tous les Weasley ont les cheveux roux, des tâches de rousseur et plus d'enfants qu'ils ne peuvent se le permettre.'
Il se tourna vers Harry.
'Tu vas vite découvrir que certaines familles de sorciers sont bien meilleures que d'autres, Potter. Tu ne voudrais pas faire amis-amis avec la mauvaise sorte. Je peux t'aider là.'
Il tendit la main pour serrer celle d'Harry, mais Harry ne la prit pas.
' Je pense que je peux dire quelle est la mauvaise sorte moi-même, merci' dit-il froidement."

Mon avis :
Tout d'abord, j'espère ne pas en avoir trop dit, même si je sais que beaucoup d'entre vous connaissent sûrement déjà l'histoire. 
J'aime beaucoup l'univers d'Harry Potter, qui m'aurait vraiment fait rêver quand j'étais gamine. Mais le premier volume n'est pas le meilleur et de loin. Ca reste gentillet, un héros qui a eu une vie malheureuse, accompagné de gentils, pour combattre les méchants. Finalement, ça se résume un peu à ça. Mais quand on commence, on ne peut plus s'arrêter, et c'est encore plus prenant quand on les relit, parce qu'on a un regard nouveau sur le déroulement des événements, on sait ce qui va venir plus tard...Ce qui est  sympa dans le premier volume, c'est la découverte des personnages, et pendant la relecture, on se dit, ah ouais et maintenant il est comme ça, il a changé quand même.

Excusez-moi si j'utilise les termes english, c'est parce que je les ai lus en VO, donc j'ai un peu de mal à retrouver les termes français, et en plus je les trouve plus sympa en anglais.

Une petite anecdote sur le comment j'ai découvert la saga Harry Potter :
J'étais en fac d'anglais, donc c'était en 2000, et pour les examens, on avait une épreuve de traduction littéraire. C'était avant que la Potter-Mania ne déferle en France, c'est pourquoi je ne connaissais pas encore. Nous avons donc eu un texte extrait de Harry Potter à traduire (et je dois avouer que le thème -de l'anglais au français - ce n'est pas ce que je préfère). C'était le passage racontant comment Voldemort a tué les parents de Harry Potter et comment il a essayé de le tuer aussi, mais que son sort s'est retourné contre lui. Bref, ce que je vais vous dire va vous faire bien rire, moi aussi d'ailleurs parce qu'à chaque fois que j'y pense, je me bidonne. Me voilà donc devant mon texte, avec du vocabulaire que je ne connais pas, j'essaie donc deviner le sens de certains mots, genre brainstorming. Donc en gros mon histoire donne ça : Voldemort est un aigle qui jette une griffe sur HP, et celli-ci fait effet boomerang et revient sur Voldemort.
Petite explication : pourquoi un aigle? Eh bien c'est tout une question d'association d'idées. D'abord en anglais 'sorcier' se dit 'wizard', j'ai donc pensé au produit Wizard (quand tu chantes, quand tu chantes, quand tu chantes Wizard), donc j'ai trouvé un rapport avec l'air. Ensuite le nom, Voldemort, ça sonne comme un nom d'oiseau. Alors voilà, et pourtant honte sur moi, car je venais de lire Le magicien d'Oz en VO, et ça donne The Wonderful Wizard of Oz. Ah, j'ai dû perdre mes moyens avec le stress de l'exam;o) Mais ce qui me rassure c'est que je n'étais pas la seule, parce que j'ai parlé avec d'autres personnes après l'épreuve, et je ne suis pas la seule à avoir pensé à Wizard;o)

Partager cet article
Repost0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 21:33
Qui est Nick Shadow ? En fait, c'est un pseudonyme sous lequel se cachent plusieurs auteurs anglosaxons. Je n'ai malheureusement pas réussi à trouver plus d'informations sur ces auteurs, même pas leur nom. Mais je vais approfondir mes recherches, et je vous dirai si j'ai du nouveau.

Les histoires de volumes ont été écrites par Shaun Hutson

Qu'est-ce que The Midnight Library ? C'est une collection qui publie des nouvelles fantastiques mettant en scène des enfants / ados...Un peu comme la série Chair de Poule.

Les voix / Voices (2005); Du sang dans le sable / Blood and sand (2005); L'ultime partie / End Game (2005); The Cat Lady (2006); Liar (2006); Shut your mouth (2006); I can see you (2006); The Catch (2006); The Whisprer (2007); No escape (2007); Dream Demon (2007); Blind Witness (2007)
 

midnight-library1.jpg
**

 
 

Genre : Jeunesse Fantastique

Titre original : The Midnight Library : Voices

Editeur américain : Hodder Children's Books :7,83€

Editeur français : Nathan : 10,50€

Synopsis :
* Les voix : Alors que sa mère est hospitalisée pour un mal inconnu, Kate commence à entendre des voix dans sa tête, des conversations téléphoniques. Mais là où ça devient étrange, cest que ces conversation n'ont pas encore eu lieu. Kate croit devenir folle, jusqu'au moment où sa mère lui parle de son don. Saura-t-elle s'en servir à bon escient?...
* Des baskets de rêves : Justin est le 10 000ème client d'un magasin de sport et gagne une paire de super baskets. Mais bientôt il découvre que des choses étranges se passent et qui portent à croire que ses baskets étaient sur les lieux...Est-ce que quelqu'un en veut à Justin au point de lui jouer des tours comme ça? Ou bien ses baskets de rêves seraient-elles animées d'une vie propre?
* Mangez des pommes : Tim est en vacances chez sa grand-mère. Le voisin, Monsieur Bill Cole, possède un grand verger, mais ne supporte pas que les gens s'approchent de ses pommes. Mais pour le punir, Tim s'introduit dans le verger et joue un mauvais tour à Bill Cole. Pour finir, il mange une de ses pommes, trognon compris, malgré les mise en garde de sa grand-mère : "Ne mange pas les pépins, sinon un pommier va te pousser dans le ventre"...

Introduction :
"JE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE, CHERS LECTEURS...
Je m'appelle Nick Shadow, et je suis le conservateur d'une bibliothèque secrète :
THE MIDNIGHT LIBRARY

Je vous entends d'ici :
Où est cette bibliothèque?
Pourquoi n'en avons-nous jamais entendu parler?
Pour votre sécurité, il vaut mieux que cette question reste sans réponse. Cependant...si vous me promettez de ne jamais révéler où vous avez trouvé cette information (quelle que soit la personne ou la chose qui exige de le savoir), je vais vous dévoiler ce que je conserve ici, dans cet antique sous-sol. Après des années de recherches, j'ai rassemblé la plus terrifiante collection de récits du monde. Ils vous glaceront le sang, vous donneront la chair de poule et feront trembler vos petits os fragiles.
Mais prenez votre courage à deux mains et tournez la page...
Après tout, que peut-il vous arriver de si terrible?"

Mon avis : Les histoires sont vraiment sympas, bien que les fins soient assez prévisibles. Ce que j'aime surtout c'est que toutes les histoires finissent mal, et ça je dis chapeau.Fût une époque où ça m'énervait de ne pas trouver de livres qui finissent mal. Le premier que j'ai lu c'est 1984, mais j'aurais adoré quand j'étais gamine d'avoir The Midnight Library, avec des histoires, pour un jeune public en plus, qui finissent mal, mais alors vraiment très mal...
En revanche, ce qui m'a un peu dérangée dans ma lecture c'est l'écriture, que je trouve vraiment trop simpliste. je pense que je lirai la suite, mais en VO, pour voir si le problème vient des auteurs ou bien de la traduction.

 

Retrouvez l'avis de Clarabel
Partager cet article
Repost0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 19:52

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Roald Dahl ici


****

Genre : Jeunesse


Titre original : Charlie and the chocolate factory


Editeur anglais : Puffin Books : 5,57€


Editeur français : Gallimard, Folio Junior : 5,60€


Charlie Bucket est un petit garçon issu d'une famille très pauvre. Il vit dans une maison délabrée de deux pièces, avec ses parents et ses quatre grands parents qui restent au lit toute la journée (les 4 dans le même lit). Ce que Charlie adore par-dessus tout, c'est le chocolat, mais comme sa famille est pauvre, il n'en a que pour son anniversaire. Mais tous les matins, il passe devant la grande chocolaterie de Willy Wonka où il peut sentir les odeurs qui s'échappent des cheminées. Alors que l'anniversaire de Charlie approche, Willy Wonka lance un grand jeu. Il a glissé cinq ticket d'or dans des tablettes de chocolat qui sont distribuées dans le monde entier. Les gagnants auront droit à une visite guidée de la chocolaterie. Pour son anniversaire, comme tous les ans, Charlie reçoit une tablette de chocolat Wonka, mais n'a pas de ticket. Les infos annoncent les découvertes des tickets au fur et à mesure : un allemand glouton : Augustus Gloop, une gamine pourrie-gâtée : Veruca Salt, une "gagnante" qui mâche du chewing-gum à longueur de temps : Violet Beauregard, et un lobotomisé de la télévision : Mike Teavee. Un seul ticket se promène encore dans la nature, lorsque Charlie trouve un billet de 1 dollar, avec lequel il va s'acheter une barre de chocolat. et là, surprise, il trouve un ticket d'or. Il part donc à la découverte de la chocolaterie de Willy Wonka, accompagné de Grand-Pa Joe, qui d'ailleurs est ancien employé de la fabrique. Mais, à cause de l'espionnage industrielle, WW avait fermé l'usine pendant quelques temps et viré tous ses employés, pour rouvrir quelques années plus tard, avec des employés secrets qu'on ne voyait jamais, ni entrer, ni sortir.
Le jour de la visite, les cinq gagnants accompagnés d'un parent font la visite de la chocolaterie avec WW, mais tous ne ressortiront pas indemnes. En effet, divers événements ont lieu et les visiteurs se retrouvent éliminés un à un, accompagné d'une petite chanson des Oompa-Loompas (employés de WW, peuple liliputiens venant de Loompaland, qui se nourrissent de graines de cacao et qui adorent chanter et danser).
A la fin, Charlie et son grand-père se retrouvent seul avec Willy Wonka, qui leur apprend qu'en fait le but de cette loterie était de trouver son successeur, et Charlie est le grand gagnant.




Charlie et la chocolaterie est le seul Roald Dahl que j'ai lu jusqu'à présent et je l'ai adoré. Je l'ai lu à l'époque où est sortie l'adaptation de Tim Burton. Et vraiment, ce livre est super, il fait rêver. Et après tout, c'est vrai, pourquoi les choses bien n'arriverait qu'aux autres? Des passages très rigolos, notamment avec les Oompa-Loompas, petits personnages très joyeux et très blagueurs. Un livre à lire absolument, surtout avant de voir le film.



"'Oompa-Loompas! ' dit tout le monde en même temps. 'Oompa-Loompas!'
'Directement importé de Loompaland' dit M. Wonka fièrement.
'Ca n'existe pas', dit Mme Salt.
'Excusez-moi, ma chère dame, mais...'
'M. Wonka', cria Mme Salt. 'Je suis professeur de géographie...'
'Donc vous devez tout connaître à ce sujet.' dit M. Wonka. 'et oh, quel pays terrible! Rien d'autre qu'une jungle touffue, infestée des plus dangereuses bêtes du monde- cornebrutes, schlassbidules, et ces terribles et immondes bidulesdoodles. Un bidulesdoodles mangerait dix Oompa-Loompas au petit-déjeuner and viendrait en courant pour se reservir. Quand je suis allé là-bas, j'ai trouvé les petits Oompa-Loompas qui vivaient dans des maisons dans les arbres. Ils étaient obligés de vivre dans les arbres pour échapper aux bidulesdoodles et aux cornebrutes et aux schlassbidules. Et ils se nourrissaient de chenilles vertes, et les chenilles avaient un goût exécrable et les Oompa-Loompas passaient chaque moment de leur journée à grimper à la cime des arbres pour trouver d'autres choses à mélanger avec les chenilles pour qu'elles soient meilleures - scarabées rouges, par exemple, et des feuilles d'eucalyptus, et de l'écorce de Bong-bonguier, infects, mais moins infects que les chenilles. Pauvres petits Oompa-Loompas! Mais la nourriture dont ils rêvaient plus que tout autre chose, c'était la fève de cacao. Mais, ils ne pouvaient pas en avoir. Un Oompa-Loompa est chanceux s'il trouve trois ou quatre fèves de cacao par an. Mais, oh, comme ils étaient en manque. Ils rêvaient de fèves de cacao toute la nuit et en parlaient toute la journée. Il suffit de mentionner le mot "cacao" devant un Oompa-Loompa pour qu'il commence à baver. La fève de cacao' continua M. Wonka, 'qui pousse sur le cacaoier, il se trouve que c'est l'ingrédient à partir duquel tout chocolat est fait. Vous ne pouvez pas faire de chocolat sans la fève de cacao. La fève de cacao est le chocolat. Moi-même, j'utilise des millions de fèves de cacao chaque semaine dans cette fabrique. Et donc, mes chers enfants, dès que j'ai découverts que ces Oompa-Loompas étaient fous de cet aliment, j'ai grimpé à leur village dans les arbres et glissé ma tête par l'entrée de la maison du chef de la tribu. Le pauvre petit homme, maigre et avec son air affamé, était assis là, essayant de manger un bol plein de chenilles vertes écrasées sans être malade. 'Regardez j'ai dit,  pas en Anglais bien sûr, mais en Oompa-Loompais), 'Ecoutez, si vous et tout votre peuple venez dans mon pays et vivez dans mon usine,vous pourrez avoir toutes les fèves de cacao que vous voulez! J'en ai des montagnes dans mes réserves! Vous pouvez avoir des fèves de cacao à tous les repas! Vous pouvez vous rendre malade avec. je paierai même vos salaires en fèves de cacao si vous le désirez!'"


Partager cet article
Repost0
3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 11:19

Genre : Jeunesse fantastique

Notes : L'ordre dans lequel je présente les différents volumes n'est pas l'ordre de parution, mais c'est l'ordre de lecture que je conseille pour une meilleure compréhension de l'évolution des personnages.

Informations de compréhension :
* Les mondes de Chrestomanci : Dans l'univers créé par DWJ, il existe des milliers de mondes différents du nôtre. Le monde dans lequel vit Chrestomanci est juste à côté du nôtre. la différence est que, là-bas, la magie est très répandue.
* Qui est Chrestomanci? Ou plutôt devrait-on dire qu'est-ce que Chrestomanci? Chrestomanci, prononcer KREST-OH-MAN-SEE, n'est pas le nom d'une personne, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Chrestomanci est le titre d'un poste occupé par un enchanteur très puissant et possédant neuf vies (ce qui est extrêmement rare). Le rôle de la personne qui occupe ce poste et de surveiller et contrôler l'utilisation de la magie dans tous les mondes, pour éviter les abus, et notamment pour protéger les personnes sans pouvoirs magiques.

Tome 1 : Charmed Life / Ma soeur est une sorcière
1977

Editeur anglais : Harper Collins children's books : 5,99£
Editeur français : Gallimard, Folio Junior : 6,90€
Synopsis :
Eric Chant, dit Cat, et sa soeur Gwendolen viennent de survivre à un naufrage dans lequel leurs parents ont péri. Ils arrivent au chateau de Chrestomanci, Christopher Chant, qui est un cousin de la famille. Il les accueille dans son manoir, où il vit avec sa femme Millie, et ses enfants, Roger et Julia. Gwendolen qui est une sorcière, contrairement à son frère qui ne possède aucun pouvoir, met tout en oeuvre pour que Chrestomanci reconnaisse ses talents à force de sorts et d'apparitions. Elle n'y gagnera qu'à se faire confisquer ses pouvoirs ce qui la décide à partir vers un autre monde. Janet prend sa place, et lorsque Cat s'en rend compte, il fera tout son possible pour éviter que Chrestomanci ne le découvre. Mais les problèmes s'accumulent et Cat décide de fuir également vers un autre monde, mais il est pris au piège par un groupe de sorciers malintentionnés, dont sa soeur, voulant ouvrir les portes qui séparent les différents mondes. Chrestomanci est fait prisonnier et Cat prêt à être sacrifié. C'est alors que Cat découvre qu'il n'est pas un enfant ordinaire comme il l'avait toujours cru, mais qu'il est en fait un enchanteur possédant 9 vies.

Tome 2 : The lives of Christopher Chant / Les neuf vies du magicien
1988

Editeur anglais : Harper Collins Children's Books : 5,99£
Editeur français : Gallimard, Folio Junior : 7€
Synopsis :
Depuis tout petit, Christopher Chant voyage dans d'autres mondes dans son sommeil. Mais très vite il s'aperçoit que ce sont plus que des rêves puisqu'il peut ramener des objets de ses voyages. Lorsque son oncle Ralph le découvre, il décide de mener quelques petites expériences soi-disant pour en savoir plus long. Chaque semaine, Christopher retrouve donc Tacroy, son compagnon de voyage et ensemble ils ramènent de lourdes cargaisons venant des différents mondes. En allant voler un chat d'Asheth dans un monde, Christopher fait la connaissance de la Déesse, qui jouera un rôle important dans le reste de sa vie. Puis un jour, le père de Christopher découvre que celui-ci possède plusieurs vies et l'envoie auprès de Gabriel de Witt, pour vérification. Christopher voit son avenir de champion de cricket s'évanouir quand on lui apprend qu'il sera le prochain Chrestomanci. Même en vivant au chateau, il continue ses expériences avec son oncle et Tacroy, jusqu'au jour où il découvre que son oncle, qui est en fait à la tête d'une organisation illégale que l'équipe de Chrestomanci cherche à démanteler. Une guerre éclate, et Gabriel de Witt disparaît, Christopher doit donc prendre la relève pour le retrouver.

Tome 3 : Conrad's Fate / Le destin de Conrad
2005

Editeur anglais : Harper Collins Children's Books : 5,99£
Editeur français : Gallimard, Folio junior : 7€
Synopsis :
Conrad vit avec sa mère, sa soeur et son oncle. Ils tiennent une librairie. Un jour sa soeur décide de partir pour l'université sans prévenir sa famille, et ne reviendra pas même pour les vacances, car elle veut échapper à l'avenir que son oncle a prevu pour elle, c'est-à-dire s'occuper de la librairie. Mais Conrad n'aura pas la même chance. Depuis toujours, son oncle a réussi à le persuader qu'il a un très mauvais karma, car il n'a pas accompli une tâche dans une vie antérieure. Et pour sauver son âme, il doit le faire dans cette vie-là. Pour cela, son oncle et ses amis magiciens vont persuader Conrad que la personne qui cause son mauvais karma habite Stallery Mansion, et qu'il doit tuer cette personne ou bien lui-même mourra d'ici la fin de l'année. Conrad est donc envoyé là-bas pour être engagé comme apprenti valet. Mais, l'attitude de son oncle n'est pas du tout innocente, il cherche à éliminer la personne qui tire les possibilités, c'est-à-dire qui joue avec les différents mondes pour gagner de l'argent et garder la maison dans son meilleur état de richesse. A Stallery Mansion, Conrad va rencontrer Christopher, qui est également là sous de faux prétextes. Il est à la recherche de son amie Millie, coincée entre les mondes. Tous deux réussiront à résoudre le mystère des possibilités, et Conrad découvrira que son avenir n'est pas aussi noir qu'il le pensait.

Tome 4 : Witch Week / La chasse aux sorciers
1982

Editeur anglais : Harper Collins Children's Books : 5,99£
Editeur français : Gallimard, Folio Junior : 7€
Synopsis : "QUELQU'UN DANS CETTE CLASSE EST UNE SORCIERE". Lorsqu'un professeur de Larwood House découvre ce mot coincé entre deux devoirs, il ne sait comment réagir. C'est une très grave accusation dans un monde où l'Inquisition règne et où les sorciers sont brulés vifs. Les problèmes s'accumulent lorsque des événements étranges commencent à se produire. Nan Pilgrim, de son vrai nom Dulcinéa (nom porté par une de ses ancêtres, une célèbre sorcière) est montrée du doigt par tout le monde. Mais y-a-t-il une seule sorcière dans cette classe qui regroupe des orphelins de sorciers morts aux bûcher? Lorsque Brian Wentworth, le fils du directeur adjoint, disparaît en laissant un mot accusant la sorcière, un Inquisiteur est dépêché. Certains élèves décident de prendre la fuite pour sauver leur peau. L'un d'eux découvre une formule magique pour être sauvé :"Dire trois fois KREST-OH-MAN-SEE". Chrestomanci arrive dans ce monde et se fait passer pour l'Inquisiteur pour essayer de découvrir ce qui cloche dans ce monde où on extermine les sorciers. Malheureusement, le vrai Inquisiteur arrive à l'école...

Tome 5 : The magicians of Caprona / Les magiciens de Caprona
1980

Editeur anglais : Harper Collins Children's Books : 5,99£
Editeur français : Gallimard, Folio Junior : 7€
Synospis : Dans la ville italienne de Caprona, deux familles de magiciens se font la guerre, les Montana et les Petrocchi. Lorsque leurs magie perd de sa puissance, chaque famille accuse l'autre d'être responsable. Mais lorsque les plus jeunes des deux familles, Tonino Montana et Angelica Petrocchi, la guerre éclate entre les deux clans. Une menace pèse sur eux les interdisant d'utiliser la magie s'ils veulent que leurs enfants restent en vie. Chrestomanci, appelé à la rescousse, soupçonne qu'un grand enchanteur est derrière tout ça, et qui veut faire tombé la ville de Caprona, attaquée par les puissances voisines. La seule chose qui pourrait tout sauver, ce sont les mots de l'Ange, qui gouverne la ville. De leur côté, Tonino et Angelica comprennent vite qu'ils sont tombés entre les mains d'une personne malveillante, et ensemble, ils découvrent où sont cachés les véritables mots de l'Ange. Mais réussiront-ils à prévenir leurs familles avant qu'il ne soit trop tard?...

 

Tome 6 : The Pinhoe Egg
2006

Editeur anglais : Harper Collins Children's Books : 12,99£
Editeur français : Malheureusement, ce livre n'a pas encore été traduit en français
Synopsis : Alors que Chrestomanci et sa famille sont en vacances dans le sud de la France, deux familles essaient de protéger leur secret dan sle village d'Ulverscote, les Pinhoe et les Farleigh. Malheureusement, Gammer Pinhoe a perdu la tête et envoie des sorts aux Farleigh qui les renvoient en beaucoup plus intenses (grenouilles, maladies...). Ils envoient des espions au chateau de Chrestomanci, qui se situe en haut de la grand route, pour éviter qu'il ne se rende compte de quoi que ce soit. Mais un jour, Cat et son cheval, Syracuse, découvre des choses anormales et le signale à Chrestomanci. Entre temps, Cat fait la connaissance de Marianne qui lui offre une pierre qui traînait dans le grenier des Pinhoe. Cette pierre n'est autre qu'un oeuf, et Cat deviendra rapidement mère d'un bébé griffon. Le griffon est le symbole de la famille Pinhoe et annonce le retour du maître de la famille disparu quelques années auparavant. Cela ne se fera qu'avec l'aide de Cat et de Chrestomanci...

Tome 7 : Mixed Magics
2000



Editeur anglais : Harper Collins Children's Books : 5,99£


Editeur français : Ces nouvelles n'ont pas encore été traduites en français


Ce recueil contient :

* Warlock at the Wheel
* Stealer of souls
Carol Oneir's Hundreth Dream
* The Sage of Theare


Quelques petites histoires où Chrestomanci intervient, ainsi que d'autres personnages, tels Cat ou Tonino.

 

 


Comme je l'ai déjà dit, j'ai découvert DWJ avec Howl's moving Castle. Puis une de mes amies m'a offert Charmed Life et c'est là que j'ai découvert Chrestomanci et que cette série est devenue un de mes livres cultes. Diana Wynne Jones est la maîtresse du genre fantastique pour la jeunesse. Après avoir lue la série Les mondes de Chrestmanci, on se rend compte de toute son influence dans la littérature de jeunesse, à commencer par le célèbre Harry Potter. Et non, JK Rowling n'a pas inventé l'école des sorciers. DWJ a réussi à créer tout un monde magique dans lequel on plonge et d'où l'on a beaucoup de mal à emerger. Les personnages sont très profonds, et très attachants, notamment Cat, ou très détestables. Le personnage de Christopher Chant est le personnage récurrent dans la série. On le découvre à l'âge adulte, occupant le poste de Chrestomanci, puis on se plonge dans son enfance, à la période où il découvre ses pouvoirs. Personnellement, je l'adore, mais seulement à l'âge adulte, car enfant, il avait un sale caractère et une tendance à prendre les gens de haut. Enfin, ceci n'est que mon opinion. Mais je me suis rendue compte que je ne suis pas la seule sur qui son charme et sa prestance font effet, puisque beaucoup de personnages féminins de la série se sont également laisser charmer;-)

En tous cas, Les Mondes de Chrestomanci, c'est de la magie, du mystère, de l'action, de la réflexion et de la beauté. Tous les ingrédients sont réunis pour faire rêver les petits comme les grands...
Et on découvre également quelques références, par exemple Les magiciens de Caprona, qui je pense certains s'en sont rendus compte, fait référence au fameux Roméo et Juliette de Shakespeare : Caprona / Verona, Montana contre Petrocchi / Montague contre les Capulet, etc...C'est très rigolo. The Pinhoe Egg qui m'a fait penser un peu aussi à Eragon, avec la découverte de l'oeuf. En tous cas, l'influence de DWJ est vraiment incontestable. Et je trouve qu'il est bien malheureux qu'elle ne soit pas connue en France. Ses quelques livres disponibles en français n'ont été publiés qu'à la suite du film de Hayao Miyazaki, Le chateau ambulant. Maintenant, on attend les autres, ce serait bien.
Si j'arrive, grâce à cet article, à faire quelques adeptes, je serai vraiment très heureuse... Tenez-moi au courant! 


Partager cet article
Repost0