Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 11:39
The Garden of Love

I went to the Garden of Love,
And saw what I never had seen :
A chapel was built in the midst,
Where I used to play on the green.

And the gates of this chapel were shut,
And 'Thou shalt not' writ over the door;
So I turn'd to the Garden of Love
That so many sweet flowers bore;

And I saw it was filled with graves,
And tombstones where flowers should be;
And priests in black gown were walking their rounds,
And binding with briars my joys and desires.

William Blake

Le Jardin de l'Amour

Je suis allé au Jardin de l'Amour
Et j'y ai vu ce que je n'avais jamais vu :
Une chapelle était construite au milieu,
Là où je jouais autrefois sur l'herbe.

Les portes de la chapelle étaient fermées
Et 'Tu ne dois pas' était écrit sur la porte.
Alors, je me tournai vers le Jardin de l'Amour
D'où naissaient tant de jolies fleurs.

Et je vis qu'il était envahi de sépultures
Et de tombeaux là où il devrait y avoir des fleurs,
Et que des prêtres en soutane noire y faisaient leur ronde,
Enchaînant avec des ronces mes joies et mes désirs.

William Blake, traduction de Michel Midan
Repost 0
Published by virginie - dans Poésie
commenter cet article