Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 18:02
Retrouvez la bio- et la bibliographie de John Connolly ici

Lelivredeschosesperdues.jpg***
Genre : Fiction, Contes revisités

Titre original : The Book of Lost Things

Editeur anglais : Hodder Paperback : 9,40€

Editeur français : L'Archipel : 18,50€

Quatrième de couverture

David a 12 ans et plus de maman. Son père s'est remarié et il a maintenant un demi-frère. C'est pour oublier tout cela qu'il se réfugie dans la lecture.

Une nuit, David entend sa mère l'appeler et découvre un passage caché derrière les buissons, au fond du jardin. Il se retrouve alors propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange peuplé de trolls, de Sire-Loups et de créatures effrayantes...

Grâce à l'aide du Garde Forestier et d'un chevalier, David, après bien des épreuves - énigmes à résoudre, pièges à déjouer, combats à livrer-, rencontrera un vieux roi qui conserve ses secrets dans un livre mystérieux, Le Livre des Choses Perdues, clé qui lui permettrait de regagner le monde réel.

Mais l'Homme Biscornu, être maléfique qui épie David depuis son arrivée, ne l'entend pas de cette oreille. Il a pour le jeune garçon bien d'autres projets...


J'ai reçu Le Livre des choses perdues grâce à Ulike et les éditions L'Archipel, que je remercie beaucoup.

Je ne sais pas par où commencer pour parler de ce livre. Il y a tellement à dire. Je l'avais vu un peu partout sur vos blogs, et pour tout le monde c'était gros coup de coeur. Du coup, j'avais un peu d'appréhension, car bien souvent, à force d'entendre parler de quelque chose en bien, c'est la déception. Là ce n'est pas le cas du tout.

D'abord, j'ai commencé, et j'ai pleuré. Le début avec David et sa maman malade qui meurt. J'ai pleuré parce que j'ai vécu la même chose il y a peu, donc ça m'a parlé. Même les tocs de David, je les ai eu. Bon ok, pas les mêmes, moi ce ne sont pas des rituels, mais je me lave les mains 15 000 fois par jour et elles en sont toutes abîmées.

Ensuite, arrive Rose et Georgie. Perso, j'ai trouvé ça un peu rapide pour le papa de David, et j'ai compris sa réaction.

Finalement, je me suis retrouvée plongée avec David dans cet univers où les contes prennent vie, mais pas tout à fait comme on les connaît.

J'avoue que pendant ma lecture, je me suis posée la question de savoir comment ça se faisait que ce livre ait eu autant de réaction. En fait, je me rends compte, que c'est avec le recul, quand on arrive à la fin, que là on se dit, Wouah, ça c'est UN livre!

J'ai beaucoup ri pendant ma lecture, surtout avec l'histoire de Blanche-Neige et des Nains. Blanche-Neige n'est pas vraiment celle qu'on croit, et ce n'est pas la marâtre qui a essayé de la tuer avec la pomme empoisonnée.

"-Et, hum...elle ne s'appelerait pas Blanche6Neige, par hasard?
Le Camarade n°2 s'arrêta d'un coup, provoquant un léger carambolage parmi ceux qui le suivaient.
- Ce n'est pas une de tes amies, n'est-ce pas? demanda-t-il, soupçonneux.
- Oh! Non, pas du tout! Je n'ai jamais rencontré cette dame. J'ai juste entendu parler d'elle, rien de plus.
- Ah, répondit le nain qui, visiblement satisfait, repartit d'un bon pas. Tout le monde a entendu parler d'elle. 'Oooh, Blanche-Neige, celle qui vit avec les nains et leur mange la laine sur le dos! Ils ne sont même pas fichus de la tuer proprement...' Ca oui, tout le monde connaît Blanche-Neige.
- Pardon mais...la tuer? répéta David.
- Avec une pomme empoisonnée. Ca ne s'est pas passé comme prévu. Nous avons mal calculé la dose.
- Je croyais que c'était son affreuse marâtre qui l'avait empoisonnée?
- Tu ne lis pas les journaux? L'affreuse marâtre avait un alibi.
- On aurait dû vérifier d'abord[...]"


Hmmm Hmmm qui l'eût cru?

En revanche, la question que je me pose, c'est suis-je la seule à ne pas voir dans ce livre un roman jeunesse. Je trouve ça hyper violent, sous ses allures de livres de contes. David tue des hommes, il y a des choses absolument affreuses, qui feraient tourner l'oeil à plus d'une que je connais si c'était mis en image dans un film. Il y a également des histoires assez tordues que je trouve un peu trop pour un livre dit "Jeunesse". Par exemple, l'histoire des Sire-Loups, et le petit chaperon rouge s'allongea à côté du loup, et de là naquirent les hommes-loups, hmm hmmm.

Il y a également cette histoire avec Roland et son ami Raphael. L'Homme Biscornu qui met dans la tête de David que Roland l'aime bien...

Après c'est peut-être moi, mais je trouve tout ça un peu limite pour un roman jeunesse.

Bon et pis aussi ce qui me turlupine, c'est que je n'ai pas compris la logique de la réponse à l'énigme posée par les Trolls pour choisir le bon pont. Je suis désolée, mon cerveau ne doit pas fonctionner correctement, surtout si des gamins comprennent et que moi non, parce que j'ai eu beau lire le passage 4 fois, je n'ai pas compris, et du coup j'ai abandonné. En revanche, si quelqu'un peut m'expliquer plus clairement, je veux bien

A côté de ça, par moment, je me suis dit, que ça faisait un peu cucul quand même. Je ne veux offenser personne, je précise donc ma pensée. Ca m'a fait sourire les passages avec David, tu as 12 ans, mais tu es un homme maintenant!

Bon vous l'aurez compris, sans aller jusqu'à dire que c'est un gros coup de coeur, j'ai aimé ce livre, mais j'ai bien plus aimé la fin, que je trouve absolument magnifique. Je n'aurais pas vu de fin meilleure que celle-ci. Je trouve ça beau. Et j'ai beaucoup pleuré une fois encore. Ben oui, on ne se refait pas! Je suis une pleurnicheuse moi! Mais un livre qui me fait pleurer, c'est toujours un bon livre.

Et John Connolly m'a conquise, j'ai envie de lire ses autres romans maintenant.

Repost 0