Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 10:00
Ca fait bien longtemps que je suis parlé musique ici, et donc aujourd'hui je vous présente le dernier album d'Indochine.


Mais avant je vais vous raconter rapidement mon histoire avec Indo. Je les ai réellement découvert quand j'étais en 3ème, c'est-à-dire...hmmm il y alongtemps. Bon, je connaissais avant, j'avais bien sûr entendu leur chanson quand j'étais gamine, surtout que mon papa regardait souvent les clips. J'ai donc découvert Indo avec Unita, suivi de la sortie de Wax. Le début d'une grande histoire d'amour. Mais avec quelques petites disputes, parce que bon, dans un couple il y a toujours des disputes. Notre dernière grosse dispute remontait à la sortie d'Alice et June, qui pour moi fut une grosse déception. J'avais perdu le véritable son Indochine. A la place, j'ai trouvé un album trop modernisant, avec tout un tas de duos. Et j'ai vu dans cet album une opération commerciale pour toucher un nouveau public, plus jeune, plus adolescents. J'ai une confirmation lors d'un concert pendant le Alice et June Tour, où je me suis retrouvée entourée de gamins de 16 ans qui pogotaient, et les parents derrière qui surveillaient. J'ai fait quelques concerts d'Indo, et c'était la première fois que je voyais ça. Et surtout ce qui m'a fait rire, c'est que ces jeunes connaissaient par coeur toutes les chansons d'Alice et June (que je ne connaissais pas), mais dès qu'on passait à des chansons plus vieilles, j'étais la seule à chanter. D'ailleurs, j'étais contente de pouvoir entendre pour la première fois en concert La colline des Roses (chanson que j'adore).

Tout ça pour dire, que je viens de me réconcilier avec Indochine. J'ai retrouvé le son Indochine que j'aime tant dans La République des Météors, alliant différents styles certes, mais je retrouve Indo. Et en plus, avec des textes plus engagés que jamais. L'esprit Indo est de retour, et j'adore. Donc je vous fais partager.

Je vous donne mes morceaux préférés.

Découvrez la playlist république des météors avec Indochine

Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 12:38
Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 19:01

J'ai découvert The Cure il y a maintenant 10 ans, et depuis ils ont toujours été là, par moments plus silencieux, mais jamais très loin. Pour l'occasion, j'ai décidé de vous les faire découvrir petit à petit, en vous présentant leurs albums et en vous racontant un peu leur histoire.
Je vais d'abord vous raconter comment je les ai connus. Tout a commencé dans ma tendre jeunesse, les années collèges, où à l'époque je l'avoue j'écoutais les East 17, vous vous souvenez, Alright, Alright ou bien encore Steam, Steam, There's no need to be afraid...
Bon enfin, bref, ma jeunesse quoi!!! Vous pouvez vous moquez, je ne regrette rien;o) Puis avec ma meilleure amie de l'époque, on a découvert Indochine, avec Unita. Bon on connaissait déjà, mais là on a vraiment découvert. On était en 3e. Alors vous allez me dire, pourquoi elle nous parle d'Indochine, alors qu'elle veut parler de The Cure? Patience, j'y viens.
Voyez-vous, en musique, quand j'apprécie quelque chose, je l'écoute en boucle, donc avec Indo, c'était Indo, Indo, Indo à toutes les sauces. Puis, un jour, je suis partie en colo, à la fin de ma seconde, un voyage en Turquie, organisée par mairie. On était un petit groupe de 6 avec un mono. Et à chaque fois quand on était dans la voiture, tout le monde mettait sa musique sur le poste, sauf moi, parce que je n'aimais pas les musiques actuelles. Excusez-moi, mais le Rap j'ai du mal, désolée. Moi je suis une rockeuse;o) Donc les autres se moquaient de moi parce que j'écoutais des trucs "de vieux". Et mon mono m'a dit un jour, que vu que j'aimais Indo, je devais sûrement aussi aimer les Cure, mais je ne les connaissais pas bien. Je voyais qui ils étaient, surtout le chanteur avec son maquillage et sa touffe noire;o)
Quand je suis rentrée chez moi, par une petite visite à la médiathèque, j'ai emprunté une cassette de The Cure, vous vous souvenez, ces petits trucs avec une bande magnétique;o) C'était l'album Wish, et ce fut le coup de foudre. 10 ans que ça dure!

Voilà, pour la petite histoire!

Maintenant passons aux choses sérieuses. Qui sont The Cure?

" Mais au-delà de cet aspect 'gadget', The Cure reste surtout l'un des plus beaux chantres de la morosité, du mal de vivre et du romantisme noir, l'un des groupes qui aura su le mieux toucher le coeur de ceux qui savent s'abandonner à leurs sentiments les plus sombres : la tristesse, la mélancolie, la confusion mentale, la nostalgie ou la colère sourde. Ce qui n'empêche pas de se laisser aussi aller de temps en temps à la joie de vivre et à l'exaltation."
Christopher Lorentz, Préface de The Cure Never Enough de Jeff Apter

Ceci est une petite introduction à une nouvelle chronique, ce qui signifie que régulièrement, vous aurez droit à un nouveau chapitre de l'histoire et de la musique de The Cure
Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 21:11
Aujourd'hui c'est spéciale dédicace à Valérie, une amie à moi, qui est aussi une ancienne collègue, et qui pour mon départ de l'IUFM de Rouen, il y a deux ans, m'avait offert une petite compil' de son groupe préféré : The Divine Comedy.
Comme mauvaise écouteuse que je suis, j'ai tendance à cumuler les CD et à ne les écouter que longtemps plus tard, beaucoup longtemps plus tard. Donc voilà, depuis ces deux ans que ce CD est en ma possession, je l'écoute enfin, et j'ai fait une belle découverte, surtout deux chansons que j'aime beaucoup et que voici pour le plaisir de vos oreilles...

Everybody knows except you


Everybody knows that I love you,
Everybody knows that I need you,
Everybody knows that I do,
Except you.

I told the stars above,
About the one I love,
I told the morning sun,
Yeah I'm telling everyone,
I told my mum and dad,
They seemed to understand,
And I'll get through to you,
If it's the last thing that I do.

Everybody knows that I love you,
Everybody knows that I need you,
Everybody knows that I do,
Except you.

Everybody knows I live for you,
Everybody knows I adore you,
Everybody knows that it's true,
Except you.

I told all of my friends,
Again and again and again,
I drove them round the bend,
So now you're my only friend,
I told the passers by,
I made a small boy cry,
And I'll get through to you,
If it's the last thing that I do.

Cause,
Everybody knows that I love you,
Everybody knows that I need you,
Everybody knows that I do,
Except you.

I'm going crazy baby,
What do I have to do,
You know I love you baby,
Maybe you'll love me too.

Everybody knows I live for you,
And everybody knows I adore you,
Everybody knows that it's true,
Except you.
Except you
Except you
Except you
How come everyone knows,
Except you.

Everybody knows that I love you,
Everybody knows that I need you,
And everybody knows that I do,
Except you


If...


If you were the road
I'd go all the way
If you were the night
I'd sleep in the day
If you were the day
I'd cry in the night
'Cause you are the way
The truth and the light
If you were a tree
I could put my arms around you
And you could not complain
If you were a tree
I could carve my name into your side
And you would not cry,
'Cos trees don't cry

If you were a man
I would still love you
If you were a drink
I'd drink my fill of you
If you were attacked
I would kill for you
If your name was Jack
I'd change mine to Jill for you
If you were a horse
I'd clean the crap out of your stable
And never once complain
If you were a horse
I could ride you through the fields at dawn
Through the day until the day was gone
I could sing about you in my songs
As we rode away into the setting sun

If you were my little girl
I would find it hard to let you go
If you were my sister
I would find it doubly so
If you were a dog
I'd feed you scraps from off the table
Though my wife complains
If you were my dog
I am sure you'd like it better
Then you'd be my loyal four legged friend
You'd never have to think again
And we could be together till the end
Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 10:03
Voilà ma chanson du moment, elle passe ne boucle dans mon ordinateur, et aussi dans mes oreilles. C'est Wo you wo de young de Fahrenheit. Oui oui, je sais comme certains vont me le dire d'après la vidéo c'est un boys band, mais pour ma défense, je dirai que c'est un boys band, certes, mais Taïwanais. Quel est le rapport? Il  y en a pas, sauf que je ne comprends pas ce qu'ils chantent vu que c'est en mandarin. Mais il n'empêche que j'adore cette chanson.
Pour l'histoire, j'ai découvert ce groupe, grâce à la série HanaKimi où les rôles de Quan et Xiu Yi sont tenus par deux des membres du groupe.

Bon maintenant je vous laisse écouter, parce que moi, j'ai un sac à préparer, je suis de mariage ce week end, donc nous nous reverrons que lundi soir, voire peut-être mardi;o)

Bon week-end à tous et bon écoute.

Info pour Celsmoon, tu peux voir Wu Chun à 2m33, en chemise bleue;o)


 
Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 11:04
Comme promis je viens vous raconter mes aventures de vacances. Donc je suis arrivée le mardi à Strasbourg et le lendemain, 23 avril 2008, départ pour l'Allemagne, destination Freiburg, pour voir Cinema Bizarre avec Cels et Janou.
Première étape, trouver l'hôtel, très sympa, très propre et pas cher du tout, et aussi très bien situé : pas très loin de la gare et pas très loin de la salle de concert.


Seconde étape, repérage du JazzHaus, quelques jeunes demoiselles attendent déjà, euh je précise qu'il n'est qu'à peine 14h et le concert est à 20h.
Pour nous, ce sera ensuite petit tour dans la ville pour faire entre autres les magasins et aussi un peu les stars...
Essayage de lunettes pour essayer de passer incognito

Le magasin Nici dont Cels m'avait déjà tant parlé. Je ne suis pas repartie les mains vides, eh hop un sac et un porte-monnaie!

Bon au H&M, une petite altercation avec une gamine qui nous avait prises en photos sans demander l'autorisation, sûrement l'effet cheveux roses;o) "You give the photo!" (*private joke*).
Passage également chez coiffeur pour Janou, se faire comprendre en Allais ou en Anglemand, ce n'est pas toujours évident, mais le résultat était bien.
Certaines découvertes aussi chez les Allemands, ils ont une banque qui porte le même non que mon chat, sauf que ça ne s'écrit pas pareil (noter la petit référence littéraire;o))

Mon chat s'appelle Kirin pour ceux qui ne le savent pas

Et je vous fais découvrir le principe du téléphone public en Allemagne, j'adore!
Le téléphone rose allemand, ou plutôt devrais-je dire le visionphone rose

Bon en fin d'après-midi, après avoir bien marcher, retour à l'hôtel pour manger et se préparer pour notre petite soirée.
Séance maquillage - photo prise par Cels

Franchement, tous les 3 on avait la classe et d'ailleurs on était vraiment pas nombreux cesoir-là à avoir vraiment la classe.
Quand je vous dis qu'on avait la classe - Photo prise par Cels

Arrivée aux alentours de 19h devant la salle, et là franchement nous aurions dû quitter l'hôtel deux minutes plus tard et nous faisions un bout de chemin avec Cinema Bizarre. Nous attendions en haut des marches devant la salle, et Cels qui est grande me fait 'Eh c'est pas Luminor là-bas?' Je me mets sur la pointe des pieds et lui dis 'oui oui c'est bien eux, j'ai vu aussi Kiro. Bon on est les seules à les avoir vus, parce qu'en fait il passer dans l'arrière-cour.

Entrée dans la salle, jeté de bouteille d'eau à la poubelle, franchement si on avait su qu'ils ne vérifieraient pas les sacs, on l'aurait gardée notre bouteille. Enfin, bref, découverte de la salle, qui est en fait minuscule. Super intimiste, c'est sympa. Et également, on été très surprise car il y avait très peu de monde. Se pourrait-il que Cinema Bizarre n'ait pas tant de succès que ça en Allemagne. Un certain nombre de françaises présentes dans la salle, dont nous (et français aussi, pardon Janou) et quelques italiennes également (SALA!!!!!!!!!! private joke)

20h, The Glam arrive sur scène. Et franchement ouah, un beau chanteur, avec une belle voix, et un très bon son pour aller avec tout ça. C'est un super groupe, on espère les revoir sur scène. Des petites consonnances Curienne par-ci par-là, mais vraiment de très belles chansons, dont The Walking Cows (Private Joke). Je vous conseille d'aller écouter quelques morceaux sur leur
MySpace. Leur album doit sortir la semaine prochaine en Allemagne.

Frederic au chant et guitare - Photo prise par Cels ou moi (je ne sais plus)
Phil à la basse - Photo prise par Cels ou moi
Désolée pour Julien le batteur qu'on ne voit pas - Photo prise par Cels ou moi

Comme The Glam est la première partie, ils ne sont pas restés bien longtemps sur scène, malheureusement.
Leur départ fut suivi d'une longue attente, puis aux alentours de 21h, Cinema Bizarre arrive sur scène. Une entrée majestueuse de Kiro (bon je sais c'est mon chouchou, mais je suis réaliste, même Cels est d'accord avec moi.

Pour ma part, j'ai un avis mitigé sur ce concert. C'était vraiment sympa de les voir sur scène, pour du vrai, de n'être pas très loin, et de les entendre jouer en direct, voir leur attitude sur scène. J'avoue que de là où j'étais je pouvais surtout voir Kiro, car dès qu'ils sont arrivés, Cels m'a éjectée de là où j'étais, et lorsque j'ai levé les yeux, j'ai fais 'Ah oui c'est sympa comme ça aussi';o) Bon plus sérieusement, Kiro est adorable, en plus d'être beau. Franchement j'ai rarement ce genre d'attitude pendant un concert, et je suis persuadée qu'il y en a plus d'une qui n'a pas pu dormir cette nuit-là en pensant à lui. Il avait un sourire pour tout le monde, dès qu'il voyait un appareil il prenait la pose, vraiment tout mimi. Shin, le batteur, malheureusement caché derrière sa batterie, ressemblait à une poupée en porcelaine, mais s'excitait bien quand même sur sa batterie. Luminor, très reculé avec son clavier mais sur le devant de la scène pour quelques chansons, puisqu'il est le second chanteur du groupe. Quelques photos tout de même prises par Cels où on croirait vraiment qu'il se fait ch***. Yu, le guitariste, se défonce sur scène, le peu que j'en ai vu parce qu'il était carrément à l'opposé de la scène, donc je ne pouvais pas trop le voir, mais vraiment très énergique. J'ai d'ailleurs découvert sur une vidéo sur YouTube qu'il avait apparement embrassé Kiro pendant le concert, mais le pire c'est que j'étais en face et je n'ai absolument rien vu. Et gardons le meilleur pour la fin, Strify, qui en plus de chanter faux, en fait parfois un peu trop sur scène. Après tout cela n'est qu'une question de point de vue.

Mais ce fut quand même une déception. D'une part, Strify, le chanteur principal chante très faux sur pas mal de chansons quand même. La plupart des nenettes présentes n'ont pas eu l'air de s'en rendre compte ou du moins peut-être s'en fichaient tout simplement, mais je pense que Cels et moi sommes dans une autre catégorie. A 25 ans on a plus la même perception des choses qu'à 15 ans, on a l'esprit plus critique. C'est fini d'aller à un concert seulement pour la belle geule des musiciens, on attend aussi une bonne musique et une bonne performance. Donc un chanteur qui a du mal à chanter dans le ton, ça gâche un peu. Et en plus, à 21h45 ils sont partis. J'ai dis à Cels 'non c'est pas possible ils vont revenir!' Et oui ils sont revenus, pour un rappel, à 22h03 ils étaient bel et bien partis, sous prétexte que les petites allemandes avaient classe le lendemain. Là ce fut une grosse déception pour moi. Franchement un concert d'à peine une heure, autant aller jouer dans un bal populaire. Sachant quand même comme je vous l'ai dit qu'il y avait dans cette salle des étrangères (françaises, italiennes...), allez quoi faites un effort. Elles ont payé leur place, payer le train et l'hôtel tout ça pour une heure de concert...

Strify au chant - photo prise par Cels
Shin derrière sa batterie - Photo prise par Cels
Luminor et son clavier et également second chanteur (hmmm faudrait peut-être que je refasse mes ongles!) - Photo prise par Cels
Kiro, le bassiste, et son sourire charmeur - Photo prise par mes soins
 Un bout du guitariste, Yu, la seule photo de lui que j'ai réussi à prendre


Après le concert, on a décidé d'attendre un peu devant le TourBus, le Bus même que j'avais pris en photo l'après-midi en disant que c'était peut-être un car de petits japonais;o)
Un car de petits japonais

Nous avons croisé Luminor et Cels a réussi à échanger quelques mots avec lui, puis nous sommes rentrés à notre hôtel, moi un peu déçue de ne pas avoir pu rencontrer Kiro. Ecoutez, ce jour-là, nous avions 15 ans à nouveau, et je peux vous dire que ça fait un bien fou. Donc oui, le fait de ne pas voir Kiro ça m'a déçue, parce que c'était les espoirs d'une gamine de 15 ans d'un jour qui s'effondraient;o)

Enfin, bref voilà, pour mon compte-rendu, mais franchement malgré la moyenne performance de Strify et la courte (très!) durée du concert, nous avons passé un super bon moment, et on en garde aussi de très bons souvenirs!!!!

Spécial dédicace à Cels * private joke*

Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 19:09
J'avais envie de vous faire écouter ma chanson du moment

C'est Neustart de Nevada Tan, un petit groupe allemand. C'est la chanson qui passe en boucle en ce moment dans mes oreilles, ceux qui me connaissent seront peut-être assez surpris, mais vraiment ce n'est pas une blague, j'aime beaucoup cette chanson, même si je ne comprends pas les paroles;o) Faudrait que je trouve une traduction...
Et oui Cel, en ce moment je fais des infidélités à CB, mais c'est temporaire;o)

Donc je vous présente un savant mélange de rap et de rock, le tout en allemand

Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 19:09
Je devance Cels qui m'a fait découvrir ce groupe allemand fantastique. Voilà un groupe dont vous allez entendre parler très rapidement. Il n'y a que l'Allemagne pour nous donner un bon glam-rock comme ça.
cinema-bizarre.jpg
Cinema Bizarre - Les membres

* Strify (Sebastien) : Chant (19 ans)
* Luminor (Felix) : Seconde voix et clavier (22 ans)
* Kiro (Kristian) : Basse ( 20 ans)
* Yu (Dirk) : Guitare (19 ans)
* Shin (Tim) : Batterie (18 ans)

Cinema Bizarre - Bio

Ces jeunes garçons se sont rencontrés en 2005 à une convention sur le Japon. Tous les 5 sont fans de ce pays, etsont inspirés du Visual Kei japonais. Chacun a ramené son style, et ensemble ils apportent un renouveau au rock, tant sur le plan musical que sur le look. Leur premier album est sorti en Allemagne en octobre dernier, et d'ici quelques jours en France. Ils viennent d'entamer une tournée allemande. Ils ont participé à la sélection de l'Eurovision en Allemagne, mais Strify étant atteint d'une laryngite à ce moment-là, ils n'ont pas été sélectionnés.

Pour en savoir plus  :
* pour les francophones : http://cinemabizarre.de/fr
* pour les germanophones : http://cinemabizarre.de
* pour les anglophones : http://cinemabizarre.co.uk
* MySpace :http://www.myspace.com/cinemabizarre

Discographie
* Final Attraction : octobre 2007 en Allemagne, 24 mars 2008 pour la France


1. Lovesongs (they kill me) 2. How does it feel 3. Silent Scream 4. Get off 5. Forever or never 6. Escape to the stars 7. After the rain 8. She waits for me 9. I don't believe 10. The way we are 11. Dysfunctional family 12. Heavensent 13. Angel in disguise 14. The silent place

Ce que j'en pense

J'adore tout simplement. Je dis un grand merci à Cels de m'avoir fait découvrir. Quand j'écoute cet album, j'ai des papillons qui battent des ailes dans mon ventre. La voix de Strify est envoûtante, et celle de Luminor, détonne totalement avec son style, mais apporte quelque chose de magique aux chansons, sans sa voix, je pense que les chansons n'auraient pas du tout le même impact. Le mélange d'une voix assez aigüe et un peu féminine, avec une voix très grave et chaude. Et bon, j'avoue que je n'ai jamais eu une oreille très musicale. J'ai beaucoup de mal à différencier les instruments quand j'écoute une chanson. J'admire les gens qui disent en écoutant une chanson, ouah le bassiste il cartonne, ou c'est un p...n de guitariste. Mais là, franchement, j'arrive à entendre les différents instruments, surtout la basse en fait. En tous cas, l'ensemble est absolument magique. Ils n'ont pas écrit leurs chansons, par choix, mais ont sélectionné des textes qui correspondent à ce qu'ils veulent faire entendre. Les textes sont très bons. Leurs influences étant tellement différentes les uns des autres que l'on a un savant mélange de sons sur cet album. Ce n'est pas une suite sans fin de chansons qui sonnent pareil.
Voilà, un groupe qui va faire se déchaîner les foules en France très bientôt.
On les compare pas mal à Tokio Hotel dans la presse, mais ils sont absolument différents, rien à voir. Le style n'a rien à voir, et ils ne touchent pas non plus le même public, quoiqu'il sera très féminins je pense, grâce à leurs jolis petits minois.
Après les T-shirts à rayures et les gants et les bracelets à pointe à la Tokio Hotel, on verra déferler des gens au style Glam-Rock, pantalons et chemises classes, longs manteaux, cheveux longs bi-colores.
J'ai ma petit préférence, eh oui, je suis un être humain. Moi je craque pour Kiro, le bassiste (c'est le plus petit), et Cels a aussi son petit chouchou, mais elle va peut-être pas vouloir dévoiler son secret alors je me tais;o)

Ah oui! J'allais oublié quelque chose d'important, on va aller les voir au mois d'avril à Freiburg! Ca va être long d'attendre jusque là, je vous en reparlerai après le concert;o)

Bon après tout ça, je vous laisse écouter mon morceau préféré, et celui de Cels aussi, parce qu'on a le même. Celui-là me donne vraiment des papillons dans le ventre, vous savez j'ai l'impression de l'avoir toujours connue, mais d'avoir oublié avec le temps, enfin je ne sais pas si c'est très clair...

Place à la musique

I was walking in the shadows
So nobody can´t
Your smile led me from the distance
And without the smallest chance
All these memories
They come back
When I´m asleep
You´ve taken my dreams

I don´t need no fakes around me
All I want is you to be with me
Here I am
All these words they have lost their meaning
I just hope you hear my silent screams

I still hear the distant voices
Spreading rumours and lies
I took you to my darkest places
So far from the sky

I watch on you
We merose
To not let go
But where are you now ?

Note : Les chansons Silent Scream, After the rain et Heavensent m'ont accompagnée tout au long d ema lecture de 'Salem's Lot de Stephen King, du coup à chaque fois que je les ai dans les oreilles j'ai les images du livre en tête, c'est trop fort;o)

Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 19:18
undefined
Donc je vous parlais dans le post précédent d'un concert auquel j'ai assisté pendant mes vacances à Stras, eh bien c'était Tokio Hotel! Ce concert était prévu depuis longtemps.
Donc d'abord, j'ai découvert Tokio Hotel purement par hasard, à la sortie de leur premier album. Voyez-vous j'aime beaucoup l'allemand et le rock allemand, donc quand j'ai vu dans le rayon pop rock un truc écrit en allemand, j'étais curieuse. Et c'était avant la Tokio Hotel mania qui a touché la France.
Ce que je fais quand j'achète un nouveau CD, je le mets dans le poste et je regarde les noms et les remerciements dans le livret. Et là je me suis dit, punaise, ils ne mettent même pas le nom de la chanteuse. C'est normal c'est un garçon;o) Bill n'avait pas encore mué.
J'ai accroché tout de suite à leur son, et je me souviens avoir dit que j'espérais qu'ils marcheraient en France, mais que je n'y croyais pas vraiment du fait qu'ils chantent en allemand. Eh bien on peut dire que j'ai sous-estimé les français. Nous ne sommes pas si réfractaires que ça à la langue allemande finalement.
Enfin tout ça pour dire, que j'ai fait écouter ça à Cels, ma meilleure poto, et elle est devenue accro comme moi. Bon on a aussi fantasmer sur Bill et Tom comme des gamines de 15 ans, mais bon fallait peut-être pas le dire;o) Désolée Cels, j'ai balancé;o)

Et donc, au mois d'octobre nous avions nos places pour Bercy, mais nous avons annulé et revendu les places. Et finalement,  quand nous avons vu qu'ils passaient à Strasbourg, on s'est lancées!

Jeudi 06 mars 2008 - Zénith de Strasbourg

Nous appréhendions un peu le public, peur de l'hystérie de toutes ces jeunes filles hurlant "Biiiiiiiiiiillllllllll ooooooon T'aiiiiiiiiime!"
Nous sommes arrivées dans les dernières, à 18h50, ça commencé à 19h. Mais finalement, nous avions des places assises, pas trop de mal à trouver deux places l'une à côté de l'autre. Le public un peu échauffé, surtout les jeunes demoiselles, mais ça allait par rapport à ce que nous nous étions imaginé.
Commençons par le public : un public très hétéroclite. Des jeunes jeunes filles aux couleurs TH, rayures, gants, mèche qui couvre la moitié du visage.
Mais à côté de cela, ce que j'ai trouvé vraiment beau, ce sont les parents accompagnant leurs enfants, et des garçons aussi, et franchement à les voir, on aurait jamais pensé qu'ils étaient fans de TH. Et je trouve ça vraiment super!
Derrière nous, il y avait deux fillettes de 10 ans qui étaient vraiment à fond, et de l'autre côté un petit garçon qui avait ramené son poster;o)
Et finalement pas trop de "Bill!" mais surtout des "Tokio Hotel"

Ces quatre petits allemands ont tout de même fait leurs stars en arrivant à 19h40, mais là ils nous ont offert 1h30 de bonheur! Bill prend au début un peu la température avant de descendre de sa scène réhaussée, et de se rapprocher du public, sûrement pour voir le degré d'hystérie, si ça ne craint pas trop pour sa vie;o)
Mais une fois la machine lancée, il ne s'arrête plus de bouger. Il est monté sur ressort, passant de l'un à l'autre membre du groupe.

Nous avons fait également des petites pauses entre deux, car monsieur fashion victim doit se changer entre temps;o)

Concernant la Playlist, il y en avait pour tout le monde, allant de Schrei à 1000 Meere. Un vrai régal, avec deux rappels, dont un accoustique histoire d'apaiser les coeurs. Pas de chansons en anglais, au grand bonheur des fans françaises qui je croient n'aiment pas trop les versions anglaises. Moi il y en a deux que j'apprécie énormément, mais je n'y ai pas eu le droit, mais Cels a été ravie d'avoir ses deux préférées;o)

Finalement, à 21h, le show prend fin, ils nous ont salués et remerciés, et Gustav a lancé sa petite ola, lui qui est resté caché derrière sa batterie tout le temps et qu'on avait du mal à voir.

Ce fut un concert très agréable, je regrette juste de ne pas avoir pensé à prendre les jumelles de mon papa;o)
Et comme le dis Cels, on s'est sentie comme des gamines de 15 ans, et ça fait beaucoup de bien, même si nous n'avons sûrement pas eu les mêmes sentiments que les vraies ados qui ont dû en rêver toute la nuit.


Et également un message aux mauvaises langues : On pourra dire tout ce qu'on veut sur Tokio Hotel : produit marketing, pré-formaté, gamins à la grosse tête, etc, eh bien franchement ils cartonnent sur scène, un point c'est tout. Et n'est-ce pas sur scène, devant un public que l'on peut juger du véritable talent d'un artiste? Après on aime ou on n'aime pas, c'est une question de goût, mais le talent est bel et bien là, parfois il faut reconnaître les choses pour ce qu'elles sont!

undefined
Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 19:13

 The Fray - Les membres :

* Isaac Slade - Chant et piano
* Joe King - Guitare et chant
* Dave Welsh - Guitare
* Jimmy Stofer - Basse
* Ben Wysocki - Batterie

The Fray - Bio :

The Fray s'est formé en 2002 à Denver, Colorado aux Etats-Unis avec à sa tête Isaac Slade et Joe King. Cette année-là, le groupe a été élu Meilleur Nouveau Groupe par le Denver's Westword Magazine ce qui leur a permis de se placer numero un des ventes chez les disquaires. En 2005, ils signent avec Epic Release et sortent leur album How to save a life. Leur succès s'est étendu grâce à l'utilisation de leurs chansons pour des bandes-son de séries TV, telles Scrubs ou encore Grey's Anatomy.

Pour en savoir plus sur the fray :
http://www.thefray.net
http://www.myspace.com/thefrayforum

Discographie :

* Movement (EP) - 2002
* Reason (EP) - 2003
* How to save a life - 2005

                                                             1. She is

the-fray-how-to-save-a-life.jpg2. Over my head (cable car)

3. How to save a life

4. All at once

5. Fall away

6. Heaven forbid

7. Look after you

8. Hundred

9. Vienna

10. Dead wrong

11. Little house

                                                             12. Trust me

Mon avis : The Fray est un très bon groupe de rock, capable de nous donner un son très électrique tout autant qu'un son plus calme, empreint d'une bonne dose de piano, et le tout dans une même chanson. Les textes sont au niveau, beaucoup d'histoire d'amour, de séparations, de regrets, mais finalement c'est les plus belles chansons, celles qu'on aime écouter. Enfin, moi du moins. Mais The Fray ce n'est pas seulement la musique et et les textes, c'est aussi une voix, celle d'Isaac Slade, qui me fait totalement rêver. Quand je l'entends, je pars loin, j'ai des petits papillons dans le ventre. Une voix très légèrement cassée, grave et douce. Ah moi ça me fait rêver une voix comme ça, que dire de plus!

Ma chanson préférée : Heaven Forbid



Twenty Years it's breaking
You down, now that you
understand there's no one around
Take a breath, just take a seat, you're
falling apart and tearing at the seams

Heaven forbid you end up
alone and don't know why
Hold on tight wait for
tomorrow, you'll be alright

It's on your face, is it on your mind,
would you care to
build a house of your own
How much longer,
how long can you wait,
It's like you wanted to go
and give yourself away

Heaven forbid you end up
alone and don't know why
Hold on tight wait for tomorrow,
you'll be alright

It feels good, Is that reason enough for you
It feels good, Is that reason enough for you

Heaven forbid you end up
alone and don't know why
Hold on tight wait for tomorrow
you'll be alright

Out of this one
Don't know how to get you out of this one
Don't know how to get you out of this one
Don't know how to get you out of this one
Don't know how to get you out of this one

Repost 0
Published by virginie - dans Musique et Concerts
commenter cet article