Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:33

Retrouvez la bio- et biobiographie de Ted Naifeh ici

courtney-crumrin.jpg

***

Genre : Bandes dessinées

 

Editeur : Akileos (version omnibus indiponible); 13€ par tome

 

Série : Courtney Crumrin : Courtney Crumrin et les choses de la nuit, Courtney Crumrin et l'assemblée des sorciers, Courtney Crumrin et le royaume de l'ombre

 

Quatrième de couverture

 

Courtney est une étrange petite fille qui a souvent du mal à s'adapter au monde qui l'entoure. Le jour où elle doit s'installer chez son oncle Aloysius, il lui faut s'adapter à une nouvelle école, dans un environnement qui n'est pas pour la mettre à l'aise. Cependant, les événements prennent rapidement un tour meilleur, puisqu'elle fait la rencontre d'êtres étranges et mystérieux qui vivent autour et dans la maison de son oncle. Bientôt, il apparaît clairement qu'elle est mieux en compagnie de ces Choses de la Nuit qu'avec les gamins prétentieux de son école.
Courtney Crumrin, c'est un peu les peurs et les angoisses des adolescents contre des spectres effrayants, en plus d'être un excellent divertissement.
Cette superbe intégrale reprend sous une couverture originale les trois premiers tomes de la série, soit : Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit, Courtney Crumrin et l'Assemblée des Sorciers et Courtney Crumrin et le Royaume de l Ombre, mais propose également de découvrir une histoire inédite de 4 pages en couleurs, les couvertures originales de la série, ainsi qu'une galerie avec les signatures de Lewis Trondheim, Jason et la plupart des auteurs Akileos.

 


 

J'avais cette BD depuis belles lurettes, je l'avais achetée sur les conseils de Clairdejour. Mais comme je ne suis pas très BD j'ai traîné pour la lire. Je l'ai lu à l'occasion du RAT, et j'ai regretté de ne pas l'avoir lu avant. Je suis devenue une grande fan de Courtney Crumrin, cette petite fille pas comme les autres, au sale caractère, et assez cynique aussi. J'aime beaucoup le dessin très sombre de Ted Naifeh.

 

J'ai également beaucoup aimé l'oncle de Courtney, qui au début fait bien peur, mais qui s'avère être un gentil au final. Et comme tout le monde le sait, j'adore les faux méchants;o)

 

Une BD que je conseille à tous.

 


Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 09:00

Retrouvez la bio- et la bibliographie de Yasutaka Tsutsui

 

la-traversee-du-temps.jpg

***

Genre : Manga

 

Adapté du film de Mamoru Hosoda

 

Dessins de Ranmaru Kotone

 

D'après l'oeuvre originale de Yasutaka Tsutsui

 

Titre original : Toki wo kakeru shojyo - Tokikake

 

Editeur : L'Ecole des Loisirs : 8€

 

Nombre de volumes : 1

 

Quatrième de couverture

 

Makoto Konno est élève en première au lycée, et elle est inséparable de son ami d'enfance Kôsuke Tsuda et du nouvel élève Chiaki Mamiya.

Mais leur quotidien à tous les trois va être bouleversé lorsque Makoto va découvrir qu'elle est capable de voyager dans le temps...

 

Makoto Konno a le pouvoir de quitter le "Présent" pour retourner dans le passé à certaines occasions. Elle utilise son pouvoir pour réaliser ses désirs et régler ses petits tracas quotidiens. Elle mange ses plats préférés, et peut se sortir instantanément de toutes sortes d'embûches. Chaque jour est merveilleux. Jusqu'au jour où...

 

 


Je connaissais le film La traversée du temps, et quand j'ai vu qu'il y avait un manga, je n'ai pas pu résister. Seulement j'ai été un peu déçue par ma lecture. L'histoire est vraiment sympa, mais la fin n'est pas la même que dans le film, qui est beaucoup mieux. Certains détails de l'histoire changent un peu, sûrement pour une meilleure adaptation au format manga, mais du coup je trouve que l'histoire perd un peu de son charme.

 

On comprend que la tante de Makoto sait des choses, mais en fait en faisant des petites recherches j'ai découvert qu'à l'origine, La traversée du temps est une nouvelle écrite par Yasutaka Tsutsui en 1965, qui fait partie des classiques de la littérature jeunesse japonaise, et qui met en scène Kasuko, la tante de Makoto. Dans le film je trouve ça plus clair.  Dans le manga, ils rattatrapent quand même le coup à la fin de l'histoire, où on nous offre quelques pages sur l'histoire de Kasuko.

 

Il y a donc un autre manga, intitulé La Traversée du Temps : Origines en 2 volumes qui raconte cette histoire.

 

*** SPOILERS***

Makoto en rangeant la salle de classe découvre une sorte de petite coquille et découvre plus tard qu'elle peut revenir dans le passé. Mais seulement elle a un nombre de voyages limités, et à force de s'en servir pour des broutilles, et va réaliser plus tard qu'elle a empêcher son ami Chiaki de retourner à son époque, dans le futur. En effet, Chiaki est revenu à l'époque de Makoto pour voir un tableau qui n'existe plus à son époque à lui, mais malheureusement celui-ci se trouve en restauration et n'est donc pas visible par le public. Chiaki a épuisé tous ses voyages, mais il avait une réserve de secours, celle-là même que Makoto a utilisé. Chiaki réussi finalement à repartir grâce à un dernier voyage non utilisé et fait la promesse à Makoto de l'attendre dans le futur.

***FIN SPOILERS***

 


Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 09:42
*****
Genre : Shôjo

Série : Nana n°21

Editeur : Delcourt

J'ai vu chez Ori qu'il était sorti. Le soir-même après le boulot, je me suis précipitée à la librairie pour me l'acheter, et aussitôt assise dans le métro, je l'ouvrais. Sans tout lire chez Ori, j'avais quand même lu la phrase qui tue (sans jeu de mots aucun). J'avoue que ce n'est pas vraiment arrive comme une surprise puisque le tome 20 se terminait sur un l'accident de voiture de Ren. Mais ce qui m'a vraiment fait sortir les mouchoirs c'est toutes ces scènes où les personnages sont effondrées : Hachi, Nobu, Yasu qui annonce la nouvelle à Nana, le jour de son anniversaire. Et Nana qui ne réagit pas. Nana qui finira pas partir au loin sans jamais plus donner de nouvelles à personne.

Dans ce volume, on retrouve encore des bouts du futur, mais je trouve qu'il est moins méli mélo que les autres. Je comprends maintenant aussi pourquoi Reira a appelé son fils Ren, mais est-ce le fils de Takumi???

Je vais reprendre la série un de ces quatres. En attendant, j'espère que la série va bientôt être bouclée, et que Hachi et Nana vont enfin se retrouver, c'est pas possible autrement.

Comme Ori m'avait prévenu, prévoyez les kleenex pour ce volume!

Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 13:10

Genre :
Manga, Shôjo

Titre original : Sugar Princess

Série : 2 volumes

Editeur français :
Editions Tonkam : 6,25€

Maaya est repérée à la patinoire par un entraîneur, et bientôt elle va rentrer dans le club de son école. Elle sera entraînée par Shun, qui le fait à contre-coeur. Celui-ci préfère patiner seul depuis le décès de sa soeur avec qui il formait un duo.

Mais leur patinoire est en danger de fermeture, et un concours se prépare. Si Maaya et Shun arrivent dans les 3 premières places, la patinoire ne fermera pas.

Maaya qui est une débutante a un peu de mal à suivre, mais ils réussissent.


J'adore Parmi eux de Hisaya Nakajo, et je m'attendais à retrouver ce même sentiment ici. Mais ici pas d'histoire de mamour. Seulement du patinage. J'ai quand même adoré, malgré mon inculture dans le domaine du patinage artistique.

Shun est trop boooooooooooooooooo. Ben oui quoi, c'est important. Mais je trouve les dessins trop ressemblant avec Parmi eux, et ça m'a un peu gênée parfois.

A part ça, je conseille cette série, qui a un gros avantage tout de même, elle est en deux volumes seulement, et honnêtement, pour le porte-monnaie c'est super;o)

L'avis d'Ori

Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 20:48
Genre : Manga

Titre original : Sumire wa buruu

Editeur français : Soleil Manga : 6,95€

Nombre de volumes : 2 (le second est prévu pour le mois d'octobre 2008)

Synopsis - Quatrième de couv
Kinoshita Sumire est une jeune lycéenne sans activité particulière. Un jour, traînant à la bibliothèque, elle se retrouve irrésistiblement attirée par Makimura Daichi qui ne semble pas lui prêter d'intérêt. Lui est joueur de Hockey et apparement il est amoureux de son amie d'enfance, Shôji Shinobu. Bien qu'ils n'aient rien en commun, Sumire n'arrive pas à l'oublier... Elle se décide à tenter sa chance! Une belle histoire comme Yuuki Obata l'auteur de C'était nous, sait les raconter!

Je n'ai pas pu résister à cette jolie couverture qui me rappelait C'était nous, et d'ailleurs j'ai mieux compris quand j'ai vu qui était l'auteur;o) Une belle histoire triste qui s'annonce, j'attends le second volume, mais je suis un peu déçue, car je ne peux m'empêcher de faire une comparaison avec C'était nous, en même temps, je pense que personne ne pourrait s'en empêcher, sachant que les personnages se ressemblent énormément. Sumire et Nana se ressemble beaucoup, et un des personnages masculins (mais pas le rôle principal) ressemble étrangement à Yano. Et j'ai trouvé que l'histoire était beaucoup trop méli-mélo. Il y a certains passages où je ne comprenais plus rien : qui parle? Avec qui? A quel sujet?
Donc un petite déception, mais ça reste une belle petite histoire comme je les aime, j'ai seulement l'impression que ça ne va pas finir comme je le voudrais.

Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 12:08
***
Genre : Bande déssinée

Editeur : Ankama Editions : 13,90€

Synopsis : Nous retrouvons Maliki, notre dessinatrice, et ses deux chats, Fëanor, qui a toujours aussi tordu, et Fleya, toujours aussi folle, dans de nouvelles anecdotes et aventures. On rencontre ici quelques amis de Maliki, mais surtout on découvre réellement le personnage de Savage Ladybird, qui est en fait l'incarnation du premier chat de Maliki quand elle était petite, Lady. Lady est morte, écrasée par une voiture, mais Maliki a gardé l'âme de Lady en elle et un jour, Savage Ladybird est née, "fruit de l'âme de Lady et de ma propre essence".
Des dessins toujours aussi beaux, et des situations toujours aussi comiques que dans le premier volume
Maliki broie la vie en rose, mais je dois avouer que ce second volume m'a fait quand même moins rire que le premier. Mais j'aime beaucoup Savage Ladybird.
A découvrir absolument sans perdre de temps;o)

Pour vous donner une idée vous pouvez retrouver Maliki sur son site officiel http://www.maliki.com/

Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 21:43
Attention spoilers

Genre : Shôjo manga

Série en 23 volumes

Editeur français : Editions Tonkam : 5,95€ / volumes ( le volume 21 est prévu pour le 23 juillet)

Editeur américain : Hana Kimi - For you in full blossom : 6,74€ / volume

Synopsis :
Ashiya Mizuki est décide de quitter les Etats-Unis pour partir faire ses études au Japon, où elle veut retrouver son idole, le champion de saut en hauteur, Sano Izumi, qu'elle a un jour vu dans une émission. Pour cela, elle intègre Ozaka HighSchool, où Sano étudie, mais c'est un lycée pour garçons. Elle se déguise donc en garçon pour intégrer l'école. Et elle se retrouve à partager sa chambre avec Sano. Celui-ci découvre tout de suite que c'est une fille mais ne dit rien. Petit à petit Ashiya va se faire sa place dans cette école, au milieu de ses camarades, tout en faisant sans cesse attention que son secret ne soit pas mis à jour, avec l'aide notamment du médecin scolaire, Uneda Hokuto, qui l'a découverte aussitôt. Mais garder un secret comme celui-ci n'est pas vraiment facile, surtout quand on est entourée de garçons.
Ashiya Mizuki

Ashiya se lie d'amitié avec Sano et Nakatsu, tous les trois forment un vrai trio d'amis, toujours soudé contre l'adversité.
Lorsqu'elle arrive à Osaka, Ashiya apprend que Sano a abandonné le saut suite à un accident où il a éviter à une amie de se faire renverser. Mais Ashiya est venue au Japon pour le voir sauter, et elle fera tout ce qu'il faut pour y arriver. Grâce à elle, Sano reprend petit à petit confiance en lui, et reprend les entraînements.

Sano Izumi

Mais ce trio d'amis se transforme très rapidement en un triangle amoureux très complexe. Nakatsu tombe amoureux de Ashiya et traverse donc une période remise en question quant à sa sexualité, mais finit par accepter son homosexualité, et déclare son amour à Ashiya, qui n'est pas vraiment réceptive, puisqu'elle n'a d'yeux que pour Sano, qui de son côté est également amoureux d'elle. Le problème bien entendu c'est qu'il sait qu'elle est une fille, mais elle ne sait pas qu'il le sait. Ce qui les met souvent dans des situations très ambigües.

Nakatsu Shuichi

Que d'aventures, entre les excès d'amour de Nakatsu, le somnanbulisme d'Ashiya qui l'amène plusieurs fois à se coucher dans le lit de Sano, les accidents en chaîne où Sano réussit toujours à la sauver d'une situation délicate, mais également le colocataire de Nakatsu, Kayashima qui voit les fantômes et les auras, Nanba le chef du dortoir numéro 2 qui fait tomber les filles, Nakao / Miss Osaka High qui est fou amoureux de Nanba, Tennoji le chef de dortoir numéro 1 qui ne vit que pour le karaté, Himejima le chef de dortoir numéro 3 complémentement déjanté et narcissique, j'en passe et des meilleures.

Bon pour ceux qui veulent des détails croustillants, il faut attendre le volume 21 pour qu'e Sano et Ashiya se déclarent enfin l'un à l'autre, mais malheureusement les choses vont rapidement mal tourner, car le secret d'Ashiya va être découvert et elle devra repartir aux Etats-Unis.

Mais la série finit sur une bonne note, puisqu'on retrouve Ashiya un an plus tard, qui reçoit chez une visite surprise de Sano. A nous d'imaginer la suite...

J'adore cette série, une des premières que j'ai découvertes (un premier article ici). Beaucoup d'humour, beaucoup d'amour, de l'amitié, et des petites leçons de vie entre deux. Cette série m'a tenue accro tout du long, j'en suis même arrivée à partir du 13è volume à les acheter en anglais, car en l'éditeur américain était en avance sur la France. Je pense que je ne me lasserai pas du tout de lire et relire cette série. Le seul truc que j'ai vraiment trouvé dommage, c'est qu'on met 21 volumes avant qu'ils se déclarent leur amour, et après ça en 2 volumes tout est expédié. J'aurais aimé que ça continue encore un peu, qu'on sache au moins ce qu'ils deviennent par la suite, et savoir si Nakatsu a réussi à trouver chaussure à son pied. J'ai trouvé ça un peu dommage que ça s'arrête aussi brusquement.

Mais pour tous ceux qui aiment un peu de romance et qui aiment rire, je le conseille fortement, bonne humeur garantie. Et franchement, Sano est vraiment craquant. Il a beau être un dessin, il me donne des papillons dans le ventre, c'est vraiment le gars idéal;o)

J'ai également découvert depuis ma première lecture qu'il existait deux séries adaptées du manga. J'ai déjà vu la version japonaise en 12 épisodes, avec Horikita Maki (Ashiya Mizuki), Oguri Shun (Sano) et Ikuta Toma (Nakatsu) et j'ai la version taiwanaise en attente. Je vous en parle très bientôt!

Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 16:22
Masami Tsuda est née en 1970 dans la préfecture de Kanagawa, au Japon. Elle est spécialisé dans les shojo manga (pour adolescentes). Son gros succès est Kare Kano / Elle et Lui, dont l'action se déroule dans la Préfecture de Kanagawa.

Bibliographie
Meet me again tomorrow in the forest / Ashita Mata Mori de Aoune (1993)
Ugly Girl and Princess / Busu to Himegimi (1994)
The Tiger and the Chameleon - A promise for one week / Tora to Kamerion (1994)
The Room Where An Angel Lives / Tenshi no Sumu Heya (1995)
The Day I Became a Woman / Onna ni Natta Hi (1996)
Kare Kano : Elle et Lui / Kareshi Kanojo no Jijo (1996-2005)
Castle of Dreams / Yume no Shiro (1999)
Akai Mi (2005)
Eensy Weensy Monster (2006)


***

Genre :
Shôjo Manga

Titre original : Kareshi Kanojo no Jijo

Editeur japonais : Hakusensha dans Lala de 1995 à 2005

Editeur français : Editions Tonkam : 5,95€ le volume

Nombre de volumes : Série terminée en 21 volumes

Synopsis : Yukino Miyazawa entre au lycée. Elle était la meilleure élève de son collège et compte bien garder la première place au lycée, malgré tous les efforts que ça peut lui demander : elle est membre de nombreux comités d'élèves, déléguée de classe, et est adulée par tous.
Soïchiro Arima rentre dans le même lycée, issu d'une famille riche de médecins, il également le meilleur et adulé de tous.
Mais tout ceci n'est qu'une mascarade. Tous deux jouent un rôle, et en se rencontrant ils vont faire tomber les masques. Leur amour naissant aidera Yukino à assumer sa véritable personnalité et à créer son propre univers, mais enfoncera Soïchiro dans les ténèbres de son âme et fera remonter à la surface certains souvenirs douloureux de son enfance.
Sur ces 21 volumes, nous les suivons donc tous les deux gérant cette situation, et nous découvrons d'autres personnages tout aussi attachants.
Dans le dernier volume, nous les retrouvons 16 ans plus tard, après tous ces événements de leur adolescence.

J'aime beaucoup cette série, bourrée d'humour mais en même temps très sérieuse et très triste qui aborde des sujets tels que la maltraitance, l'adoption, mais aussi l'amitié et l'amour. Le dessin est sympa, mais parfois un peu trop plat, en revanche les personnalités des différents personnages sont très attachantes, chacun à sa manière.
Il y a également des passages un peu niais de temps à autres, mais dans l'ensemble c'est une bonne série que je recommande. Le dernier volume est vraiment sympa, avec une fausse fin inattendue. Comme Ori, j'y ai cru aussi, et je me suis dit : 'Non, c'est pas possible, ils n'ont pas osé quand même!'
Je suis tombée amoureuse du papa de Soïchiro, ouah trop sexy;o)

Animé : La série a été adaptée en animé, disponible en DVD en France.

Retrouvez l'avis d'
Ori
Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 19:07
****
Genre : Bande Dessinée

Editeur : Ankama Editions : 13,90€

Il ne sert à rien ici de faire un résumé. Maliki broie la vie en rose c'est en fait Maliki qui nous raconte un peu sa vie. Sa vie de dessinatrice, sa vie de maman de deux chats, Fleya et Fëanor (qui a les yeux globuleux), sa philosophie de la vie, sa théorie sur l'évolution de l'homme, ses interrogations existencielles sur les mascottes, sa recherche d'appartement. Enfin tout plein de choses qui vous donneront à coup sûr le sourire, voire même la crise de rire. Ca m'est arrivé alors que j'étais dans le métro pour aller travailler, et la dame en face de moi m'a regardée tout bizarre, genre c'est pas normal les gens de bonne humeur dans le métro le matin. En plus à cause de ça, j'ai failli loupé mon arrêt;o)
En plus de tout cet humour, les dessins sont vraiment superbes, façon manga, et Fleya et Fëanor sont cromignons, j'adore surtout Fëanor avec ses yeux globuleux.
Bon voilà, je vous laisse découvrir la magie de Goût-Gueule les bons tuyaux et une méthode imparable pour faire ses courses.

Pour vous donner une idée vous pouvez retrouver Maliki sur son site officiel
http://www.maliki.com/

Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 21:44
miki.gif**
Genre : Manga

Les trois "papas" de Miki : Fabrice Dunis (scénariste), Farhad Chams, Ashvey (illustrateurs)

Editeur : Nuée Bleue : 4,90€

Synopsis :
Miki Hôjo, la magical girl venue du Japon, arrive malgré elle en Alsace. Ses aventures la mènent de surprise en surprise. Suivez-là dans son voyage fantastique au "pays des cigognes"!

Je suis partie en vacances en Alsace, et je ne pouvais bien évidemment pas passer à côté DU manga 100% Alsace! Sur les conseils de Cels, qui connaît l'un des auteurs, le scénariste pour être précise, qui n'est autre que le propriétaire de la librairie Kao Bang à Strasbourg, spécialisée dans les mangas.
Et donc, voilà, je fais un peu de pub pour faire découvrir ce manga alsacien, qui est très sympa. Je le dis franchement, il n'y a pas réellement d'intrigue, à part que Miki doit découvrir les incontournables alsaciens afin de pouvoir retrouver son créateur au Japon. En revanche, vous pouvez faire un petit tour en Alsace, et assister à un concert d'Indochine à la foire aux vins de Colmar seulement en lisant un manga!

Vous pouvez acheter Miki au pays des Cigognes sur le site internet de la librairie Kao Bang
Et retrouvez Miki sur son
site officiel
Repost 0
Published by virginie - dans Manga-BD
commenter cet article