Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : Les chroniques de Chrestomanci
  • : bonjour et bienvenu(e)! j'ai créé ce blog pour présenter mes coup de coeur littéraires, mais pas seulement, je vais aussi parler ciné et musique. J'attends vos réactions et vos conseils...
  • Contact

En ce moment...

RAT-TARDIS.jpg

Vous Voulez Savoir...

2013 en lecture

Finale - Becca Fitzpatrick

L'affaire Jane Eyre - Jasper Fforde

1Q84 Livre 1, avril-juin - Haruki Murakami

Dracula - Bram Stoker

The Glass Key - Dashiell Hammett

Carmilla - Sheridan Le Fanu

1Q84 Livre 2 - Haruki Murakami

Harry Potter and the Philosopher's Stone - J.K. Rowling

The Beetle - Richard Marsh

Pride and Prejudice - Jane Austen

The colour of Magic - Terry Pratchett

The Guernsey Literary and Potatoe Peel Pie Society - Mary Ann Shaffer

Ce que je fais...

bafab.gif

 

Countdown to the next BAFAB Week:

 

 

 

membership

 

J'aime, un peu, beaucoup...

Un peu *
J'aime **
Beaucoup***
Passionnément ****
A la folie *****
Pas du tout *

Partenariats...





17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 21:30
Genre : Fantastique / Epouvante - Jeunes Adultes

Titre original : The Harrowing

Editeur américain : St. Martin's Press : 4,71€

Editeur français : Hachette, Collection Black Moon : 18€

Synopsis : Robin est étudiante, et pour le week end de Thanksgiving, alors que tous les étudiants désertent les couloirs de la Cité Universitaire Mendenhall, elle décide d'y rester. Déprimée, elle a dans la tête de se suicider, mais en faisant un tour dans la salle commune, elle se retrouve avec quatre autres étudiants qui sont également restés pour le week end. Ils ne se connaissent pas, mais vont faire connaissance autour d'un joint et d'une bouteille de whisky. Un orage éclate, les plombs sautent, et à la lueur de bougies, ils vont se servir du Oui-Ja qu'ils ont trouvé dans un placard. Un certain Zachary, anti-sémite, va leur répondre depuis l'au-delà. Martin, un étudiant en psychologie, qui jusqu'à présent ne s'intéressait pas aux autres, va entrer dans le cercle, car il voit là un bon sujet de thèse. Comment un groupe peut dans certaines circonstances crée une osmose psychologique et prédire l'avenir. Mais bien vite les choses tournent mal, vraiment mal. Zachary est-il réellement celui qu'il prétend être, ou bien est-il quelque chose de bien plus ancien et monstrueux que ça?

Un passage (petite traduction perso) :
" Lisa éleva la voix, s'adressant à l'obscurité au-delà du cercle rougoyant du feu. 'Y a-t-il quelqu'un ici?' Ses yeux brillaient de l'autre côté de la table, luisant comme ceux d'un chat.
' Est-ce qu'Alabama a marqué?' emanda Patrick à travers une exhalation de fumée de d'herbe.
Lisa lui donna un coup de pied sous la table. Elle parla à la planche et au plafond en même temps. ' Est-ce que quelqu'un veut nous parler?'
Robin gardait les yeux sur les lettres noires de la planche, l'indicateur en bois sous ses mains. La pluie tombait averse dehors, résonnant sur le trottoir. Il n'y avait aucun mouvement.
Lisa fit un clin d'oeil à Robin. 'Nous aimerions quelqu'un de sombre et mystérieux...et sexy comme jamais.'
La tête de Cain était penchée en arrière sur l'accoudoir du canapé. De la fumée s'élevait vers le plafond depuis sa cigarette. ' Il y a 900 numéros que tu peux appeler pour ça.'
Lisa parla au-dessus, l'ignorant. ' Y a-t-il quelqu'un?'
Ils écoutèrent le silence. Les bûches craquèrent. La planchette restait immobile sous leurs doigts.
Robin se sentait ensommeillée à cause du joint et de l'obscurité confortable. La chaleur de la cheminée miroitait dans la pièce. Elle fixait le chatoiement, et de nouveau sentit la présence qu'elle avait déjà remarqué avant dans la maison, un sentiment d'attente curieuse, d'anticipation...
Un sentiment violent d'impatience la traversa - un souhait que quelque chose se passe, que quelqu'un entende, bouge, réponde, que la porte s'ouvre et que tout, tout change.
Il y eut une sorte de chatouillement électrique sous ses doigts...
La planchette bougea soudainement sur
OUI."

Ce livre est bien écrit, mais l'intrigue est loin d'être original. A croire que toutes les histoires de séances de Oui-Ja se ressemblent : des jeunes (américains), un grand bâtiment désert, un orage, des joints, de l'alcool, une planche de Oui-Ja, et ça y est c'est parti pour trois jours de folie. Une grosse impression de déjà-vu, déjà-lu, tout au long du livre. Bon j'admets qu'ici, Alexandra Sokoloff n'utilise pas n'importe quel esprit, elle s'est inspiré des croyances juives et de leurs légendes, en particulier la légende des Qliphoth, qui sont en fait à l'original du mal. De ce que j'ai pu comprendre, lors de la création du monde, Dieu aurait fait plusieurs essais avant notre monde, et suite à leur échec aurait jeté les coquilles cassées dans les Abysses de l'univers. Bon pour le coup, j'ai fait quelques recherches sur ce qu'est réellement un Qliphoth, et il y a plusieurs interprétations possibles, mais je ne vous les expliquerais pas ici, parce que d'une je ne suis pas une connaisseuse en Kabbale, et de deux, je vous laisse le soin d'aller voir par vous-même après lecture de Le Cercle Meurtrier.
Malgré tout ça, l'auteur nous tient en haleine jusqu'à la fin, même si on a une petite (grosse!?!) idée de ce qui va se passer. Elle arrive à faire monter l'angoisse pour le lecteur. Quand je le lisais dans le bus j'étais totalement à fond, et je suis sûre que quelqu'un m'aurait donner une tape sur l'épaule, j'aurais fait une crise de panique;o)
Je lui ai quand même mis 3 étoiles, parce que la peur et le suspense sont là, même si ce n'est pas le cas pour l'originalité;o)

Retrouvez l'avis de
SBM

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
Dans mes errances bloggesques, je tombe chez toi et je m'arrete, je l'avoue, à cause du fond musical!!! Vraiment bizarre cette reprise de young americans.....Les Cure avaient fait une cure de shamallows ou quoi?? Et on touche pas à  Bowie, non....(en réalité j'aime bien les Cure quand même). Bref merci , en fait, car je cherchais quelques idées de bouquins et là j'ai pris pas mal de titres. Comme quoi.....
Répondre
V

On m'a fait pas mal de remarque en effet sur cette reprise de Bowie par les Cure, mais moi je l'adore, et ça me rassure, au moins ça ne t'a pas fait fuir, j'espère que tes lectures te plairont.
N'hésite pas à venir m'en parler surtout;o)


T
Oh là là quelle tolérance ! (là, je m'adresse à celle qui a osé dire que CB envahissait la maison ; bon d'accord, tu ne l'as pas dis comme ça, mais quand même ! : (  )Sinon je suis plutôt d'accord, Le cercle des hérétiques c'est moins bien que les fantômes...  
Répondre
V

Ah oki, je comprends mieux d'où vous vous connaissez, mdr;o)


S
OK, désolée, mille pardons, toutes mes excuses (ça va comme ça ?) : les Cure ont fait mieux, non ? Et pourquoi, non mais vraiment pourquoi rebidouiller une excellente chanson, quasi parfaite du grand Bowie (tu vois, nous ne sommes pas de la même génération, moi c'est plutôt Bowie et les Stones, quoi que j'aime bien Cure quans ils sont bons). Allez, ça ne fait rien, on n'écoutera pas de musique ensemble, même si on lit souvent les mêmes livres !
Répondre
V

pas de problème, mais j'aime beaucoup aussi l'originale de Bowie. Et pour The Cure, ne t'inquiètes je suis d'accord pour dire qu'ils ne sont pas toujours bons, notamment depuis quelques années, où
je trouve que Robert Smith se laisse un peu trop aller. Mais bon j'attends le mois de septembre pour voir s'il a repris du poil de la bête;o)


S
Si je peux me glisser dans votre conversation (oui je peux, hein, d'ailleurs, je crois que je la connais la petite tvless !!!), Les fantômes de Century c'est beaucoup mieux que Le cercle des hérétiques.Au fait, je ne sais pas ce que j'entends comme musique, c'est pas terrible, mais ça m'a l'air d'être une reprise ratée de Bowie. Je parie que ce sont les gars qui ont l'air de gonzesses et dont les photos ont facheusement tendance à apparaitre partout dans MA maison !
Répondre
V

Euh je note pour Sarah Singleton, par contre pour la musique, c'est en effet une reprise de Young Americans de  Bowie, mais moi je la trouve excellente, et cette reprise est de The Cure. Là tu
touches un corde sensible;o)


T
Tiens, celui-là aussi je l'ai lu, mais je n'ai pas fait de chronique par contre... Sinon, je ne sais plus si je te l'avais déjà conseillé, mais voilà un autre livre que j'ai beaucoup aimé :- Les fantômes de Century, de Sarah Singleton
Répondre
V

j'ai le cercle des hérétiques de sarah singleton dans ma PAL, donc je vais déjà essayer de voir comment je m'entends avec cet auteur, mais je le note dans un coin quand même, merci pour le
conseil;o)